Jeudi 08 Décembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Législatives : cinq chiffres essentiels à retenir

Single Post
Législatives : cinq chiffres essentiels à retenir
Les Sénégalais repartiront aux urnes le 31 juillet. Ils vont élire pour cinq ans les 165 députés de l’Assemblée nationale. A moins d’un mois des législatives, nous vous présentons cinq chiffres majeurs de l’élection. Source : L’Observateur.

7 millions : le nombre de Sénégalais appelés aux urnes le 31 juillet.    

8 : les listes de candidats pour occuper les 165 sièges de l’Hémicycle qui sont en jeu.

7000 : le total des lieux de vote prévus, pour permettre aux citoyens d’accomplir leur devoir. Ces lieux de vote abriteront 15 500 bureaux.

300 000 : le nombre de Sénégalais établis à l’étranger appelés à voter le 31 juillet. Ils sont répartis dans 750 bureaux de vote de 350 lieux de vote.

20 : la durée de la campagne électorale. Celle-ci débute dimanche 10 juillet pour prendre fin le vendredi 29. Durant cette période, les candidats essayeront de convaincre les électeurs avec l’espoir d’obtenir leurs suffrages.


4 Commentaires

  1. Auteur

    Khadim

    En Juillet, 2022 (10:13 AM)
    Toutes ces tensions sont le fait que Macky sait très bien qu'il ne peut pas voler le jour des élections aux senegal. Annulation de listes par ci  annulation de bureau de vote ou de pays comme la Chine annulé juste pour le désir de Macky. Ensuite il de dit démocrate a la face du monde. Une farce oui.
    Top Banner
  2. Auteur

    En Juillet, 2022 (10:57 AM)
    Macky est devenu impopulaire ndeyssane. Il s'est transformé en un vrai tyran qui essai de faire régner la dictature dans le pays. Mais, le 31 juillet le peuple lui montrera qu'il est libre, digne et que le pouvoir ne l'appartient pas. 

    Ce que le peuple n'a pas permis à Maître WADE ne le permettra jamais à ce petit Mackyavelique SALL.
    {comment_ads}
    Auteur

    Jack

    En Juillet, 2022 (13:02 PM)
    Bientôt encore des preuves qui montrent que macky voit son règne finir 

    Seule la royauté d'Allah (souhanahau wa tahalla) ne finit pas et jamais 
    {comment_ads}
    Auteur

    En Juillet, 2022 (14:50 PM)
    Khana après les législatives, le président se décidera enfin  à respecter la constitution et à nommer un 1er ministre comme c'est prévu ? Violer la Constitution pendant 6 mois d'affilée sans que personnne ne dise rien, c'est suffisant, non ? Qand on pense que c'est ce même pouvoir qui nous dit d'avoir peur de l'opposition car il ne respecterait pas la loi  !
    {comment_ads}
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2022 (15:35 PM)
      Ne pas nommer un Premier Ministre dans un regime presidentiel ne constitue pas une violation de la constitution.
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email