Lundi 23 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Auteur de la question d’actualité sur le loyer, le Professeur Iba Der Thiam se dit insatisfait des réponses du gouvernement

Single Post
Auteur de la question d’actualité sur le loyer, le Professeur Iba Der Thiam se dit insatisfait des réponses du gouvernement

« Personnellement, je ne suis pas satisfait de la réponse qu’on m’a donnée. Un effort d’explication a été fait mais je ne suis pas satisfait de la réponse qui m’a été donnée », a déclaré M. Thiam à la sortie des plénières.

« Tous les sept axes que le ministre du Budget a définis sont dans rapport de la Commission d’enquête parlementaire. J’avais pensé qu’on envisagerait de constituer la commission assez rapidement, et que nous allions assez rapidement aborder la question. Mais si nous devons attendre le deuxième semestre, cela me paraît un peu éloigné », dit M. Thiam.

Toutefois, recadre-t-il, « Le ministre a fait des efforts assez louables pour apporter le maximum d’éclaircissements aux questions qui ont été posées ». 

Et ce ne sont pas que les réponses du ministre du Budget qui ont laissé sur sa faim le professeur, nous dit Le PoPulaire.

Le député a également déploré la méthode adoptée par l’assemblée nationale dans le cadre de ces questions d’actualité posées au gouvernement.

« La méthode que nous avons adoptée ne me paraît pas adéquate. (...) Personne ne pouvait prendre la parole après le ministre, et même l’auteur de la question d’actualité, n’a pas l’opportunité de « répliquer » après l’intervention du ministre.

« Cela me paraît fort dommageable », a également regretté le député qui estime que « comme c’est une première expérience, on peut considérer qu’il est possible de l’améliorer ».


Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Bouky

    En Mai, 2013 (15:51 PM)
    quels sont les éléments de réponse du Ministre?
  2. Auteur

    Tine

    En Mai, 2013 (16:43 PM)
    Moi je crois le probleme de Louer se reglera ainsi : L'ETAT va recenser les Locataires . Diffenrents sortes . CHambre seule, Appartements, Villas etc..

    Ainsi on note pour chaque Locataire ce quil payait. Exemple Chambre 30.000fcfa , Appartements 3 Pieces 125000FCFa , Studios 2 Pieces 90 000FCFa et on viabilise des terrains de Bargny à Diourbel et vers Mbour , On construits des Maisons de 2 pieces èn un Villa selons les données de differentes categorie de recensements et chaque Locataire paie ce qu'il payait et au bout de X années ça lui revient et c'est à lui de faire l'extension aprés .
    Auteur

    Ouzcape

    En Mai, 2013 (16:44 PM)
    LA DIRECTION NATIONALE DU PSDR/JANT-BI CONDAMNE FERMEMENT L,ARRESTATION DE BARA GAYE ,



    EXGIGE LE RETRAIT IMMEDIAT ET SANS DELAIS DU PASSEPORT DIPLOMATIQUE DE L,HOMOSEXUEL BABACAR NDIAYE



    ET DEMANDE AU PRESIDENT MACKY SALLE DE RAFIRMER SA DECISION A LA NON DEPENALISATION DE L,HOMOSEXUALITER AU SENEGAL EN PUBLIQUE DEVANT BARACK OBAMA ,LORS DE S VISITE A DAKAR ENFIN DE RASSURER LES SENEGALAIS POUR DE BON SUR CETTE QUESTION



    LE SECRETAIRE GENERAL ,MR OUSMANE FAYE
    • Auteur

      Vérité

      En Mai, 2013 (18:27 PM)
      sénégal : où sont passés les milliards des inondations de 2012 ?

      a l’issue du conseil des ministres du 04 mai 2012, le premier ministre abdoul mbaye, nouvellement nommé, déclarait ceci parlant du régime déchu de wade, un mois plus tôt : « de 2007 à 2012, plus de 72 milliards de francs cfa ont été dépensés pour des opérations contre les inondations, sans qu’une solution définitive ne soit trouvée ». le nouveau chef du gouvernement annonçait, à cet effet, qu’il sera procédé à des audits sur l’utilisation de toutes les ressources consacrées aux inondations.

      en 2012, le sénégal a été victime d’inondations meurtrières et dévastatrices qui ont causé la mort de 21 personnes et 264 600 personnes sont sinistrées. dans la seule localité de touba, ville sainte, d’après un décompte des sapeurs-pompiers, ces inondations ont mis 600 familles dans la rue et des mausolées de dignitaires religieux se sont retrouvées sous les eaux.

      les communautés nationale et internationale se sont dès lors, mobilisées pour faire face au drame du peuple sénégalais. des contributions venaient de l’extérieur et de l’intérieur. des milliards ont été offerts au sénégal par dons, téléthons et contributions directes. des élèves, des étudiants, talibés, handicapés, ménagères, ong, cadres, stars, personnes anonymes, télévisions, radios, banques etc… tous se mobilisaient pour faire face à la situation.
      plusieurs milliards de fcfa ont été mis dans les caisses du nouveau gouvernement pour aider les sinistrés sur un premier plan et ensuite aménager des programmes pour éviter le drame dans les années à venir.

      mais hier, 28 mai 2013, devant l’assemblée nationale, le premier ministre abdoul mbaye annonce : « le problème des inondations ne peut être résolu en un an, puisque résultant d’une mal urbanisation systématisée et d’une absence d’infrastructures pérennes en matière d’évacuation des eaux pluviales »

      devant toutes les communautés confondues (nationale et internationale), il n’avait jamais dit cela. au contraire, le 27 août 2012, le premier ministre déclarait : « le conseil présidentiel consacré aux inondations, avec à la clé le financement de la phase d’urgence pour 2013, sera ficelé avant l’hivernage 2013 ».

      et nous sommes en 2013. et l’hivernage approche…

      le premier ministre, conscient que les inondations peuvent revenir et causer des dégâts similaires à ceux de 2012, se trouve un véritable alibi en déclarant : « dakar s’est construite durant des dizaines d’années, mais elle s’est mal construite avec des constructions sur des eaux. et aujourd’hui, il y a une multitude de zones inondables. même si tout est devenu préoccupation, on ne peut pas tout régler en un an’’.
      il prévoit par ces termes, une catastrophe en 2013.

      a cet effet, le pm abdoul mbaye qui parle d’un audit de la gestion de wade des 72 milliards cfa perçus pour les inondations allant dans la période de 2007 à 2012, doit aussi s’expliquer sur la destination réelle de plusieurs milliards récoltés après les inondations de 2012. et la liste est longue…
    Auteur

    Diatta

    En Mai, 2013 (16:54 PM)
    tu es vraiment un exemple le senegal a et aura toujour besoin de vous
    Auteur

    Bou

    En Mai, 2013 (18:21 PM)
    Il fallait en parler quand vous etiez au pouvoir!
    Auteur

    Diaw

    En Mai, 2013 (19:11 PM)
    MONSIEUR THIAM ce probleme ne date pas daujourd'hui c'est maintenant que vous vous rendez compte.vous etes mon oncle et j'ai du respect pour vous sinon je parlerais autre encore.
    Auteur

    Paco

    En Mai, 2013 (19:33 PM)
    Iba Der en prison à Kédougou pour manque de Ngor et de dignité.



    Macky naye deugeur !
    Auteur

    La Derniere Science

    En Mai, 2013 (20:37 PM)
    Ce bouffon nous pompe l'air avec ses questions franchement ringardes. Ou est-ce qu'il etait pendant toutes ses années? A flatter Ali Baba Wadd, oui. Un gouvernement n'a pas les moyens d'obliger des fournisseurs de produits ou services à baisser des prix. Ce qu'il faut c'est de créer un environnement qui favorise la baisse de ces prix. Der est vraiment le dernier de la classe! Vraiment dépassé!
    Auteur

    Doolel

    En Mai, 2013 (09:50 AM)
    Attention Attention ne nous pompe pas les nerfs.Tu es disqualifié depuis mars 2012.Tes questions orales n'ont pas de sens vous deviez regler se probleme lorsque vous etiez au pouvoir.C'est pas maintenant que tu nous parles de loyer alors que tu es locataire et tes amis

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR