Mardi 24 Mai, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Adji Mergane Kanouté : "Pourquoi des balles réelles dans une université ?"

Single Post
Adji Mergane Kanouté : "Pourquoi des balles réelles dans une université ?"

La vice-présidente des femmes de la coalition Bennoo Bok Yaakaar, Adji Mergane Kanouté, a elle aussi, exprimé son indignation après les affrontements ayant conduit à la mort de l'étudiant Fallou Sène, tué par balle lors des échauffourées entre forces de l'ordre et étudiants à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis.

De l'avis de la députée de la majorité (Bby), les forces de l'ordre devaient user d'armes dissuasives au lieu de tirer des balles réelles. "Je voudrais marquer toute mon indignation et ma peine devant cet acte irréparable. Pourquoi des balles réelles dans une université?", interroge-t-elle.

"Les balles blanches et les lacrymogènes sont des armes dissuasives et qui n'ôtent pas la vie. L'université est par excellence, un champ du savoir et non un champ de guerre. L'acte est simplement ignoble. Mettons-nous à la place des inconsolables parents du défunt. Que justice se fasse", a-t-elle réclamé.


affaire_de_malade

36 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:05 PM)
    À les entendre, ce sont les forces de l ordre qui ont tort d'y aller avec des balles reelles. Pourtant, elles ont ete appelées à y entrer.

    Trop d 'hypocrisie dans ce pays (quand on est au pouvoir, on perd la mémoire, je pense).

    Mais je me demande pourquoi les forces de l ordre dans les campus.

    Elles peuvent rester dehors en ce qui concerne la restauration, d autant plus que les etudiants ne sont pas payés. Pendant ce temps, les gars au pouvoir accueillent des transhumanst, font des largesses à gauche et

    droit au nez et à la barbe des etudiants et des forces de l ordre (comme par hasard, les etudiants et les forces de l ordre ont un point commun : des fils de pauvres).

    Les gars se lavent les mains et rejettent les fautes sur la banque et les forces de l ordre.

    Je pense que les policiers et gendarmes vont reflechir avant tirer, surtout dans un campus universitaire, en disant que c'est la légitime défense. Non non. Je pense que la meilleure et la premiere des legimes defenses pour les forces de l ordre, c est de rester en dehors des campus universitaires lorsque les causes sont connues : retard des paiements, non respect des accords. Les etudiants etaient dans les campus (dans les restos).

  2. Auteur

    Sénégal Sunugal Sunuweb 2018

    En Mai, 2018 (21:06 PM)
     :emoshoot:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :looney:  :taz-smile:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

    non le vrai problème c'est moins "des balles dans une université" que des forces de l'ordre dans

    l'enceinte des franchises universitaires ! alors que le tout est question de manque de dialogue !

     :taz-smile:  :jumpy2:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :looney:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 



     :emoshoot:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :looney:  :taz-smile:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 

    non le vrai problème c'est moins "des balles dans une université" que des forces de l'ordre dans

    l'enceinte des franchises universitaires ! alors que le tout est question de manque de dialogue !

     :taz-smile:  :jumpy2:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/danse.gif" alt=":danse:">   :looney:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (21:57 PM)
    Vous ne savez pas dans quelles circonstances les forces de l'ordre ont agi Si on les massacre vous vous en foutez D'ailleurs personne ne s'indigne des gendarmes blessés Mais il y a des Sénégalais qui ont une pensée pour eux et leur disent courage parce qu'ils savent ce qu'il leur doive
    {comment_ads}
    Auteur

    Peulhsow

    En Mai, 2018 (22:04 PM)
    Les balles réelles sont identifiées comme étant des munitions de guerre, même si les troupes bougent avec ses munitions. Elles doivent être entoilées et mises dans des caisses, à n'ouvrir que par ordre du commandant des troupes. Dés lors le commandant est entiérement responsable.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (22:37 PM)
    LES BALLES BLANCHES

    POUR UN JOURNALISTE

    QUELLE HONTE





    Auteur

    Anonymeverite

    En Mai, 2018 (22:46 PM)
    VOUS PENSEZ UNIQUEMENT AUX ETUDIANTS ET DONNEZ LA DEFAITE AUX GENDARMES POURTANT SE SONT NOS FRERES QUI SE SONT BLESSES COMBIEN DE GENDARMES ET DE POLICIERS SONT MORTS DANS DES AFFRONTEMENTS PERSONNE N'EN PARLE VRAIMENT LA VIE MILITAIRE C4EST DURE ON TE CONSIDERE COMME DES ANIMAUX PERSONNE NE SOUCIS DE TOI AVEC NOS MAIGRE SALAIRE ET TOUT CETTE ARGENT QUON PARLE C4EST LARGENT DES MISIONNAIRES

    {comment_ads}
    Auteur

    La Lumiere Est Ma Loi

    En Mai, 2018 (23:31 PM)
    Lux mea lex est, la lumiere, I Non mors mea lex ou la mort est ma loi
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (23:37 PM)
    Cela fait très mal dans ce pays de constater que les gens refusent de réfléchir. Les étudiants sénégalais sont d'une violence inouïe et se croient tout permis. Si ce gendarme n'avait pas usé de son arme on aurait eu sûrement à déplorer au lieu mais plusieurs morts y compris parmi les forces de l'ordre. Dans un tel scénario,quels discours n'aurait on pas entendu. Il est temps d'user d'autres formes de revendications que de brûler les biens publics même pour avoir son droit. Tout le monde doit exiger une enquête sérieuse pour que toute la vérité soit connue sur le déroulement véritable de cet événement et le rôle de chacun des acteurs y compris les étudiants.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (23:37 PM)
    Cela fait très mal dans ce pays de constater que les gens refusent de réfléchir. Les étudiants sénégalais sont d'une violence inouïe et se croient tout permis. Si ce gendarme n'avait pas usé de son arme on aurait eu sûrement à déplorer au lieu mais plusieurs morts y compris parmi les forces de l'ordre. Dans un tel scénario,quels discours n'aurait on pas entendu. Il est temps d'user d'autres formes de revendications que de brûler les biens publics même pour avoir son droit. Tout le monde doit exiger une enquête sérieuse pour que toute la vérité soit connue sur le déroulement véritable de cet événement et le rôle de chacun des acteurs y compris les étudiants.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (01:22 AM)
    Merci post numero 8. Sage analyse.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (04:15 AM)
    Très juste poste 8
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:18 AM)
    Vieux cancres cartouchards à vie, mendiants déguisés, dégagez, faites de la place, rentrez chez vous et apprenez un métier, vous êtes nuisibles aux cracs  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2:  :jumpy2: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:29 AM)
    Les grèves interminables, les cancres y gagnent les cracs y perdent :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad:  :fbsad: 
    Auteur

    Alba

    En Mai, 2018 (07:11 AM)
    Il faut être irresponsable pour laisser un endroit comme nos universites sans un poste de police avec des éléments armés .

    On parle de milliers d étudiants dans un périmètre comme Cheikh Anta Diop où tous les traffics y sont pratiques,la prostitution,les locations de chambres et d autres choses que seuls les étudiants savent .

    Cette franchise universitaire est juste un moyen de transformer nos universités en no man’s land.

    Ce qui est arrivé à F Sene est un drame,mais cela ne doit pas occulter la situation grave qui prévaut dans nos universites .

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (07:34 AM)
    Poste 13 a tout à fait raison, les universités sont devenues des lieux de dépravations et de dérapages de toutes sortes à cause de la protection dont elles bénéficient. Les nullards cartouchards qui ne foutent rien du tout sinon manger et dormir s'adonnent à toutes sortes de mauvaises moeurs et leur présence à côté des bons élèves peut leur être d'une mauvaise influence. Il y de quoi revoir la tolérance vis à vis des redoublements multiples. Les universités doivent être des lieux de recherche de l'excellence au lieu d'être des lieux de déperdition. Quand on est kleen, la présence de forces de l'ordre ne doit pas vous déranger.



    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (08:38 AM)
    Avec ce qui se passe maintenant dans nos universités au vu et au su de tous, si j'en avais les moyens, aucun de mes enfants ne les fréquenteraient. Trop de tolérance engendre l'anarchie et des comportements néfastes à toute la jeunesse.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (08:52 AM)
    Les mauvais étudiants qui sont souvent les meneurs les plus actifs font du chantage purement et simplement, "vous satisfaites tous nos désirs ou on casse tout", c'est du sabotage, ils n'avancent pas et ils entravent la progression des méritants. :fbcool: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (09:30 AM)
    Tous les parents soucieux de l'avenir de leurs enfants et de leur éducation souhaiteraient la présence de forces de surveillance pour empêcher certains comportements. Tout le monde entre et sort des universités comme bon lui semble, mêmes des personnes non étudiants y séjournent, prêts à dormir dans les couloirs auprès d'amis ou de parents ; les bons apprenants sont les seuls perdants dans tout ça.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (09:56 AM)
    CETTE DAME VIENT DE POSER LA QUESTION PERTINENTE DE L UTILISATION DES BALLES RÉELLES

    EST IL ACCEPTABLE QU'ON PUISSE TIRER DES BALLES RÉELLES SUR DES ÉTUDIANTS DES ARMES QUI VEULENT JUSTE MANGER SANS PAYER CAR ILS N'ONT PAS REÇU LEUR BOURSES?

    DANS QUEL PAYS SOMMES NOUS ?

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (09:56 AM)
    CETTE DAME VIENT DE POSER LA QUESTION PERTINENTE DE L UTILISATION DES BALLES RÉELLES

    EST IL ACCEPTABLE QU'ON PUISSE TIRER DES BALLES RÉELLES SUR DES ÉTUDIANTS DES ARMES QUI VEULENT JUSTE MANGER SANS PAYER CAR ILS N'ONT PAS REÇU LEUR BOURSES?

    DANS QUEL PAYS SOMMES NOUS ?

    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (10:04 AM)
    SUITE À UN MANQUEMENT DE L ADMINISTRATION (NON PAIEMENT DE BOURSES)QUE LES ÉTUDIANTS QUI ONT FAIM DÉCIDENT D'ALLER MANGER DANS LES RESTO

    N'EST IL PAS PLUS SENSÉ DE TROUVER UNE SOLUTION ADMINISTRATIVE NOTAMMENT FAIRE UNE LISTE À FAIRE SIGNER ET RETENIR SUR LES BOURSES CEST À DIRE À UN PAIEMENT DIFFÉRÉ

    L'ADMINISTRATION DE L U G B À FAIT PREUVE D'UN MANQUE D'IMAGINATION ET DE BON SENS
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (10:17 AM)
    La solution qui consiste à demander l'intervention de la gendarmerie est incompréhensible

    Même le Président trouve incompréhensible qu'on puisse tuer des étudiants juste parce qu'ils ont faim

    Quelque part il ya quelque chose qui ne va pas dans notre societe
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (10:20 AM)
    Il faut faire une enquête complète pour situer les responsabilités

    Ce qui s'est passé est inacceptable

    Les auteurs ne doivent pas rester impunis
    {comment_ads}
    Auteur

    La Verite

    En Mai, 2018 (10:30 AM)
    C'est la seule question qui mérite d'être posée. Pourquoi des balles réelles à l'Université ? Si c'es hommes de tenue veulent montrer leur bravoure, qu'on les envoie dans la brousse de la Casamance. Faire le guerrier en pleine ville est une honte. Tirer sur des jeunes non armés nous renvoi à l' époque de l'Apartheid en Afrique du SUD.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (11:02 AM)
    S'ils ont des balles réelles il faudrait mieux les utiliser face aux rebelles qui les affrontent depuis des décennies sans qu'ils puissent en venir à bout

    Ces pauvres etudiants n'avaient qu un problème de bouf

    C'est triste

    Le gendarme qui a tiré devrait avoir des remords quand il voit ses enfants entrain manger
    Auteur

    Anonymehonorable

    En Mai, 2018 (11:25 AM)
    Honorable député c'est vraiment dommage à ce niveau de responsabilité vous ignorez les lois que vous avez voté à l'assemblée la loi 70-37 du 13 octobre 1970 relative à l'usage des armes et à l'emploi de matériel spécifique de barrage jo N°41 27 du 19 octobre 1970. Cette loi n'a pas été par la gendarmerie ou les forces de sécurité .Non madame il ne faut pas vous indigner c'est nous qui devons nous indigner car la représentante du peuple ignore les textes que sont institution à voter . Alors madame demander une commission d'enquete Quelle hypocrisie
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (11:52 AM)
    Poste 24 soyez précis et clair

    Que dit la loi ?

    Autorisé telle aux forces de l'ordre de tirer des balles réelles sur des étudiants désarmés?

    Éclairé notre lanterne parce que votre texte est vide
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (12:19 PM)
    Vraiment on nous emmerde avec "L’université est un Champs de savoir".

    C'est chez les étudiants qu'on note le plus de violence,et aucun argument rhétorique dans ce pays.

    On veut diaboliser le gendarme qui a tire,tout en oubliant qu'il y'a 18 gendarmes a l’hôpital dont certains dans le coma.

    On devrait bien enseigner le civisme a ces étudiants. Le respect des lois n'est pas facultatif et la préservation de l'Etat de droit est dans l'interet de tout le monde.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (12:22 PM)
    Poste 24 vous entretenez le flou



    Existe t il une loi qui autorise les



    Forces de l'ordre d'utiliser des balles réelles en face des étudiants
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (12:39 PM)
    Trop d'hypocrisie ! En tant que député elle ne doit pas ignorer les difficultés des forces de l'ordre à contenir les manifestations estudiantines.

    Si le budget alloué au forces ne permet pas la dissuasion avec des moyens conséquents nous ne devons pas nous étonner ni nous offusquer de la tournure actuelle.

    La responsabilité de cette situation ne relève pas du seul tireur. Il a été placé dans une situation difficile et voila les conséquences.

    Au lieu de condamner les forces de sécurité qui ne font que exécuter la politique de sécurité des gouvernants avec les retombées auxquelles nous assistons ressaisissons nous pour envisager des réflexions productives.

    Salam
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (12:53 PM)
    Celle là elle parle de choses qu 'elle ne connait pas ,dans tous les pays du monde ,en cas de manifestations publiques lorsque les forces de l'ordre doivent intervenir, certains elements du commandement (pas tous ) detiennent des armes à balles reelles pour parer à toute eventualité, le probleme est de savoir quand il faut les utiliser et comment ,qu'il s'agisse d'Université ou ailleurs ; malheureusement dans ce pays tout le monde est connaisseur et tout le monde parle à tort et à travers meme d'illustres inconnus , grace aux reseaux sociaux ;
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (13:05 PM)
    sokhor rekk xamni sen domm neikouthiij motax vive gueum sa bopp au Bougane Gueye
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (13:45 PM)
    Une bande armée vient encore de frapper à SAMIC en Casamance tuant un enfant et blessant sa maman

    Voila une occasion idéale pour nos braves forces de l'ordre de montrer leur adresse dans les tirs d armes
    Auteur

    Aissatou Faye

    En Mai, 2018 (18:56 PM)
    C'est de l'incapacité de gérer. Un president qui ne peut pas résoudre les problèmes des bourses ne pourra jamais protéger ses ressources et développer son économie.Geum Sa Bopp avec Bougane est l'ultime solution pour nous alors répondons a son chagement.
    {comment_ads}
    Auteur

    Senghor

    En Mai, 2018 (19:11 PM)
    Geum Sa Bopp avec Bougane, l'homme de l'avenir et du peuple. Si il nous promet un changement, nous ne devons pas en douter vu son cursus dur et plein d'ostacles.Il n'a jamais penser a se délaisser ou abandonner.Aujaurd'hui qu'il est devenu ce qu'il est et il veut là partager avec les sénégalais.Changer la mentalité des gens dans leur vie quotidienne, mais aussi bannir la politique politicienne qui affecte le pays. :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonymebath

    En Mai, 2018 (13:46 PM)
    Salam les étudiants faites des avances de tickets

    Des découverts faites des caisses qui vous depannent.aux besoins mais pas de violences ni injures disciplines et intelligences est une porte
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email