Jeudi 21 Octobre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Justice

Restriction des visites : «Khalifa n’est ni terroriste ni un caïd»

Single Post
Restriction des visites : «Khalifa n’est ni terroriste ni un caïd»

Les changements opérés dans la procédure d'octroi des permis de visite à ceux qui souhaiteraient rendre visite à Khalifa Sall en prison, ne sont rien d'autre qu'un acharnement. C'est l'avis du patron d'Amnesty International Section Sénégal. Seydi Gassama parle de mesure discriminatoire pour un détenu. 

«Nous sommes surpris par cette note. Nous pensons qu’elle est discriminatoire parce qu’elle vise un seul détenu, Khalifa Ababacar Sall. Elle est abusive parce que Khalifa a été définitivement condamné. Il n’est pas terroriste, il ne constitue pas une menace contre l’Etat du Sénégal pour qu’on puisse vouloir savoir l’objet des visites des citoyens. Je crois qu’aujourd’hui la seule mesure qui doit être exigée aux personnes qui doivent visiter Khalifa Sall, comme tous les autres détenus, c’est de s’identifier pour qu’on puisse les recevoir", a déclaré Seydi gassama sur les ondes de la Zik Fm. 

Et d'ajouter: "Quand un juge dit qu'il faut que les gens déclinent l’objet de leur visite et qu'il appartient à lui de décider s’il doit l'autoriser ou pas, je crois que cela est inacceptable. C’est une violation du droit du détenu et je crois que le ministre de la Justice doit prendre des mesures pour que cette décision soit rapportée le plus vite possible. Parce qu’elle est inacceptable, elle donne l’impression que le juge subit des pressions politiques. C’est de l’acharnement et tout juge devrait éviter cela», martèle le directeur exécutif d'Amnesty joint par Zik Fm.

Rappelons que dans cette note, il a été porté à la connaissance des usagers du service public de la justice et précisément aux demandeurs de permis pour aller visiter le détenu Khalifa Ababacar Sall, que certains changements ont été apportés notamment dans la procédure de délivrance des permis. Ainsi, tout demandeur devra faire une demande adressée au coordonnateur des juges à l’application des peines pour préciser l’objet de la visite, se présenter physiquement, entre autres.

 

 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email