Jeudi 04 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

ESCROQUERIE SUR CHEIKH AMAR ET MIMI TOURE: Cheikh Gadiaga et Cie renvoyés en audience correctionnelle

Single Post
ESCROQUERIE SUR CHEIKH AMAR ET MIMI TOURE: Cheikh Gadiaga et Cie renvoyés en audience correctionnelle
L'instruction de l'affaire Cheikh Gadiaga du nom de l'homme qui a plumé Cheikh Amar au nom du Premier ministre Aminata Touré avance à grands pas. Selon enquête, le juge du 2ème cabinet d'instruction a même bouclé l'information et renvoyé Cheikh Gadiaga et ses deux acolytes Cheikh Oumar Sall et Seynabou Diallo en audience correctionnelle. Ils ont retenu contre eux les délits d'association de malfaiteurs et d'escroquerie contrairement au réquisitoire du parquet qui vise aussi le délit d'usurpation d'identité. C'est pourquoi si le parquet ne fait pas appel, l'affaire sera enrôlée sous peu dans la mesure où le mandat de dépôt des inculpés expire courant juillet.

Pour rappel, le trio a été arrêté après qu'il eut réussi à gruger le patron de TSE de la somme de 30 millions de francs Cfa. Réputé très proche de Cheikh Amar, Cheikh Gadiaga avait fait croire à l'homme d'affaire, que le Premier ministre désirait un prêt de de 30 millions de francs Cfa pour "équiper ses nouveaux bureaux". Il justifiait le prêt "sollicité" par le PM, par le fait que l'on se trouvait quasiment en fin d'exercice budgétaire. Pour mieux ferrer le milliardaire, M. Gadiaga lui fait croire que Mimi Touré voulait le recevoir. Mais lorsqu’il s'est rendu au building, Cheikh Amar s'est vu notifier que le rendez-vous a été repoussé le même jour à 23 heures pour cause d'indisponibilité du chef du gouvernement. C'est à ce moment que la dame Seybabou Diallo entre en scène. Se faisant passer pour le Pm, elle a appelé Cheikh Amar pour réitérer sa demande de prêt. Le patron du TSE qui ne se doutait de rien décide alors que son chauffeur, accompagné de Cheikh Gadiaga, aille apporter les 30 millions au chef du gouvernement.

A la Primature, c'est Cheikh Oumar Sall, le chauffeur de Mimi Touré, qui s'est présenté pour récupérer l'argent. Il aurait reçu en contrepartie une commission de 5 millions de francs Cfa avant de se retrouver en prison après la découverte du pot aux roses par Mimi Touré et Cheikh Amar.


2 Commentaires

  1. Auteur

    Ben

    En Juin, 2014 (10:08 AM)
    Cette histoire si c est passée comme c est écrite cela prouve que Cheikh Amar n est pas intélligent.Un géant de l industrie qui gére des milliards avec une forte personnelle on ne doit pas l avoir comme ça.

    En plus ce qui me deçoit le plus au Sénégal ce sont tes proches en plus que tu audes souvent qui te volent te disent du mal.

    Sénégal dal yakhouna les gens n ont plus de diom surtout les jeunes d aujourd hui veulent vivre comme des riches et n aiment pas travailler.

    Mes freres seul le travail paye travaillons et arretons d arnaquer les gens.Rien n est facile dans ce monde même manger c est difficile.

    Il nous faut vraiment un Yaya Jammeh au Sénégal pour nous eduquer.Les marabouts les imams les pretres les hommes d etat les hommes de bonne volonté n y peuvent rien seul un genre de Yaya Jammeh peut changer le Sénégal
    Top Banner
  2. Auteur

    Opo

    En Juin, 2014 (10:40 AM)
    on aurait prefere Paul KAGAME
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email