Mardi 25 Janvier, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Campagne électorale : Deux camps de la mouvance présidentielle s’entre-déchirent à Thiès

Single Post
Campagne électorale : Deux camps de la mouvance présidentielle s’entre-déchirent à Thiès
La tension est en train de monter à la commune de Thiès Nord, où deux camps de la grande majorité présidentielle s’entre-déchirent. Il s’agit du mouvement «Thiès debout» composé de responsables opposés à l’avènement du «mburook soow» et de la coalition Benno Bokk Yakaar. Ils sont aujourd’hui au bord de l’escalade, après la confrontation intervenue dans la nuit du mercredi au jeudi.

Après 5 jours de campagne électorale en vue des élections locales du 23 janvier 2022, la tension est en train de monter à la commune de Thiès Nord, où deux camps de la grande majorité présidentielle risquent de s’expliquer en justice, si l’on n’y prend garde. Il s’agit du mouvement « Thiès debout », composé essentiellement de responsables de l’Alliance Pour la République (Apr) dont la particularité est de porter le combat contre le «mburook soow» et la coalition Benno Bokk Yakaar, qui bat campagne derrière le candidat Lamine Diallo de Rewmi. La tension est tellement vive que les ingrédients d’un risque de s’expliquer devant la justice, se réunissent de plus en plus

Ainsi, indique "L'As", après la guerre des affiches, la violence physique s’installe petit à petit. L’illustration en est donnée par les incidents intervenus dans la nuit du mercredi au jeudi et qui ont fait quelques dégâts matériels. Comme la coalition Benno Bokk Yakaar qui sillonne les quartiers de la commune pour appeler à la reconduction du maire Lamine Diallo, le mouvement « Thiès debout » s’est aussi doté d’une caravane à travers les rues, pour demander aux électeurs d’ouvrir les yeux et de tourner le dos à la liste Bby, composée de « gens téléchargés, de robots avec des télécommandes qui n’ont aucun respect, aucune piété, aucune considération et disponibilité à l’endroit de la population, des femmes mais surtout des jeunes ».

En ce qui concerne les incidents, Bassirou Sall, un des responsables de Thiès debout, dit que comme d’habitude, le mouvement « Thiès debout » était en caravane et après Keur Mame El Hadji et Keur Cheikh, il était en route pour Médina Fall quand son cortège a été attaqué, violenté. Il y a eu des blessés et des dégâts matériels, avec des véhicules caillassés. Selon lui, un huissier a été commis pour constater tous les dégâts et le mouvement se réserve le droit d’ester en justice. Bassirou Sall accuse nommément Seynabou Ndiéguène de l’Apr et tête de liste proportionnelle, comme l’instigatrice principale de ces violences, parce que, dit-il, « ces responsables de Bby sont conscients d’avoir déjà perdu la bataille ».

Toutes nos tentatives pour joindre Seynabou Ndiéguène ont été vaines. Le mouvement « Thiès debout » a été porté sur les fonts baptismaux après l’investiture de responsables de Rewmi au niveau des 3 communes et à la ville, suite aux retrouvailles entre le Président Macky Sall et Idrissa Seck. Pourfendeur du « mburook soow », il avait pris la décision de combattre la liste de Benno Bokk Yakaar et avait très tôt promis d’investir le terrain nuit et jour, à l’occasion de cette campagne électorale, pour dénoncer la reconduction du maire sortant. Le mouvement prône l’émergence d’une nouvelle conscience citoyenne « pour favoriser des choix non contraignants et très objectifs, quand il s’agit par exemple, de déterminer ceux ou celles qui auront en charge de conduire la gouvernance locale ».

Bassirou Sall, chargé de la communication, disait: « Ces responsables ne sont mus que par leurs propres intérêts. Ainsi, quand vient l’heure de la raison, de la lucidité politique et du sens des responsabilités, nous devons faire face et être debout avant que l’irréparable ne se produise et que les destinés de cette ville ne soient pas mises à terre».

« Il n’est plus question pour nous de cautionner le schéma insultant de la médiocrité et de la honte », avait-il martelé, avant d’affirmer que le réveil sera brutal pour ceux qui pensent que les dés sont déjà jetés et que la population a abdiqué. «Thiès ne sera plus à la merci de ces politiciens véreux, qui font de la mauvaise gestion leur jeu favori », avait-il conclu, en lançant la croisade contre la coalition Bby.


10 Commentaires

  1. Auteur

    L'homme

    il y a 1 semaine (14:08 PM)
    C'est leur affaire han. Notre seul soucis est Macky dégage en 2024 et que nous reprenions notre fraternité avec le peuple malien. No more, no less!
  2. Auteur

    il y a 1 semaine (14:21 PM)
    Lii gneup wakh mo thi nekk apr=violence meme sur les plateaux tele leur arrogance ne passe pas inaperçu dit moi qui tu frequentes je te dirai qui tu es
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (14:35 PM)
    oulah ! les marrons sont distribués gratuitement à Thiès...par d'autres marrons n'ayant pas encore atteint la bonne couleur, ils seraient à ce qui se murmure encore un peu trop beiges.....

    pour infos, dans le langage populaire , recevoir un marron signifie recevoir un coup de poing...on est en plein dedans !
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (22:51 PM)
    Bassirou Sall le lycée technik attend les terrains détournés
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      il y a 6 jours (17:48 PM)
      Arrêtez de vous cacher derrières vos claviers pour calomnier les gens. Bassirou Sall n'est ni membre de commission ni promoteur ni signataire. Enlever votre masque c'est mieux 
    {comment_ads}
    Auteur

    Lat Dior

    il y a 1 semaine (02:15 AM)
    Grande coalition 😄, mon euil oui ! on s'en fout de vos querelles de parasites ! Les dignes thiessois voteront Thierno Alassane SALL..... 
    Auteur

    il y a 1 semaine (04:58 AM)
    Pourquoi il semble que la perte des dents de devant soit normale au Sénégal. C'est une affirmation ou quoi ? Je ne fais que demander. Le danger est que, à moins qu'il ne s'agisse de dents postérieures, toute dent manquante va faire bouger les autres, ce qui peut conduire à la perte de dents.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (08:37 AM)
    C'est normal qu'il y ait de la tension mais c'est toujours pour une bonne cause donc je ne me fais pas de soucis.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (08:38 AM)
    Macky SALL sait toujours calmer la situation, il n'y a rien de grave.
    {comment_ads}
    Auteur

    il y a 1 semaine (08:38 AM)
    Ca s'appelle de la concurrence et la concurrence est toujours positive.
    Auteur

    il y a 1 semaine (08:42 AM)
    Les medias vous adorez rajouter de l'huile sur le feu, ce que vous faites ca s'apelle transformer une souris en elephant..
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email