Lundi 26 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Corée du Sud: l'ex-président reconnaît avoir reçu 100.000 dollars de fonds secrets

Single Post
Corée du Sud: l'ex-président reconnaît avoir reçu 100.000 dollars de fonds secrets

L'ancien chef de l'Etat sud-coréen Lee Myung-bak a reconnu avoir reçu pendant son mandat 100.000 dollars de fonds secrets des services de renseignements lors d'une audition marathon sur des accusations de corruption, a rapporté jeudi l'agence Yonhap. M. Lee, 76 ans, est rentré chez lui jeudi après avoir été entendu plus de 21 heures durant par le parquet. Il est le dernier ex-président du pays encore en vie à avoir maille à partir avec la justice.

Le parquet le soupçonne d'avoir accepté des millions de dollars de pots-de-vin. Il a démenti la plupart des accusations de corruption mais a reconnu avoir perçu des fonds secrets en dollars américains du Service national du renseignement (NIS) par l'intermédiaire d'un collaborateur, a rapporté Yonhap, citant une source au parquet. "Le président Lee dément la majorité des accusations", a déclaré cette source à Yonhap. Mais "il reconnaît avoir reçu 100.000 dollars".

Au total, il est soupçonné d'avoir perçu de la part du NIS 1,7 milliard de wons (1,6 million de dollars). Un mandat d'arrêt dans les prochains jours? Interrogé par l'AFP, le parquet s'est refusé à tout commentaire. Il est probable que le parquet va demander à un tribunal d'émettre un mandat d'arrêt contre l'ancien président dans les jours qui viennent. M. Lee, qui a présidé aux destinées de la Corée du Sud entre 2008 et 2013, avait fait savoir par avance qu'il considérait cette enquête comme une "vengeance politique".

L'enquête porte entre autres sur le groupe Samsung, qui est soupçonné d'avoir acheté le pardon présidentiel dont avait bénéficié en 2009 son président Lee Kun-hee, alors condamné pour évasion fiscale. Le premier conglomérat sud-coréen comme l'ex-président rejettent ces accusations.

M. Lee est aussi accusé d'avoir accepté 2,2 milliards de wons de la part de l'ex-directeur général du groupe Woori Financial Lee Pal-sung pour l'aider à obtenir le poste. Il est soupçonné également d'avoir détourné des millions de dollars dans les caisses de DAS, entreprise de pièces automobiles enregistrée aux noms de membres de sa famille mais qu'il posséderait en sous-main.

Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mars, 2018 (14:24 PM)
    De la petite monnaie sous nos cieux

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR