Vendredi 19 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Histoire générale du Sénégal : «Demain, il y aura d’autres protestations» (Bamba Ndiaye)

Single Post
Histoire générale du Sénégal : «Demain, il y aura d’autres protestations» (Bamba Ndiaye)
La polémique enfle. Ce qui était parti pour être un «récit authentique de l’histoire générale du Sénégal», est aujourd’hui source de discorde sur le chapitre ayant trait aux confréries au Sénégal. Les communautés Niassène et Ndiéguène sont en première ligne dans cette protestation de mentions faites les concernant, par le professeur Iba Der Thiam et son équipe dans leur œuvre. Cette réaction de désapprobation, l’ancien ministre chargé des Affaires religieuses la comprend bien.

«Vous ne pouvez pas laisser passer une histoire que vous jugez inexacte. Demain, on peut l’enseigner. Je connais un Sérère du Sine qui proteste parce qu’il ne voit pas sa communauté dans la résistance contre le colonialisme, alors que le Sine s’est battu. Il y a problème dans l’approche et la démarche. Demain, je suis sûr que quand le livre sera lu par d’autres (communautés)  il y aura d’autres protestations», prévient Bamba Ndiaye, joint par Seneweb.

Pour éviter cette situation, l’islamologue invite le professeur Iba Der Thiam à aller au-delà des rectifications après protestations.

«Il fallait d’abord un travail de communication sur l’ensemble du territoire, avec un focus spécial sur les points focaux comme le Cayor, la Casamance, le Sine, etc. La bonne démarche, c’est après la rédaction d’une mouture, que ça soit envoyé aux familles concernées pour observations. Il ne peut y avoir une seule version dans l’écriture d’une histoire aussi complexe que celle du Sénégal. Il faut un recoupement et ensuite toutes les versions crédibles doivent être publiées», précise l’ancien ministre des Affaires religieuses.


21 Commentaires

  1. Auteur

    Benewaye5

    En Septembre, 2019 (16:29 PM)
    un bon conseil et une demarche Pleine de sagesse!
    Top Banner
  2. Auteur

    Senegal

    En Septembre, 2019 (16:40 PM)
    Moi je conteste dès maintenant ne me dite pas dans l’histoire du senegal ma famille n’y ont joué aucun role c de la fouutaise vous etes tous des menteurs imbeciles
    {comment_ads}
    Auteur

    Amyone

    En Septembre, 2019 (16:43 PM)
    Oui un vrai vendu. N'est ce pas lui qui écrivait que le mouvement Abdou Mo you d'où se jusfiait historiquement



    {comment_ads}
    Auteur

    Moustapha

    En Septembre, 2019 (16:44 PM)
    PROSTESTATION C'EST LE PROPRE ET LE FIGURE DU SENEGALAIS... LEUR PROBLEME C'EST CHEIKH SEYDI EL HADJI MALICK SY

    MAIS RAW NA LEEEN ... ECOLE LAMM MO FI NEKK ...



    BEUGUE MO FI NEK .. BAGNE MOOM LA CHEIKH DIOKH LEGUE BI AK DIABOTAM



    WASSALAM
    {comment_ads}
    Auteur

    Demba

    En Septembre, 2019 (16:45 PM)
    Cette histoire du Senegal est ecrite de facon precipitee et non concertee. Les auteurs doivent d'abord prendre egard des droits de regard ou de consideration des parties sociales directement liees dans certains faits. Pourquoi ce professeur n'associe pas les autres acteurs depositaires du passe de leurs familles ? Cet ex ministre des affaires etrangeres a bien raison de rappeler à l'ordre les signataires de ce futur livre et surtout de les aviser qu'il y aura beaucoup de reactions condamnant certains passages du livre car il est evident que ce livre est contestable !!
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2019 (16:46 PM)
    Quand même le ba ba de la rigueur scientifique. Il fallait enquêter discuter avec les gens, se faire coriigier, relire. Ensuite repartager avant de publier.

    Mais au Sénégal des qu'on te dit Professeur, tu commences à regarder tout le monde de haut, se croyant le plus savant alors que touss xamo ko.

    Question: iba der nakhoul ?
    {comment_ads}
    Auteur

    Takou

    En Septembre, 2019 (16:59 PM)
    Quel est le cout de ce gigantesque projet d'impression ?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (17:08 PM)


    C'est sur l'approche méthodologique qu il fallait d'abord se concerter avec les acteurs avant de se lancer dans cette œuvre titanesque de synthèse des documents disponibles et d'analyse de cesdits documents !!! LA CONCERTATION N A PAS ETE INCLUSIVE NI PARTICIPATIVE ! POUR UN CHERCHEUR C EST UNE FAUTE IMPARDONNABLE !!!! POur le moment ce sont les volets confrériques qui sont à l'assaut ! LES REACTIONS DES VOLETS ETHNIQUES SERONT PLUS DESASTREUSES ET MENACERONT LA COHESION NATIONALE !

    {comment_ads}
    Auteur

    Bach

    En Septembre, 2019 (17:19 PM)
    Depuis l'annonce de l'ecriture de l'histoire generale du Senegal, j'avais cette crainte que les historiens en charge ne rendraient pas au Sine ce qui appartient au Sine. Le Senegal et en particulier Iba Der Thiam ont toujours voulu nous faire croire que l'histoire du Senegal tourne au tour de Lat Dior Diop, Ndiadiane ,Ndiaye, Albouri etc... Ils ont toujours fait fi de l'apport et du Royaume du Sine. A peine mentionnent-ils les diferents Bours du Sine. Combien de fois avez- vous entendu parler de Sane Mone Faye? Pourquoi ne parle -t-on pas de Mbeeto nga Mbine no Ngor? Combien de Senegalais savent ce qui s'est passe a Thioutioune? Pourquoi ne parle-t-on pas du Service que le roi du Sine a rendu a Serigne Touba devant le colon?. J'ose esperer que la publication de ces documents de Iba Der et comapagnie ne sera pas comme la piece de theatre " Maba quitte le Sine.

    Peuple serere soyez prêts pour la riposte car je suis convaincu qu'Iba Der et compagnie de diront rien de bon sur le Sine.

    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2019 (17:31 PM)
    Malheureusement, beaucoup de chrétiens pensent que l'Occident est la référence en christianisme. Allez visiter le proche orient ou tout prés en Ethiopie avec l'Eglise orthodoxe vous comprendrez que ces deux religions sont très proches.



    Quant à Bath, il joue à l'intellectuel mais son niveau d"analyse est très bas. Qu'il se rassure qu'au Sénégal le problème est loin d'être islamo- chrétien mais il est ailleurs.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (17:43 PM)
    En lieu et place de l'Histoire, on en est aux histoires !
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (18:06 PM)
    Voilà ce qui arrive dans un pays où chacun croit que son ethnie ou sa famille doivent être mises en exergue. Pauvre pays des polémiques.
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (18:23 PM)
    Je pense que la meilleur méthode est de:



    - Transcrire les événements et faits qui sont prouvés et certifiés

    - Donner les differentes versions d'un événement sujet à discussions ainsi que les sources (le lecteur appreciera tout seul)

    - Eliminer complétement les legendes fantaisistes
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2019 (18:33 PM)
    deux citations d'auteurs contemporains à méditer dans le contexte actuel



    « On ne peut pas effacer l’histoire ni la réécrire. Ce serait comme vouloir effacer sa propre existence.»

    Haruki Murakami, écrivain japonais



    « Réécrire l'histoire peut vouloir dire deux choses :

    soit qu'on essaie de la déformer pour qu'elle se plie à nos croyances, à nos sensibilités;

    soit qu'on élargisse le faisceau de lumière pour lui ajouter de la profondeur, explorer les coins qu'on a préféré, jusqu'ici, laisser dans l'ombre.

    Lorsqu'on cherche à créer des héros, il en résulte trop souvent une histoire unidimensionnelle, en noir et blanc, alors que la réalité est aussi complexe que colorée. »

    Pierre Asselin professeur d'histoire à San Diego State University
    {comment_ads}
    Auteur

    Birome

    En Septembre, 2019 (18:39 PM)
    L'histoire est une science. Même si elle n'est pas pas exacte à cent pour cent. Il y'a beaucoup de mensonges et de mythes que les communicateurs traditionnels fabriquent de toutes pièces pour flatter des familles et des communautés qui cherchent à se faire passer pour ce qu'elles ne sont pas. Les réactions des féodalités religieuses s'inscrivent dans ce cadre. Leur orgueil et leur fierté mal placées sont égratignées par des vérités qui les mettent à nue. Cette équipe d'historiens ne doivent pas se laisser intimider par les menaces fulminées ici et là surtout Khalifa Niasse qui exagère. Cette œuvre n'est pas parfaite mais perfectible. Que ceux qui ne sont pas d'accord aient le courage intellectuel de prendre la plume pour apporter leur contributions. Dans aucun pays du monde l’œuvre d'un historien n'a fait l'unanimité. Il y'a toujours des critiques. Mais ici au Sénégal il y'a trop de mensonges et de mythes que certaines familles ont peur de voir bousculés.
    {comment_ads}
    Auteur

    Barham221

    En Septembre, 2019 (18:53 PM)
    MR DER n’oubliez pas de mentionner l’histoire du pétrole et du gaz svp. Ça fait partir de l’histoire du Sénégal ... et de toutes les danses créées au Sénégal ... car rapide ... Ndiaga Ndiaye ... clando... les pickpockets de Colobane .... les talibé abandonné à eux même ... les faux musulamans consommateurs d’alcool ... les lobby gorjigenn... les machines à imprimer de faux billets ... les filles addicte de xessall... la drogue perdue au port ... le policier mangeur de reçu ... un pays musulman qui autorise la lonase... et tjrs bien recu par nos Chefs religieux...

    la liste est trop longue. Mets tout Sino on va pas accepter... bonne réflexion
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (20:30 PM)
    Woayayoooo! Mbaa teere bii amna louci baakh ! Nieppeu angui tiow !
    Top Banner
    Auteur

    En Septembre, 2019 (00:37 AM)
    Pauvres rédacteurs de l'histoire de notre pays de menteurs. En fait,les sénégalais ne vous demandent pas de faire un travail scientifiques mais transcrire les mythes qui racontent l'origine de leurs ethnies, de leurs familles, de leurs clans. Une approche scientifique ne leur conviendra jamais. Toute l'histoire du Sénégal,c'est du même niveau que "la prière sur les flots". Et certains sont prêts à s'armer de gourdins pour avoir gain de cause. Imaginez le rédacteur d'un texte qui a une arme pointée sur sa tempe ;il a de fortes chances qu'il écrive sous la dictée de son agresseur. A entendre les familles religieuses du Sénégal, on croirait que c'est leurs grands-peres qui ont reçu le message coranique de l'ange Gabriel. Même les petits-fils du Prophète Mohamed ne font pas autant de bruit. Un nègre ,de surcroit sénégalais, messager de Dieu...?Faut pas rêver !Mali Merci aux Soninkés et autres maures mourabitounes qui nous apporté le message coranique. Combien de saints et de savants musulmans en Mauritanie et au Mali,des gens pleins d'humilité. D'ailleurs comment écrire l'histoire du Sénégal sans associer les savants mauritaniens, maliens, gambiens, guinéens ? Tout de même les actuelles frontières sont récentes. Écrire l'histoire du Fouta sans faire appel aux historiens de Mauritanie, c'est ouvrir la voie à une approche forcément clanique.
    {comment_ads}
    Auteur

    Ndioupp Rékk

    En Septembre, 2019 (03:16 AM)
    Le prochain président va lui aussi faire écrire l'histoire dans le sens qu'il veut ? Pauvre Sénégal. Il a même essayé de brouiller les statistiques mais heureusement que les professionnels de la direction des statistiques ne se sont pas laissés faire. Les stats obeissent à des règles bien précises.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2019 (10:08 AM)
    Ma question est de savoir: Est que c'est la version finale de l'ouvrage qui est publié ou bien c'est un draft à perfectionner?
    {comment_ads}
    Auteur

    En Septembre, 2019 (13:08 PM)
    Il faut récupérer.les livres qui se trouve dans les librereriesicap et rectifier les erreurs par ce que personnesne va accepter ces mensonges qui va durer des décennies ces libres sont à rectifier ou à brûler.
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email