Jeudi 22 Octobre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Explosion à l'aéroport de Damas: hypothèse d'une frappe d'Israël

Single Post
L'explosion s'est produite au petit matin. © LOUAI BESHARA / AFP/Archives

"Une énorme explosion", c'est ainsi que l'Observatoire syrien des droits de l'homme a décrit les faits. Ce jeudi 27, dans la matinée, c'est en effet une boule de feu qui s'est dessinée à 25 kilomètres de Damas, au niveau de l'aéroport de la capitale syrienne. Ce sont précisément des dépôts de fuel et un entrepôt qui ont été rasé par la détonation, qui a en outre déclenché plusieurs incendies.

Pour la télévision du Hezbollah, parti chiite libanais allié au régime de Damas, la nature de cette explosion provoquée par "plusieurs missiles" est sans équivoque: il s'agirait d'une frappe israélienne qui aurait visé ces infrastructures. Ce même média annonce qu'il n'y a pas eu de victimes.

Côté israélien, aucun commentaire n'a été fait pour confirmer qu'il s'agissait bien d'une frappe militaire, même si le ministre du Renseignemen Israël Katz a laissé entendre que l'attaque était "cohérente" avec la position de son pays. C'est donc aujourd'hui l'hypothèse la plus plausible, l'Etat hébreu ayant déjà effectué des opérations similaires sur le territoire syrien. Le 21 avril dernier, une frappe de l'aviation israélienne a été menée contre des positions de l'armée syrienne à Khan Arnabeh, en réponse –officiellement– à des tirs de mortier venus de Syrie ayant frappé le nord du plateau du Golan, occupé par l'Etat hébreu depuis 1967.

En mars, l'incident avait même été beaucoup plus grave. Un raid israélien à proximité de Palmyre sur des cibles présentées par Jérusalem comme liées au Hezbollah a provoqué une riposte antiaérienne de l'armée syrienne, puis un tir de missile (qui sera intercepté) en direction d'Israël.

L'Etat hébreu avait d'ailleurs déjà visé dans le passé des infrastructures aéroportuaires syriennes. Damas avait en effet accusé Israël d'être à l'origine du bombardement de l'aéroport de Mazzé, à l'ouest de la capitale, où les services de renseignement de l'armée de l'air sont basés.

Israël s'inquiète de l'intervention aux côtés des troupes loyales à Bachar al-Assad de forces armées soit proches du Hezbollah, soit liées à l'Iran, les deux étant de farouches adversaires de l'Etat hébreu.


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email