Lundi 01 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Opinion

Que se passe t-il dans la police du Sénégal?

Single Post
Que se passe t-il dans la police du Sénégal?
Que se passe t-il, au niveau de la police sénégalaise?  C’est la question que se posent bon nombre de sénégalais! Car, pas un mois, pas une  semaine, ne se passe  sans qu’un de ses services  ne fasse parler de lui. Quand hier ce n’était, l’escapade et le retour triomphant d’un  politicien  interdit de sortie de territoire  ou   l’implication de la haute hiérarchie  dans un trafic de drogue; Aujourd’hui, ce  sont  des dérapages constatés à Pikine Guinaw-Rail  et l’inculpation de quatre policiers de Mbacké pour   meurtre.  Mais voilà qu’à nouveau,  le cinglant verdict rendu par le Tribunal des flagrants délits dans l’affaire dite des « lesbiennes de Yoff», expose cette fois-ci,  une police sénégalaise au summum de sa légèreté  et de sa suffisance.

 Cette histoire  est grave à plus d’un titre! En effet, d’une part  l’épilogue de cette affaire sonne comme  un désaveu  exprimé par le pouvoir judiciaire non seulement  sur les méthodes employées, mais également sur les décisions prises par les pouvoirs publics. Par ailleurs, cette mésaventure policière, non contente de mettre en difficulté les pouvoirs publics que la police  est  censée protéger, les discrédite au final aux yeux de l’opinion.  Dès lors, si cette dernière ne peut manquer de s’interroger  sur la légitimité des décisions des pouvoirs publics, elle ne peut s’abstenir de marquer son indignation sur les conséquences. En effet, si casser l’entreprise qu’est le  « Bar-Restaurant Piano-Piano » est lourde de conséquences sociales et économiques, briser des vies par des accusations fallacieuses et fantaisistes, a  également de graves répercutions  humaines. Au regard, du verdict, il serait intéressant de savoir, si le préfet  de Dakar va revenir sur sa décision de fermeture pour six mois de cette entreprise. Peut-être comprendra t-il enfin, que les décisions issues de l’action publique, pour être légitimes ont besoin de sérénité et l’appui de faits valablement constatés. Dans le même ordre d’idées, où  nous demandons à la presse, un traitement impartial et objectif, nous rappelons le droit à la présomption d’innocence. 

D’autre part, cet arbitrage du tribunal des flagrants délits en démontrant l’incompétence de la police et l’indélicatesse des policiers impliqués dans cette affaire, cause également  une fracture durable entre une  police fragilisée et une société civile désorientée.

C’est pourquoi, dans l’accomplissement de sa tâche, la police doit aborder les  situations avec  discernement, nuancer son jugement afin de ne pas se tromper. C’est de cette manière qu’elle pourrait éviter des impairs aux conséquences incalculables. Aussi, dans l’exercice de sa mission, le policier doit savoir traiter ses concitoyens avec respect. S’adresser à eux de  manière condescendante et autoritaire est contre-productif. Car, si le policier souhaite le respect de ses administrés envers lui, son attitude doit être exemplaire. Car, c’est dans la manière dont il se comporte lui-même, que les concitoyens vont se comporter avec lui. L’exigence de fermeté quand c’est nécessaire, ne saurait écarter la courtoisie. L’institution à laquelle le policier appartient est l’émanation de la Nation, à laquelle chaque citoyen  sénégalais appartient aussi. La république exige du policier en mission, de se priver momentanément de ses convictions religieuses, morales ou politiques, et de ne s’appuyer que sur le code pénal.

La soumission à l’autorité du citoyen, exige chez celui censé représenter la force publique, aucune  atteinte  à la dignité du citoyen. Mais, quant au Sénégal, les policiers ne sont sanctionnés que quand ils sont meurtriers irréfutables. Les victimes d’agressions physiques ou verbales, consternées ou résignées,  digèrent  leurs  frustrations en silence. C’est parce qu’elles savent qu’au Sénégal, les délits commis par les policiers contre leurs concitoyens restant souvent sans réponses judiciaires. L’indifférence et le silence assourdissant des différents ministres de l’Intérieur constituent une sorte de soutien aux auteurs? Cette passivité les rend complices. Mais, qu’ils ne s’y méprennent! Car leur immobilisme et l’ensemble des comportements indignes des policiers sont scrutés par les concitoyens. Que ces derniers  se consolent et portent plainte. Le  policier possédant la qualité de « fonctionnaire d'autorité », c'est-à-dire qu’en tant que "personne dépositaire de l'autorité publique", il risque  la circonstance aggravante sur des infractions commises.

En réalité, cette affaire des supposées lesbiennes, soulève le sujet de la compétence et de l’éthique professionnelle des policiers. Mais, si l’incompétence est prouvée, elle ne peut servir d’excuse. L’hypothèse de la volonté de nuire ou de régler des comptes quant à elle, reste plus que probable. En fait, de quoi ces filles seraient-elles accusées : coupables de l’identité lesbienne que certaines d’entre elles auraient reconnue? Cela  suffit-il à les rendre immédiatement répréhensibles pénalement, sans même qu’aucun acte contraire au code pénal ne soit commis? Les a-t-on mises en cause parce qu’elles sont des femmes qui ont osé pénétrer  dans un bar ? Ou sont-elles condamnables parce qu’elles sont consommatrices d’alcool? Allons ! Il y a un pas que notre laïcité et nos libertés fondamentales ne sauraient franchir! Qu’on laisse au citoyen majeur et responsable sa  liberté agissante ! Qu’on ne le prive pas de son pouvoir discrétionnaire.

 Quoi qu’il en soit, nous refusons une police fonctionnant uniquement  à charge, sans discernement, pratiquant l’arbitraire et abusant de son pouvoir. Si nous ne voulons ni d’une police orientée, nous souhaitons encore moins des pouvoirs publics cédant sous la pression ou étant perméables à l’influence de nouvelles idéologies ou d’un ordre moral  religieux sous-jacent. Nous n’accepterons à coup sûr l’imposition d’aucune société de la pensée unique. Le thème de la défense de la culture traditionnelle africaine brandi par certaines  ONG intéressées, n’est que leur fonds de commerce. Elles n’y croient point! En réalité, sous prétexte d’une lutte contre  l’occidentalisation de notre société, est porté l’orientalisme, une autre forme d’aliénation culturelle. Le gouvernement en les soutenant, porte un rude coup aux défenseurs authentiques des valeurs culturelles, historiques, spirituelles et morales Nègres.

En définitive, nos gouvernements doivent prêter la plus grande attention, tirer de grands enseignements sur le traitement de cette histoire. Car, au-delà des agressions physiques et verbales  quotidiennement subies par les Sénégalais, sans parler des  rackets multiformes opérés sur la voie publique par des policiers pourris, l’affaire du Piano-Piano expose en réalité de  graves contradictions entre des composantes majeures de l’appareil d’État. Elle a accrue la vigilance légitime des citoyens quant à l’importance accordée par les policiers au respect de leurs droits fondamentaux. Afin d’éviter une déchirure profonde entre le peuple et sa police,  et créer une coupure dommageable à la stabilité du pacte social de notre pays,  le gouvernement doit immédiatement identifier les raisons du dysfonctionnement de l’institution policière, situer les responsabilités et sévir? Mais pour l’heure, il est urgent pour lui de signifier à la police nationale de la république laïque et démocratique du Sénégal, qu’en plus de ses missions régaliennes, elle a l’indispensable mission de permettre et de garantir l’expression des libertés fondamentales de chaque citoyen de notre pays.

Pap Pûr-Méra Diop
<18>[email protected]

liiiiiiiaffaire_de_malade

19 Commentaires

  1. Auteur

    Yatt

    En Novembre, 2013 (08:59 AM)
    La première manche du combat des lobbies homosexuels gagnée avec une bonne défense et la libération des lesbiennes, ils engagent la deuxième manche : la dé décrédibilisation de la police, premier maillon du système judiciaire.

    Certes cette police a donné une mauvaise image d'elle (trafic supposé de drogue par ses chefs, rackets, abus et mêmes meurtres). Pour ces dysfonctionnements intolérables, il n’y a pas eu de levées de boucliers aussi franches.

    Or pour des lesbiennes arrêtées dans un bar, les couinements, braiments, aboiements fusent durs et drus de toutes parts.

    Est-ce pour étouffer toute velléité d'appel à ce jugement ?

  2. Auteur

    Djedjit

    En Novembre, 2013 (09:01 AM)
    Tu as parfaitement raison. Les policiers son des pourris, des raquetteurs et des mendiants. Qu'ils prennent l'exemple des gendarmes qui méritent un grand respect
    Auteur

    Popopop

    En Novembre, 2013 (09:04 AM)
    Les lesbiennes ont encore agi. La police fait son travail face à un peuple exposé à une entreprise de déstabilisation des mœurs. Je voulais juste les appeler à combattre la corruption car les dossiers personnels (vols, agressions) ont besoin d'être activé avec 50 000 F pour que le policier fonctionnaire fasse son travail.
    Auteur

    Guddi Town

    En Novembre, 2013 (09:07 AM)
    mais si j comprends bien ton discours je comprends bien en resume ce que tu as dits je me demande est ce que tu as eu maille avec la police?OU bien est ce que tu es de bonne mœurs ou bien est ce que tu as eu des antécédents judiciaires avec la justice senegalaise?moi si je comprends bien on devrait revoir notre comportement.SI je comprends bien on devrait revoir notre attitude.si je comprends bien nous devrions revoir notre education,et ainsi a ne pas ceder devant les organisations dites droit de l'homme et avoir une justice pour preserver nos droits et nos valeurs et rendre la justice aux justiciables.WA SALAM
    Auteur

    Tew

    En Novembre, 2013 (09:09 AM)
    c est simple et clair comme tout la police a un probleme et ce problème est la formation .le niveau est tellement bas dans l ecole sénégalaise que ca doit se repercuter dans tous les secteurs et surtout dans la police il manque un cadre de formation adéquat .le malheur de l;a police c est de laisser les anciens qui ont une certaines experiences partir a la retraite et rester chez eux ou ils sont récupérer par des organismes et autres structures.hors que la police gagnerai a reprendre ses retraites dans tous les grands pyas les retrites sont recuperers pour encadrer les jeunes et les former car ils sont rares les policiers qui peuvent donner une formations ou pour les encadrer.c est ca le problemes et que ses retraites ne demandent ni plus ni moins que de les aider car ils se sentent toujpurs policiers .le dgpn doit revoir comment occuper ses retraites la c est ca la questions. :sn: 
    • Auteur

      Diaam Bi

      En Janvier, 2014 (19:49 PM)
      monsieur vous parlez de formation et d'un bas niveau; c'est vrai mais si cela ne dérange pas rejeter un coup d'œil à votre commentaire et vous verrez que vous même vous manquez de niveau maintenant où se trouve le problème khamoo dara
    Auteur

    Marah

    En Novembre, 2013 (09:15 AM)
    Il y a bel et bien raison de s'inquiéter.

    Quand des soldat tuent en Casamance, ils sont pas arrêtés, mais des policiers tuent à Touba, ils sont arrêtés.

    Tout le monde devait s'interroger sur comment fonctionne notre justice.

    Des gens qui ont détourné de l'argent il y a longtemps sont arrêtés et les gens qui sont entrain de détourner l'argent de l'Etat, on ne dit rien. Peut-être que c'est à la cinquième république de les arrêter?

    Rien n'est vraiment claire au Sénégal,. Comment pourrons-nous avoir la paix?
    Auteur

    Citoyen Senegalais

    En Novembre, 2013 (09:16 AM)
    Je pense que la police doit être un corps d’élite. il faudrait revoir sérieusement le recrutement des policiers avec des profils plus soutenu Minimun le bac ... Une police des polices rigoureuse et sans parti pris serait la bienvenue.. Il y'a trop d'abus de pouvoir d'abus dans ce pays .ils sont souvent très impolis vis vis des gens et l'on a pas droit de réagir sous peine d'embarquement
    Auteur

    Khakatt

    En Novembre, 2013 (09:16 AM)
    penser lors des elections c etais les policiers qui avaient lancer les grenades dans la mosquee c est pas petit c est ce qui les poursuit jusqu a present  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Normal

    En Novembre, 2013 (09:18 AM)
    Il ressort de cet article que la police est imcompetente que les decisions du prefet de fermer ce bar sont exagerees c'est un sentiment personnel on le comprend.C'est difficile quand on est frappe par une decision inattendue de garder ses facultes sa lucidite son jugement .Dans cette affaire il y a beaucoup de non-dits les organismes les groupes de pression... j' en passe. La police quand a elle merite plus que ce traitement comme toutes les corporations il y a de la bonne et de la mauvaise graine qui font les hauts et les bas des differentes missions du service public .A vrai dire on use de tous les moyens dont -on dispose pour diaboliser qui on veut insulter a tout de go pour que l' applaudimetre monte en puissance. Aucune corporation atteinte de la sorte ne s'abstient de monter au creneau pour donner des elements de reponse claire sur les questions dont-on l'accuse. Sur ce un syndicat a la police ne serait jamais de trop sinon que bien venu a la fois pour la police et pour les citoyens car permettra une collaboration saine et une bonne cohabitation . REFLECHISSONS-Y :sn:  :sn:  :sn: 
    • Auteur

      Le Jeune

      En Novembre, 2013 (10:50 AM)
      chaque jour vous parlez de la police et vous n'évoquez que les bavures policiéres. mais est-ce qu'il vous est arrivé une fois de vous poser la quéstion de savaoir dans quelle coditions ces policiers vivent dans les commissariats , dans les cantonnements ou autres services est-ce que c'est au policiers de se donner les moyens de travail de grace éviter de nous comparer avec nos fréres gendarmes nous n'opérons pas dans les mêmes secteurs et les policiers sont plus proches des populations que les gendarmes donc c'est normale que la police soit impliquée dans toutes les sauces on ne peut pas faire des omlettes sans casser des oeufs et là vous parlez d'un niveau de recrutement des policier mais arrêter ne saviez vous pas qu'à la police il y a des agents de police qui ont leur métrise , licence , bac et j'en passe si dans l'exercice de ses fonctions le policier comet une erreur allant jusqu'à blésser un civil tout le monde en parle et si un policier est blessé ou tuer les personnes ne disennt rien ou bien c'est les risques du métier mais arrêtons les policiers sont des sénégalais comme tout le monde qui ont des femmes des enfants une famille.
    Auteur

    Yatt

    En Novembre, 2013 (09:28 AM)
    Pour des défenseurs de la liberté d'expression, SENEWEB est bien singulier : les participants au forum peuvent dire ce qu'ils veulent (injures, insultes, diffamation, insanités...) sauf critiquer les lobbies homo et leur mode opératoire.

    Retirez encore ce post pour "abus".

    C'est vous qui abusez de votre propriété du site



    • Auteur

      La Vérité

      En Novembre, 2013 (09:53 AM)
      merci à aly fall. vous du quotidien c’est toujours un plaisir de vous lire , contrairement à ces autres journaleux.
      c’est ça l’image de la vraie police sénégalaise. des chiens errants , prêts à mordre là où il ne faut pas. c’est une triste réalité et j’en appelle à cette justice de faire preuve de et surtout de voir de prés ces pv de la police.comme je l’ai dit dans un de mes posts: »bonjour dans un commissariat du coin, bonsoir à la cave et bonne nuit à reubeuss », mais au non de quoi????personnellement j’ai été victime de ce genre de situation , arrivé au parquet , le juge en regardant le pv s’est offusqué en disant: »mais ça c’est une affaire civile », et j’ai été relâche de suite. du bloc des madeleines , je suis retourné à la police des hlm, non seulement insulté ce commissaire et lui faire comprendre qu’il a outrepassé ses devoirs, en plus que dans ce sénégal pourri , y a des magistrats dignes de ce nom. vous ne verrez jamais la police dans les quartiers chauds, dans des zones squattés par les voyous, agresseurs et autres. passer devant un bar vers les coups de 23h , 1h du mat vous verrez toujours un véhicule de la police garée à côté. c’est un constat. ils attendent que des femmes sortent pour leur demander le carnet de santé. quand ces dernières disent qu’elles sont venues manger avec leurs copains , on les traites de putes. pour revenir sur le cas du piano piano, je ne sais réellement ce qui s’est passé , mais en mon âme et conscience, après avoir écouté le gérant à la radio parlant d’un policier du nom de alioune ndiaye, j’ai tout de suite compris que c’était une histoire racket qui a mal tourné. ce voyou pour ne pas dire policier est bien connu dans la zone des parcelles, yoff, patte d’oie, nord et ouest foire.allez voir du côté de tropic club, petit fadiout, sangomar et j’en passe . questionnez ces gérants , ils en diront des choses sur ce bandit. le drame c’est que la hiérarchie est au courant de ses agissements , je ne sais si c’est la raison pour laquelle il a été muté à la police centrale et qu’il est revenu à yoff pour ce venger. j’en appelle à anna sémou diouf, cette vermine, ne doit plus être en contacte avec la population , enfermez le dans un bureau. cette police a besoin encore une fois d’une grande réforme. on se tait , on se tait …..le jour viendra où les gens se feront justice eux mêmes. l’histoire de ces criminels de touba est encore fraîche dans nos mémoire, alors……
      aux hypocrites et aux nafékhs, encore une fois le sénégal est un pays laic. vous ne voulez pas côtoyer les bars ou restaurants, allez vivre chez les talibans. a ces gens qui se muslim et donneurs de leçons, en géneral de grands pervers. mon voisin de palier est un hibadou, grosse barbe, le chapelet à la main 24/24, toujours le premier à la mosquée, et pourtant c'est son fils de 6ans qui disait au mien alors que j'étais dans ma chambre que" sameu papeu , guoudi bou nek , dey sétane film saysaye si télésion bi ak sama yaye" depuis ce jour ce homme je le salue plus . ce sont des gens qui vous feront la morale alors que ces les plus grands pervers....
    • Auteur

      Kankoukamara

      En Novembre, 2013 (10:11 AM)
      ton histoire sur le ibadou est à dormir debout. un gosse de 6 ans ? lol
      que ne ferait ton pas pour étayer ses propos....
    • Auteur

      Yatt

      En Novembre, 2013 (11:28 AM)
      voici la teneur de mon post abusivement retiré "pour abus" :
      la première manche du combat des lobbies homosexuels gagnée avec une bonne défense et la libération des lesbiennes, ils engagent la deuxième manche : la dé crédibilisation de la police, premier maillon du système judiciaire.
      certes cette police a donné une mauvaise image d'elle (trafic supposé de drogue par ses chefs, rackets, abus et mêmes meurtres). pour ces dysfonctionnements intolérables, il n’y a pas eu de levées de boucliers aussi franches.
      or pour des lesbiennes arrêtées dans un bar, les couinements, braiments, aboiements fusent durs et drus de toutes parts.
      est-ce pour étouffer toute velléité d'appel à ce jugement ?
    Auteur

    Kiki

    En Novembre, 2013 (09:46 AM)
    lol

    mdr police
    • Auteur

      La Vérité

      En Novembre, 2013 (10:18 AM)
      c'est vrai que j'oublias de vous dire le pourquoi nos prisons sont surpeuplées. je ne dirai pas que les gens qui y sont n'ont pas leurs places là bàs , mais j'ose dire aussi que les un tiers des détenus qui y sont, le sont du fait de ces pv confectionnés à la police. pour un rien on vous envoie au parquet , on vous défére, et vous pourrissez en prison et au bout de six mois vous étes jugé et puis libéré sans pour autant avoir fait quelque chose de répréhensible par rapport à la loi. je détiens par devers moi une centaine de cas , de gens qui cherchent réparation apres avoir été arrêté et emprisonné pour zéro. raison pour la quelle je taxe ces soi disant droit de lhoomistes de fumiers, ils sont là pour ce faire des sous avec ces pseudo politiciens et autres, sinon comment crier sur tous les toits que les prisons sont pleines, tout en sachant que beaucoup de gens y séjournent alors que leurs places ne sont pas là bas? j'ai visité dernièrement des prisons où j'ai pu m'entretenir avec quelques détenus, mais c'est vraiment ahurissant quand d'aucuns vous qu'ils ne savent pas le pourquoi , ils sont là.....j'attends beaucoup du nouveau ministre de la justice , s'il n'a pas encore retourné sa veste , étant un ancien droit de l'hommiste , pour régler ces cas..... ici , ça parle , ça parle, on connais les problèmes, on connais les solutions , mais on s'en fout....quand à la police elle ne perd rien pour attendre.
      a t'elle oublié la radiation des années 88 avec jean collin????du dégoût que du dégoût envers cette police.
    Auteur

    Na Tchoutcho

    En Novembre, 2013 (09:57 AM)
    que des trafiquants d’illusions ces soit-disant journalistes,ki ne savent pas le gout du sensationnel, vous mettez la police en mal avec la population avec vos déclarations sataniques, toi cochon domestique, ne te moque pas du malheur qui a frappé cochon sauvage
    Auteur

    Poltron

    En Novembre, 2013 (10:01 AM)
    Ce ne sont pas tous les policiers qu´il faut mettre dans le même sac bien entendu, mais il suffit qu´un groupiscule de policier fasse des dérapages pour qu´on généralise.

    Ce serait vraiment dommage de noter que ce monsieur a raison si et seulement si il localise les policiers de tel ou tel département comme ça les responsabilités peuvent être situé et s´il le faut demander des explications. Parcontre généraliser pourrait être une grosse erreur car il y en a des policiers vraiment dignes de ce nom mais ils ne sont souvent pas accessibles à tout le monde car ils seront trop bon pour être à la réception dans les brigades ou à la rue.

    Hier 21/11/2013 à la Police de Reubeus un policier m´a vraiment déçu pour une très simple affaire. Je suis venu très content avec mon sourir et saluer gentiment pour une affaire. Je dis: Bonjour!! Et pas de réponse et pourtant j´étais à 30cm je dis bien 30cm aproximativement de lui et il refuse de répondre. Alors cela m´a épaté. Vous êtes au service des populations y avec un simple bonjour le monsieur n´a même pas envie de répondre confondant l´endroit de la place publique à la police national. Et alors un autre monsieur qui était en civil, que je suppose, est aussi policier, me répondit et me dis OUI!! monsieur! alors je lui presenta mon objet et me demande de revenir simplement la semaine prochaine sans même vérifier quoique se soit. alors je repare comme je suis venu et voilà l´anecdote qui m´a gaché le reste de ma journée avec de petits actes pas trop profestionelle à mon avis. J´ai vraiment souffert de cette attitude aussi simple et gratuit. C´est regretable mais bon, il faut néamoins à mon avis faire une selection et situer les responsabilités sans mettre tout le monde dans le sac. J´ai partagé aussi un point d´un commentaire de TEW; le recrutement doit incluire des teste psychologique bien poussés et de la personnalité du policier. Je crois bien que les policiers qui sont souvent indexés sont en crise de personalité et souvent ne peuvent disserner leurs problèmes personnels ou crise de personalité avec ceux des citoyens pour qui ils sont là. Tout de même certains comportements des citoyens restent à désirer. Merci de renforser leur professionalisme pour le bien de tout le monde.
    Auteur

    Na Tchoutcho

    En Novembre, 2013 (10:12 AM)
    ce qui veut dire la police fait à merveille son job, je suis o G A V chef plus de rigeur et bouléne mayé darra nay méty rek,kkkkkkkkkkkkkkkkk,vs aimez trop la facilité,vs n'avez rien compris, sinon tout compris sauf l'essentiel
    Auteur

    Policier

    En Novembre, 2013 (10:41 AM)
    Inspecteur Faye de la police de Pikine est un racketteur hors norme quand tu as des problèmes et qu'on t'oriente là bas il va t'accuser d'un délit et te soutirer de l'argent



    Inspecteur Faye de la police de Pikine est un racketteur hors norme quand tu as des problèmes et qu'on t'oriente là bas il va t'accuser d'un délit et te soutirer de l'argent



    Inspecteur Faye de la police de Pikine est un racketteur hors norme quand tu as des problèmes et qu'on t'oriente là bas il va t'accuser d'un délit et te soutirer de l'argent
    Auteur

    Diomani

    En Novembre, 2013 (10:49 AM)
    :jumpy :seuls les pd qui nous fatigue

    Auteur

    Pj

    En Novembre, 2013 (11:01 AM)
    il faut revoire la formation des policies.les prisons peuples a causes des p v baclet.
    Auteur

    Dida

    En Novembre, 2013 (13:32 PM)
    Si j'ai bien compris l'auteur de cet article, il doit faire partie des défenseurs de l'homosexualité et du libertinage sexuel au motif de la liberté individuelle et du droit de disposer librement de son corps. Certes, notre pays a ratifié ces conventions des droits de l'homme, mais si nous devons faire fi de nos croyance traditionnelles et religieuses pour défendre ces pratiques, autant renoncer à notre patrimoine culturel. ce n'est pas parce qu'elles ont été relaxées au bénéfice du doute qu'elles sont innocentes. Le seul fait qu'une mineure ait été trouvé dans ce bar-restaurant constitue un motif suffisant pour le Préfet de Dakar d'en ordonner la fermeture provisoire. vouloir régler ses comptes avec la police à travers cette histoire me semble lâche. Peut être que vous avez déjà été interpellé pour outrage public aux mœurs et pris en flagrant délit de fornication sur une place public? Rééduquons nos enfants c'est mieux.
    • Auteur

      Gnoul

      En Novembre, 2013 (14:00 PM)
      quelle mauvaise fois ! a croire que tu ne sais pas lire . l'auteur ne parle pas de ce que vous dites. il ne défend personne, sauf les libertés. et dénonce les dérives de la police. c'est justement un défenseur authentique des tradition, il ne parle pas d'y renoncer. a le lire pour lui la religion est une affaire privée. il demande au prefet de la rigueur et aux policiers du professionnalisme.c'est facile d'accuser de pd.
    Auteur

    Formation

    En Novembre, 2013 (15:16 PM)
    Tres bonne contribution. Le problème de la police sénégalaise se situe au niveau de la formation, contrairement a la Gendarmerie. je prie respectueusement les nouvelles autorités d'y penser sérieusement. wa salam

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email