Jeudi 22 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Education

UCAD : le SAES annonce un arrêt total des activités sur le campus

Single Post
UCAD : le SAES annonce un arrêt total des activités sur le campus

Les militants du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (SAES) à l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar ont décidé un arrêt total de toutes les activités académiques sur l’ensemble du campus de Dakar.

Dans un communiqué transmis à l’APS jeudi, ils annoncent également l’organisation d’un ‘’grand sit-in’’ avec tous les syndicats présents dans l’espace universitaire de l’UCAD (SATUC, SUDES) lundi à 10 heures, devant le rectorat.

L’assemblée générale du SAES organisée ce jeudi a constaté que les promesses faites par le représentant du recteur au sujet du paiement des sommes dues aux personnels enseignants et de recherche, pour les voyages d’études, les primes de recherche, les missions de recherche, etc, ‘’ne sont pas tenues’’.

Suite à ces promesses, les militants du SAES à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar avaient suspendu leur mouvement. Cette décision a été prise lors du sit-in organisé mardi devant le rectorat.

Ils dénoncent "la volonté des autorités de maintenir l’UCAD dans une situation de précarité" et "le déficit chronique du budget de" ladite université.

Les enseignants fustigent "la non-approbation du budget de l’UCAD" pour l’année 2013 et "le non-paiement des sommes dues" aux personnels enseignants et de recherche, pour les voyages d’études, les primes de recherche, les missions de recherche, etc.

Aussi dénoncent-ils "la différence de traitement salarial entre le personnel de l’UCAD et celui des autres universités publiques".

Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Papa

    En Septembre, 2013 (19:18 PM)
    MACKY SALL DOU DEM! ATANOUL NGOUR! IL A TROMPE LES SENEGALAIS! IL VOULAIT JUSTE LE POUVOIR!
  2. Auteur

    Modération

    En Septembre, 2013 (19:28 PM)
    Franchement les gars, vous pouvez manifester autrement votre mécontentement, en évitant de porter préjudice à votre instrument de travail qu'est l'université, qui se trouve dans un bien piteux état. Portez des brassards rouges, ou faites une grève de zèle, cela aura le même effet avec l'avantage de ne pas aggraver la situation ou faire perdre de l'argent à votre Pays. On compte sur vous. Un ex-étudiant qui vous soutient. Diam ak salam
    Auteur

    Jac

    En Septembre, 2013 (19:31 PM)
    On est déjà en retard et comme par hasard le 'car rapide' tombe en panne. Le mécanicien arrive et fait le diagnostique et constate que le motif revendiqué par le moteur reste le même que celui qui a causer notre retard. L'argent! On demande des primes qui seront payés tôt ou tard et on ne demande plus de salaires mais on va en grève pour des primes. " Pr Cheikh Anta Diop dina olbatikou" lui qui travaillait sans ces privilèges. Le vrai problème du Sénégal c'est le Sénégalais. Voilà un manque de patriotisme.
    • Auteur

      Mimrew

      En Septembre, 2013 (01:00 AM)
      bien vu ces gens sont mercenaires de la pire espece prendre en otage l universite pour non pas des salaires mais des primes et perdium .des chercheurs qui ne trouvent rien reclames des primes de recherché c est vrai decevant
    Auteur

    Yadikon

    En Septembre, 2013 (19:54 PM)
    moi je demand pourquoi au senegal on paye les grevistes?

    Auteur

    Mécontent

    En Septembre, 2013 (20:16 PM)
    Ces gens ne sont pas intelligents, c'est comme se tirer une balle sur les jambes déjà boitueses. L'université est presque en cessation de paiement,....ces syndicalistes du SAES sont capables de tirer sur un corbillard. Il faut être sérieux quand même...C'est ahurissant
    Auteur

    Saes

    En Septembre, 2013 (20:35 PM)
    Si le SAES ne vire pas leur leader va t'en guerre irrespnsable là ils commetront que des erreurs
    • Auteur

      Syndicalistes

      En Septembre, 2013 (22:40 PM)
      dites les gars, avez vous vu la tronche des leaders de ce syndicat? si ces gars sont représentatifs des enseignants de notre université alors c'est la catastrophe. .....peut être ces tonneaux vides qui font le plus de bruit.
    Auteur

    A Côté

    En Septembre, 2013 (20:47 PM)
    Là, vous êtes passé à côté les gars: la stratégie est inappropriée, inadaptée, intelligente, mal venue, malveillante, dispensieuse, mal conçue et dépassée. Il faut revoir votre manière de faire, les gars...pendant qu'il est temps. Un étudiant souteneur, mais sincèrement perplexe par rapport à la manière de protester.
    Auteur

    Cédric

    En Septembre, 2013 (21:08 PM)
    S'il vous plait il faut faire attention dans vos interventions. Quand ne connaît pas un problème il faut éviter de tirer sur les gens. A l'UCAD, les vacataires ne sont pas payés depuis le mois de mai. Ils ont fini leurs boulots et tirent le diable par la queue. D'autres attendent depuis l'année passée pour rentrer dans leurs fonds. L'autorité académique a eu l'honneté de dire quil n'y a pas d'argent et qu'elle est obligéé de courrir dérière les hommes politiques pour avoir l'argent. Dans tout cela il y a des familles qui attendent, des loyers impayés, etc. Il faut vraiment vivre cette situation pour comprendre le fond du problème. Je pense que humainement et moralement on ne doit pas faire travailler des pères de famille sans les payer. Wassalam.
    • Auteur

      @cédric

      En Septembre, 2013 (21:15 PM)
      on est de tout coeur avec vous, le salaire est alimentaire. le problème posé par certains est cependant la manière de protester, pas la justesse de la cause. on ne guérit pas une plaie en y enfonçant un couteau.
    Auteur

    Bouuu

    En Septembre, 2013 (22:24 PM)
    AKKOU Etudiant yi rék mo léne diapp!!!!!

    AKKOU Etudiant yi rék mo léne diapp!!!!!

    AKKOU Etudiant yi rék mo léne diapp!!!!!
    Auteur

    Aaron

    En Septembre, 2013 (22:36 PM)
    heures supplémentaires fictives , voyage d étude inutile (avant ils revendaient leur billet d avion) , recherches inexistante , ( quel enseignant a déjà innové) , les enseignant sont la plaie de l'université, les vacataires n en parlons pas ce sont des gens inutiles. il faut fermer l université pendant un an et faire un audit
    Auteur

    Boss1111

    En Septembre, 2013 (23:06 PM)
    Il ya un proverbe oulof qui "mbame yette". Ces autorités sont des ânes. Le SAES n'a qu'a sortir les bâtons. CEST TOUT.
    Auteur

    Nikos

    En Septembre, 2013 (08:44 AM)
    Des difficultés, des motifs de revendication font inflation dans l'Université sénégalaise.

    Ce qui est désolant, c'est la mauvaise formulation des questions et l'inadéquation du mode utilisé pour les porter.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR