Lundi 17 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

FMI : L'augmentation des capacités financières de prêt, une bonne nouvelle pour l'Afrique

Single Post
Le logo du Fonds monétaire international à son siège à Washington. REUTERS - Yuri Gripas
Le Conseil des gouverneurs du Fonds monétaire international a approuvé l'augmentation de ses capacités financières de prêt. Une augmentation à hauteur de 650 milliards de dollars. C'est la plus grosse allocation de DTS, les droits de tirages spéciaux, dans l'histoire du FMI. Chaque pays membre du Fonds va recevoir une partie de ces DTS afin de soutenir son économie et de surmonter la crise post-pandémique. Une excellente nouvelle pour les pays africain.

La Directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva parle d'une "décision historique" et c'est une très bonne nouvelle pour les pays les plus pauvres, et ce à double titre. D'abord parce que ces pays vont recevoir chacun un chèque du FMI qu'ils pourront convertir en devises ou en monnaie locale, et utiliser l'argent soit pour soutenir leur économie ou pour stabiliser leurs finances publiques.

Le FMI a calculé qu'en moyenne les pays pauvres et les pays émergents recevront l'équivalent de 275 milliards de dollars sur les 650 alloués dont 33 milliards pour les seuls pays africains. De plus, les pays riches se ont engagés lors du dernier sommet du G7 à offrir aux pays pauvres tout ou partie de leur allocation de DTS. Par exemple, la France qui doit recevoir peu ou prou 24 milliards va les réallouer à l'Afrique, bien que l'on ne sache pas encore le montant précis de cette réallocation.

Au total, les pays riches espèrent que cent milliards de dollars supplémentaires pourront ainsi se diriger en Afrique pour financer les plans de relance. Les DTS ne constituent pas, en tant que tel, une monnaie, mais ils sont convertibles en devises fortes. Cette allocation est la plus large dans l'histoire du FMI. La précédente, débloquée après la crise de 2008, n'avait atteint "que" 250 milliards de dollars.


5 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2021 (07:47 AM)
    Un nouveau piège pour davantage bloquer les pays africains qui s'endettent pour détourner l'argent 
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2021 (10:26 AM)
      Très mauvaise nouvelle voire meme pire
      pauvre de nous ces fonds nous servevent à rien absolument rien si ce n est que nous apauvrir d avantage
    {comment_ads}
  2. Auteur

    Quantbusiness

    En Août, 2021 (08:36 AM)
    C'est une excellente mesure meme si elle est tres symbolique. Cette augmentation est inferieure a la capitalisation boursiere de Tesla. C'est peut etre une bouffee d'oxigene pour les pays emergents qui auront a ajuster leur strategie de croissance avec la nouvelle variante delta.Il faut aller plus loin avec les pays emergents. C'est a dire  eponger la totalite ou une partie de la dette publique. C'est le meilleur moyen de permettre a ces pays de relancer de maniere durable leure economie et de mieux gerer les aleas conjoncturels crees par cette pandemie.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2021 (08:56 AM)
    plutot mauvaise nouvelle, l'argent usurier n'a jamais servi veritablement à une société.

    des dettes encore des dettes
    {comment_ads}
    • Auteur

      Quantbusiness

      En Août, 2021 (10:13 AM)
      L'heure est grave comme on dit et il faut oublier la dette a cause de la situation exceptionnelle cree par cette pandemie. Cette pandemie a donne une nouvelle dimension aux economies du monde entier en creant de nouvelles depenses (de sante) qui n'ont pas ete prevues dans l'elaboration des budgets. Maintenant l'objectif est de creer les conditions d'une croissance par la relance des economies. Les pays developpes ont beaucoup plus de moyens pour le faire et ces DTS supplementaires ne sont que des miettes par rapport a leur capacite de financer leure economie. Ce n'est pas le cas des pays emergents. On ne peut pas rester inerte  ou croiser les bras et il faut faire queque chose pour les aider a relever le defi que presente cette nouvelle variante delta (acceler les programmes de vaccination, combler le gap budgetaire creer par cette nouvelle situation ..etc). Les economistes commencent a reviser les projections de croissance pour le troisieme trimestre. C'est la premiere fois qu'on parle des risques de stagflation qui sont reels. Il faut agir et vite.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Août, 2021 (11:37 AM)
    Macky sall est content.

    Pauvre senegal

    Mon pays va mal
    {comment_ads}
    Auteur

    Non Et Non

    En Août, 2021 (12:08 PM)
    Non !

    La bonne nouvelle c'est l'arrêt des détournements de fonds !

    La bonne nouvelle c'est l'émergence de dirigeants sains d'esprit, de morale et enfin dignes de nous gouverner !

    Au contraire, on fonce droit vers le mur pour l'étape finale de notre inconscience !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email