Samedi 04 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Immigration

Après les naufrages d'avril, le Sénégal recherche ses disparus

Single Post
Après les naufrages d'avril, le Sénégal recherche ses disparus
Le Sénégal est l’un des pays africains les plus concernés par le départ de migrants vers l’Europe. Après la succession de naufrages en avril, des familles restées au pays craignent d’avoir perdu leurs proches en mer Méditerranée.

Le téléphone n’arrête pas de sonner au secrétariat d’État des Sénégalais de l’Extérieur, à Dakar. Après la succession de naufrages de migrants en Méditerranée au mois d’avril, une cellule de crise a été mise en place pour venir en aide aux familles de migrants clandestins restées sans nouvelles de leur(s) proche(s).

Au sécrétariat, René-Pierre Yehoumé tente de répondre aux centaines d’appels, recensant sans relâche le nom des disparus : méthodique, il note date et lieu de départ, ainsi que le lieu et le moment du dernier contact. Malgré cette initiative, aucune famille n'a pu être officiellement renseignée sur le sort de son disparu.

Le Sénégal est l'un des pays africains les plus concernés par le départ de migrants illégaux vers l'Europe. Depuis janvier, 1616 Sénégalais sont arrivés sur les côtes italiennes. D’autres n’ont pas eu cette chance : il est désormais établi que des Sénégalais ont péri lors des derniers naufrages d’avril, mais on ignore leur nombre. Et leur identité.

Les proches doivent se contenter de bribes d'informations qui leur parviennent de Libye, d'où les migrants sont partis. C'est le cas de la famille de Yaya, un jeune mécanicien qui a rejoint Tripoli il y a un an. Selon les renseignements obtenus par ses parents, il pourrait faire partie des récents naufragés.

"Un de ses amis m'a appelée et je lui ai expliqué que cela faisait deux mois que j'étais sans nouvelles. Après, il m'a dit : 'La pirogue où  Yaya était a coulé.' Je lui ai répondu : 'Donc il est parti en pirogue.' Il ne m'avait pas dit ça. C'était le 25 avril", témoigne à France 24 Mama Sadio, la mère du jeune homme.

Selon la presse locale qui cite des témoignages de rescapés, des dizaines de Sénégalais auraient disparu en mer en avril dernier. Une source gouvernementale, démentie depuis par Dakar, faisait même état de 200 migrants noyés fin avril.




liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (11:47 AM)
    que Dieu les accueille dans son paradis. C'est dur.

    Chers compatriotes, restez au pays. Pourquoi risquer sa vie ainsi?
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (14:13 PM)
    «Halte à L’émigration Clandestine, Non aux crimes collectifs»

    Mémorandum.



    Les récents naufrages dans la mer Méditerranée qui ont causé la mort de plusieurs milliers de personnes, dont la plupart sont des Africains, constituent un désastre qui ne devrait plus jamais se reproduire.



    La population active de l’Afrique constituée par sa jeunesse est en danger, son avenir hypothéqué.



    Si la migration a toujours existé, l’ampleur qu’elle a prise ces dernières années est inquiétante. Les flux clandestins comprenant des hommes et de plus en plus des femmes et des mineurs non accompagnés, à travers les routes du désert et des mers, méritent une attention soutenue et une réflexion collective et individuelle.



    Le Réseau Dialogue Sécurité Paix en Afrique (DSPAIX Afrique) s’incline devant la mémoire de toutes les victimes de ces tragédies qui rappellent les pires moments de l’esclavage. Le récit des miraculés est intenable. Soif, exposition aux rigueurs du climat, faim, entassement, privation de sommeil et risque de largage dans les eaux furieuses, sont les conditions du voyage vers un prétendu eldorado.

    Face à ce que l’on peut qualifier de tragédie à grande échelle, DSPAIX AFRIQUE en appelle à un sursaut collectif et individuel pour barrer la route à ce drame humanitaire.



    En ces moments de recueillement et surtout de réflexion, DSPAIX AFRIQUE lance un appel à tous les acteurs concernés.



    Aux familles qui, sous la pression de la crise mondiale, acceptent d’organiser les voyages clandestins de leurs enfants, en y investissant de fortes sommes réunies difficilement, nous demandons d’arrêter de tels projets car ces aventures finissent le plus souvent par des pertes en vie humaine qui hanteront longtemps nos consciences et notre responsabilité individuelle et collective.



    Aux Etats et gouvernements africains et du monde, DSPAIX AFRIQUE lance un appel pour une plus grande collaboration dans la coopération multilatérale et bilatérale afin de trouver et de conduire des programmes innovants d’investissements lourds aptes à mieux fixer les jeunes qui, devant le manque de perspectives, sont tentés par une émigration clandestine.



    DSPAIX AFRIQUE invite les chefs d’Etat de l’Union Africaine à définir une politique migratoire précise et à faire une Déclaration Solennelle d’engagement à faire face à l’émigration clandestine.



    DSPAIX Afrique appelle à une meilleure implication de la société civile dans les organisations multilatérales comme l’Union africaine, la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), la Communauté des Etats de l’Afrique Centrale (CEAC) et suggère la tenue urgente d’un sommet extraordinaire de l’UA sur cette tragédie.



    DSPAIX AFRIQUE appelle la Communauté internationale à faire preuve de plus de solidarité, dans un esprit de partenariat et de complémentarité dans un monde devenu global.



    La paix et la stabilité du monde n’ont pas de prix, particulièrement pour nos jeunes Etats africains encore fragiles aux plans économique et politique.



    DSPAIX AFRIQUE, avec tous et toutes dit : « halte à l’émigration clandestine, non aux crimes collectifs ».

    Ensemble, engageons notre responsabilité dans la solidarité et la volonté politique pour la paix, la sécurité et la stabilité !



    Fait à Dakar, le 04 mai 2015.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email