Dimanche 28 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Le préfet de Kaolack réfute les accusations de transfert d’électeurs

Single Post
Le préfet de Kaolack réfute les accusations de transfert d’électeurs
Le préfet de Kaolack a réfuté les accusations de transfert d’électeurs en provenance des villages environnants de la commune le jour du scrutin et salué le déroulement normal des opérations de vote. ‘’On doit parler de transfert d’électeurs durant les périodes de révision et d’inscription et les représentants des partis qui, malheureusement brillent par leur absence, doivent soulever ces manquements et introduire des recours en annulation’’, a dit Baye Oumi Guèye, après avoir effectué le tour des centres de vote.

‘’En fait des recours en annulation ont été introduits au tribunal départemental et le juge les a tous rejetés’’, a soutenu M. Guèye qui a rappelé aux acteurs politiques que ‘’le processus électoral est bien encadré au Sénégal et des voies de recours clairement définies’’.

L’éventuel transfert d’électeurs des villages de Keur Habibou et de Thiamène (Nioro) pour voter dans des bureaux de vote ouverts notamment à Médina Baye a suscité la réaction de moult leaders politiques notamment de l’opposition, a constaté l’APS.

Par ailleurs, le préfet de Kaolack a jugé satisfaisant le déroulement du scrutin et salué ‘’la hauteur des acteurs politiques de Kaolack qui ont été républicains’’ dans leur conquête du suffrage des 118.590 électeurs inscris dans les 118 bureaux des 37 lieux de vote.

Le préfet a rappelé qu’il existe dans le département 424 bureaux de vote ouverts pour 201.204 électeurs. Les cinq communes de Kaolack, Gandiaye, Kahone, Ndoffane et Sibassor concentrent 141.039 électeurs répartis dans 218 bureaux des 52 lieux de vote.

De son côté le premier président de la Cour d’appel de Kaolack Henry Grégoire Diop a salué ''le déroulement sans incident majeur'' des opérations de vote.

''Il n’y a pas d’incident majeur relevé par la soixantaine de magistrats délégués déployés dans les différents centres de vote’’, a souligné le premier président de la Cour d’appel accompagné du procureur général Boubacar Albert Gaye.

Contrairement aux scrutins précédents dont l’organisation était centralisée à Dakar, les joutes municipales et départementales du 29 juin sont décentralisées aux Cours d’appel de Dakar, Kaolack, Saint-Louis, a indiqué M. Diop.

''Nous avons, après le séminaire tenu récemment, formé et installé dans les tribunaux départementaux des commissions de recensement de votes avec des magistrats qui se chargeront de recenser, de proclamer et d’afficher les résultats'', a expliqué le premier président de la Cour d’appel.

''La nouvelle loi nous dicte de recenser, d’annuler si nécessaire, de proclamer, d’afficher les résultats dans les tribunaux départementaux et de statuer sur les éventuels contentieux qui seront introduits par des listes contestataires'', a t-il ajouté.

affaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email