Lundi 16 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Ce que prévoit Macron pour le franc CFA

Single Post
Ce que prévoit Macron pour le franc CFA

Emmanuel Macron croit que le franc CFA a toujours un avenir. Mais, le candidat du mouvement En Marche !, qui affrontera Marine Le Pen au second tour de la présidentielle française, indique qu'il appartient aux Africains de décider de son maintien ou pas.

"C'est un choix qui appartient d'abord aux Africains eux-mêmes, a-t-il déclaré dans un entretien accordé à Jeune Afrique, une semaine avant le premier tour. Je note qu'en général les gouvernements africains restent, avec raison, attachés aux deux espaces monétaires (Afrique centrale et Afrique de l'Ouest) qui constituent la zone du franc CFA et qui contribuent à la stabilité économique et à l'intégration régionale."

L'ancien ministre français de l'Économie promet, sur cette question, d'être "entièrement à l'écoute des souhaits de(s) partenaires (de la France) dans ce domaine de coopération exemplaire".


Article_similaires

21 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (12:27 PM)
    dafay doul
  2. Auteur

    Mansawali Walimansa Mansa 2017

    En Avril, 2017 (12:28 PM)
     :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip: 



    Le Front national Sénégal Sunugal

    Sénégal d’Abord-Sunugal d’Accord



    FRONT NATIONAL PATRONAL DE LA FRANCE

    BIEN HEXADONALE ET BLEU-ULTRA-MARINE



    Où est cette ligne de partage de la

    France Bleue de Emanuel Macron

    Et cette autre France de Marianne

    France Patronale de Marine Le Pen







     :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip:  :bip-bip: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (12:40 PM)
    il faut vraiment etre de mauvaise foi pour en vouloir à la France dans cette affaire de franc cfa,tous les hauts responsables politiques de ce pays nous ont dit que si nous voulons l'independance monaitaire par rapport à ce systeme, libres à vous de la prendre,mais la balle est dans notre camp et il me semble que le choix est fait en toute responsablité pour le present comme pour l'avenir, par ceux qui sont en charge de notre destin, ce dossier doit etre clos définitivement,passons à autre chose de plus urgent.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (18:29 PM)
      au niveau économique il n'y a rien de plus urgent que la monnaie.
      dans ton porte monnaie il y a des billets ou du vent ?
    • Auteur

      Monsieur Anonyme

      En Avril, 2017 (19:15 PM)
      vous semblez oublier volontairement que la décision appartient à des dirigeants qui ont tous peur car tout ceux qui ont osé en parler ont été"liquidé". la france ne lachera jamais le cfa qui la nourrit et elle est prête à lâcher des jihadistes sur tout ce qui se dresse sur son chemin.
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (06:01 AM)
      c'est des conneries tout ca. kagame a bien lâché le français non? le problème de nous autres africains est que nous des paresseux et des responsables qui passons notre temps à blâmer les autres pour notre incompétence et notre manque de sérieux. c'est quoi ces histoires de jihadistes que la france pourrait libérer sur nous? tout cela est pour masquer notre paresse, notre incompétence et notre tendance à toujours vouloir rester des colonisés du blanc.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (12:44 PM)
    Marine Le Pen laniou wakh
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (03:11 AM)
      les enseignants, plus hypocrite que cette corporation, on en trouve pas.







      en 2016 l'etat mobilise toute l4administration pour rendre le payement effectif de leur annees de validation d anciennete,







      cela n empÊche qu il acceptent depuis des mois de verser un pourcentatge a de simples agents tapis dans 3 departements, fonction publique, primature et bien sÛr les finances;







      ces derniers tous des chauffeurs et agents de service par le recrutement s4enrichissent a coup de centaine de millier des franc;







      ils se nomment, diallo, keita, ou .....ndiaye, ngom;







      investis d on ne sait quelle mission ou pouvoir ils se ruent sur les dossiers de ces pauvrent professionnelle de l4enseignement qui acceptent de payer, et la ferme;











      et dans leur administration tout le monde est au courant, et personne ne dit rien;











      pour ça je sui scompletement depite et degoute
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (12:53 PM)
    C'est nos dirigeants qui ont toujours une mentalite d'esclave. Les occidentaux prennent leurs responsabilites , une monnaie c'est l'un des pilliers les plus importants d'un pays.

    Vu notre soi disant intelligencia qui est nul, on est pas encore sorti de l'auberge. :emoshoot: 
    Auteur

    Galim

    En Avril, 2017 (13:01 PM)
    Vive Marine Le Pen..Oui au Front national..Arrêtez de le diaboliser
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (13:36 PM)
      va te faire défoncer le fion,bouffe-merde,sa tounou ndeye toi et ta truie marinade
    Auteur

    Birima Sobel

    En Avril, 2017 (13:07 PM)
    Il ne faut surtout pas se tromper en croyant que les français vont nous indiquer la voie à suivre dans cette histoire du franc CFA à maintenir ou a supprimer de notre espace monétaire. Aucun Président français ne vous dira que le CFA n'a plus d'avenir pour les africains. Les subterfuges seront nombreux et les commentaires variés et mitigés concernant une nouvelle approche au sujet de cette monnaie africaine; sans issue à satisfaire les pays de l'UMOA, le CFA constituera le noeud gordien que la France n'aidera pas à faire disparaître. Les pays africains doivent prendre leur destin en main, au même titre que d'autres, en Europe et ailleurs, l'ont fait pour fortifier leur monnaie et devenir forts dans les espaces économiques. Ce sera une question d'audace d'où il faudra extirper les considérations politiques majeures pour y arriver !!!
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (13:49 PM)
    Alors qu'est que vous faites? Créer des monnaies nationales? Faire une monnaie unique de la CDEAO? de l'UEMOA? Décidez, la balle est dans votre camp!
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (01:02 AM)
      une monnaie de la cedeao et de l'afrique centrale arrimÉe sur le dollar americain
    Auteur

    Ibra

    En Avril, 2017 (14:59 PM)
    toujours de la naiveté, refus de voir la réalité. croire que la France va nous laisser avoir notre proper monnaie c'sest de la follie. jusqu'à l'extinction du soleil et de la lune, la france ne favorirait cette rupture. je propose qu'on le fasse par etape d'abord avoir une unique monnaie et non deux FCFA au sein de UEMOA puis reduire considerablement les depots de reserves a la bank ou tresor de france a seulement 10% de nos recettes pendant une periode de 5 ans et enfin creer notre proper monnaie des 15. :sunugaal: 
    • Auteur

      Maïmoune

      En Avril, 2017 (16:47 PM)
      tous les "petits" pays de l'ex yougoslavie et de l'ex-urss ont eu leur indépendance monétaire dès les trois premiers mois de leur souveraineté internationale. pourquoi pour les peuples nègres qui ont en commun ce fcfa devraient-ils passer par des étapes ? la question est de savoir si nous serions prêts à ne plus consommer les bons et les mauvais produits importés d'europe et d'ailleurs à monnaie forte ! tout le reste n'est que diversion !
    • Auteur

      Maïmoune

      En Avril, 2017 (16:47 PM)
      tous les "petits" pays de l'ex yougoslavie et de l'ex-urss ont eu leur indépendance monétaire dès les trois premiers mois de leur souveraineté internationale. pourquoi pour les peuples nègres qui ont en commun ce fcfa devraient-ils passer par des étapes ? la question est de savoir si nous serions prêts à ne plus consommer les bons et les mauvais produits importés d'europe et d'ailleurs à monnaie forte ! tout le reste n'est que diversion !
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (15:00 PM)
    des pays africains qui comptent encore sur un vagabond de 39 ans. Pourquoi le noir est comme ca? :emoshoot:  :fbhang: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Avril, 2017 (15:36 PM)
      le vagabond de 39 ans est à la veille de gouverner la france, et lui ne se laissera pas compter fleurette par un potentat africain ou par un bourgui , il en connait un rayon dans la finance et justement tend la perche pour se débarrasser de nos encombrants problèmes financiers qui au final doivent passer par une aide permanente.

      le "vagabond" de 39 ans a déjà une belle carrière derrière lui pendant que nos "éternels étudiants du même âge" balbutient sur les bancs en étudiants attardés...voilà la différence et pour ma part le mot vagabond s'inscrit pour la 2ème catégorie.
    • Auteur

      Maïmoune

      En Avril, 2017 (17:04 PM)
      malheureusement, je crains que le futur président de la république française, un jeune très brillant, très franc dans ses prises de positions, en mette plein la vue et les oreilles à nos chefs d'états africains ex-colonies françaises d'afrique de l'ouest et de l'est ! verrions-nous nos chefs comme des agneaux face à macron ? j'ai de grosses appréhensions que oui, nous le verrons !
    Auteur

    Maïmoune

    En Avril, 2017 (16:42 PM)
    Les états Africains qui ont en commun ce Francs CFA ont opté pour la facilité en s'accrochant à la France comme à une bouée de sauvetage ! Il n' y a que la Guinée d'Alpha Condé et le Tchad d'Idriss Déby qui optent pour l'abandon du FCFA dans les plus brefs délais, tous les autres veulent continuer à avoir les moyens pour consommer des produits d'Europe, du Japon et des Etats-Unis d'Amérique grâce à l'euro ! Le Maroc, la Tunisie, l'Algérie, le Rwanda, le Ghana et tant d'autres pays en bonne voie de développement ont leur souveraineté monétaire depuis des décennies! Si nous sommes prêts à voir les prix des produits importés d'Europe, d'Amérique, du Japon et autres augmenter d'au moins trente pour cent, pourquoi pas, pour au moins la dignité de notre peuple. Macron comme tous les hommes et les femmes politiques Français sont très attachés à cette vache à lait qu'est le FCFA avec ses réserves estimés à des milliards d'euros qui sont à la disposition de la France !
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (17:43 PM)
    Même le front national maintiendrait le CFA, car il y va de l'intérêt de la France, ce principe sacro saint qui guide tous les dirigeants français. Cette monnaie permet à la france de maintenir 15 pays dans son giron et de contrôler leurs économies. Il appartient aux africains de décider de l'avenir du CFA, ça c'est le discours de façade des dirigeants français, mais malheur au Président qui essaierait de mener la bataille contre cette monnaie
    • Auteur

      Thierou

      En Avril, 2017 (18:57 PM)
      "même le front national maintiendrait le cfa...". peut-être.
      comme nous le savons tous, la confiance suscitée par une monnaie passe essentiellement par la puissance de son éditeur et par visibilité sur son avenir.
      or, si un jour le fn arrive au pouvoir, l'on ne pourrait s'empêcher de s'interroger sur l'attitude de la france par rapport à l'euro et, par ricochet, sur l'avenir du fcfa.
      dans ce cas, non seulement l'euro serait chahutée par les marchés, mais, plus encore, nos économies, du fait de l'arrimage du fcfa à cette monnaie se retrouveraient dans une instabilité dont il est difficile d'anticiper l'ampleur et la portée. gageons qu'elle pourrait être assez dramatique, vu la fragilité de nos etats. une sortie de la france de la zone euro nous plongerait alors dans une profonde crise.
      donc, nous voyons bien qu'en l'état actuel, nos économies ne sauraient s'accommoder d'une crise de l'euro, qu'il y ait frexit ou non.
      voilà pourquoi il est plus que temps d'entamer le processus de désarrimage du fcfa et la création d'une monnaie régionale. voilà la vraie bataille à mener et à gagner.
      wa salaam.
    • Auteur

      Thierou

      En Avril, 2017 (19:00 PM)
      "même le front national maintiendrait le cfa...". peut-être.
      comme nous le savons tous, la confiance suscitée par une monnaie passe essentiellement par la puissance de son éditeur et par visibilité sur son avenir.
      or, si un jour le fn arrive au pouvoir, l'on ne pourrait s'empêcher de s'interroger sur l'attitude de la france par rapport à l'euro et, par ricochet, sur l'avenir du fcfa.
      dans ce cas, non seulement l'euro serait chahutée par les marchés, mais, plus encore, nos économies, du fait de l'arrimage du fcfa à cette monnaie se retrouveraient dans une instabilité dont il est difficile d'anticiper l'ampleur et la portée. gageons qu'elle pourrait être assez dramatique, vu la fragilité de nos etats. une sortie de la france de la zone euro nous plongerait alors dans une profonde crise.
      donc, nous voyons bien qu'en l'état actuel, nos économies ne sauraient s'accommoder d'une crise de l'euro, qu'il y ait frexit ou non.
      voilà pourquoi il est plus que temps d'entamer le processus de désarrimage du fcfa et la création d'une monnaie régionale. voilà la vraie bataille à mener et à gagner.
      wa salaam.
    Auteur

    Thierou

    En Avril, 2017 (18:29 PM)
    On entend, souvent, certains dire qu'ils ne s'intéressent pas à l'identité de celle ou de celui qui dirigera la France à l'issue de ce scrutin.

    Ils ont certainement raison, car ce ou cette présidente ne s'occupera que des intérêts et de la sécurité des français.

    Par contre, pour nous ressortissants de pays utilisant le FCFA, nous devrions commencer à nous poser les bonnes questions.

    En effet, je me demande si nos dirigeants comprennent ce qui se trame, lorsqu'ils défendent cette monnaie, dans sa forme actuelle, en la décrivant comme un gage de stabilité économique et monétaire et en lui prédisant même un avenir radieux.

    Beaucoup de spécialistes s'accordent sur le fait que dans un futur plus ou moins proche, un français ou une française aux idées nationalistes affirmées, pourrait arriver au pouvoir. Ce jour-là, continuerons-nous à arrimer notre FCFA à la nouvelle monnaie française, ou bien, devrions-nous battre monnaie à pas forcés ?

    Dans les deux cas, le prix à payer serait exorbitant, car la France nous ferait certainement participer aux lourds efforts d'ajustement que ce processus de sortie de l'Euro entraînerait. L'on peut déjà supposer que nos importantes réserves déposées à la Banque de France passeraient à la trappe.

    Pourquoi, donc, nos dirigeants ne prendraient-ils pas leur courage à deux mains et entamer, dès à présent, le processus de désarrimage du CFA à l'Euro ? Cela nous permettrait de pouvoir arriver à nos fins avec plus de maîtrise et, aussi, avec moins risques de démonétisation.



    Wa salaam.

    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (18:45 PM)
    Vite une monnaie Sénégalaise .....elle sera de facto 50% mins chere que le Franc CFA .....et vous serez dans la mdr  :jumpy2:  :jumpy2: 
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (18:51 PM)
    On peut créer une monnaie en trois jours. On doit sortir du franc cfa vite vite . L' homme noir réveil toi,
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (19:08 PM)
    on n' a plus besoin de cette monnaie qui nous appauvrit et qu'on ne contrôle pas ,au revoir CFA

    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (20:50 PM)
    L'esclavagiste qui maintient toujours son esclave en esclavage, en lun disant je suis ton protecteur ,et voilà l'esclave qui travaille et nourrit son maître Voilà l'esclave qui assume son esclavage, ce que j' appelle d'être maudit.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (23:36 PM)
    Lorsque c'est vous même qui dirige nos dirigeants alors la décision vous revient naturellement.
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2017 (02:51 AM)
    le seul president de la francophonie qui existe c'est BOOBA.  :frustre: 

    Le monde reel est en anglais.

     :thumbs_up: 
    Auteur

    Galsenpap

    En Mai, 2017 (13:38 PM)
    Pour un avis éclairé sur le Franc CFA, lire absolument Sortir l'Afrique de la servitude monétaire



    En gros, si vous devez ne retenir que certaines choses, les voici



    Avantage: - en 70 ans d'existence, le seul avantage du FCFA a été une inflation relativement maitrisée et moins forte que pour le reste de l'afrique subsaharienne hors zone FCFA



    Inconvénients: - perte de souveraineté démocratique (décisions prises par et pour la France !!)

    - sous-emploi

    - chômage

    - pauvreté

    - spécialisation primaire (aucune production industrielle ou développement économique, tout dans l'extraction et l'exportation de matières premières)

    - instabilité politique, économique et sociale chronique



    Voilà....je pense que le bilan est plus que clair et parle de lui-même

    Auteur

    Dr Bilombi Emilienne

    En Juillet, 2017 (13:53 PM)
    Centre Africain D’Etudes en Management de la Santé

    Institut de Formation des Cadres Spécialisés en Management de la Santé

    Tutelle : Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle

    [email protected] www.management.sante.net

    Situé à Douala Express Total Makepè

    Tel : (00237) 677 59 37 58 ; (00237) 693 00 74 21

    ---------------

    APPEL A CANDIDATURE A NOS FORMATIONS SPECIALISEES EN MANAGEMENT DE LA SANTE

    Prochaine Rentrée Académique

    le 25 septembre 2017

    Début des inscriptions le 03 juillet 2017

    ----------------



    NOS FORMATIONS :



    1. DELEGUE MEDICAL/VISITEUR MEDICAL

    2. CHEF DE MISSION HUMANITAIRE

    3. VENDEUR/VENDEUSE EN PHARMACIE

    4. SECURITE SANITAIRE, CONTROLE ET VEILLE

    5. TECHNICIEN DES STATISTIQUES ET ARCHIVES D’HOPITAUX

    6. SANTE, QUALITE, HYGIENE, SECURITE, ENVIRONNEMENT

    7. DIRECTEUR D’ETABLISSEMENT SANITAIRE

    8. TECHNICIEN DE MAINTENANCE DES EQUIPEMENTS MEDICAUX

    9. TECHNICO COMMERCIAL DES EQUIPEMENTS MEDICAUX

    10. SANTE PUBLIQUE & FINANCE DES SYSTEMES DE SANTE

    11. ACTIONS HUMANITAIRES ET GESTION DES CATASTROPHES











    OBJECTIF DE L’INSTITUT :

    Former les cadres Africains spécialisés en management de la santé, pour répondre à la demande des industries pharmaceutiques européennes, Américaines, Chinoises, Indiennes et autres…



    LES OPPORTUNITES D’EMPLOI :

    Les spécialistes du marché du travail disent qu’il est plus facile de trouver du travail bien rémunéré si on a une qualification dans un domaine ou il y a peu de personnel qui ont la même qualification.



    Ils sont parfaitement raison parce ce que, le besoin élevé de cadres qualifiés au Cameroun et en Afrique dans nos spécialités de formations s’explique par l’absence des cadres spécialisés dans ces formations.



    Le Centre Africain d’Etudes en Management de la Santé, apporte une réponse à cette carence et met à la disposition des administrations, des entreprises de santé, les hôpitaux au Cameroun et en Afrique, l’expertise qui va combler de manière significative ce besoin.



    DOSSIER D’ACCES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE SPECIALISEE :

    1-) Une demande manuscrite adressée au Directeur de l’institut 2-) Votre dernier Diplôme 3-) Remplir le formulaire d’inscription et signer 4-) Une Copie de L’Acte de Naissance 5-) Photocopie certifier de la Carte Nationale d’Identité 6-) 25 000 FCFA frais d’étude du dossier. Les étudiants étrangers envoient leur dossier en pièces jointes dans la boite émail de l’institut. [email protected]

    VALIDATION DU DOSSIER D’ACCES A LA FORMATION PROFESSIONNELLE SPECIALISEE

    Dès réception de votre dossier il est examiné par la commission de validation des dossiers d’accès à la formation professionnelle spécialisée. Elle se réunie chaque semaine à l’institut.

    Dès que votre dossier est validé par la Commission, une lettre d’accès à la formation est établit par le Président de la dite Commission. Cette lettre est l’élément déclencheur de tout le processus d’inscription à l’institut. D’autres informations liées à l’hébergement, le programme des enseignements, le déroulement de l’année académique, le formulaire d’inscription, la vie à l’institut, etc.… seront disponibles dans votre boite émail.

    Prenez les dispositions pour envoyer votre dossier par ce que nous n’admettons que 14 étudiants par spécialité. Six Camerounais et huit étrangers toutes nationalités confondues.



    PUBLIC CIBLE : Les formations sont ouvertes aux Personnels de Santé, Etudiants, Nouveaux Bacheliers, Personnels d’Entreprises qui souhaitent changer de carrière, Gestionnaires de Pharmacies, et autres…



    PROGRAMME DES TRAVAUX DE FORMATION : L’Etudiant (e) prend le programme des enseignements, le matériel de formation et les documents de cours après paiement des frais d’inscription et/ou les frais de formation.



    LIEU DE FORMATION : A l’institut situé à Douala Makepè précisément à Express Makepè entrée Hôpital Général.



    FRAIS D’INSCRIPTION ET DE FORMATION :

    Frais d’étude du dossier 25 000 FCFA

    Frais d’Inscription : 50 000 FCFA

    Frais de Formation : En fonction de la spécialité de formation de votre choix.



    Il est important de préciser que sur le plan règlementaire, le montant à payer pour une formation est de 750 000 FCFA. Le conseil d’Administration de cette année avec l’appui de plusieurs partenaires ont jugé nécessaire de diluer ce montant pour des raisons de récession économique existant dans la zone CEMAC CFA en ce moment.



    Nous souhaitons recevoir des appuis financiers de nos partenaires, pour permettre une large participation des étudiants africains à nos formations et répondre aux besoins actuels de recrutement des cadres spécialisés en management de la santé.





    NB : Après paiement des frais d’inscription et/ou de formation, vous pouvez retirer les éléments suivants :



    - Le sac de formation,

    À l’intérieur du sac de formation, vous trouverez :

    - le programme des enseignements,

    - une clé USB de 16Go,

    - 2 Bics rouges,

    - 2 Bics bleus,

    - une règle,

    - certains documents de formation,

    - un casque micro pour écouter les vidéos de formation,

    - deux bloc-notes de 200 pages chacun. Pour prendre les notes pendant le cours et les projections de vidéos de formation.



    PAIEMENT DES FRAIS DE FORMATION ET D’INSCRIPTION :

    Etudiants Camerounais : paiement par ECOBANK Compte N° 01419117301. Vous pouvez payer dans n’importe quelle agence ECOBANK du Cameroun.



    Etudiants Etrangers : paiement par virement ECOBANK CAMEROUN





    BENEFICIAIRE : Centre Africain D’Etudes en Management de la Santé



    NB : Les étudiants étrangers peuvent aussi payer par Western Union ou par toute autre entreprise de transfert d’argent. Vous pouvez aussi décider de venir avec vos frais de formation à l’institut.



    METHODE PEDAGOGIQUE : L’enseignement repose sur une pédagogie éprouvée et des outils pédagogiques originaux et innovants, vous aidant à comprendre et à mémoriser les sujets inscrits au programme :

    Cours interactifs, remises de polycopiés, schémas, sketchs, mises en situation, présentation vidéo, etc…



    TENUE DE FORMATION :

    Les Hommes doivent s’habiller en veste et cravate.

    Les femmes doivent s’habiller en tenue responsable (tenue de dame).

    C’est une disposition obligatoire et non facultative.



    EXPERTS/FORMATEURS : Pr de Médecine, Enseignants d’Ecoles de Médecine, Médecins, Pharmaciens, Ingénieurs Commerciaux. Chefs de Produits Pharmaceutiques.



    HEBERGEMENT : La Division des Relations Publiques a pris toutes les dispositions pour permettre aux participants étrangers d’avoir un hébergement collectif ou individuel. Il faut prévoir 20 OOO FCFA par mois.

    Nous restons à votre disposition pour répondre à toutes vos préoccupations.



    Chef de Division de la Formation et des Programmes

    Dr NZE Dominique A.

    Le Chef de Division du Développement de la Recherche

    Dr BILOMBI Emilienne































Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

13 Latest News 01
Sonko Est à Niamey...
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email