Samedi 07 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Attaque chimique présumée en Syrie: Trump menace le régime de Bachar el-Assad

Single Post
Attaque chimique présumée en Syrie: Trump menace le régime de Bachar el-Assad

Le régime syrien a-t-il mené, samedi 7 avril, une attaque chimique contre des civils à Douma, dernier bastion sous contrôle rebelle dans la région de la Ghouta orientale ? C’est ce qu’affirment plusieurs ONG, qui parlent d’une trentaine de morts dont des enfants, suscitant des réactions indignées à travers le monde. Le président américain Donald Trump a lui aussi réagi ce dimanche matin. Sur Twitter, il a menacé le régime de Bachar el-Assad, mais a aussi évoqué la responsabilité du président russe Vladimir Poutine, ce qui est très rare.

Comme l’an passé à la même époque, Donald Trump a été frappé de plein fouet par des images d’horreur du conflit syrien. Ce dimanche, il a donc employé des mots forts pour dénoncer ces atrocités et l’isolement de la population syrienne, réclamant qu’une aide médicale puisse être immédiatement acheminée.

Et le président de prévenir, « il y aura un prix fort à payer ». Il y a un an, il avait ordonné lepilonnage d’une base aérienne soupçonnée d’être « associée au programme chimique syrien ».

Qu’envisage-t-il cette fois, alors que pas plus tard que cette semaine, il martelait plutôt qu’il souhaitait retirer ses quelque 2 000 hommes de Syrie, au grand dam de certains de ses conseillers du Département d’Etat ?

Le drame de ce week-end semble une fois de plus rebattre les cartes. D’autant qu’il y a autre chose de très nouveau dans les messages dominicaux de Trump. Non pas les accusations contre la faiblesse de Barack Obama, son prédécesseur, ou contre le rôle de l’Iran voisin, mais bien cette phrase pour dénoncer la « responsabilité » de Vladimir Poutine, qui soutient « Assad l’animal ». Une attaque frontale, nominale, qui pourrait marquer un tournant dans la relation entre les présidents américain et russe.

Jusqu’à présent, Trump justifiait souvent son attitude complaisante envers son homologue en expliquant qu’il fallait garder une bonne relation afin de régler des problèmes complexes tels que la Syrie.

 

 


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Samourai101

    En Avril, 2018 (06:56 AM)
    J' y vois la main des sionistes qui recherchent un prétexte pour une intervention militaire directe et ouverte pour voler au secours de leur mercenairés terroristes.. Bachar ayant pris le dessu,s n'avait aucun intérêt à utiliser des armes chimiques. Il l' a dit et répété, des provocateurs simuleront une attaque chimique pour offrir un pretexte à une intervention de l occident. Maintenant, tout dépendra de la réponse de Moscou. Si Poutine tape sur la table et de déploie ses s400 et Kalibr, le statuquo demeurera. Autrement, attendez vous a des frappent aériennes intenses contre Bachar, prélude à une invasion terrestre. Compte tenu des enjeux stratégiques de ce conflit je suis convaincu quz Vladimir Poutine ne va pas se laisser faire. L'Iran non plus.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2018 (08:18 AM)
    Vrais hypocrite , et israel dans tout ca .... :fbhang: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email