Mercredi 26 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Faits-Divers

VOULANT AIDER SON AMI ARRETE POUR DETENTION DE CHANVRE INDIEN : Aliou Sy tente de corrompre le commandant de la gendarmerie

Single Post
VOULANT AIDER SON AMI ARRETE POUR DETENTION DE CHANVRE INDIEN : Aliou Sy tente de corrompre le commandant de la gendarmerie

Plus audacieux que le sieur Aliou Sy, il n'y en a probablement pas. Et pour preuve, le gars a été attrait à la barre, le vendredi dernier, et condamné à un an de prison, dont 2 mois ferme. La particularité de son délit est qu’il a été appréhendé et jeté derrière les barreaux par le commandant de la Brigade de gendarmerie de Hann qu’il tentait de corrompre. Mais pour comprendre ce qui a motivé son geste, il faut remonter à la journée du 6 mai dernier. Date à laquelle A. Sy était informé que des consommateurs de l’herbe qui tue ont été arrêtés et jetés dans le violon par les pandores de Hann pour détention de Chanvre indien. 

Parmi ceux-ci, figurent, en effet, Cheikh Thiaw, Seydou Dia, mais aussi Ousseynou Diongue, qui est son ami. Et c’est tout naturellement qu’A. Sy s’est rendu sur place pour soutenir le dernier nommé. Il ignorait sans doute que son déplacement sur les lieux allait lui valoir un séjour carcéral pour corruption à un fonctionnaire. Mais à la barre, il a clamé que les faits qui lui sont reprochés ne correspondent pas à la réalité. A l’en croire, la vérité est qu’il était venu avec 50 000 francs Cfa pour les remettre à son ami, afin qu’il puisse s’attacher les services d’un avocat pour sa défense. C’est ainsi, dit-il, qu’il s’est rapproché de la permanencière pour lui faire part de son désir de remettre l’argent à O. Diongue. 

Sur ce, il confie avoir reconnu un de ses anciens frères d’armes, en la personne du commandant de la Brigade lui-même. Il l’a alors abordé, avant de lui présenter les raisons de sa visite et lui remettre l’argent pour son ami. Ce qui n’a pas été du goût de l’agent qui, sans chercher à comprendre, l’a pris au collet et l’a jeté dans les grilles. Le parquet, ayant pris en compte la déclaration d’Ousseynou Diongue qui a reconnu avoir été trouvé en possession de deux «joins», de même que les dépositions du gendarme, a requis un mois de prison à l’encontre des trois mis en cause, appréhendés pour détention. Quant au Sieur Ly, il a invité le tribunal à le condamner à un an ferme. 

Du côté de la défense, les avocats ont rivalisé d’ardeur pour sortir leurs clients de leurs situations. Ayant évoqué l’absence du gendarme à la barre pour confirmer ses accusations et relever dans ce cas d’espèce des faits contraires à la loi, les conseils de la défense ont tous plaidé la relaxe pour Aliou Sy. Jugé coupable des faits qui leur sont reprochés, Ousseynou Diongue a écopé d’un mois ferme, contrairement à son ami qui a été condamné d’un an de prison, dont deux mois ferme. Plus heureux que leurs co-prévenus, Cheikh Thiaw et Seydou Dia ont été relaxés.


liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Le Nouvo Roi Du Pé

    En Juin, 2012 (19:14 PM)
    2 joints rek...

    Merde cette justice
  2. Auteur

    Paco Yamba

    En Juin, 2012 (21:06 PM)
    wawe deux joint kaye dou dara wayyyyy bayiléne ko
    Auteur

    Pilon

    En Juin, 2012 (13:09 PM)
    shuuut 2 joint késsé faut pas deconner les gars

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email