Mercredi 20 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Affaire Aliou Sall : La Raddho demande aux acteurs d’"adopter une attitude responsable"

Single Post
Affaire Aliou Sall : La Raddho demande aux acteurs d’"adopter une attitude responsable"

La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) note avec «inquiétude et on observe une dégradation du climat social au Sénégal», depuis la publication du reportage de la BBC mettant en exergue «les conditions d’attribution de concessions portant sur les deux blocs Saint-Louis offshore et Kayar offshore et accusant Aliou Sall, frère du Président Macky Sall, d’avoir touché un versement de 250 000 dollars lors de la rétrocession de ces blocs par Frank Timis à British Petroleum».  

En effet, dans un communiqué parvenu à Seneweb, l’organisation de défense des droits humains, soulignant que «cette tension notée dans le climat social est surtout marquée par des manifestations et des contre-manifestations autour de cette affaire et une absence de sérénité, de part et d’autre», estime  que «si rien n’est fait, elle risque d’installer le chao dans le pays».

Selon la Raddho, «une crise autour de l’exploitation du pétrole et du gaz ne profite qu’aux multinationales et aux trafiquants de toutes sortes qui, quelque soit la situation, vont continuer à pomper le pétrole et le gaz à moindre frais comme cela a été constaté dans plusieurs pays où l’exploitation s’est faite sur fond de crise ou de conflit».

Et dans une optique de «prévention de conflit et dans l’intérêt exclusif des populations du Sénégal», l’Ong «exige des autorités au plus haut niveau la diligence dans l’enquête ouverte sur ce dossier pour que toute la lumière sur ces allégations soit apportée et que la justice, en toute indépendance et sérénité, puisse situer les responsabilités et qu’en cas de manquements constatés que des corrections puissent être apportées et en cas de faute ou crime que les responsables soient punis». Aussi, elle demande aux acteurs et aux citoyens sénégalais de tout bord d’«adopter une attitude responsable dans le traitement de l’affaire soulevée dans le reportage de la BBC et de se limiter à exiger la lumière dans cette affaire».


Article_similaires

13 Commentaires

  1. Auteur

    En Juillet, 2019 (09:19 AM)
    "...quelque soit la situation, vont continuer à pomper le pétrole et le gaz à moindre frais comme cela a été constaté dans plusieurs pays où l’exploitation s’est faite sur fond de crise ou de conflits".



    Quand nous nous mettrons à nous étriper, les multinationales "signeront" des "accords" avec des "chefs" locaux, pour piller tranquillement le pays. Le monde change, la méthode coloniale éprouvée demeure.
  2. Auteur

    En Juillet, 2019 (10:29 AM)
    Fast track pour karim et khalifa pour les éliminer de la présidentielle, no track pour les petrotimbo faye gaz sall qui ont englouiti plus de 6 000 milliards

    Quand Maky et sa CREI ont voulu tuer karim et l’éliminer du champ politique, depuis l’étranger karim est venu de son propre gré pour se faire guillotiner

    Les pétrotimbo faye sall s’emparent de la république

    Auteur

    En Juillet, 2019 (10:59 AM)
    Vous allumez le feu et après ils appellent à la modération. Ces ONG vivent de conflits rien d'autre.
    Auteur

    Dfr

    En Juillet, 2019 (11:42 AM)
    Enfin un communiqué responsable et digne d'une ONG.
    Auteur

    En Juillet, 2019 (11:45 AM)
    ces Ongs des droits de l'homme savent avec pertinence d'ou viennent les troubles et perturbations dans cette affaire de Petro Tim mais omettent volontairement de les stigmatiser nommement , c'est un comportement courant chez elles ,par contre elles sont à l'aise pour accuser les pouvoirs publics suspectés de violations des droits de l'homme: langage equivoque quand il s'agit de l'opposition mais energique quand il s'agit du gouvernement ,deux poids et deux mesure !
    Auteur

    En Juillet, 2019 (11:45 AM)
    ces Ongs des droits de l'homme savent avec pertinence d'ou viennent les troubles et perturbations dans cette affaire de Petro Tim mais omettent volontairement de les stigmatiser nommement , c'est un comportement courant chez elles ,par contre elles sont à l'aise pour accuser les pouvoirs publics suspectés de violations des droits de l'homme: langage equivoque quand il s'agit de l'opposition mais energique quand il s'agit du gouvernement ,deux poids et deux mesure !
    Auteur

    Fode

    En Juillet, 2019 (12:11 PM)
    Faut etre precis.

    Les acteurs sont;

    Maky, ngouye, Timis, aliou, procureur....

    CE dossier est depuis longtemps avec CE procureur.

    Faut faire sortir le rapport IGE et activer les competences legales

    Aussi simple
    Auteur

    Fode

    En Juillet, 2019 (12:11 PM)
    Faut etre precis.

    Les acteurs sont;

    Maky, ngouye, Timis, aliou, procureur....

    CE dossier est depuis longtemps avec CE procureur.

    Faut faire sortir le rapport IGE et activer les competences legales

    Aussi simple
    Auteur

    Fode

    En Juillet, 2019 (12:11 PM)
    Faut etre precis.

    Les acteurs sont;

    Maky, ngouye, Timis, aliou, procureur....

    CE dossier est depuis longtemps avec CE procureur.

    Faut faire sortir le rapport IGE et activer les competences legales

    Aussi simple
    Auteur

    Fode

    En Juillet, 2019 (12:11 PM)
    Faut etre precis.

    Les acteurs sont;

    Maky, ngouye, Timis, aliou, procureur....

    CE dossier est depuis longtemps avec CE procureur.

    Faut faire sortir le rapport IGE et activer les competences legales

    Aussi simple
    Auteur

    Fode

    En Juillet, 2019 (12:11 PM)
    Faut etre precis.

    Les acteurs sont;

    Maky, ngouye, Timis, aliou, procureur....

    CE dossier est depuis longtemps avec CE procureur.

    Faut faire sortir le rapport IGE et activer les competences legales

    Aussi simple
    Auteur

    En Juillet, 2019 (14:34 PM)
    Il faut que ceux qui parlent de ce" scandale " evite la confusion: le Senegal n'a pas accordé une concession à Petrotim mais a signé un contrat de recherche et de partage de production d'hydrocarbures. Il y a une grande différence entre une concession et un permis de recherche et de partage de production d'hydrocarbures.
    Auteur

    Senegalaise

    En Juillet, 2019 (18:09 PM)
    Arrêtons cette mascarade, Khalifa SALL et Karim WADE, ont été sanctionnés pour bien moins que ça, pas de justice à 2 vitesses, ragual lêne ya ALLAH, adouna amoul solo, Alioune SALL doit assumer ses erreurs....

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email