Lundi 02 Août, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Un diplomate palestinien déplore l'absence de " calendrier fixe" pour le réglement du conflit israélo-palestinien

Single Post
Conflit israélo-palestinien
L’ambassadeur de la Palestine au Sénégal, Safwat Ibraghith, a déploré, vendredi, à Dakar, l’absence de "calendrier fixe" pour la résolution définitive du conflit israélo-palestinien, 38 ans après la proclamation, par les Nations unies, de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.

" Chaque année, les Nations unies célèbrent la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien, le 29 novembre, date à laquelle l’Assemblée générale a voté le partage de la Palestine entre un Etat juif et un Etat arabe", a expliqué M. Ibraghith.
Il intervenait à une conférence organisée au Centre d’information des Nations unies (CINU) de Dakar, pour marquer la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien.
"Trente-huit ans se sont écoulés depuis la proclamation de la Journée internationale de solidarité avec le peuple palestinien (…) mais la commémoration de cette date, cette année, se déroule malheureusement avec l’absence totale d’un calendrier fixe pour le règlement juste et définitif de la question palestinienne", a déploré Safwat Ibraghith.

L’ambassadeur de la Palestine au Sénégal dit aussi regretter "l’absence de toute action internationale [pouvant] imposer une paix juste et durable dans la région", le Proche-Orient, notamment entre Israël et l’Autorité palestinienne.
"La seule façon d’être solidaire avec les Palestiniens, c’est de les aider à bâtir un avenir meilleur et de mettre fin à des décennies d’injustice, d’agressions et d’occupation illégale", a-t-il ajouté, en citant nommément Israël comme la cible de cette accusation.
M. Ibraghith a aussi exprimé "toute [sa] gratitude au Sénégal pour ses efforts soutenus [en faveur] de la cause palestinienne".
Il a loué la présence du drapeau palestinien au fronton du siège des Nations unies, à New York, depuis le 30 septembre dernier.
"Cent trente-six pays reconnaissent l’Etat palestinien, dont le drapeau est hissé devant les bâtiments des Nations unies, aux côtés de ceux des Etats membres", avait souligné le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, dans un communiqué, le 29 novembre dernier.
Ce changement n’entraîne "aucune différence dans la vie des enfants de Gaza ou celle des habitants de Naplouse, d’Hébron et de Jérusalem-Est", des villes palestiniennes, a ajouté Ban Ki-moon, exhortant les Etats à s’engager "à réaffirmer" leur "détermination à apporter aux peuples israélien et palestinien la juste et la paix qu’ils méritent".
AAN/ESF


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email