Mercredi 13 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Trump critique le patron de la Fed... qu'il a lui-même nommé

Single Post
Trump critique le patron de la Fed... qu'il a lui-même nommé

Donald Trump a multiplié ces derniers jours les critiques contre le président de la banque centrale américaine, auquel il reproche de lui compliquer la tâche en relevant les taux d'intérêt. Lors d'un dîner de levée de fonds vendredi, M. Trump a déclaré qu'il s'attendait à ce que Jerome Powell -qu'il a mis à la tête de l'institution- soit un homme qui aime "l'argent pas cher" mais a laissé entendre qu'il était déçu de la remontée des taux d'intérêt, selon les propos de participants à l'événement rapportés par le Wall Street Journal et Bloomberg News.

Lundi, le président américain a réitéré ses critiques dans un entretien à l'agence Reuters en se disant "pas emballé" par le patron de la Fed. En augmentant les taux, la banque centrale dope le dollar ce qui rend les produits américains plus chers à l'exportation et va à l'encontre des objectifs du président Trump de réduire le déficit commercial.

L'argent plus cher rend également les crédits à la consommation et immobiliers plus onéreux ce qui pèse sur les consommateurs américains, qui sont aussi des électeurs qui doivent aller aux urnes pour les législatives de mi-mandat en novembre. "Mécontent de la politique monétaire" C'est la troisième fois que le président américain s'en prend à la Réserve fédérale, rompant avec la tradition de ne pas commenter ses décisions publiquement pour préserver son indépendance.

Le 20 juillet, M. Trump s'était dit "mécontent" de la politique monétaire, mais avait alors admis qu'il laissait les banquiers centraux "faire ce qu'ils estiment être le mieux". Lundi, l'homme de la Maison Blanche, interrogé sur la nécessité de l'indépendance de la Fed, semblait plus réticent. "Je crois dans ce qui est bon pour le pays", a-t-il lancé, estimant qu'il devait "recevoir de l'aide de la Fed".

Interrogée la Banque centrale est restée silencieuse, rappelant seulement les propos récents du président Jerome Powell, choisi par Donald Trump pour remplacer Janet Yellen, en février dernier. Celui-ci a défendu l'indépendance de la Fed et sa mission remplie selon lui "avec objectivité, indépendance et intégrité".


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (11:35 AM)
    Je me prends à rêver d'un Sénégal avec des hommes intègres et travailleurs en plus d'être indépendants et compétents...I HAVE A DREAM
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (20:32 PM)
      if you have a dream, join the sonko bandwagon! il est intègre et compétent.
      cela dit, les attaques de trump prouvent encore qu’il ne sait rien de la politique monétaire de la federal reserve board, qui jouit d’une autonomie en la matière. le président trump et le congrès américain ne contrôle que la politique fiscale qui est encore expensioniste vu la baisse du taux des impôts des entreprises et des ménages. quant à la politique il monétaire, elle est phase de normalisation donc de relèvement des taux d’intérêt sur les fonds fédéraux (court term) depuis décembre 2015. la raison de cette normalisation est pour réduire le bilan de la federal réserve qui s’élevait à $4,2 trillion en 2017 alors qu’il était à moins de $900 milliards avant la crise de 2008-2009. donc ce gonflement reflète les achats d’actifs à grande échelle appelés large scale asset purchases (lsap) ou encore quantitative easing (qe) sous les anciens présidents comme barnanke et yellen en vue de sortir l’économie de la crise. ces politiques dites “non conventionnelles” ont abouti à ce gonflement bilantiel. maintenant que l’économie est sortie de la crise et le marché immobilier américain is in good shape, la federal reserve doit maintenant retirer toute cet excès de liquidité de peur que l’inflation n’en résulte. et la façon de retirer cette liquidité c’est d’une part de remonter les taux d’intérêt à court terme, et d’autre part, de réduire son portefeuille de bonds du trésor et de bonds adossés sur des hypothèques comme les mortgage-backed securities émis par fannie mae et freddie mack. voilà en gros la politique monétaire actuelle de la federal reserve bank.
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2018 (20:58 PM)
      l’aitre chose que j’aurais du mentionner plus haut c’est que le fait que jérôme powell ait été nommé chairman de la federal reserve ne change rien. il ne doit aucune loyauté à trump ni ne peut à lui seul changer la direction de la politique monétaire de la federal reserve car les décisions de taux d’intérêt sont prises au sein du federal open market committee ou fomc. donc même si powel voulait retourner l’ascenseur à trump, les autres membres du fomc can outvote him.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2018 (15:06 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email