Mardi 07 Décembre, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Parité au niveau du bureau de l'Assemblée : Hélène Tine et Aïda Mbodji désavouent Moustapha Niasse

Single Post
Parité au niveau du bureau de l'Assemblée : Hélène Tine et Aïda Mbodji désavouent Moustapha Niasse

Le quotidien L'Observateur informe que les deux élues Hélène Tine et Aïda Mbodji ont pris la parole, hier, pour rappeler à l'ordre Moustapha Niasse. Selon nos confrères, ces dernières n'ont pas digéré que la parité ne soit pas appliquée lors du renouvellement du bureau de l'Assemblée nationale. Hélène Tine, indignée, a relevé que « le bureau ne respecte pas la parité qui a été votée. Nous ne pouvons pas voter des lois ici et ne pas les respecter ». Moustapha Niasse de lui rétorquer qu'« Il y a quatre (4) hommes et quatre (4) femmes qui ont été élus comme vice-présidents ». 

Propos sur lesquels rebondit Aïda Mbodji qui revient à la charge pour expliquer qu'il y a là « une violation flagrante des lois. Vous avez encore récidivé avec cette forfaiture. Le mode alternatif devrait être appliqué. Il ne faut pas, pour des raisons politiques et électoralistes, faire reculer la loi sur la parité », a sommé la députée Aïda Mbodji. Et à juste raison, doit-on dire ! En effet, sur six (6) secrétaires élus, il n'y a qu'une seule femme (Mously Diakhaté). De même, si au niveau des questeurs, la parité a été respectée (un homme et une femme), au poste de présidents et de vice-présidents des groupes parlementaires (quatre (4) pour les deux groupes), on ne trouve aucune femme.


affaire_de_malade

15 Commentaires

  1. Auteur

    Leboom

    En Octobre, 2013 (11:58 AM)
    La racaille est de retour une loi sur la parité qui ne sert à rien.

  2. Auteur

    La Linguere

    En Octobre, 2013 (12:07 PM)
    La linguère Ndaté Yalla Mbodj (1810-1860) est la dernière grande reine du Waalo, un royaume situé dans le Nord-Ouest de l’actuel Sénégal.

    C’est une héroïne de la résistance à la colonisation française dans l’Afrique de l’Ouest du xixe siècle. Elle est la mère de Sidya Léon Diop – ou Sidya Ndaté Yalla Diop – qui deviendra à son tour l’un des plus grands résistants à la colonisation du Sénégal.
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebaolbaol

    En Octobre, 2013 (12:14 PM)
    TIREZ vous de vos plans ! vous etes tous pareils ......Vous representez mal notre peuple....vos deguisements ,grands boubous ,moussores,sothiou,wantails,sibodores ,kourousses ont transformè l'assemblèe en une assemblèe de bapteme ou de chants religieux...........il va fallaoir qu'on vous exige tous un tenu de travail et vous exprimer en langue de travail du pays ..........ASSEZ DE COMEDIE ! votre comportement ne rime pas avec l'emergence......sachez le bien .
    {comment_ads}
    Auteur

    Diaw

    En Octobre, 2013 (12:32 PM)
    CETTE paritè à la con ! arretez c'est incensè ,cette aida mbodj n'a aucun programme ou discussion que cette pitaine de paritè pour ses interets et ceux de ses semblables .il faut travailler, plus on est competent plus on avance et on acquiert des responsabilitès.
    {comment_ads}
    Auteur

    Xanderex

    En Octobre, 2013 (12:37 PM)
    Il faut respecter la parite comme votee a l'assemblee nationale. Le Senegal est un exemple en Afrique et dans le monde. Le Senegal a 52% de femmes dans sa population et ce pourcentage doit se refleter dans les organes executifs, legistatifs et judiciaires. Il faut exiger la parite partout et dans tout meme dans le socle de la famille. Donc les femmes ne vous faites plus entretenir par les hommes mais appliquer cette parite dans vos menages aussi. 50% - 50% dans tout et pour tout, helas c'est cela la parite. Les depenses devront etre partagees et les hommes devraient aussi contribuer dans la gestion de la famille, le temps de se faire servir est fini. On fait la potpot ensemble, on lave le linge ensemble et on se bat dans tout ensemble: c'est cela la parite. A vos marques, hommes et femmes pour etre des Hommes.
    Auteur

    Sedtlou2

    En Octobre, 2013 (12:55 PM)
    C'est plutot cette parite qui a ete instauree pour des raisons electoralistes. Une parite mecanique est contradictoire a des elections libres et democratques. La premiere chose a faire est d'eliminer les listes de parti et que chaque candidat aille s'inscrire lui-meme. L'etat ne demandera pas a quel parti il appartient dans son formulaire de canditure. Son parti peut l'aider en formation , ideologie, conseiller et encadrer pour faire sa campagne mais ce ne sera pas le probleme de l'etat. S'il arrive que 95% de femmes sont elus, c'est democratique. Il ne faut pas que les partis imposent au peuple leurs deputes et maires, etc.
    {comment_ads}
    Auteur

    Setlou2

    En Octobre, 2013 (12:57 PM)
    C'est plutôt cette parité qui a été instaurée pour des raisons électoralistes. Une parité mécanique est contradictoire à des élections libres et démocratiques. La première chose à faire est d'éliminer les listes de parti et que chaque candidat aille s'inscrire lui-même. L'état ne demandera pas à quel parti il appartient dans son formulaire de candidature. Son parti peut l'aider en formation, idéologie, conseiller et encadrer pour faire sa campagne mais ce ne sera pas le problème de l'état. S'il arrive que 95% de femmes sont élues, c'est démocratique. Il ne faut pas que les partis imposent au peuple leurs députes et maires, etc.
    {comment_ads}
    Auteur

    Lebaolbaol

    En Octobre, 2013 (13:42 PM)
    A quoi sert la Paritè au Senegal ? Les femmes sont toutes detruites de l'interieur.......elles sont accablèes nuit et jour avec des versets de coran et des anecdotes de toute nature pour les assujetir..........Les senegalaises devraient parler d'abord de libertè de pensèe et d'agir avant de pretendre à la paritè....... Les emissions qu elles dirrigent dans les medias elles sont toujours accompagnèes avec un islamalogue on dirait pour les canaliser ! Elles preferent la soumission.
    {comment_ads}
    Auteur

    Arrêter De Commenter Pour ....

    En Octobre, 2013 (14:02 PM)
    La loi sur la parité à l'Assemblée nationale a été bien respectée car il s'agit d'une parité sur les listes proposées aux à l'élection au sein de toutes les assemblées électives.

    Alors la composition des bureaux aux seins de ces assemblées électives n'est aucunement soumise à cette loi. Ces deux députés, comme la majorité de notre Assemblée nationale ne sont là bas que pour leurs poches.
    Auteur

    Deug

    En Octobre, 2013 (14:02 PM)
    Cette loi appliquée selon ces deux ne servir à rien. Mais bon ils tous des politiciens.
    {comment_ads}
    Auteur

    Boy-poulo

    En Octobre, 2013 (14:49 PM)
    Elle n'ont qu'a aller se faire cirer la moule et arréter de nous tympaniser avec des histoires de parité a la con

    Dites moi quand est ce que les politiciens sénegalais vont se mettre au travail au lieu de passer tout le temps

    a nous mettre sur la table des débats stériles et dépourvus de sens

    il est temps de travailler pour le peuple qui vous mis la ou vous etes et d'arréter de jouer aux guignoles et aux marionettes   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/khelou.gif" alt=":khelou:">  
    {comment_ads}
    Auteur

    Deug

    En Octobre, 2013 (16:23 PM)
    Les sénégalais sont quand même des naffek!!!! Quand Barack Obama a déclaré "il faut des institutions fortes en Afrique" tout le monde a applaudi. Le socle de l'institution est la loi. Pour que les institutions soient pérennes, plus fortes que les hommes, il faut que nos lois soient respectées. Si la loi n'est pas respectée, c'est tout à l'honneur de ces dames de dénoncer cela!!!! Si elles ne l'avaient pas fait, vous auriez dit qu'elles ne font pas leur travail et quand elle le font, vous les blâmez!!! Kenn khamoul lo lenn beugg, bande de nazes!!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Mama

    En Octobre, 2013 (16:42 PM)
    Quand une loi à pour objectif de refléter la carte sociale du Sénégal, je pense que l'intérêt de nos gouvernants doit être d'appliquer une telle loi dans toute sa dimension et dans toute sa rigueur. D'autant plus qu'elle nous a valu un certain nombre de félicitations (j'ai en mémoire le discours de Hollande qui avouait humblement que le Sénégal est plus évolué que la France dans ce domaine ou encore les congratulations de Barack Obama).... Ce débat ne peut être stérile car cela concerne les perspectives de tte une frange de la population, les femmes, qui sont, faudrait-il le rappeler, les socles des familles. Il faut donc dire bravo à ces courageuses dames pour leur vigilance
    Auteur

    Dou Dem

    En Octobre, 2013 (16:51 PM)
    Le jour ou tu trouveras un boulot mieux que de te cacher derrière ton clavier pour commenter des débats stériles et dépourvus de sens juste parce que tu perçois 15000f d'un politicien. OUI BoY pOULo ce jour là les sénégalais vont se mettre au travail..!!!
    {comment_ads}
    Auteur

    Deugg Djibna

    En Octobre, 2013 (04:44 AM)
    Bravo Mme Aida MBODJ comme l'année derniére, tu as encore honoré les femmes cette année ,pourtant tout le monde sait que l'opposition ne peut avoir qu'une commission donc les postes que tu revendiques te vont pas te profiter
    {comment_ads}

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email