Jeudi 04 Mars, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Le témoignage qui accable Marine Le Pen

Single Post
Marine LePen

Le Parlement européen considère que Marine Le Pen a, en tant qu'eurodéputée, détourné des fonds européens pour rémunérer une assistante fantôme. L'Obs s'est procuré l'interrogatoire qui accable la présidente du Front national... L'Obs sort ce 2 février un numéro spécial consacré à Marine Le Pen et expose en détail son embarrassante affaire d'emploi fictif au Parlement européen. L'institution réclame en effet plus d'un million d'euros à six députés FN dont 300.000 euros rien qu'à leur présidente.

Elle est accusée d'avoir utilisé son enveloppe européenne pour rémunérer pendant cinq ans une fausse assistante, en réalité chef de cabinet au siège du parti, non pas à Bruxelles ou Strasbourg donc mais bien à Nanterre, en banlieue parisienne. Défense et éléments à charge Marine Le Pen a dénoncé une cabale à son égard et rejeté la plupart des éléments mentionnés par l'Olaf, l'Office européen de lutte anti-fraude. Or, selon l'interrogatoire de Catherine Griset, l'assistance en question, tout semble confirmer les accusations. Le témoignage de cette amie de longue date de Marine Le Pen présente en effet de nombreuses incohérences.

Pas de traces en Belgique Ainsi, alors que son contrat l'oblige à vivre et travailler à Bruxelles, Catherine Griset n'a pu fournir aucun contrat de bail ni aucune facture d'eau ou d'électricté. Elle explique avoir été logée chez des amis et même avoir dormi sur un canapé-lit. Autre élément troublant: sa fille est restée scolarisée près de Nanterre pendant toute cette période. Présence au PE Rigoureusement contrôlées, les allées et venues au Parlement européen donnent une indication objective des présences effectives au sein de l'hémicyle bruxellois.

Or, l'assistance de Marine Le Pen n'y serait passée que 3 heures, fin 2014. Là aussi, ses justifications semblent hasardeuses: elle prétend avoir emprunté un portique réservé aux députés uniquement, ce qui est strictement interdit. "Manipulation politique" Marcel Ceccaldi, avocat de Marine Le Pen, dénonce quant à lui une manipulation politique et évoque une confusion entre le statut d'assistant "accrédité", basé à Bruxelles, et celui d'assistant "local", basé dans le pays d'élection du député, précise L'Obs. L'Olaf tranchera.



3 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (13:01 PM)
    Les socialos francais sont quand même forts, ils sortent leur botte secrète au moment opportun contre une droite trop sûre d'elle. Attendu que Fillon soit officiellement investi et hop on lui sort un scandale mouillant sa femme, et de deux maintenant c'est la Marine. Les casseroles qui ont fait perdre Sarko s retrouvent chez Fillon, un message clair aux électeurs de Droite : "ceux sur qui vous misez sont de la même veine que ceux que vous n'avez pas choisi". Pendant ce Temps le Hamon (tout en virginité) est mis en selle. Intéressant tout ça  :contaan:  :contaan: 
    Top Banner
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2017 (16:26 PM)
    les francais sont de gr'ands tricheurs depuis la colonisation thiaroye44 etc la tricherie est l'arme des coqs
    {comment_ads}
    Auteur

    Diomina

    En Février, 2017 (16:34 PM)
    Dieu fasse que cette Le Pen gagne la présidentielle. Cela facilitera beaucoup la prise de distance si nécessaire vis à vis de la France. Jamais, jamais mon senegal ne sera émergent avec le type de relations qu'on a avec la France, cette France. Je souffre!
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email