Vendredi 03 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Lassée par les actes de vandalisme sur sa voiture, elle veut quitter Bruxelles

Single Post
Victime d'acte de vandalisme, elle veut quitter Bruxelles
Janna, une jeune femme d’une vingtaine d’années qui habite dans le Quartier des Quais, dans le cœur de Bruxelles, n’en peut plus de vivre au quotidien dans l’insécurité. Impuissante face aux actes de vandalisme à répétition, elle appelle les politiques et la police à réagir. En l’espace de deux mois, sa voiture a été la cible de trois actes de vandalisme près de son nouveau domicile, dans le Quartier des Quais, à Bruxelles.

 Pour la jeune femme, qui tient à préciser qu’elle a toujours adoré Bruxelles, la coupe est pleine. “D’ici un an, je quitte Bruxelles”, témoigne-t-elle sur le site flamand Bruzz. “J’aime Bruxelles. Vraiment, j’adore cette ville, mais mon amour se transforme de plus en plus en colère et frustration”, prolonge-t-elle sur les réseaux sociaux. (…) La première fois, il y avait partout des traces de sang: sur les sièges, sur mon écharpe et sur les cartes de visites qu’il y avait dans la voiture. Les auteurs avaient fumé dans ma voiture, sans doute l’œuvre d’un junkie. J’en étais absolument anéantie”. 

 “Je vis dans l’angoisse et le stress” 

Cette ancienne candidate à The Voice Vlaanderen explique alors qu’elle s’est rendue à la police avec un échantillon de sang qu’elle avait prélevé dans la voiture. Au commissariat, elle a essuyé les moqueries: “Nous ne sommes pas le FBI”, ont rigolé les agents. Le deuxième cambriolage est survenu une semaine après le premier. “J’avais sorti ma voiture du garage. Lorsque le lendemain je suis arrivée à ma voiture, mes vitres avaient de nouveau été brisées. Le choc psychologique était bien plus grave que les dégâts matériels. Depuis, je vis en permanence dans l’angoisse et le stress. Pour moi, la coupe est pleine. Je veux déménager d’ici un an. C’est dommage, car nous venions d’acheter”. 

“Madame, vous vous attendiez à quoi? C’est Bruxelles” 

Ce qui frustre surtout la jeune femme, c’est ce sentiment d’impuissance qui l’habite. Les visites au commissariat pour porter plainte sont quasi devenues une routine. ”Madame, vous vous attendiez à quoi? C’est Bruxelles”, m’a-t-on répondu. Pour le voisinage, les actes de vandalisme sont aussi devenus monnaie courante. “Nous sommes tous victimes, mais je ne peux vivre avec cela”. Et l’insécurité dont la jeune femme se plaint ne s’arrête pas là. Dimanche, lors de la journée sans voiture, son vélo a également été pris pour cible.

 “On a essayé de scier ma chaîne. Et puis, juste après avoir déménagé, nous avions été victimes d’une agression par un groupe de jeunes. Non, franchement, j’en ai ras-le-bol. (…) Je suis une contribuable bruxelloise et la moindre des choses que l’on est en droit d’attendre de la part des autorités, c’est de vivre en sécurité. C’est Bruxelles, c’est le Quartiers des Quais, une partie magnifique de notre capitale”. Janna appelle les politiques et la police à prendre le problème à bras-le-corps.

 “Faites quelque chose”, implore-t-elle. Un porte-parole de la police précise à nos confrères de Bruzz que la brigade anti-agression est très vigilante par rapport au phénomène et qu’elle intensifie ses contrôles dans les quartiers à problèmes. La police encourage par ailleurs les victimes à porter plainte afin qu’une enquête puisse être menée.

affaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Tchomb2

    En Septembre, 2019 (18:00 PM)
    MADAME METTEZ UN CHAPELET DEVANT LA VOITURE A L'INTERIEUR JE VOUS ASSURE QU'ELLE SERA EPARGNEE CAR CE SONT LES ARABES QUI FONT ça
    Top Banner

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email