Mardi 01 Décembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Impôt des députés : La réplique d'Amadou Bâ à Sonko

Single Post
Impôt des députés : La réplique d'Amadou Bâ à Sonko

Ousmane Sonko a déclaré, au pupitre de l'Assemblée nationale, que sur son salaire de député, seuls 1500 francs Cfa sont coupés au titre de l'impôt. Ce, au moment où des fonctionnaires comme les enseignants, percevant 400.000 francs Cfa, sont imposés à hauteur de 70.000 francs Cfa. Ce qu'il a fortement dénoncé.

Le ministre de l'Économie, des Finances et du Plan, devant les députés, n'a pas manqué de lui apporter la réplique. "L'impôt c'est 2 choses : celui qui estime que ce qu'on lui a coupé comme impôt est insuffisant, il peut aller déclarer. Celui qui veut déclarer, nous on va encaisser. Celui qui fait un chèque et vient déclarer aux impôts, nous on va encaisser", a-t-il lancé à son ancien agent.

Sonko : "C'est une déclaration grave, venant du ministre des Finances"

Ce dernier, surpris par ces propos, lui lancera : "C'est grave. C'est une déclaration grave, venant du ministre des Finances. C'est grave", crie Ousmane Sonko qui sera un peu hué par les députés de la majorité.

Puis, le Ministre des Finances d'embrayer : "Les députés, leur statut est réglé par le règlement intérieur de l'Assemblée nationale. C'est une question qui revient tout le temps.  Mais celui qui pense que le fisc s'est trompé dans son imposition, et ceci n'est pas valable que pour les députés, la loi lui permet de faire un chèque et d'aller payer", lâche-t-il, regardant du côté du leader de la tête de file des patriotes.

Sur la question des remises fiscales évoquée par Ousmane Sonko, Amadou Bâ n'a pas manqué de répondre aussi. Ce, sans manquer de lancer une petite pique à l'ancien inspecteur des impôts : "L'honorable député Ousmane Sonko est revenu sur les remises gracieuses et les critères d'appréciation vous savez que c'est l'article 706 (du Code des impôts) qui le permet. L'article a été même réformé pour plus de rigueur et plus de transparence. Je vois que vous revenez sur les questions fiscales. C'est bien. Je m'en réjouis", lui a-t-il lancé, sourire espiègle aux lèvres.



60 Commentaires

  1. Auteur

    Laye

    En Novembre, 2017 (18:39 PM)
    Comme réponse, On est plus proche du meeting politique que d'un ministre, de surcroît ministre des finances !!! Mais bien vue à ndoumbelane
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (19:01 PM)
      la réponse de amadou ba est parfaite.
      sonko est malhonnête.
      il devrait en tant que député dénoncer le régime fiscal des députés, au lieu de poser la question de cette manière.
      le pouvoir actuel n'est pour rien dans cette situation. ce sont les députés qui s'arc-boutent sur leurs privilèges.
      nous là affaire à un apprenti démagogue.
    • Auteur

      Impots Prélevé à La Source

      En Novembre, 2017 (19:03 PM)
      ce ministron est nul en plus d’être arrogant comment on peut fermer les eux sur les millionnaires et milliardaires qui refusent de payer des impôts
      youssou ndour qui se dit milliardaire n'a jamais payé un centime d’impôt dans ce pays
      et je vous rappelle que le salaire minimum est de 50 000 dans ce pays
      il faut qu'on remonte le temps et se remettre sous protectorat français
      même les gens qui ont un salaire minimum en amérique du nord sont imposés
    • Auteur

      Avis

      En Novembre, 2017 (19:07 PM)
      "une réponse parfaite mon oeil"!!!!! je dirais surtout une réponse de quelqu'un sans argument. sur ce coup sonko a raison, comment le citoyen misérablement payer peut-il supporter toutes les charges fiscales? en plus d'etre sous-imposes, les deputes ont une pléthore d'autres avantages. c'est ca l'injustice. au moins celui-ci est in député qui fait son travail, dénoncé ce qui échappe à la connaissance des citoyens.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (19:12 PM)
      l’hysterie anti wolof d’un intellectuel independantiste diola du mfdc

      dr ahmed apakena dieme, consultant, directeur de sascom membre du cercle des intellectuels et universitaires du mfdc.

      la fondamentale différence culturelle et anthropologique entre la casamance et le sénégal :

      d’autant plus que le model socio politique sénégalais est anthropologiquement diffèrent du nôtre, du projet de société que nous entendons mettre en œuvre. le sénégal est certes une démocratie comme vous aimez à vous faire berner, mais c’est une société de castes des griots, des nobles, des forgerons, des basses classes, un système confrérique wolof qui n’est rien d’autre qu’une réplique de la structure stratifie de la société wolof.
      au sénégal l’état se met à genoux devant les aristocraties théocratico-familiales mouride et tidiane au point même de payer une sorte d´impôt appelé en arabe wolofisé, « adiya » aux confréries et de ne rien recouvrer en retour. par souci électoraliste devenu structurant, les politiques sont dans une alliance avec les forces maraboutiques conservatrices dans le fonctionnement et de l’etat et de la nation. les nominations au grand poste se font en fonctions non pas des régions, mais des appartenances aux confréries religieuses. une casamance qui est culturellement et en termes de codes anthropologiques loin de cette alliance ne peut qu’être à part, du moins grâce au nationalisme du mfdc. n’eut été lui, notre peuple aurait été inféodé en masse à ce système esclavagiste.
      ce qui nous sauve, c’est qu’en casamance notamment chez les joola en particulier, tout le monde est noble et le pouvoir politique ou le rang socio politique ne repose pas sur la noblesse de sang ou de droit divin. dans le système sénégalais, certains sont à jamais nobles et d’autres n’a jamais de basse classe, ce en dépit de la république. or, chez nous, la république est dans nos adn culturels, nos codes et nos structures socio politiques. ceci n’est pas du culturalisme, mais je vise ici à montrer comment les codes culturels entre en jeu dans la vie politiques des nations et ils sont opérants. surtout en afrique !
      la collision entre marabouts, chefs de confréries et les élites dites sécularisées constitue le système socio politique qui traduit en acte la culture confrérico-wolof dans ce pays vitrine de la démocratie. justement les structures anthropologiques de caste tranchent avec celle consistant en la noblesse universelle très caractéristiques de la société joola en particulier.
      la lutte politique de la casamance ne relève aucunement de l’ethnocentrisme joola, mais du droit pour les peuples à l’autodétermination : les profanes de la question de la casamance ont tendance à assimiler le problème politique que pose le conflit en casamance a un souci de pouvoir des joola. non le mfdc ou la casamance en lutte n’est pas une affaire de joola, mais il s’agit d’une problématique à trois dimensions : historico juridique, socioculturelle, politico économique.
      toutefois, on peut vous concéder, qu´ il y a une majorité joola dans l’engagement indépendantiste. le projet qu’il porte cependant n’est pas ethnique, mais vise à opérer les ruptures majeures devant conduire à créer un nouvel etat nation. puisque les précurseurs du mfdc appartenaient à toutes les ethnies de la casamance tout comme les marcheurs des années 80 ou encore les porteurs de pancarte dans les années ayant précédé le référendum de de gaulle.
      dans les luttes politiques de ce type ce sont souvent les modèles socio culturels antinomique ou antagoniques qui, en filigrane, apparaissent sous forme de lutte. c’est pourquoi en casamance face à ce modèle confrérico wolof, celui qui tranche et s’y oppose de façon forte est le modèle joola. rassurez vous et rassurez certains de nos frères casamançais non joola, parmi les dimensions socio politiques du projet de société dans la casamance de demain, il est prévu l’instauration d’un multiculturalisme institutionnalisé. si bien que la casamance libre ne sera ni monolithique, ni hypercentralise, ni pratiquant les vieilles recettes épuisées de la démocratie ou du développement.
      voila qui met fin de façon provisoire à cette réaction, à ce droit de réponse à monsieur, françois janne d’othée, car le débat continuera, y compris sur fond d’irrédentisme européen. des irrédentismes qui ont tendance en afrique à se transformer en bain d sang et en feu. faut-il que l’afrique parvienne en ce 21 siècle en casamance au biafra, en azawad, au cameroun anglophone, au somalie land, au delta du niger, au katanga, au zanzibar, au sahara occidental, à transformer ces irrédentismes en nouvelle page de l’histoire du continent. car l’histoire de l’afrique tourne aussi dans ce sens.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (19:51 PM)
      ce gars il est trop con en plus d'etre un nullard de ministre il connait pas bien son sujet la preuve il dit comme arguments hors sujet sur toute la ligne
    • Auteur

      Wolof Du Jolof

      En Novembre, 2017 (23:13 PM)
      cet article de diémé démontre effectivement l'injustice vécue par les wolofs qui, aux yeux de certains, symbolisent le sénégal (du seul fait que leur langue est parlée par presque tous dans ce pays). ce diémé parle de la société wolof comme une société de caste en oubliant que les sérères que les diolas considèrent comme des cousins sont une société de caste, de même que les mandigues, les toucouleurs, les peuls etc. mais dans l'esprit obtus de diémé, seul le wolof existe au nord du sénégal. en casamance même existent des peuls, des mandingues qui sont aussi casamançais de souche que les diolas et ces ethnies ont des sociétés organisées en castes, mais diémé n'en parle pas et préfère fantasmer sur une caamance sans castes! ces ethnies (peuls, mandingues) ne seraient-elles donc pas casaçaises aux yeux de diémé? en tout cas, dans son texte, il ne parle que des diolas et ne cite aucune autre ethnies qu'il désigne dans le moule verbal de "les autres ethnies"! chez les diolas, pourtant, existe des castes (forgerons, vanniers). les bainouks font l'objet de mépris de la part des diolas! mais diémé n'en parle pas! en réalité le mfdc tente de conquérir toute la casamance au profit d'un seul groupe ethnique, même si diémé s'en défend.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (11:30 AM)
      non ! c'est vraiment ahurissant. 1500 fca pour des gens qui touchent des centaines de milliers de francs, c'est exagéré... un pays où les députés volent le peuple qui les mis à cette place. quelle honte !
  2. Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:43 PM)
    Avec un ministre pareil on n'est pas encore sorti de l'auberge !
    Auteur

    Robert M

    En Novembre, 2017 (18:45 PM)
    Ceci n est pas une reponse valable pour un soit disant ministre.Et ces deputes qui sont la seulement pour huer devraient avoir honte.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:45 PM)
    Mais il est nul à chier ce mec.

    Ce n est pas une réponse digne d un ministre des finances. Boy bi mo len di diakhali
    Auteur

    Waarou

    En Novembre, 2017 (18:46 PM)
    Bouche bée !

    Li mo takh Assane si saaga sen nd...

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:49 PM)
    C du '' MA TEEY'' du '' FI NIOKO MOM''. L'argent du Sénégal, on en fait ce que l'on veut....... Circulez! KOU MEER BOKO!
    Auteur

    Right

    En Novembre, 2017 (18:50 PM)
    C'est injuste comme procédé. Le ministre des finances n' a pas apporté une réplique pertinente.

    L'injustice est la règle au Sénégal.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:51 PM)
    encore cet homme. ex patron du fonctionnaire multimilliardaire tahibou ndiaye, promu ministre des finances. vive le roi.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:55 PM)
    Indigne !
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (18:57 PM)
    Bande de prédateurs, indigne d'un ministre, tout le monde doit payer l impôt, thiey Senegal
    Auteur

    Citizen

    En Novembre, 2017 (19:02 PM)
    I can't stand this dude, I hate this dude. Dude, may you get what you deserve. You're a nasty person.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:11 PM)
    ces gens là ne nous dirons jamais la vérité ils nous laisseront un pays très endetté.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:11 PM)
    les seuls responsables c'est nous sénégalais.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:12 PM)
    MOI TOUT CE QUE LES GENS DE L'APR ME DIRONT JE NE LES CROIRAI PAS,CE SONT TOUS DES MENTEURS ,CE MINISTRE MENT,LES DÉPUTÉS SUCRENT SUR LE DOS DU PEUPLE QUI LES A ÉLU
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:15 PM)
    Mr le président SONKO on commence a avoir des député digne d nom ki saven lire entre les LIGNES les crie d tes collegues n vous ébranlera pa il n save ni lire ni écrire
    Auteur

    Un Vrai Patriote, Celui Là.

    En Novembre, 2017 (19:19 PM)
    Mais franchement Ousmane SONKO nous pompe l'air avec sa démarche maladroite et sa culture fiscale au rabais, comment peut-il faire ces genres de déclaration à l'hypocrisie quand il connaît la procédure pour déclarer un moins perçu, il doit savoir qu'il ne pèse même pas 1% de l'électorat et par conséquent, il a intérêt à raser les murs. Moi je le considère comme quelqu'un qui a profité d'un système injuste et très engraisseur pour une catégorie de fonctionnaires qui n'ont qu'un seul mérite, c'est d'être des impôts. Sinon comment comprendre son patrimoine pour un jeune fonctionnaire comme lui alors que des professeurs d'université qui l'ont formé à l'ENA peinent à boucler des fins de mois. On est justicier après avoir bouffé et s'est tu pendant une décennie au moins; Arrête de tromper les incultes et sois modeste envers les sénégalais.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (19:43 PM)
      @n13: il te pompe l'air pas nous. (boule maass noune gui). il me represente tres bien a l'assemblee nationale et je suis satisfait de son trvail. pour le remercier, je vais voter pour lui aux elections de 2019.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (20:13 PM)
      sonko te defend et tu trouves qu'il te pompe l'air? c'est macky que vous méritez, vous cotisez vos impôts, il bouffe tout pour se faire multi-milliardaire. tcheum, ya dof
    Auteur

    Ibou

    En Novembre, 2017 (19:20 PM)
    Silence coupable, silence complice, indifférence avec comme argument la méconnaissance, indifférence coupable. Nos marabouts, pourtant riches et très bien entourés n'en parleront pas. Nos députés pourtant très présents, et aux places de choix, tous les vendredis dans les mosquées, n'en n'ont rien à branler. Notre président de l'assemblée nationale, pourtant richissime, plus proche de sa fin que de son summum n'en pipera mot. Quelqu'un n'a t-il pas dit que "l'homme africain n'est pas assez rentré dans l'histoire". Il a été traité de tous les noms mais les faits lui donne raison. Un continent où les dignes-fils sont torturés et tués par leurs propres frères, où les sois-disant sages (bien plus de par leur âge que de par leur science) mentent à longueur de journée, où les bons députés sont ceux qui la ferment et suivent telles des mouette le chalutier président. Si un tel continent croit encore être l'avenir, c'est qu'il est encore plus bête que la moustique qui croît dur comme fer que le bruit des deux mains qui battent derrière elle servent à lui chanter ses aïeuls plutôt qu'à l'écraser.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:26 PM)
    Mais franchement ce docteur Kassé prend les membres des associations qu’il vandalise pour des demeurés. Voilà quelqu’un qui en plus d’être un menteur, est aussi un prédateur. Nous sommes tombés sur une convocation d’une prétendue préparation d’une assemblée générale qu’il ose convoquer, alors que normalement aujourd’hui ce type devrait être devant un juge pour répondre d’accusations très graves, et de diffamation très lâche à l’égard de personnes honnêtes, vertueuses et compétentes de la tempe du prof Mamadou Diop de Le Dantec, et de la LISCA qui font de très bons résultats dans la lutte contre le cancer, ce que ce vanupied de docteur Kassé ne peut pas souffrir. Ce docteur Kassé ose alléguer dans son torchon de convocation d’une réunion de préparation de l’Assemblée Générale de renouvellement du bureau de la LISTAB que : « Les nouveaux enjeux ne nous permettent pas de nous laisser distraire par d’autres agendas, qui ne sont pas ceux de la lutte contre le tabagisme », alors que c’est lui qui qui cherche à distraire les associations de la LISTAB, qui doivent faire preuve de vigilance. La LISCA a subit les mêmes pratiques de la part de cet individu qui est d’une fourberie, et d’une perfidie sans pareil. Ce docteur Kassé est un tricheur, tout ce qui l’intéresse c’est l’argent. Il dénigre prof Mamadou Diop et la LISCA pour dérouter tous les malades du cancer dans sa direction, alors que tous ceux qu’ils dénigrent sont mille fois plus compétents, et ont plus de crédibilité, et de probité morale que lui.

    Les informations qui nous parviennent de la LISTAB sont tout simplement alarmantes, et pas du tout rassurantes, Il se passerait des manquements graves de gestion. Les associations de la LISTAB doivent prendre leurs responsabilités, et chasser ce docteur Kassé de la LISTAB, comme nous l’avons chassé de la LISCA. Ce docteur Kassé est un personnage funeste, tout simplement ignoble et dégueulasse. Nous attirons l’attention du Ministère de santé, et la LISTAB sur les agissements de ce triste individu. Le Ministère de la santé doit diligenter une enquête sur les agissements de ce docteur Kassé, un vil affairiste
    Auteur

    Amadou Ba

    En Novembre, 2017 (19:31 PM)
    Amadou Ba où va l'argent du FSIPP qui est une taxe sur le carburant et collecté par les sociétés pétrolières ????

    Pourquoi va t- Il dans un compte bancaire au lieu du Trésor ?

    Députés faites travailler vos cervelles  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:40 PM)
    Alors pour certains Mr Ba devrai s taire , faire profil bas devant un député qui se gonfle comme un rebelle.Ba n'est pas un ministron et chaque famille aurai souhaité avoir un intello comme lui.cessons d'avancer des rumeurs de grand place.Parfois il est bon de rester MUET sur certains propos mais quand des inepties sont débitées par des "inte?os"aigris et amers,alors lâ. .
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (19:46 PM)
      on s'attend a ce qu'il repond mais sa reponse doit etre a la hauteur de la question. il se rabaisse devant l'honorable depute sonko en apportant une reponse bana bana.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:40 PM)
    Alors pour certains Mr Ba devrai s taire , faire profil bas devant un député qui se gonfle comme un rebelle.Ba n'est pas un ministron et chaque famille aurai souhaité avoir un intello comme lui.cessons d'avancer des rumeurs de grand place.Parfois il est bon de rester MUET sur certains propos mais quand des inepties sont débitées par des "inte?os"aigris et amers,alors lâ. .
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:40 PM)
    Alors pour certains Mr Ba devrai s taire , faire profil bas devant un député qui se gonfle comme un rebelle.Ba n'est pas un ministron et chaque famille aurai souhaité avoir un intello comme lui.cessons d'avancer des rumeurs de grand place.Parfois il est bon de rester MUET sur certains propos mais quand des inepties sont débitées par des "inte?os"aigris et amers,alors lâ. .
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:44 PM)
    Quel crétin ce ministre à court d'arguments. Un homme riche et vraiment riche et Moussa Sy l'a affirmé publiquement  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (19:46 PM)
    C'est vraiment pathétique et minable comme réponse de la part de ce " ministre". N'est-ce pas l'Etat qui établit l'assiette des impôts sur revenus? Pourquoi l'impôt ne devrait-il pas se faire au prorata de ses revenus? Ainsi va le Sénégal: Les plus hauts placés ne foutent rien alors que le bas peuple trinque.

    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (20:03 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (20:04 PM)
    Je suis déçu de sa réponse
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (20:04 PM)
    Je suis déçu de sa réponse
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (20:05 PM)
    un ministre de leconomie qui fait du teessente a lassemble nationale aulieu dapporter une reponse convaincante precise dommage pour notre pays alors que les competences existent mais malheureusement on est dirige par des gens nuls et voleurs de surcroit
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (20:26 PM)
      pourtant il a bien répondu en disant que le statut des députés est régi par le règlement de l'assemblée qui adresse le point. creusons pour voir ce que dit ce règlement sur les questions fiscales.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (20:26 PM)
      pourtant il a bien répondu en disant que le statut des députés est régi par le règlement de l'assemblée qui adresse le point. creusons pour voir ce que dit ce règlement sur les questions fiscales.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (20:26 PM)
      pourtant il a bien répondu en disant que le statut des députés est régi par le règlement de l'assemblée qui adresse le point. creusons pour voir ce que dit ce règlement sur les questions fiscales.
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (20:26 PM)
      pourtant il a bien répondu en disant que le statut des députés est régi par le règlement de l'assemblée qui adresse le point. creusons pour voir ce que dit ce règlement sur les questions fiscales.
    Auteur

    Kheuch

    En Novembre, 2017 (20:11 PM)
    Vous savez nous ki sommes des fiscalistes savons bien k le système fiscal du Sénégal impose aux entreprises de procéder à une R.a.s sur le revenu salarial contrairement en France où chacun individuellement déclaré ses impots a la fin de l année. Le Ministre Va se trompe lourdement à il pense k il y aura un seul sénégalais ki ira chez lui faire une rectification d impôts. Cvest honteux pour un ministre. Mais le problème au senagal c est k chaque entreprise est obligée de déclarer ses impots et de les reverser. Or l assemblée une institution ki fait et contrôle les moi ne s auto applique pas ses propres règles les plus élémentaire je propose k la brigade fiscale debarque pour un redressement a l encontre de cette institution.
    Auteur

    Kheuch

    En Novembre, 2017 (20:11 PM)
    Vous savez nous ki sommes des fiscalistes savons bien k le système fiscal du Sénégal impose aux entreprises de procéder à une R.a.s sur le revenu salarial contrairement en France où chacun individuellement déclaré ses impots a la fin de l année. Le Ministre Va se trompe lourdement à il pense k il y aura un seul sénégalais ki ira chez lui faire une rectification d impôts. Cvest honteux pour un ministre. Mais le problème au senagal c est k chaque entreprise est obligée de déclarer ses impots et de les reverser. Or l assemblée une institution ki fait et contrôle les moi ne s auto applique pas ses propres règles les plus élémentaire je propose k la brigade fiscale debarque pour un redressement a l encontre de cette institution.
    Auteur

    Kheuch

    En Novembre, 2017 (20:11 PM)
    Vous savez nous ki sommes des fiscalistes savons bien k le système fiscal du Sénégal impose aux entreprises de procéder à une R.a.s sur le revenu salarial contrairement en France où chacun individuellement déclaré ses impots a la fin de l année. Le Ministre Va se trompe lourdement à il pense k il y aura un seul sénégalais ki ira chez lui faire une rectification d impôts. Cvest honteux pour un ministre. Mais le problème au senagal c est k chaque entreprise est obligée de déclarer ses impots et de les reverser. Or l assemblée une institution ki fait et contrôle les moi ne s auto applique pas ses propres règles les plus élémentaire je propose k la brigade fiscale debarque pour un redressement a l encontre de cette institution.
    Auteur

    Kheuch

    En Novembre, 2017 (20:11 PM)
    Vous savez nous ki sommes des fiscalistes savons bien k le système fiscal du Sénégal impose aux entreprises de procéder à une R.a.s sur le revenu salarial contrairement en France où chacun individuellement déclaré ses impots a la fin de l année. Le Ministre Va se trompe lourdement à il pense k il y aura un seul sénégalais ki ira chez lui faire une rectification d impôts. Cvest honteux pour un ministre. Mais le problème au senagal c est k chaque entreprise est obligée de déclarer ses impots et de les reverser. Or l assemblée une institution ki fait et contrôle les moi ne s auto applique pas ses propres règles les plus élémentaire je propose k la brigade fiscale debarque pour un redressement a l encontre de cette institution.
    Auteur

    Kheuch

    En Novembre, 2017 (20:11 PM)
    Vous savez nous ki sommes des fiscalistes savons bien k le système fiscal du Sénégal impose aux entreprises de procéder à une R.a.s sur le revenu salarial contrairement en France où chacun individuellement déclaré ses impots a la fin de l année. Le Ministre Va se trompe lourdement à il pense k il y aura un seul sénégalais ki ira chez lui faire une rectification d impôts. Cvest honteux pour un ministre. Mais le problème au senagal c est k chaque entreprise est obligée de déclarer ses impots et de les reverser. Or l assemblée une institution ki fait et contrôle les moi ne s auto applique pas ses propres règles les plus élémentaire je propose k la brigade fiscale debarque pour un redressement a l encontre de cette institution.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (20:37 PM)
    Foutez lui la paix bande d'incultes
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (20:44 PM)
    Le député paye 1.500 en impôt, l’enseignant paye 70.000 en impôt... et Macky vole tout se faire multi-milliardaire.
    Auteur

    Siley

    En Novembre, 2017 (20:47 PM)
    Si les député étaient payés ce que les enseignants touchent et vice versa, là on aurait parlé d'emergence mais notre pays fonce vers le précipice avec plaisir. Lol pauvres futures générations!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (20:49 PM)
    Boukhoum rek, tout citoyen doit payer l impôt vraiment, i est vrai que être députés dans nos,pays c est dur, ils dont sollicites financièrement par les militants...mais ils,peuvent avoir des primes, des prêts...pour aider certains collaborateurs et citoyens mais, ils,doivent payer l impôt...quand même?
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (20:58 PM)
    non mais il a repondu comme ça ou il a juste répliqué ce regime de vas nu pied de macky est une hecatombe historique. et puis ces moutons betes de la majorité ils se croient ou là c'est du navetane ou quoi maudit pays
    Auteur

    Anonymous

    En Novembre, 2017 (21:02 PM)
    La fiscalité est une loi qui régit tout citoyen. Alors, comment un règlement intérieur peut il être au dessus d'une loi. Je ny comprends rien. Vu le caractère injuste de cette question sur la fiscalité des députés, et j'ose espérer que c'est le seul cas, je pense que c'est une occasion de s'y pencher.
    Auteur

    Nitt

    En Novembre, 2017 (21:11 PM)
    Les senegalais parle bocou
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2017 (23:26 PM)
      on a que ca mon ami nos gueules comme le president a tous les pouvoirs le citizen aucun droit on a nos gueules le jour ou on cessera de parler la on pourra nous enterrer
    Auteur

    En Novembre, 2017 (21:13 PM)
    une vrai téte de mule ce ministre.un gouvernement de voleur.payez aux gens leurs droits (heure suplémentaire) bande de salle voleurs
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (23:21 PM)
    Trop grave pour un ministre, de l'économie de surcroit...Je n'ai pas de mots
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (23:36 PM)
    oui c'est le réponse du coupable genre(ma tay et apres)

    que dieu nous debarrase des dirigeant malhonnete et injustes
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (00:01 AM)
    AMADOU BA DAY FENE LES DEPUTÉS ET CITOYENS SONT RÉGIS PAR LA MÊME LOI FISCALE ,AU CONTRAIRE ILS DEVRAIENT MONTRER LE BON EXEMPLE.J'AI HONTE POUR MON PAYS ,UN MINISTRE DE L'ECONOMIE QUI DÉFEND LES DÉPUTÉ QUI NE PAYENT PAS D'IMPOTS,TRISTE.MERCI SONKO,DEPUIS L'INDEPENDANCE TU AS ÉTÉ LE PREMIER QUI NOUS A MONTRÉ COMMENT LES POLITICIENS TROMPENT LES SENEGALAIS,OPPOSITION COMME POUVOIR
    Auteur

    Die

    En Novembre, 2017 (09:11 AM)
    Ca toujours été . c est la pratique depuis Senghor Abdou et Père Laye le grand economiste???? La majorité a toujours été mécanique Sonko c est un frustré. il n a jamais pipe mot au temps de Pète Laye. Laissez MACKY et d il vous plait travaillerj ??
    Auteur

    Die

    En Novembre, 2017 (09:11 AM)
    Ca toujours été . c est la pratique depuis Senghor Abdou et Père Laye le grand economiste???? La majorité a toujours été mécanique Sonko c est un frustré. il n a jamais pipe mot au temps de Pète Laye. Laissez MACKY et d il vous plait travaillerj ??
    Auteur

    Die

    En Novembre, 2017 (09:11 AM)
    Ca toujours été . c est la pratique depuis Senghor Abdou et Père Laye le grand economiste???? La majorité a toujours été mécanique Sonko c est un frustré. il n a jamais pipe mot au temps de Pète Laye. Laissez MACKY et d il vous plait travaillerj ??
    Auteur

    Die

    En Novembre, 2017 (09:11 AM)
    Ca toujours été . c est la pratique depuis Senghor Abdou et Père Laye le grand economiste???? La majorité a toujours été mécanique Sonko c est un frustré. il n a jamais pipe mot au temps de Pète Laye. Laissez MACKY et d il vous plait travaillerj ??
    Auteur

    Die

    En Novembre, 2017 (09:11 AM)
    Ca toujours été . c est la pratique depuis Senghor Abdou et Père Laye le grand economiste???? La majorité a toujours été mécanique Sonko c est un frustré. il n a jamais pipe mot au temps de Pète Laye. Laissez MACKY et d il vous plait travaillerj ??
    Auteur

    Die

    En Novembre, 2017 (09:11 AM)
    Ca toujours été . c est la pratique depuis Senghor Abdou et Père Laye le grand economiste???? La majorité a toujours été mécanique Sonko c est un frustré. il n a jamais pipe mot au temps de Pète Laye. Laissez MACKY et d il vous plait travaillerj ??
    Auteur

    Die

    En Novembre, 2017 (09:11 AM)
    Ca toujours été . c est la pratique depuis Senghor Abdou et Père Laye le grand economiste???? La majorité a toujours été mécanique Sonko c est un frustré. il n a jamais pipe mot au temps de Pète Laye. Laissez MACKY et d il vous plait travaillerj ??
    Auteur

    Die

    En Novembre, 2017 (09:11 AM)
    Ca toujours été . c est la pratique depuis Senghor Abdou et Père Laye le grand economiste???? La majorité a toujours été mécanique Sonko c est un frustré. il n a jamais pipe mot au temps de Pète Laye. Laissez MACKY et d il vous plait travaillerj ??
    Auteur

    Die

    En Novembre, 2017 (09:11 AM)
    Ca toujours été . c est la pratique depuis Senghor Abdou et Père Laye le grand economiste???? La majorité a toujours été mécanique Sonko c est un frustré. il n a jamais pipe mot au temps de Pète Laye. Laissez MACKY et d il vous plait travaillerj ??
    Auteur

    Die

    En Novembre, 2017 (09:11 AM)
    Ca toujours été . c est la pratique depuis Senghor Abdou et Père Laye le grand economiste???? La majorité a toujours été mécanique Sonko c est un frustré. il n a jamais pipe mot au temps de Pète Laye. Laissez MACKY et d il vous plait travaillerj ??
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (10:14 AM)
    Merci mon president Sonko. Aucun deputé ne nous avait parlé de ça auparavant, ce n'etait pas dans leur interet. Toi au moins tu nous montre que tu ne te bats pas uniquement pour servir tes interets personnelle. je te garantie mon soutien meme si je devais etre le seul a le faire. Je me reconnais entierement dans tes bataille. je te souhaite longue vie et bonne continuation.

     :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 
    Auteur

    Economiste

    En Novembre, 2017 (11:07 AM)
    La réponse est indigne d'un ministre des finances et j'ai l'impression que ça ne choque pas grand monde. Avec une telle mentalité on n'est pas prêt d'émerger

    Encore une fois SONKO a raison
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (11:11 AM)
    Pétition pour que Macky rempile en 2024 !!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (11:31 AM)
    Ce est le plus délinquant financier du pays,c'est pourquoi il est avant Macky. Ils ont commencé leurs magouilles depuis que Macky était dg de petrsen.Il retourne sa veste en fonction du régime en place.Il a été ps,pds aujourd'hui apr. Un sale traître, il l'a toujours été.
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (15:02 PM)
    C'est honteux pour un pays de droit
    Auteur

    Anonyme

    En Novembre, 2017 (00:37 AM)
     :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo:  :brawoo: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email