Mardi 19 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Des selfies de détenus sur Facebook: "C'est un centre de vacances"

Single Post
Des selfies de détenus sur Facebook: "C'est un centre de vacances"
Liasses de billets, cannabis ou téléphones portables: la page Facebook "MDR o Beaumettes", mettant en scène les détenus de la prison de Marseille, a été logiquement fermée. Mais le scandale a éclaté.Dans les selfies publiés sur la page des détenus de la prison des Beaumettes à Marseille, les délinquants exhibent leurs objets interdits, comme pour narguer les forces de l'ordre et la justice française dans son ensemble. 

"Ils ont tous des téléphones portables, le sport, l'école, des activités, la télévision avec en prime Canal+ (pour 9 euros par cellule et par mois), alors que la majorité des gens à l'extérieur n'ont pas les moyens de se payer l'abonnement : cela n'est plus une prison, c'est un centre de vacances", dénonce Catherine Forzi, déléguée locale de Force Ouvrière dans La Provence, qui a publié les clichés dans son édition de lundi.

"Quand on voit ça, on est démoralisés"
Depuis, la page Facebook a été fermée. Mais le scandale est retentissant. Et le syndicat des surveillants dénonce les conditions de travail déplorables. "Quand on voit ça, on est démoralisés", souffle David Cucchieti, secrétaire local de la CGT-pénitentiaire. "Les surveillants vont être montrés du doigt alors qu'on ne peut rien faire. On est tellement en manque de personnel... On est surmenés."

L'article 57 de la loi pénitentiaire interdisant les fouilles corporelles systématiques, il est devenu quasiment impossible de contrôler tout ce qui est mis à disposition des détenus, qui font régner la loi. A tel point que ce sont les couteaux, confectionnés avec des objets divers, qui sont désormais craints par le personnel de l'établissement pénitentiaire. 

Le président du Conseil général des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, a lui interpellé Christine Taubira, Garde des Sceaux, sur le sujet. Les détenus impliqués ont dû changer de bâtiment.
Les gardiens expriment leur inquiétude
Plusieurs syndicats de surveillants de prison ont dénoncé lundi "une dérive inquiétante" ou une "gestion de club de vacances" après la découverte d'une page Facebook avec photos de détenus de la prison des Baumettes à Marseille exhibant liasses de billets ou produits stupéfiants. 

Le Syndicat pénitentiaire des surveillants non gradés (SPS) demande dans un communiqué à la direction du centre pénitentiaire de Marseille d'en finir "avec cette gestion digne d'un club de vacances", après la découverte de la page "MDR o Baumettes" (mort de rire aux Baumettes), aujourd'hui fermée, sur laquelle "on pouvait voir plusieurs selfies de détenus en train d'exhiber leurs muscles, se montrant avec des liasses de billets, ou avec des stupéfiants ainsi que des téléphones portables". 

De son côté, Thierry Serra de l'UFAP-UNSA justice dénonce "le manque de moyens" avec un déficit d'une soixantaine d'agents sur cet établissement. "La prison n'impressionne plus, les détenus ont plus peur des règlements de comptes", a-t-il indiqué. 

Le SPS demande dans son communiqué, "une fouille générale du Centre Pénitentiaire de Marseille; l'apport d'effectifs de surveillants; l'abrogation de l'article 57 de la loi pénitentiaire de 2009 (qui interdit la fouille systématique après les parloirs, ndlr) et le désencombrement des cellules en détention". 

Selon Jérémy Joly, représentant de ce syndicat aux Baumettes, "de plus en plus de téléphones portables, d'armes blanches et de stupéfiants sont trouvés" lors des fouilles. 

Durant l'été, les syndicats avaient attiré l'attention de la direction sur les problèmes de sécurité liés au chantier "Baumettes 2" d'agrandissement du centre pénitentiaire, alors que des "colis" étaient envoyés depuis l'extérieur dans la cour de promenade. Contactée par l'AFP, la direction régionale de l'administration pénitentiaire n'a pas souhaité réagir.


1 Commentaires

  1. Auteur

    Osez

    En Janvier, 2015 (17:29 PM)
    Franchement , ce qu'ils en ont fait ce n'est pas du tout utile , sinon , on doit autoriser l’accès à internet en prison , offrir un ordinateur à tous les détenus , vu l'importance et l’intérêt des MOOCS , cette outil formidable de l'enseignement à distance , je vous assure d'ici quelques années , aucun prisonnier ne s'ennuiera en prison , les savoirs à porter de mains , et ils en sortirons bien instruits !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email