Samedi 27 Novembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Les femmes invitées à travailler avec "Rigueur et célérité" pour l'exécution quantitative du PSE

Single Post
Ministre de la Femme, Mariama Sarr

Le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Mariama Sarr a invité, mardi à Gossas (Fatick), les femmes à travailler avec "rigueur et célérité" pour l’exécution quantitative du Plan Sénégal émergent (PSE) en vue de réduire les inégalités sociales. "Femmes du Sénégal, unissons-nous à travailler avec rigueur et célérité pour l’exécution quantitative du PSE dans le but de réduire les inégalités sociales et de parvenir à une société juste et équitable où les femmes joueront un rôle de premier plan", a-t-elle dit.

Mariama Sarr procédait à la clôture de la 29 ème édition de la quinzaine nationale de la femme qui s’est déroulée du 5 mai au 23 mai dans les 14 régions. La quinzaine nationale de la femme qui a connu une pause de plusieurs années a été reprise cette année avec pour thème : "PSE : un levier essentiel pour l’autonomisation des femmes".

Selon Mariama Sarr, cette thématique revêt une importance capitale car elle nous offre l’opportunité de faire, entre autres, le bilan des réalisations et progrès enregistrés dans le cadre de l’autonomisation socioéconomique des femmes et des jeunes filles. Elle permet également d’identifier les contraintes et de proposer de fortes recommandations pour les trois années d’exécution du PSE, a ajouté le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance.

"L’accès aux facteurs de production, à l’éducation, à la santé, à la protection sociale, à la formation et la participation des femmes aux décisions politiques et économiques sont élevés au rang de priorités absolues dans la vision du chef de l’Etat, matérialisée par le Plan Sénégal émergent", a-t-elle assuré. Certes des efforts ont été faits par les pouvoirs publics en vue d’une autonomisation des femmes qui constitue un défi permanent, a-t-elle dit, soulignant toutefois qu’elle ne doute pas "qu’il reste encore beaucoup de choses à faire".

C’est pourquoi, elle a invité "toutes les femmes du Sénégal à poursuivre la réflexion sur le thème central et à formuler des propositions en matière d’autonomisation des femmes". Outre les tournées effectuées dans les différentes régions, le ministère envisage de faire une restitution mais également des rapports pour voir comment appuyer les différents secteurs d’activités des femmes a souligné Mariama Sarr. Qui a assuré que son département ministériel va "sérier les difficultés, les recommandations et cela juste après la quinzaine afin d’apporter des solutions aux préoccupations des femmes". FD/PON


affaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Latsabetcha

    En Mai, 2017 (10:05 AM)
    Toujours des mots et slogans, rien que des mots et slogans encore des mots et slogans.
  2. Auteur

    Latsabetcha

    En Mai, 2017 (10:05 AM)
    Toujours des mots et slogans, rien que des mots et slogans encore des mots et slogans.
    {comment_ads}
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (11:32 AM)
    Lol, parles pour toi madame la ministre. Nos mères et sœurs travaillent avec rigueur et célérité. Il n'y a que les politiciens pour sortir de telles conneries. Au passage, je pense qu'on devrait songer à mettre en place un ministère de l'homme, essentiellement dédié au mâle dominant, pour motiver ces derniers à plus de maturité, de responsabilité, de rigueur et de célérité dans leurs choix.
    {comment_ads}
    Auteur

    Alerte Manquement

    En Mai, 2017 (12:21 PM)
    Veuillez mettre en place des enquêteurs sur tous les projets du gouvernement et leur réalisation effective dans le respect des normes pour une meilleure appréciation du "Plan Senegal Emergent" jusqu´au fin fond du territoire Senegalais pour un développement équilibré et juste.



    - Le port de l´île de Carabane coûtant plus de 15 milliards de francs cfa aproximativement inauguré en Pompe par l´ex premier Ministre Abdoul Mbaye et construit par Eiffage regorge d´enormes manquements.



    1- Pas D´électricité sur L´île de Carabane encore moins au port. La cosama a son petit groupe électrogène juste pour le besoin de facturation lors des arrêts du bateau Aline Sitoe, le seul bateau d´ailleur qui s´y arrête à part celui de l´armée quand il est là. Donc l´ANAM n´a pas de budge apparemment pour faire fontionner son groupe en carburant pour le seul arrêt du bateau.



    2- Les habitants de l´île n´ont pas d´adduction en eau potable, donc encore moins le port!



    3 Le port de Carabane a été construit sans adduction en eau, c´est un ANE qui s´en chargeait durant toute la durée des travaux, regrettable.



    4- La côte (la plage) est en train d´être dévasté par l´Hérosion cotière acceléré par les vagues, causée par les arrêts et départs du bateau Aline Sitoé Diatta pour faute de prolongement de la digue protectrice de la côte et menace dangereusement la partie nord du village ???????



    5- Le village n´a pas été indamnisé d´aucune manière que se soit pour l´occupation de la superficie du port au moins pour qu´il puissent subviennent à leur besoin de financement de micro projets tels que l´adduction en eau potable, assainissement, financement à la création d´auto emploie ou projets communautaires vu le manque d´activités génératrices de revenu et l´enclavement de la localité.



    Nous interpelons l´enquête sur place sur ces supposés manquements pour preuve et alerter les auttorités sur cette souffrance des insulaires pour un développement équilibré et freiner l´exode rural tout comme la lutte contre le chaumage.



    Merci et à bientôt
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email