Mercredi 20 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Arrestation Guy Marius Sagna : France dégage livre les détails

Single Post
Arrestation Guy Marius Sagna : France dégage livre les détails

Face à la presse ce lundi, le Front pour une révolution anti-impérialiste populaire panafricaine (Frapp) a retracé le film de l’arrestation de leur camarade Guy Marius Sagna, qui en détention pour fausse alerte au terrorisme.

Jour de son arrestation

C'est le lundi 15 juillet, dans la soirée, que le commandant de la gendarmerie de Colobane a laissé un message à Guy Marius Sagna, pour l'informer que le lendemain une convocation lui sera fait parvenir. Le lendemain mardi 16 juillet 2019, un peu après 10 h, quatre éléments de la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane sont venus lui remettre la convocation dans les locaux où l'organisation Frapp/France dégage tient ses réunions, à Dieuppeul. Il a reçu le document et leur a dit : "D'accord." Mais ils ont ajouté : "Vous êtes en état d'arrestation."

Et à la question : "Quelle infraction ai-je commise ?", ils lui ont demandé de se lever et de les suivre. Ce qu'il a aussitôt fait. Et ils l'ont conduit dans leurs locaux. Sur place, les gendarmes enquêteurs lui signifient que c'est le procureur qui les a instruits d'aller le cueillir pour lui demander de s'expliquer sur deux post qu’il a publiés la veille sur Facebook.

Guy Marius Sagna leur a alors répondu par la question : "Quelle est l'infraction pour laquelle je suis ainsi privé de liberté ?" Évidemment, il s'agit de la question préalable, car s'il n'y a pas d'infraction, sa présence, contre sa volonté, dans les locaux de la gendarmerie, ne se justifie pas du point de vue du droit. Mais aucune infraction ne lui a été notifiée. Plutôt, le gendarme enquêteur lui répétait que le procureur veut qu'il s'explique sur ses deux post la veille, c'est-à-dire le lundi 15 juillet 2019 à 12 h 24 et 16 h 03.

Dans les locaux de la gendarmerie

Devant l'insistance de l'agent, Guy Marius Sagna a répondu qu'il n'avait pas à s'expliquer sur des opinions qu'il a exprimées sur Facebook et que s'il a violé la loi, qu'il lui notifie l'infraction. Alors que nous pensions qu'il allait rentrer avec nous, il lui a été notifié qu'il allait passer la nuit en détention, pour être présenté le lendemain au procureur. Clairement, pour le gendarme enquêteur comme pour nous, cela ne faisait pas sens.

Comment peut-on priver quelqu'un de liberté sans aucune infraction à lui notifiée, le garder à vue pour, le lendemain, le déférer au parquet pour y faire face au procureur, sans toujours lui avoir notifié une infraction ? L'on comprend, dès lors, que le lendemain mercredi 17 juillet 2019, après près de huit heures passées dans la cave du tribunal de Dakar, Guy Marius Sagna est revenu dans les locaux de la Section de recherches de Colobane pour un retour de parquet. Plus tard, ils diront que c'était pour un complément d'enquête. Soit !

Le texte liminaire de France dégage

En vérité, faute d'avoir une infraction à lui opposer du point de vue du droit, relativement aux deux post susmentionnés, le procureur a instruit le gendarme enquêteur d'essayer une autre piste pour trouver une infraction. C'est ainsi que le gendarme enquêteur a interpellé Guy Marius Sagna sur un post qu'il aurait partagé sur Facebook, portant sur la France qui prépare un attentat terroriste au Sénégal.

En fait, il s'agit du texte liminaire de la conférence de presse de l'organisation Frapp-France dégage, tenue l'avant-veille, lundi 15 juillet 2019. Ce texte n'a pas été partagé par Guy Marius Sagna sur sa page Facebook, contrairement à ce qu'ils disent. C'est le Frapp, personne morale, qui est l'auteur du texte, et non Guy Marius Sagna intuiti personae. Guy Marius Sagna n'était pas sur le présidium à cette conférence de presse, comme vous pouvez le vérifier sur les images relayées par les organes qui ont fait la couverture médiatique. Certes, Guy Marius Sagna est membre du Frapp, mais il n'en est pas le coordonnateur. Aucun autre membre de l'organisation Frapp-France dégage n'a été convoqué ou interrogé sur ce texte.

La question de Guy qui agace l’enquêteur

Et là, en présence de son avocat et d'une assistante, le gendarme enquêteur s'est penché en arrière et, en riant, a sorti : "Apologie du terrorisme, par exemple !". Et là, Guy Marius Sagna, choqué, lui a rétorqué : "Mais vous êtes sérieux ?" Cette question n'a évidemment pas plu au gendarme enquêteur. Mais ce dernier était encore plus agacé par la situation ubuesque dans laquelle il se trouvait à la recherche d'une infraction contre un citoyen privé de liberté depuis plus de 48 heures.

Il savait que tout ceci était une mascarade et que ce qu'on lui demandait, ce n'était pas d'enquêter, mais d'inventer une infraction. On parle d'un capitaine de la gendarmerie tout de même, membre d'un corps d'élite et éduqué et formé dans des valeurs, à en juger par son humanité, malgré sa fermeté. Le gendarme enquêteur, reprenant son air sérieux, dira que c'était pour plaisanter. Finalement, ils n'ont toujours pas trouvé une infraction commise par Guy Marius Sagna.

Deuxième nuit à la Section de recherches

Guy Marius Sagna passe ainsi sa deuxième nuit en détention à la Section de recherches de la gendarmerie de Colobane. Il n'y a toujours pas d'infraction. Le lendemain, il est reconduit au tribunal de Dakar pour un autre face-à-face avec le procureur. Après neuf heures dans la cave, un autre retour de parquet. Ainsi, Guy Marius Sagna passe sa troisième nuit en détention, cette fois au violon du commissariat central.

Finale Sénégal Algérie : Mandat de dépôt

Le lendemain 19 juillet 2019, profitant du moment où tous les Sénégalais étaient concentrés sur le match de la finale de la Coupe d'Afrique de football entre le Sénégal et l'Algérie, ils ont sournoisement placé Guy Marius Sagna sous mandat de dépôt. Ils ont finalement fabriqué une infraction : fausse alerte au terrorisme ! Toutefois, l’organisation panafricaine a précisé que ce document est le texte liminaire de la conférence de presse de Frapp-France dégage. Et au moment de sa lecture, Guy Marius Sagna n’était même pas sur le présidium. Elle rappelle également qu’il ne l’a pas partagé sur sa page Facebook.


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Lol

    En Juillet, 2019 (14:33 PM)
    Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer, cela dépasse l'entendement.Cette facilité, la désinvolture avec laquelle ils mettent les gens en prison m'écoeure
    • Auteur

      France Degage

      En Juillet, 2019 (15:25 PM)
      merci guy tu as fait capoté le plan terroriste de la france ! merci après des années de manipulations psychologiques et de préparation mentale : la dernière est celle du ministre français castaner selon qui : «le terrorisme est présent au sénégal". après l’arrestation et l’emprisonnement sans preuve de l’imam ndao et compagnie qui seront par la suite libérés. l’imam ndao a été condamné pour possession non autorisé de mbeuk-dom (fusil artisanal) ;après l’arrestation et l’emprisonnement sans preuve de moustapha diatta (libéré) ;après plusieurs exercices simulation supervisés par la france, notamment l’ambassadeur christophe bigot (ancien directeur de la stratégie de la dgse, les services secrets français)après plusieurs exercices simulation à saly (prise d’otages des ressortissants français ), à saint-louis (attaque simulée contre un camion total ), entre autres simulations toujours supervisés par le renseignement extérieur français facilement vérifiable sur internet. après avoir sponsorisé pendant des années les terroristes d'al nosra en syrie... laurent fabius, minitre français: "al nosra a fait du bon boulot";après avoir été démasqué la semaine passée pour livraison d'armes aux rebelles en lybie l'actuel ministre vient de d'adresser les excuses de la france au gouvernement lybien le communiqué de frapp vient à son heure et à a complètement pris de court le plan diabolique de la france. ils pensaient avoir à faire à des imbéciles. le sénégal n'est pas le mali, ni le burkina.merci guy. la france et tes néos-pahis nous vous avons on t’a à l’œil.
  2. Auteur

    En Juillet, 2019 (14:50 PM)
    Let him rotten in Prison and let the Authorities go arrest Assan Diouf asap as well.



    Jerry Jefati Shering Touba.



    Auteur

    En Juillet, 2019 (14:55 PM)
    Djhimbori Sall doukari, Djimbori dafa japp ku deful dara teup di ko door, djimboréééé ! Bayilen jambour. Togn dou galath ! Alal u mbolo boul ko fowé ! Cette chanson de You est plus d'actualité sous le règne de Macky.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (15:10 PM)
    Un chien de macky Sall qui aboie encore
    Auteur

    En Juillet, 2019 (15:27 PM)
    Nous sommes presque tous un peu hypocrites et lâches, nous faisons des posts derrières nos smartphones sans aucune action pour remédier à cette situation à part du Dîna bakh et Yala bakhna.

    Nous sommes presque tous des Wakheurs et des Bindeurs. Les grands Hommes de ce pays sont ou ont été des Dieufeurs.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (16:42 PM)
    Ok on envoie bêtement les gens en prison au Sénégal je soutiens GUY ....je voudrais tout de même faire une demande aux membres de France dégage....pourquoi France dégage ?piurquoi pas Maroc dégage vu que ce royaume s’est accaparé de tout le secteur bancaire ....pourquoi pas Turquie dégage vu que ce pays a gagné ces derniers temps presque tous les marchés lancés par le gouvernement pourquoi pas Chine dégage?vu que nos commerçants sont suffoqués par ces chinois ou Inde dégage vu que les indiens s’activent à contrôler des pans de notre économie.....le passé colonial doit-il jouer dans votre analyse uniquement....personnellement je ne vous suis pas....les états n’ont pas d’amis....l’inde fut colonisée par l’Angleterre les pays du golfe idem la Chine le Brésil par le Portugal les usa par les anglais....ces pays coopèrent dans le respect total....la Chine’ est passée devant l’Angleterre économiquement comme quoi le respect que vous exigez de la France exil se mérite....la France continue à former nos étudiants nos militaires nos médecins nos cadres elle a un œil sur notre économie monétaire doit-on imputer tout ce qui est noir à la France?le Sénégal est un pays où le mot travail a une autre définition....notre pays ne fabrique’ pas de vélo et nous sommes en 2019....il y’a 50 ans de cela certains allaient se balader sur la lune...le premier avion le premier véhicule le premier train furent fabriqués longtemps derrière nous....en 2019 nous ne sommes même pas capables de construire ce que certains ont créé avec une technologie peu poussée il y’a plus de 100 ans....Marius pour que la France nous respecte nous devons travailler pour se libérer de cette tutelle...tu l’as dénoncé ces décès à l’étranger résume toute mon amertume!!!
    Auteur

    Dr

    En Juillet, 2019 (17:12 PM)
    Les patriotes sont enfermés et les voleurs de la nation circulent en toute liberté.

    Auteur

    En Juillet, 2019 (17:20 PM)
    MAIS SENEGALAIS LOUTAKH NGUENN TAPETTE,LACHE,MOUKHATT,PUTAIN MAIS ON DIRAIT QUE Y'A PLUS DE MECS DANS CE BLED,LA PREUVE L'ALGERIE QUI NOUS FEND LA GUEULE DEUX FOIS DANS LA MEME COMPETITION
    Auteur

    Moussa Ndiaye

    En Juillet, 2019 (18:43 PM)
    Pourquoi se battre pour un peuple diverti, le silence ak mougne est la seule solution pour les activistes peuple bi djarougnouko et dès fois mieux vaut accepter d'être un con que le contraire. Que dieu soit avec toi qmine
    Auteur

    Camou

    En Juillet, 2019 (07:42 AM)
    Pour comprendre le Senegalais, regardez ses joueurs de football en finale de coupe d'Afrique de football. Au moins l'Algerie beneficie de son petrole et de son gaz. De la meme maniere que nous ne gagnons pas en football, nous ne ferons rien pour nous assurer que nos ressources nous beneficient au maximum. Alors, ne soyez pas surpris si on laisse emprisonner Guy Marius Sagna et que personne ne bouge... On est au niveau de developpement qu'on merite... On a les hopitaux, les ecoles qu'on merite... rien de plus, rien de moins...

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email