Lundi 26 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Conseils de l'État : Le décret de révocation est "normal, justifié et même tardif"

Single Post
Conseils de l'État : Le décret de révocation est "normal, justifié et même tardif"

Réponse du berger à la bergère. Suite à la conférence de presse des avocats de Khalifa Sall, les conseils de l'État du Sénégal n'ont pas perdu de temps pour leur apporter la réplique.

L'ancien bâtonnier Moussa Félix Sow et ses camarades sont montés au créneau, ce jeudi, pour prendre le contre-pied de leurs confrères de la défense. Moussa Félix Sow a d'emblée fait savoir que l'arrêt de la Cour d'appel n'est pas encore disponible. Par conséquent, estime-t-il : "Il est prématuré de faire des commentaires sur l'arrêt allant jusqu'à estimer qu'il est illégal. C'est une honte, une insulte pour la république". A son avis, l'honnêteté aurait voulu de reconnaître que cet arrêt a annulé les procès-verbaux et que l'on dise aux Sénégalais que les décisions de justice sont rendues sur la base de textes de lois.

Poursuivant, Moussa Félix a démenti les avocats de la défense qui soutiennent que la procédure d'appel devait être nulle après l'annulation des procès-verbaux par le juge Demba Kandji. "Après l'annulation des procès-verbaux d'enquête préliminaire, il a estimé que la procédure pouvait continuer sur la base du rapport de l'IGE. Donc vouloir attaquer l'arrêt de la Cour d'appel sans le lire ne relève que de la politique politicienne", a soutenu Me Félix Sow.

"J'ai trouvé ce décret de révocation parfaitement normal, justifié et même tardif", Me Yérim Thiam

S'agissant de la révocation du maire de la Ville de Dakar, les conseils de l'État sont unanimes. Pour eux, Macky Sall avait les prérogatives de prendre une telle décision aussitôt après la réception du rapport de l'IGE qui a relevé des manquements dans la gestion de la caisse d'avance de la mairie de Dakar. "Il s'agit d'une sanction administrative. Le texte le prévoit. La mesure administrative peut se prendre indépendamment des mesures judiciaires. Le chef de l'État sur la base de faits commis par le maire, a l'opportunité et la prérogative de le révoquer", a expliqué Me Moussa Félix Sow qui n'a pas manqué de convoquer des jurisprudences du Conseil d'État français pour étayer ses propos.

Pourquoi a-t-il attendu alors l'arrêt de la Cour d'appel pour prendre la décision de révocation ? "Il n'y a pas de lien nécessaire entre la révocation et la condamnation de Khalifa Sall. Le président était fondé à prendre une décision", a répondu l'Agent judiciaire de l'État Antoine Félix Diome. "Nous ne sommes pas l'oreille du chef de l'État. C'est un chef, il prend les décisions au moment opportun. J'ai trouvé ce décret de révocation parfaitement normal, justifié et même tardif", a renchéri Me Thiam.

Article_similaires

20 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (20:09 PM)
    Ce que je ne pas pas comprendre, ils disent bien que l'arrêt de la Cour d’appel n’est pas encore disponible. Mais comment donc le décret de révocation peut se baser sur ce même arrêt ? C'est là où se situe le paradoxe. On n'a même pas besoin d'être un juriste pour ça.
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Septembre, 2018 (07:06 AM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      quoi de plus normal ! c'est de bonne guerre ! et nous ne leur en voudrons pas ici comme
      ailleurs ! en droit devant le juge du droit il faut toujours parler en présence de son avocat
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Septembre, 2018 (07:06 AM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      quoi de plus normal ! c'est de bonne guerre ! et nous ne leur en voudrons pas ici comme
      ailleurs ! en droit devant le juge du droit il faut toujours parler en présence de son avocat
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Septembre, 2018 (07:06 AM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      quoi de plus normal ! c'est de bonne guerre ! et nous ne leur en voudrons pas ici comme
      ailleurs ! en droit devant le juge du droit il faut toujours parler en présence de son avocat
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Septembre, 2018 (07:06 AM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      quoi de plus normal ! c'est de bonne guerre ! et nous ne leur en voudrons pas ici comme
      ailleurs ! en droit devant le juge du droit il faut toujours parler en présence de son avocat
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Septembre, 2018 (07:06 AM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      quoi de plus normal ! c'est de bonne guerre ! et nous ne leur en voudrons pas ici comme
      ailleurs ! en droit devant le juge du droit il faut toujours parler en présence de son avocat
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Septembre, 2018 (07:06 AM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      quoi de plus normal ! c'est de bonne guerre ! et nous ne leur en voudrons pas ici comme
      ailleurs ! en droit devant le juge du droit il faut toujours parler en présence de son avocat
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Front National Sénégal Sunugal

      En Septembre, 2018 (07:06 AM)
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
      quoi de plus normal ! c'est de bonne guerre ! et nous ne leur en voudrons pas ici comme
      ailleurs ! en droit devant le juge du droit il faut toujours parler en présence de son avocat
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
       :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2018 (08:19 AM)
      quel pays, j’ai honte de voir toutes ses manipulations pour s’incruster au pouvoir. ce continent me fait pitié...
    • Auteur

      Macky Tardif

      En Septembre, 2018 (10:45 AM)
      un président tardif. vous ne mesurez même pas l'ampleur de vos mensonges.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (20:32 PM)
    Vous êtes que des menteurs vendu

    Pourquoi vous ne voulez pas declassifié le rapport de l'ige si ceux que vous dites est vrai.

    Vous savez très bien que si vous declassifié le rapport le pays sera secoué
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2018 (07:44 AM)
      il ne font qu'appliquer la loi...
      comme dhabitude l'opposition aimerait passer outre le loi senegalaise ! dommage pour vous nous vivons en democratie ca ne passera pas
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (21:02 PM)


    Boof !



    À quoi s'attendre de plus avec ses "sauvées" ?



    Rien ! À part le pire ....



    Wassalam
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (21:04 PM)
    Groupe d'escrocs menteurs.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (21:06 PM)
    Que certains y prennent de la graine



    L'ancien président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva devrait prochainement annoncer qu'il renonce à être candidat à la magistrature suprême, a-t-on appris aujourd'hui de sources au sein de son parti, après le rejet de son appel contre son inéligibilité par un juge de la Cour suprême.



    Lula, condamné en appel à 12 ans d'emprisonnement pour corruption, est incarcéré depuis avril. Il faisait néanmoins figure de grand favori de l'élection présidentielle du mois prochain jusqu'à ce que le Tribunal supérieur électoral brésilien le déclare inéligible fin août.



    Lula avait fait appel de cette décision en s'appuyant sur une recommandation de la Commission des droits de l'homme des Nations unies, qui avait demandé qu'il soit autorisé à être candidat. Le juge Edson Fachin, dans une décision diffusée aujourd'hui sur le site internet de la Cour suprême, a rejeté cette requête de l'ancien président.



    Ses avocats vont faire appel de ce jugement mais de sources au sein du Parti des travailleurs (PT), on indique que Lula devrait se retirer de la course à la présidence et transmettre le flambeau à Fernando Haddad lundi prochain, lorsque les deux hommes s'entretiendront dans sa prison. Lula devrait à cette occasion remettre à Fernando Haddad une lettre dans laquelle il appelle ses partisans à voter pour lui, ont ajouté les sources. Le PT a jusqu'à mardi soir pour inscrire le nom d'un nouveau candidat.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (22:53 PM)
    Quelle honte! Pour de l'argent vous etes toujours prompts à justifier l'injustifiable. Croyez vous en l'au dela? Vraiment vous faites pitié. Que des mercenaires du Droit
    Auteur

    Anonymethiouth

    En Septembre, 2018 (23:06 PM)
    Quelle honte pour ses gens là comment dire j ai vu l arrêt de la cour d appel qui n est même pas disponible .Pdt c est basé sur cet arrêt pour révoquer kas c est pas serieux et inchallah demain il fera jour











    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (23:33 PM)
    Hehehe eeeeeeh sa se sent la défaite de Macki stupid doule mateye sallete sall de jour en jour Macki je dis et te le redis tu vas chuter comme une feuille morte sur une arbre. Tu penses que tu vas t’en sortir Macki doule daye sall, tu te trompes man. Le Sénégal n’est pas le Gabon ni le Congo, bande de con stupide, psychopathe, synic d’un paranoya insupportable. Macki tu vas tomber et tu vas aller en prison avec toute ta famille et ta bande mafieux de pourriture assoiffée de pouvoir. Tu vas rembourser tout l’argent du contribuable et les biens des sénégalais honnêtes que tu as dilapidé avec toute ta famille d’hypocrites de merde jusqu’au dernier centime à des fins politiques politiciennes.Que tu le veux ou pas tu auras une chute spectaculaire jamais eu dans l’histoire politique du Sénégal Macki. Dagay diaye dolé. Yalla rekk mo âme dollé té dinalako wone en plein jour bande d’incapables. Tu seras condamné au poteau et une balle dans la tête et basta.

    Ta femme ira en prison travaux forcés à vie. Et comme ça tu comprendras la gravité du délit subi par d’honnête citoyens sénégalais. Bilay Li yalla menouko setane.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (23:33 PM)
    Seneweb arrête vos Connery
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (01:48 AM)
    C'est tellement facile d'être au pouvoir, d'être à la tête d'institutions ou membres de ces derniers et de faire dire aux textes ce qui vous arrange. je ne suis pas pro khalifa mais l'État est responsable en 1er et Kalifa et tous les bénéficiaires, ceux qui ont permis cela donc les fonctionnaires du trésor, de la municipalité. On a menti au contribuable Sénégalais s'il n'y avait pas eu cette embrouille on n'aurait jamais su que l'état remettait 30 millions pas mois au maire de Dakar. Tous coupables et responsables.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (07:52 AM)
    Les avocats de l’opposition aimerait bien qu'il n'y ai pas de loi au Sene gal, comme ca ils pourraient faire toutes leurs magouilles ! Mais heureusement le senegal a un president fort a sa tete qu'il les empeches de faire ca !
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (07:55 AM)
    C'EST DANS CES MOMENTS LA QU'ON SE REND COMPTE DE LA CHANCE QU'ON A AU SENEGAL D'AVOIR UN ETAT AUSSI BIEN CONSTRUIT !



    IMAGINEZ SEULEMENT SI ON LAISSEZ TOUT CES ESCROCS DE L'OPPOSITION AU POUVOIR, EN 5 MINUTES ILS BRISERAIENT DES ANNEES DE TRAVAIL !!
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2018 (08:06 AM)
      ton president est un poltron. la justice s'impose au tout esprit raisonnable. avec khalifa, c'est tout le temps demonstration, explication, interpretation, analyse a n'en plus finir, ce qui montre que y'a quelque chose qui ne tourne pas rond.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (08:09 AM)
    Shame on you.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (08:09 AM)
    you are all bull sheet.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (08:19 AM)
    UN JOUR VIENDRA ET VOUS SEREZ JUGE
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2018 (09:42 AM)
      tout le monde sait que vous avez raison c est domage pour khalifa il a ete prit il doit payer.honte a ceux qui soutiennent les voleurs.ou va le senegal.onleur demontre la verite et ils se detournent
    Auteur

    Saltrique

    En Septembre, 2018 (08:20 AM)
    Quel pays, j’ai honte de voir toutes ses manipulations pour s’incruster au pouvoir. Ce continent me fait pitié...
    Auteur

    Juriste

    En Septembre, 2018 (12:19 PM)
    Je tiens à faire deux précisions à l'endroit des avocats de l'État. 1. En bon droit si un agent fait l'objet d'une double poursuite, on commence d'abord par la poursuite disciplinaire avant d'arriver à la poursuite pénale. Avant la procédure pénale le sieur Khalifa sali devait être suspendu par un arrêté du ministre en charge des collectivités territoriales qui doit être notifié. A la fin du délai de suspension après le respect du principe de la contradiction il peut être révoqué par un décret du président de la république dûment motivé.considerant que cette procédure n'a pas été respecté et que le décret non motivé il est pertinent de soutenir qu'elle est illégale en la forme. Il est injuste de le révoquer de plein droit sans le respect de cette procédure ci dessus.



    2. Après la révocation l'État déclenche une poursuite judiciaire. La justification c'est que l'agent ne peut pas être doublement sanctionné pour un même fait. C'est la règle de non bis in idem. Certes tout agent fautif doit faire l'objet d'une poursuite disciplinaire mais dans le respect de la procédure disciplinaire..
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2018 (12:21 PM)
      poursuite disciplinaire??? t as rien compris. y a pas de poursuite disciplinaires dans les affaires de l etat. cherche un autre terme
    Auteur

    Juriste

    En Septembre, 2018 (12:19 PM)
    Je tiens à faire deux précisions à l'endroit des avocats de l'État. 1. En bon droit si un agent fait l'objet d'une double poursuite, on commence d'abord par la poursuite disciplinaire avant d'arriver à la poursuite pénale. Avant la procédure pénale le sieur Khalifa sali devait être suspendu par un arrêté du ministre en charge des collectivités territoriales qui doit être notifié. A la fin du délai de suspension après le respect du principe de la contradiction il peut être révoqué par un décret du président de la république dûment motivé.considerant que cette procédure n'a pas été respecté et que le décret non motivé il est pertinent de soutenir qu'elle est illégale en la forme. Il est injuste de le révoquer de plein droit sans le respect de cette procédure ci dessus.



    2. Après la révocation l'État déclenche une poursuite judiciaire. La justification c'est que l'agent ne peut pas être doublement sanctionné pour un même fait. C'est la règle de non bis in idem. Certes tout agent fautif doit faire l'objet d'une poursuite disciplinaire mais dans le respect de la procédure disciplinaire..
    Auteur

    Juriste

    En Septembre, 2018 (12:19 PM)
    Je tiens à faire deux précisions à l'endroit des avocats de l'État. 1. En bon droit si un agent fait l'objet d'une double poursuite, on commence d'abord par la poursuite disciplinaire avant d'arriver à la poursuite pénale. Avant la procédure pénale le sieur Khalifa sali devait être suspendu par un arrêté du ministre en charge des collectivités territoriales qui doit être notifié. A la fin du délai de suspension après le respect du principe de la contradiction il peut être révoqué par un décret du président de la république dûment motivé.considerant que cette procédure n'a pas été respecté et que le décret non motivé il est pertinent de soutenir qu'elle est illégale en la forme. Il est injuste de le révoquer de plein droit sans le respect de cette procédure ci dessus.



    2. Après la révocation l'État déclenche une poursuite judiciaire. La justification c'est que l'agent ne peut pas être doublement sanctionné pour un même fait. C'est la règle de non bis in idem. Certes tout agent fautif doit faire l'objet d'une poursuite disciplinaire mais dans le respect de la procédure disciplinaire..
    Auteur

    Juriste

    En Septembre, 2018 (12:42 PM)
    Toi tu es un ignorant je ne vais pas perdre mon temps. Ce que je dis est très profond pour toi parce-que tu ignore le sens de la poursuite disciplinaire. Le maire a une double casquette: il est un agent de l'État et un élu local. Du seul fait qu'il soit agent,il est soumis à une procédure disciplinaire en cas de manquement à ses obligations professuonnelles(en signant des faux document il a manqué à l'obligation de vigilance et à l'obligation déontologique). En droit dès qu'on parle de révocation on est dans la sanction disciplinaire qui est la conséquence d'une faute disciplinaire à la suite d'une procédure disciplinaire. Les grands esprits discutent des idées et les petits discutent des événements. Vas te cultiver mon cher on parle droit et non politique OK.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR