Mardi 19 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

EDUCATION NATIONALE : VERS UNE PRISE EN COMPTE DES PRIORITÉS ET DES PERFORMANCES DANS LA DISTRIBUTION DES RESSOURCES FINANCIÈRES

Single Post
EDUCATION NATIONALE : VERS UNE PRISE EN COMPTE DES PRIORITÉS ET DES PERFORMANCES DANS LA DISTRIBUTION DES RESSOURCES FINANCIÈRES
Le ministère de l’Education nationale tiendra compte, en 2016, des priorités et des performances dans la distribution des ressources financières, qu’il alloue aux différents structures déconcentrées relevant de son département en vue de leur
partage équitable, a annoncé, mardi, à Dakar, le conseiller en planification Momoyah Mohamed Lamine Sylla
.

‘’Il faut dire que parmi les innovations qui ont été introduites
cette année dans la distribution des ressources, il y a l’allocation par
programme. On tiendra compte également des priorités et des performances de chaque structure’’, a-t-il dit.

Il s’exprimait lors d’un atelier de partage et de validation des critères d’allocation budgétaire pour 2016-2018 aux structures déconcentrées du ministère de l’Education nationale. 
La rencontre a réuni des directeurs de service et les inspecteurs d’académie.

Pendant plusieurs années, la distribution des ressources financières allouées aux lycées, collèges, inspections d’académie était faite sans tenir compte de leur spécificité. Ce qui faisait que deux collèges de tailles et de caractéristiques différentes pouvaient avoir le même budget.

Pour corriger ce déséquilibre, le ministère de l’Education nationale a décidé depuis 2013 de tenir compte, pour chaque allocation,
du type de structure.


6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (16:49 PM)
    C'est bien Mr le Ministre. Du temps de l'UPS, devenu PS IL Y AVAIT UNE GRATUITE TOTALE DES FOURNITURES POUR LES ECOLIERS ET ELEVES; Aussi bien pour les livres que les cahiers. C'est avec le fin de règne de Abdou et PIRE avec l'arrivée de Wade que le système éducatif s'esteffondré. C'est vrai que le Sénégal a UNE TRES MAUVAISE POLITIQUE DE NATALITE. Nous faisons trop d'ebfants, et les richesses du pays ne suivent pas le taux de natalité. SANS COMPTER AUSSI ET JE ME DEMANDE SI C EST PAS LA PRINCIPALE CAUSE DE SURPOPULATION DE NOS ECOLES, il y a trop d'ETRANGERS CHEZ NOUS. CETTE POPULATION D AFRICAINS DE LA SOUS REGION QUI NOUS ENVAHISSENT NE SONT PAS COMPTABILISEES PAR LES GOUVERNANTS. S'il y a 12 millions de sénégalais, il y a combien de guinéens et de maliens chez nous ???? DANS CERTAINES LOCALITES LES POPULATIONS SOUCHES AUTOCHTONES ONT COMPLETEMNT DISPARUES ET ONT ETE REMPLACEES PAR DES ETRANGERS; :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
  2. Auteur

    Kouachi

    En Juillet, 2015 (17:18 PM)
    sortez et traitez nos actes d'avancement et arrêtez de geler nos carrières. si vous pensez que vous pouvez avoir des avancées en maintenant vos agents dans cette situation vous vous gourez. des réformes on en a vu à la pelle et rien ne bouge par ce que vous n'etes pas sérieux, tous des voleurs, principaux, proviseurs, inspecteurs, la chaine est longue, jusqu'au ministre y compris les syndicats. 40 pour cent du budget pour remplir vos poches et maintenir les fils de badolos dans des abris éternels.

    fait chier! :emoshoot:  syndicalistes affairistes véreux, qui font dans les mic mac pour régler des dossiers moyennant quelque billets de banque alors que c'est leur rôle. :emoshoot: 

    Tout est pourri dans ce pays!

    fait chier :emoshoot: 
    Auteur

    Tapha313

    En Juillet, 2015 (01:47 AM)
    merci kouachi j ai fait 10 ans dans le système et je suis toujours contractuel depuis2010

    j attends ma titularisation avec ce con de ministre qui croit que ses agents sont se s ennemis  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (08:47 AM)
    Dans le secteur de l'éducation on avance pas la commision trainte toujours le pas. Le ministère de la fonction publique doit prendre toutes ses dispositions et ses responsabilités. des bulletins de note administrative qui disparaissent au ministère de la fonction publique retardant ainsi des fonctionnaires qui devraient avancer; triste sort pour le système éducatif sénégalais
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (09:35 AM)
    Trés bien mr le ministre c'est cela une véritable gestion rationnelles des ressource.

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2015 (10:59 AM)
    les actes je vous l'accorde c'est la fonction publique qui est fautive mais les arretes tardent a etre signe et ce depuis 2ans NGUIR YALLA

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email