Vendredi 18 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Affaire Habré : Un budget de 4.695.907.261 Fcfa prévu pour une procédure de 27 mois

Single Post
Affaire Habré : Un budget de 4.695.907.261 Fcfa prévu pour une procédure de 27 mois

Le budget prévu pour le fonctionnement des Chambres africaines extraordinaires est fixé à 4.695.907.261 FCFA. La durée totale du procès de Hissène Habré sera de vingt-sept (27) mois. Quinze (15) mois sont prévus pour l’instruction, sept (7) mois pour le procès en première instance et cinq (5) mois pour le procès en appel, note l’Obs.

 Quatre (4) officiers de la Brigade d’intervention polyvalente (Bip) vont être affectés à la sécurité de Hissène Habré et des témoins. Ils seront secondés par 12 brigadiers de la Bip et 20 autres agents qui assureront la garde de la salle d’audience, en cas de procès.Mais avant cela, les juges des Chambres africaines extraordinaires, assistés des enquêteurs de leur choix, vont mener sur le territoire tchadien des actes d’enquête et d’investigation nécessaire. 

Durant l’instruction, quatre juges, deux greffiers et deux Officiers de police judiciaire se déplaceront en Belgique pour une durée de 7 jours. Ils se rendront ensuite au Tchad pour 15 jours, à trois reprises. Deux procureurs accompagneront les juges d’instruction au Tchad et en Belgique. Cent vingt-cinq (125) témoins sont attendus au Sénégal. Ils séjourneront chacun au Sénégal pour une durée de 7 jours.


Article_similaires

22 Commentaires

  1. Auteur

    Mbourouu

    En Juillet, 2013 (08:46 AM)
    Macky khamna kouy bayam. Wade dou séne morome. Il le merite nak ndakh li bakh si senegal yeup moko fi def  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
  2. Auteur

    Habré

    En Juillet, 2013 (08:48 AM)
    enfin sa va démarrer :hun: 
    • Auteur

      Vérité

      En Juillet, 2013 (20:09 PM)
      procès habré : les vassaux nègres vous saluent bien

      et l’on viendra s’étonner après cela que la communication gouvernementale — et, par extension, celle du président de la république — soit nulle ! alors que les priorités du peuple sénégalais, qui a plébiscité le candidat macky sall au second tour de la dernière élection présidentielle en mars dernier, sont bien connues, le gouvernement, lui, comme s’il était un corps étranger à notre société, a des centres d’intérêts qui sont tout autres. naturellement, ce hiatus entre les besoins du peuple et l’agenda de ceux qui le dirigent, ce fossé abyssal entre les aspirations du premier et les préoccupations des seconds peut brouiller n’importe quel message et réduire à néant la stratégie de communication la mieux élaborée. a partir de ce moment, on aura beau faire venir à grands frais les gourous de com les plus réputés et les plus efficaces à travers le monde, ils ne pourront guère réussir à changer la perception — forcément négative — que le peuple peut avoir de l’action d’un gouvernement qui se moque de ses problèmes, de ses soucis et desiderata comme d’une guigne. preuve de cet espèce de je m’en-foutisme gouvernemental en total décalage avec les attentes des sénégalais, le zèle mis dans l’organisation du procès de l’ancien président tchadien, m. hissène habré. sous prétexte que l’union africaine lui aurait délivré un mandat en ce sens et parce que, surtout, certains pays africains comme la belgique et des ong prétendument de défense des droits de l’homme veulent voir jugé cet homme réfugié dans notre pays depuis 1990, le régime du président macky sall, soucieux de plaire à nos maîtres blancs, s’est démené comme un beau diable et a fait des pieds et des mains pour organiser ce procès de la honte pour les africains.

      a peine arrivés au pouvoir, et alors que, encore une fois, les priorités qui ont chassé les wade sont ailleurs, les nouveaux dirigeants ont placé ce procès au centre de leur agenda. en dix mois, alors que la demande sociale n’est pas réglée, que les prix des denrées de première nécessité ne cessent d’augmenter — dernière hausse en date annoncée, celle du prix du pain —, alors que les coupures d’électricité ont recommencé de plus belle, que les entreprises ferment en cascade, que le chômage des jeunes n’a jamais été aussi important — le gouvernement trouve le temps et les moyens d’organiser un procès qui va coûter au bas mot six milliards de nos francs. et comme s’il avait le feu aux trousses, il a fait le tour des capitales occidentales pour tendre la sébile aux bailleurs afin qu’ils financent ce procès d’un ancien chef d’etat africain dont le plus grand crime est d’avoir défait les troupes du défunt « guide » libyen mouammar kadhafi et leur puissante armada, et d’avoir accessoirement humilié la france dans l’affaire de l’enlèvement de l’archéologue françoise claustre. d’avoir tué aussi le commandant français galopin. ce grand patriote africain qui a résisté aux impérialismes français et libyen, il fallait, évidemment, l’humilier. sans compter que l’homme qui lui a succédé à la tête du tchad, le dictateur idriss déby itno, ne dormira lui-même tranquille que lorsqu’il saura son ancien patron entre les hauts murs d’une forteresse. ou carrément au fond d’une tombe, ce qu’à dieu ne plaise.

      c’est pourquoi cet homme, déby, qui fut le tout-puissant et redoutable chef des services de sécurité du président hissène habré et qui, si tortures et meurtres il y a eu, devait forcément être celui qui a les mains tâchées de sang, cet homme, donc, non content d’avoir rassemblé de prétendues victimes de habré et les avoir incitées à porter plainte contre lui… au sénégal ! a aussi décidé de contribuer financièrement à la tenue du procès de celui qu’il a défait militairement avec l’aide des troupes françaises. ainsi, alors que, légitimement, dans tout procès pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité au tchad, déby devait être au banc des accusés en tant qu’auteur principal, voilà que c’est lui qui contribue à hauteur de deux milliards au procès de habré ! c’est comme si un voleur, non content de réussir par des manœuvres à faire juger sa victime, prend en charge tous les frais relatifs à son procès histoire de s’assurer de son emprisonnement !
    • Auteur

      Vérité

      En Juillet, 2013 (20:13 PM)
      le gouvernement sénégalais, donc, non content d’avoir mendié à travers le monde pour collecter l’argent destiné à juger habré, a aussi modifié son organisation judiciaire à travers une loi votée par des députés godillots pour intégrer dans l’architecture de notre justice des chambres africaines destinées à juger notre illustre hôte. ce faisant, il s’inscrit exactement dans la continuité du régime précédent (mais où est donc la rupture promise ?) qui avait fait voter une loi pour intégrer dans notre code pénal les crimes pour lesquels m. habré était censé être jugé. une loi qui pouvait s’appliquer rétroactivement à l’ancien président tchadien ! et tant pis si, avant cela, la cour suprême du sénégal avait déjà rejeté une première plainte des prétendues victimes d’habré au motif que l’état de la législation sénégalaise, à l’époque, ne permettait pas de le juger. qu’à cela ne tienne, la loi fut modifiée pour qu’il puisse l’être. mieux, la belgique, qui avait réclamé l’extradition du président habré, avait vu sa demande rejetée par la chambre d’accusation de la cour d’appel de dakar qui s’était déclarée incompétente pour le juger car les crimes pour lesquels il devait être poursuivis, il les avait commis en tant que chef d’etat. ne parlons pas de la cour de justice de la cedeao qui a condamné la violation des droits de m. habré… 

      nullement découragés, les chasseurs de primes et agents de l’occident étaient revenus à la charge. ils avaient fait le siège du gouvernement de wade qui avait plié sans rompre. jusqu’au début de l’année dernière et la victoire du candidat macky sall. aussitôt arrivé au pouvoir, et alors que nos compatriotes souhaitaient des solutions rapides à leurs nombreux problèmes, le nouveau président, poussé en cela par une ministre de la justice délurée et fantasque, fait de l’organisation du procès du président habré une question d’honneur. le reste, on l’a vu. alors que nos tribunaux de l’intérieur du pays manquent de tout, que certains édifices les abritant menacent ruines comme à diourbel, alors que des hangars servent de prétoires et que des sessions d’assises sont reportées faute de moyens financiers pour les organiser… le gouvernement de m. macky sall trouve des milliards pour organiser le procès d’un seul homme. oh certes, tout cet argent n’est pas perdu pour tout le monde puisque, déjà, toute une faune de magistrats, d’avocats, de défenseurs des droits de l’homme ou prétendus tels… se pourlèchent les babines dans la perspective de se partager ce fabuleux magot. 

      qu’importe si le président habré est un grand africain que notre pays avait accepté d’accueillir pour contribuer à la résolution de l’interminable conflit tchadien, qu’importe qu’il se soit parfaitement intégré dans notre pays au point d’y avoir des enfants qui y sont nés, y ont fait leur scolarité et poursuivent aujourd’hui leurs études dans de grandes universités européennes — avec des passeports sénégalais, s’il vous plait !. qu’importe que cet homme ait beaucoup investi dans notre pays, qu’il soit un mécène pour les populations ouakamoises, qu’il bénéficie de relais solides dans les grandes familles religieuses de ce pays. qu’importe, surtout, que l’hospitalité soit sacrée en afrique, et particulièrement au sénégal, où les règles veulent qu’on ne livre pas un réfugié à ses bourreaux. qu’importe, enfin, que beaucoup de membres du gouvernement — au premier chef, bien sûr, le premier ministre — soient gênés devant ce spectacle de nègres jugeant un de leurs semblables pour faire plaisir aux blancs. faisant fi de tout cela, et pour quelques misérables dollars, le sénégal est en train de vendre sa dignité et celle de tous les africains, en acceptant de juger un homme pour lequel, on devrait plutôt ériger un monument pour sa contribution à la restauration de la dignité de l’homme africain. hélas, plus de 50 ans après son accession à la souveraineté internationale, l’afrique refuse toujours de grandir et demeure servile à l’égard de l’occident. autre preuve de l’infantilisme et de l’échec des africains un demi-siècle après les indépendances de leurs etats : ce sont des soldats français qui viennent faire la guerre pour libérer le nord-mali de l’occupation de quelques centaines de terroristes islamistes. entre la guerre de la france au mali et le prochain procès de habré, un dénominateur commun : la vassalité du nègre à l’égard du blanc. honte, honte, et honte à nous africains ! 

      et après cela, le président macky sall s’étonnera que sa communication ne marche pas ? mais c’est parce que, avant tout, ses priorités sont autres que celles du peuple sénégalais ! 

      mamadou oumar ndiaye 
    Auteur

    Laminesane

    En Juillet, 2013 (09:12 AM)
    j'invite à tout le monde de consommer la patience et la neutralité dans le contexte judiciaire actuel de la politique sénégalaise pour pour qu'on ce qui n'ont pas compris comprennent sinon ces derniers ne vont jamais comprendre le dossier de l'ex Président tchadien.La justice Sénégalaise est mature et indépendante pour moi !!!!

    Auteur

    Bindia

    En Juillet, 2013 (10:13 AM)
    QUEL GACHI!! AUTANT DE MILLIARDS POUR UN PROCES!! :down:  :down:  :down:  :down:  :down: 
    • Auteur

      Djoko

      En Juillet, 2013 (10:16 AM)
      eh oui tout cela pour des imbecilites. le mieux serait de donner cet argent aux populations et d'extrader habre vers le tchad.
    • Auteur

      @djoko

      En Juillet, 2013 (12:12 PM)
      sans oublier les millions que wade a mis dans sa poche en son temps pour le même procès sans l'intention de le voir débuter. c'est une honte cette surenchère financière pour un criminel qui aurait dû se faire juger par le tpi de la haye sans tout ce fric dépensé !
    • Auteur

      Djoko

      En Juillet, 2013 (12:21 PM)
      pour le fric depensé sous l'ere wade, les jeux sont deja faits. là il est encore temps d'arreter cette mascarade
    Auteur

    Trop De Guineens

    En Juillet, 2013 (13:06 PM)
    IL Y A TROP DE GUINEENS DANS NOTRE PAYS, MACKY A BIEN FAIT DE DEMANDER LE VISA A CERTAINS ETRANGERS. Maintenant il doit gérer le fort flux de Guineens qui entrent tous les jours au Sénégal. La crise ivoirienne doit nous servir de leçon. Beaucoup de Sénégalais non diplomés peinent à trouver du traviail à cause de ces Guineens qui les concurrencent de par leur nombre pléthorique et la basse rénumération qu'ils demandent. Macky vous devez avoir une bonne politique migratoire avant que ça ne soit trop tard. A bon entendeur...
    Auteur

    Blanc Juge Noir,,,,,

    En Juillet, 2013 (13:14 PM)
    Vous dites n´importe quoi HISSENE HABRÉ á été arrêter Suite á une plainte d´un Citoyen BELGE a diaboliser Avec la complicité de nos frêres Africains ce BELGE veut juger HISSENE HABRÉ et nous les Africains ont applaudis........comme toujours un Noir

    humilié sont frêre Noir.......décidemment on ne changera jamais.
    Auteur

    Mbidou

    En Juillet, 2013 (13:48 PM)
    QUI EST L'ADMINISTRATEUR DE CET ARGENT OU DE CES CREDITS QUI SONT EN FAIT DES DENIERS PUBLICS? QUI EN EST L'ORDONNATEUR CELUI QUI PEUT DONNER L'ORDRE DE PAYER ? J'EN CONNAIS AU MINISTERE DE LA JUSTICE QUI SE FROTTENT DEJA LES MAINS APRES AVOIR FERRES LES SENEGALAIS AUTOUR DE CONCEPTS DE GOUVERNANCE VERTUEUESE ET SOBRE .QUEL PEUPLE NAIF QUI NE COMPREND RIEN DE RIEN. MEME PAS LE FAIT QUE CE PROCES ENRICHIRA CERTAINES PERSONNES. SEUL MAITRE ELHADJ DIOUF SEMBLE AVOIR VU LE FONDS DE COMMERCE SORDIDE QUI SOUTEND UN TEL PROCES . WADE A FAIT SON BEURRE DESSUS ET IL EST PARTI ET C'EST MAINTENANT LE TOUR DES JEUNES VAUTOURS QUI COMMENCENT A GRANDIR ET GROSSIR COMME MACKY ET MARIEME
    Auteur

    Zranpieu

    En Juillet, 2013 (14:00 PM)
    "TROP DE GUINEENS" vous etes Sénégalais ? Si oui vous me decevez. A peine vous venez recevoir un de vos freres PRESIDENT DES USA ; tenir un tel langage à l'endroit de nos voisins et freres Guineens relève d'un manque de discernement. Que le bon DIEU touche votre coeur et de ceux qui comme vous pense la meme chose Amine.
    Auteur

    Loodo

    En Juillet, 2013 (14:01 PM)
    LeTchad n'a connu épisodiquement que des guerres ,rebellions armés et coups d'Etat depuis les années 60 jusqu'à nos jours. Du président Tombalbay en passant par Goukouni Wedaye , Felix Maloum , Hisséne Habré et aujourdhui Idriss Deby , l'acces au pouvoir s'est toujours effectué par les armes et seul DIEU sait combien de personnes chacun d'eux a massacré durant son magistére. En effet, la structure sociale de ce pays est à la fois multiethnique et multiconfessionnelle sans compter les véleités régionalistes de chaque groupe faisant proliférer des milices à travers tout le Tchad. Bref ,pendant que Habré dirigeait le pays ,c'est Deby qui fut son premier ministre et controlait l'armée et la police en tant que chef de guerre lui meme.Deby en personne a dirigé plusieures tentatives sanglantes de coups d'Etat contre Habré avant de le ralier pour constituer un front contre les Goucouni, Hassane diamouss etc... Vous pouvez contater que Deby a personnellement dirigé les combats portés au tour du palais par la derniere rebellion décidée à le déloger si ce n'etait l'appui des avions français qui ont décimé les rebelles. l
    Auteur

    Ouzing

    En Juillet, 2013 (14:27 PM)
    Nous suggérons au président Macky Sall de ne pas suivre les instructions des président et dictateurs Africains qui risquent de l'induire dans des erreurs très graves. Les époques ne sont pas les mêmes! Au début des indépendances, à l'image de Sékou Touré, Senghor et autres, il fallait agir en empereur pour stabiliser les jeunes nations. Aujourdhui, les textes juridiques ont changé et Husseiên Habré doit être jugé avec les textes juridiques internationaux de son temps; non avec des textes recents.
    Auteur

    Brov

    En Juillet, 2013 (14:51 PM)
    SOY ATTE ATTEL LO FEKKE, SINOM MANU REEK
    Auteur

    Mecontent

    En Juillet, 2013 (15:09 PM)
    Le sénégal n'est pas le seul à financer ce procès, y'a aussi l'union européenne, l'union africaine et le Tchad en particulier .
    Auteur

    Def

    En Juillet, 2013 (16:28 PM)
    C insensé!!!!! dépenser une telle somme pour emprisonner un accusé et ses supposé complices. c'est pas intelligent...

    Auteur

    La Vision

    En Juillet, 2013 (18:06 PM)
    BARACK OBAMA A ETE CLIARE AVEC MACKY? VOILA POURQUOI L ARRET DE CE MONSIEUR!!!!!!!

    Apprendre à lire le dessous des cartes.
    Auteur

    Abdoul Habre Mbaye Mbassou

    En Juillet, 2013 (19:17 PM)
    La corruption est avant tout l’incitation à agir contre le devoir, car elle se définit comme « un acte qu'une personne accomplit dans l'exercice de ses fonctions ou en profitant de celles-ci, et qui est de nature à procurer une facilité juridique ou financière à son auteur ou aux tiers ». Or, supposons que l’actuel Premier ministre n’ait tiré aucun profit de l’opération de recyclage de l’argent pillé par Habré, qui peut nier que cela a profité à ce dernier ? S’enrichir illicitement ou aider quelqu’un à le faire sont tous deux des actes de corruption : l’État du Sénégal, aidé par l’ancien directeur de la CBAO, a donc été corrompu dans cette affaire Habré, car il y a manifestement transaction douteuse et illicite.



    Quels bénéfices la banque ayant permis cette transaction en a tirés ? Puisque l’actuel Premier ministre était directeur de ladite banque, qui peut nier qu’il en a tiré des avantages ? Que l’acte commis ne fut pas condamnable sur le plan pénal ou pas n’a aucune espèce d’importance ici : le principe est foncièrement le même ; et il est contraire à la morale et à l’éthique de la bonne gouvernance. Car si Abdoul Mbaye n’avait pas été actionné par les autorités de l’époque, on comprendrait que les banques sont avant tout mues par l’intérêt tant que les sommes reçues ne dépassent pas certaines proportions, mais le problème est qu’il a été effectivement actionné. Imaginons que l’actuel Premier ministre français ait été mêlé à un problème similaire à celui d’Abdoul Mbaye, serait-il encore à son poste ? Les États-Unis sont prétendument décidés à aider le Sénégal à lutter contre la corruption et la concussion, pourtant ce pays qui semble nous servir de repère ne tolère jamais qu’une personne dont l’itinéraire, même dans le privé, a été terni par des suspicions, soit promue à des postes de responsabilité.



    Mais le problème d’Abdoul Mbaye est encore plus grave dès qu’on envisage la question en rapport avec le procès Habré que notre pays va abriter. Il n’y a aucun doute que les nombreux crimes commis par l’ancien dictateur tchadien ont des connexions avec l’impunité dont il a joui jusqu’ici. Peut-être même que sans cet argent Habré n’aurait trouvé asile nulle part ailleurs en Afrique et que le peuple tchadien aurait depuis lors soldé ses comptes avec le dictateur. C’est peut-être justement tout le sens de la motion de censure intentée contre l’actuel Premier ministre par l’opposition parlementaire. En effet, la démission d’Abdoul Mbaye de son poste de Premier ministre serait non seulement un signal que le procès ne sera pas un simulacre, mais aussi une preuve de cohérence dans la démarche.



    Un signal fort, car nul ne sait ce que la défense de Habré pourrait mijoter en coulisse avec ou contre les autorités politiques ou judiciaires pour éviter au procès d’arpenter certains sentiers périlleux. Une preuve de cohérence, car à moins de circonscrire a priori les limites de ce futur feuilleton judiciaire, on devrait déblayer le terrain pour rendre disponibles toutes les informations pouvant éclairer cette affaire. On ne peut pas prétendre juger un criminel au nom de l’Afrique, avec l’argent des Africains et de la communauté internationale, tout en gardant sur son sol de l’argent spolié par la facilitation d’un ancien directeur de banque aujourd’hui premier ministre. Il n’ya pas de sens à tenir ce procès au nom de la bonne gouvernance, de la justice et de la lutte contre l’impunité et garder à la tête de son gouvernement un homme qui fut partie prenante d’une longue et nébuleuse affaire d’argent ayant permis à un criminel d’acheter sa liberté.

    Repondre | +0 -0 |



    Auteur

    Ffff

    En Juillet, 2013 (19:56 PM)
    Falsification de documents faux et usage de faux qui mouille le DG de la RTS. L’opinion publique attend la suite que le Président de la République va donner à ce feuilleton qui pollue l’atmosphère à la RTS. Racine Talla qui a été incapable de payer le fond commun au mois de juin contrairement à tous ses prédécesseurs, incapable de faire approuver le budget 2013 de la RTS par le conseil d’administration, incapable de tenir la RTS, doit rendre le tablier au moment ou le malaise a atteint son paroxysme . Le personnel de la RTS s’attend tous les jours à son limogeage, car l’image de la RTS en a pris un sacré coup avec cette histoire de faux et usage de faux qui lui a permis de s’octroyer un salaire de 4 500 000 dans une RTS sinistrée . D’ailleurs la plainte déposée à la DIC par l’ex DAF de la RTS Abdou Ndao contre le Directeur du Contrôle de Gestion Souleymane Bousso qui cherche à l’agresser physiquement et qui a fait déposer par des nervis des ordures, safaras et gris-gris à son domicile pour l’apeurer va connaitre son épilogue cette semaine .Jamais la RTS n’avait atteint un niveau aussi bas de délation, d’incompétence, de pilotage à vue et de règlement de compte. Alléluia Monsieur le Président de la Republique il faut sauver la RTS des mains de ce faussaire qui ne fait que piller les maigres ressources de la RTS en pleine zone de turbulences.
    Auteur

    Mane Moussa

    En Juillet, 2013 (20:14 PM)


    Encore et encore, les wagons Négro-Africains, ignorants, bêtes, sans connaissances de l'histoire tireront les boulets envers le Président HABRE. J'invite nos concitoyens à s'instruire, rechercher l'information par les articles de presse partisans ou non. Seulement, PINOCHE a été acquitté par la Grande Bretagne, Idriss DEBY a participé au financement de cette cours Africaine, la Belgique est un grand acteur de la traque du Président HABRE. Aujourd'hui, le cours du baril de pétrole est à 100 Dollars mais le Tchad lui vend le tien à 23 Dollars; à qui? Suivez mon regard. Certains caciques du Sénégal font en ce moment des affaires au Tchad. Alors et alors, chers nègres, sachez que les nègres sont les seuls accusés et jugés par les tribunaux internationaux. Et pourtant nos maîtres nous ont sorti un machin, pardon un "tribunal" pour nous sauver la face, pour nous dire que nous sommes autonomes, indépendants mais ce sont eux qui financent. Ah! quelle générosité de leur part pour nous peuples naïfs devant l'Eternel. Les médias payés pour servir les recommandations de leurs maîtres dérouleront bientôt leur stratégie à petite dose pour encore humilier le noir avec la complicité de nos IGNORANTS VOLONTAIRES. Oh! quel peuple maudit sommes-nous?
    Auteur

    Ibliss Deby

    En Juillet, 2013 (23:28 PM)


    Non a IBLISS Deby !

    Je n'ai jamais imagine que S.E. Hissene Habre avait dans son ombre, une personne aussi belle et intelligente, aussi courageuse, maitrisant si bien l'environnement politique africain et international, en la personne de son epouse Fatima Habre que je vois pour la 1ere fois.

    Quelle maitrise de la langue de Moliere et un excellent sens de la repartie !

    Oui on a toujours dit que derriere tout grand homme se trouve toujours une grande dame (mere ou epouse). La presidente Fatima Habre vient une fois encore de demontrer cela.

    N'eut ete le courage, la determination, l'abnegation, le refus du S.E. Hissene Habre au prix de sa vie de laisser la bande d'Aouzou a Khadafi, qu'aurait ete ce qu'on appelle aujourd'hui le Tchad ?

    Le sanguinaire IBLISS Deby, ses complices et souteneurs occidentaux le savent tres bien. Ils savent que S.E.Hissene Habre qui a toujours combattu armes a la main les neo-colonialistes, est toujours juqu'a ce jour, le seul, parce que fin stratege et charismatique homme politique, qui peut deboulonner le fantoche et sanguinaire IBLISS DEBY.

    Tout le monde se demande aussi ou se trouve l'etablishment Tidiane du Senegal en general et celui de Tivaouane en particulier.

    Aucun pouvoir au Senegal n'aurait ose touche aujourd'hui a S.E. Hissene Habre s'il etait disciple d'une Tarikha dont la capitale se trouve au centre du Senegal (Suivez mon regard) !











    Qui aurait ose faire un acte aussi infamant envers Tivaouane du vivant de Mame Abdou Dabakh, Serigne Mansour Borom Dara JI ou de Thierno Mountaga Tall ?

    Pourquoi faire le profile bas devant le pouvoir de Macky Sall qui est menace par les organisations des droits de l'homme ?

    Si Macky savait qu'en faisant arreter S.E. Hissene Habre, Tivaouane allait le desavouer publiquement, il ne l'aurait jamais fait. Demandez aux droits de l'hommiste qui avaient eu le culot d'aller voir Serigne Mansour Borom Dara Ji pour lui parler de Habre, ce qu'ils ont eu la-bas comme honte de leur vie.

    Borom Dara Ji n'a jamais cache qu'a son niveau, Hissene Habre lui a ete confie par Mame Abdou Dabakh donc il veillera a cet heritage.

    Il y a lieu aussi de remercier Walf Tv. J'ai toujours ete contre Sidy Lamine, mais voila qu'il demontre d'une maniere excellente que ses micros sont la pour donner la parole aux victimes d'injustices.

    Ou est Latif Coulibaly qui du temps de Wade, etait alle faire personnellement une interview a S.E. Hissene Habre pour publier cela a la GAZETTE et passer l'audio a Sud Fm ?

    Qui voudra bien nous mettre cette interview audio dans un des sites internet du Senegal ?

    Encore felicitations a Mme la presidente Fatima Habre. Tenez bien. IBLISS Deby et ses souteneurs, leurs jours sont comptes Inch'Allah.

    Non a IBLISS Deby.
    Auteur

    Ibliss Deby "suite"

    En Juillet, 2013 (23:30 PM)


    I B L I S S Deby "Suite"





    Qui aurait ose faire un acte aussi infamant envers Tivaouane du vivant de Mame Abdou Dabakh, Serigne Mansour Borom Dara JI ou de Thierno Mountaga Tall ?

    Pourquoi faire le profile bas devant le pouvoir de Macky Sall qui est menace par les organisations des droits de l'homme ?

    Si Macky savait qu'en faisant arreter S.E. Hissene Habre, Tivaouane allait le desavouer publiquement, il ne l'aurait jamais fait. Demandez aux droits de l'hommiste qui avaient eu le culot d'aller voir Serigne Mansour Borom Dara Ji pour lui parler de Habre, ce qu'ils ont eu la-bas comme honte de leur vie.

    Borom Dara Ji n'a jamais cache qu'a son niveau, Hissene Habre lui a ete confie par Mame Abdou Dabakh donc il veillera a cet heritage.

    Il y a lieu aussi de remercier Walf Tv. J'ai toujours ete contre Sidy Lamine, mais voila qu'il demontre d'une maniere excellente que ses micros sont la pour donner la parole aux victimes d'injustices.

    Ou est Latif Coulibaly qui du temps de Wade, etait alle faire personnellement une interview a S.E. Hissene Habre pour publier cela a la GAZETTE et passer l'audio a Sud Fm ?

    Qui voudra bien nous mettre cette interview audio dans un des sites internet du Senegal ?

    Encore felicitations a Mme la presidente Fatima Habre. Tenez bien. IBLISS Deby et ses souteneurs, leurs jours sont comptes Inch'Allah.

    Non a IBLISS Deby.
    Auteur

    Wazzz

    En Juillet, 2013 (02:39 AM)
    Au moins ces 5milliards pouvait construire un hopital pour le peuple tchadien mais voila l'image tragique de l'afrique qui veut plaire à l' occident et george bush et obama et j' en passe

    Auteur

    Stlou

    En Juillet, 2013 (05:50 AM)
    Il faut répondre de tes actes, Habré.

    C'est surtout infâmant de savoir que ce présumé coupable de crimes contre l'humanité a blanchi les sous du peuple Tchadien via l'Etat Senegalais ;De plus il était couvert par la grande confrérie Tidiane..(MAFIA).

    Du Sénégalais typique(téranga):on t'accueille peu importe que tu sois pédophile,trafiquant de drogues,monstre....,on te donne femmes,on mange tes sous ,on te dépouille plutôt,et en fin de compte,on te livre aux chiens.Voilà notre beau pays.
    Auteur

    Deug Té Yalla Takh

    En Juillet, 2013 (08:55 AM)
    sa c des foutèses olieu d prendre largent é le mettre dans la formation des futures cadre africain mé non EST CE K LE SENEGAL EST MIEUX PLACE EN AFRIK POUR JUGE CET HOMME alor kil ya tan dautre tueurs. on est bouré d problèm ici o senegal les innondations se font deja sentir pourkoi pa pensé a cela.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR