Mardi 12 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Affaire Aïda Ndiongue : le parquet va interjeter appel

Single Post
Affaire Aïda Ndiongue : le parquet va interjeter appel

Le procureur de la République a décidé de faire appel de la relaxe prononcée jeudi par le Tribunal de grande instance (TGI) de Dakar en faveur de l’ancienne sénatrice PDS Aïda Ndiongue et de ses coprévenus.

Le juge a estimé que Mme Diongue n’était pas coupable des délits d’escroquerie et de détournement de deniers publics portant sur 20,6 milliards de francs CFA. 

 Il a aussi relaxé Abdoul Aziz Diop, également militant du PDS et directeur de cabinet du ministre de l’Urbanisme au moment des faits incriminés, Modou Sall, un ancien secrétaire général de ce département ministériel, et Amadou Ndiaye, un agent comptable du Plan Jaxaay.

Selon le juge, ces trois prévenus ne sont pas coupables de complicité d’escroquerie et de détournement de deniers publics.

En avril dernier, le parquet avait requis 10 ans de prison ferme pour tous les prévenus.

L’argent supposé détourné appartenait au Plan Jaxaay, qui avait été prévu pour reloger les victimes des inondations à Dakar, entre 2005 et 2011. 

 "A la suite de la décision de la 3ème Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Dakar relaxant tous les prévenus, le ministère public a décidé d'interjeter appel", écrit le procureur de la République dans un communiqué parvenu à l’APS.

Des destinataires d’un marché d’équipement de "maisons à outils" attribué dans le cadre du Plan Jaxaay "ont unanimement et invariablement déclaré tout au long de la procédure, et même devant la barre du tribunal, n’avoir jamais reçu [le] matériel" prévu pour être livré par Mme Ndiongue, fait valoir le procureur.

"Concernant le marché relatif à la fourniture de 500 motopompes de 500 mètres cubes/heure, il résulte aussi de la procédure (…) que seules 100 motopompes d’un faible débit (100 mètres cubes/heure) ont été livrées. 

A ce propos, le sieur Abdou Aziz Diop lui-même a reconnu ce fait et déclaré avoir attiré l’attention de son ministère de tutelle sur cette différence", soutient le parquet.

Sur la base de ces arguments, parmi d’autres mentionnés dans le communiqué, le procureur affirme qu’"il est constant que la dame Astou Ndiongue dite Aïda a fait usage de manœuvres frauduleuses en créant des sociétés écran parce qu’interdite d’exercer des activités commerciales du fait de son statut de fonctionnaire pour soumissionner à des marché publics".

Aïda Ndiongue est une institutrice. Elle a exercé le métier d’opératrice économique.

Selon le quotidien L’As, qui a publié une interview d’elle ce vendredi, elle a regagné son domicile depuis jeudi.

D’autres journaux ont annoncé la libération de toutes les personnes mises en cause dans cette affaire. Elles ont passé près d’un an et demi en détention préventive.

ESF/ASG

Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (12:25 PM)
    Laissez cette brave femme tranquille
    • Auteur

      Dempsey

      En Mai, 2015 (16:19 PM)
      horrible horrible horrible comment les juges ont parvenu à libérer mme n'dongue et mr abdou aziz diop qui ont des fortunes inexplicables .je suis vraiment bouche bée et j'ai peur pour mon pays .doit-on rallier la crei aux gestions privées autrement dit au cour correctionnel moi je dirai un grand oui car si on laisse passer on risque de voir des hommes politiques soutirer l'argent de l'etat et utiliser quelqu'un comme bouclier pour sauver cet argent .nous recommandons vivement des tribunaux économiques comme la crei qui puissent s'impliquer et auditionner les personnes qui se sont une fois impliquées aux marchés de l’État et gérer des cas comme celui la et on pourra évidemment mettre en prison tous ces voleurs masqués .encore une fois je trouve cette décision scandaleux scandaleux scandaleux .47 milliards pour une simple sénatrice pure mensonge .
    • Auteur

      Dempsey

      En Mai, 2015 (16:24 PM)
      je me focalise juste sur les déclarations du colonel ouanza ouattara commandant du groupement national des sapeurs-pompiers qui disait que sur les 500 motopompes pré commandées ,seules les 100 ont été réceptionnées avec des débits aussi faibles.et on voit sous cet même angle une déclaration du directeur de la protection civile révélant que sur les 5000 tentes pré commandées seules les 1947 ont été reçu.des témoignages qui ont été faites par des personnages qui sont pas du tout de la justice et qui sont totalement indépendants donc je me suffis juste sur ces propos pour voir que mme aida ndiongue devait évidemment être puni et emprisonné et on demande vraiment au juge du tribunal correctionnel de nous apporter ses éclaircissements car on ne comprend guère cette décision pour la libération de mme ndiongue .
    • Auteur

      Dempsey

      En Mai, 2015 (16:26 PM)
      oui bravo mme aida ndiongue vous avez bien échappé au tribunal correctionnel dans l'affaire de détournement portant sur un montant de 20 milliards dans des produits phytosanitaires, mais sachez que vous avez toujours un dossier pendant devant la cour de répression de l'enrichissement illicite(crei).et la je ne pense pas que vous pourriez échapper à cette haute cour de justice car vos 47milliards sont injustifiables .
    • Auteur

      Abakara

      En Mai, 2015 (16:39 PM)
      les supposés 20 milliards ont été destiné pour la lutte contre l'inondation ;le recasement des familles qui n'avaient plus où habité campagne dénommé plan jaxaay ,des motopompes et des produits phyto-sanitaires . et en retour on note des familles qui n'ont jamais trouvé des terrains et maisons pour leur recasement ,des motopompes qui n'ont jamais servi pour la lutte contre l'inondation et à l'arrivée une personne dénommée aida ndiongue qui a réussi à gonfler ses comptes .vraiment à quand le sérieux dans ce pays où on remarque de plus en plus des sois-disant personnages politiques s'enrichirent sur le dos des populations aussi vulnérables et pauvres .
  2. Auteur

    Anonyme Peuls,

    En Mai, 2015 (12:35 PM)
    C'est dans la nature naturelle d'un Etat de droit de démolir les viols des lois-règles-règlements de la République, d'évacuer de la société des inhunanités-sauvageries-cruautés. Cette décision de libérer une prédatrice-magouilleuse, connue-reconnue-admise telle, est, pour les dignes-nobles peuples sénégalais, un scandaleux scandale teinté de macabres choses. Le Sénégal est assez souillé! Depuis le 01.01.1963! Il ne faut pas encore y ajouter d'autres souillures souillées. Surtout au moment où le monde civilisé l'observe avec attention attentive, espérant que la saine-sainte VOIE tracée-balisée, seulement en 3 ans malgré l'ampleur des désastres wadiens-certainiens, par le Président de la République du Sénégal, Son Excellence, l'Ingénieur Macky Sall, Peul pure Souche, donc digne-noble-courageux atavique, sera suivie par la majorité majoritairement majoritaire des peuples sénégalais. Il va sans dire que les mesquins de là-bas, déguisés en religieux, useront-abuseront encore de leurs mesquineries mesquines pour venir au secours de leur mesquine complice. Tout cela au 21ème siècle, dans une République laïque, démocratique, sociale, d'un Sénégal éternellement archi-pluriel en TOUT de TOUT. Pauvre & triste Sénégal! Peuls.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2015 (12:50 PM)
      le vrai probleme du senegal c'est des gens aigri comme vous qui vont toujours justifier leur echec par la reussite de l'autre.

      a vous lire, vous etes un aigris.

      gueum lène yalla. kou nek ak weurseukeum !!!
    Auteur

    Léa

    En Mai, 2015 (12:46 PM)
    L’argent supposé détourné appartenait au Plan Jaxaay, qui avait été prévu pour reloger les victimes des inondations à Dakar, entre 2005 et 2011.vraiment tant de milliards volé ils ne devait pas la relacher tout de suite c'est trop facile sur le projet elle a juste assuré les 10% donc ou se trouve le reste de l'argent esk on doit faire passer l'éponge  :question:   :nono:  il faut interjeté appel et revoir le jugement  :taala_sylla: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (13:09 PM)
    ne pas condamner sans preuve palpable vaut mieux k condamner sans preuve...car tôt ou tard tout le monde répondra d ses actes devant l vrai juge,l'unique juge d'ailleurs,donc,n gâchons pas la vie d gens digne et celle d leur famille sur de simples suppositions,

    TOUT LE MONDE SERA JUGé,NE L'OUBLIONS JAMAIS,devant LE JUGE PARFAIT ET QUI A ETE TEMOINS DE TOUS NOS ACTES
    Auteur

    Louga

    En Mai, 2015 (14:04 PM)
    il est tant de libere tous les prisonniers car on ne peut pas admettre la liberation de la voleuse aida et cie comme une decision de justice heureusement que le procureur est la pour voir la raison le juge qui a liberer aide est corrompu il a recu de l'argent certainement donc on ne peut plus faire confiance a la justice

    une voleuse noir sur blanc liberee

    c'est execivement grave et puis son fils demande a ce que sa mere voleuse soit dedommage

    il faut la dedommage donc puis que elle n'a rien fait

    dommage pour les juges et la justice

    Auteur

    0 Fans Paris

    En Mai, 2015 (15:16 PM)
    S'il ne faut pas condemner sans prevue, il faut quand meme chercher à savoir ou est passé l'argent du contribuable.Aida Ndiongue étant responsible de la gestion du projet doit obligatoirement render compte sans pitié.
    Auteur

    Binou

    En Mai, 2015 (18:34 PM)
    c'est la moindre chose qu'on pouvait s'attendre aida ndiongue ne peut volé le peuple sans être juger ni rendre compte au sénégalais il faudra associé d'aurte juridiction pour tout ces voleurs ds marchés publics.
    Auteur

    Jean Mendy

    En Mai, 2015 (11:05 AM)
    le monde s'effondre avec les justices africaines et dommage pour nos peuples qui souffrent d'une pauvreté dont ils ne sont pas responsables. Regardez le Nigeria ou y a une pénurie d'essence par manque de raffinerie du à une forte corruption qui gangrené l'économie de ce pays. La chine qui est devenue la deuxième puissance mondiale a réussi son développement en luttant férocement la corruption. Les détournements de deniers publics en chine sont passibles de peine de mort sans appel. Pauvre notre cher Sénégal comment la justice peut libérer cette dame au regard des faits concrets visibles de l'argent pour des pauvres détournés. il faut des assises nationales de la justice pour extirper et sanctionner les magistrats corrompus. il faut féliciter le procureur qui a interjeté appel pour défendre notre société. pas de leçons de droit pour savoir que cette bande de malfaiteurs ont pillé le jaxxay les faits sont têtus et vérifiables. Dans nos pays très pauvres l'exécutif doit bien surveiller la justice pour éviter certaines dérives comme celle du jugement rendu dans l'affaire jaxay qui fait honte à notre magistrature . Ya corruption corruption corruption

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email