Mardi 02 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Des millions de pèlerins chiites rassemblés en Irak malgré l'ombre de l'EI

Single Post
Pelerinage Chiite en Irak

Des millions de musulmans chiites se frappant la poitrine en signe de deuil ont afflué lundi dans la ville sainte irakienne de Kerbala, placée sous haute sécurité par crainte d'attaques djihadistes. Pour commémorer l'Arbaïn, la fin des 40 jours de deuil de la mort de l'imam Hussein, des pèlerins de toute l'Irak ont marché en direction de la cité sainte où se trouve le mausolée du petit-fils du prophète Mahomet, assassiné en 680 par les troupes du calife omeyyade Yazid durant la bataille de Kerbala.

Ce grand évènement du calendrier chiite s'est jusqu'à présent déroulé dans le calme après avoir été pris pour cible ces dernières années par des attaques de l'organisation radicale sunnite Etat islamique (EI). Alors que l'EI est sous le feu des forces irakiennes à Mossoul (nord), 24.000 membres de l'armée et de la police ont été mobilisés pour sécuriser Kerbala, ville située à environ 80 km au sud de la capitale. Marche de 13 jours De nombreux fidèles vêtus de noir ont marché pendant des jours pour atteindre la cité, affluant notamment de Bassora, à 500 km au sud-est.

"Nous avons commencé notre marche il y a 13 jours et sommes arrivés à Kerbala dimanche soir", raconte Jaber Kadhem Khalif, accompagné de sa femme et de ses trois enfants. Oum Ali est elle venue sans son mari, engagé avec les forces de sécurité dans la bataille de Mossoul, le dernier grand fief des djihadistes en Irak. "Nous demandons à Dieu de nous soutenir contre Daech (acronyme arabe de l'EI), de nous aider à libérer Mossoul (...), dit cette quadragénaire. Selon Noussayef al-Khattabi, qui dirige le conseil provincial de Kerbala, "entre 17 et 20 millions" de personnes auront participé au pèlerinage, dont trois millions d'étrangers --des Iraniens pour la plupart.

Le rassemblement a été marqué par une controverse née de la publication par le quotidien saoudien Asharq al-Awsat d'un article accusant des pèlerins iraniens d'harcèlement sexuel contre des femmes lors de la commémoration. L'Arabie saoudite et l'Iran n'entretiennent pas de relations diplomatiques et s'opposent sur des questions régionales, en particulier sur les conflits en Syrie et au Yémen. Et pour la première fois depuis près de trois décennies, aucun pèlerin en provenance d'Iran n'a effectué cette année le hajj (pèlerinage annuel) en Arabie saoudite.



2 Commentaires

  1. Auteur

    Tokora

    En Novembre, 2016 (13:37 PM)
    Tous des innovateurs comme les mourides du senegal, vous comprendrez le jour du jugement dernier les conséquences de vos innovations , tous seront rejetés auprès du prophète pour innovation :taz-smile: 
    Top Banner
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2016 (14:33 PM)
      tu es sûr que ce sera comme cela? seul dieu sait...ne l'oublie pas mon frere..
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Chacha

    En Novembre, 2016 (09:52 AM)
    TU DOUTE DE SE QUE TOKORA A DIT BOU SOUBA NGAYE COMPRENDRE QUE SEYDINA MOUHAMED AK WA KEREUM REK KA FI NEEE

    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email