Mardi 19 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Perte de pouvoir, image écornée, frondes au Pds : Les nouveaux habits de Wade

Single Post
Perte de pouvoir, image écornée, frondes au Pds : Les nouveaux habits de Wade

Les frondeurs ont sapé définitivement le dogme de la primauté absolue de Abdoulaye Wade sur eux. Dans cette empoignade, il pâtit d’un lourd handicap. Chute du régime, image écornée par les scandales post-pouvoir, rébellion de ses ex-fidèles trentenaires, l’ancien chef de l’Etat est tombé du haut de son piédestal.  Après 26 ans d’opposition, 12 ans de pouvoir, Wade entame une troisième vie controversée. Que reste-t-il alors du «Pape du Sopi» ?

La vie est oublieuse de ce qu’elle prodigue : si souverain dans les allées du pouvoir, il est désormais au bord du précipice. La fin du règne est pénible : Vols de véhicules, caisses vides, présomptions de mauvaise gouvernance, image chahutée. Mars et Avril fatals à Abdoulaye Wade après la belle leçon de démocratie du 25 mars ? En quittant les ors du pouvoir, les amis d’hier ont pris en même temps leurs distances pour laisser derrière eux un homme rongé par la rancœur du rendez-vous manqué et l’amertume des promesses non tenues par 2012. Cette fin de compagnonnage doré rompu par une nouvelle Alternance remet en relief le caractère insondable de l’homme qui prouve chaque jour qu’il n’a pas les manières et les attitudes d’un politicien ordinaire : il ne fait rien pour purger cette réputation  d’un  leader autoritaire qui l’escorte. Il fait tout d’ailleurs pour le cultiver  au point de rompre avec ses fidèles alliés depuis le temps des galères et des géhennes. Oui tous les symboles du Wadisme se sont évanouis.

Le péril est déjà là avec cette vaste fronde cornaquée par les grandes figures du Parti démocratique sénégalais (Pds). Pour un parti qui n’a jamais maîtrisé son destin et sa vie, tout risque d’aller vite. Très vite même. Cette fronde vient-elle de jeter un manteau d’opprobre sur la fin de Ab­doulaye Wade ? Que reste-t-il de l’ex-constante, après que les frondeurs ont sapé définitivement le dogme de sa primauté absolue sur eux ? C’est déjà une victoire pour eux.  

Héritiers de Wade
Une certitude : Il ne retrouvera à jamais son statut d’antan. Aujourd’hui viennent l’enlisement et l’heure des comptes avec ses ex-compagnons dénonçant les méthodes caporalistes qui ont toujours constitué l’identité de ce parti «meurtrier». Depuis la création de «son» Parti démocratique sénégalais en 1974, il n’est plus le Me…du jeu politique interne dans sa formation. Cet affrontement ou Mortal kombat promis par ses ex-variables constitue déjà une défaite amère pour le «Pape du Sopi». Ce scénario apparaît aussi comme une riposte tardive contre l’emprise du pouvoir corrosif de Wade sur le Pds, mais il jette une incertitude totale sur l’héritage politique de Wade. En quittant le Pds, Pape Diop, Ousmane Masseck Ndiaye, Mamadou Seck laissent derrière eux plus de trente ans de militantisme. Et en même temps, ils abandonnent une partie de leur héritage… qu’ils ne pourront plus revendiquer. Mais, ces départs laisseront un goût de cendre dans leur bouche… bien pleine de privilèges octroyés par Abdoulaye Wade intituae personae. Autres temps, autres réalités politiques : Il ne peut plus demander à Ma­madou Seck, Ousmane Masseck Ndiaye, Pape Diop de lui rendre ses «affaires». Comme il l’avait fait avec Mbaye Jacques Diop (Craes) et Macky Sall (Assemblée nationale). La plus grosse perte de Wade ? Il n’a plus les moyens de faire et de défaire les carrières et surtout les destins.

On croyait, pourtant, que l’histoire ne repassait jamais les mêmes plats. Cette tension rappelle l’héritage politique de Mamadou Dia qui s’est retrouvé entre les mains de tous ses fils spirituels. On va ressasser à l’envi ce scénario  des anciens et fidèles compagnons qui se sont dispersés à cause des vicissitudes de la vie politique et ne regardant plus dans la même direction. Lors du face-à-face avec la presse réglé comme du papier à musique, on a épié sans trouver sur le présidium des rebelles la présence de jeunes wadistes qui ont connu la gloire grâce à la «générosité» de l’ex-chef de l’Etat en mauvaise posture pour la première fois de sa vie politique. Dans ces moments de tension extrême, les «bébés» Wade seront l’unique soutien de cet homme emporté par les bourrasques du pouvoir. Excepté quelques caciques comme Omar Sarr, Madické Niang, Awa Diop entre autres, Aliou Sow, Modou Diagne «Fada», les controversés Farba Senghor, Mouhamadou Massaly, Karim Wade… vont se partager le legs après la bouderie des «vieux» présidentiables préoccupés surtout à penser à leur destin immédiat. Il ne reste que ces «jeunots», allaités au Wadisme sans pitié, pour mener la contre-offensive après le  parricide parfait des frondeurs.

Syndrome Aj
Dans cette guéguerre actuelle, les ombres se mélangent aussi aux ténèbres. En causant des tensions et des frustrations, les transhumants et les «fusionneurs» après la libération des alliés poursuivront-ils le combat auprès de leur «recruteur» humilié et affaibli par les urnes et la rébellion ? Aïda Mbodji, Sada Ndiaye, Iba Der Thiam, à moins d’une sérieuse contorsion intellectuelle, n’incarnent vraiment pas l’avenir. Wade peut s’appuyer sur ces épaules pour aller à l’Assemblée nationale et essayer de montrer qu’il a encore quelques reliques à entretenir.

Dans cette farouche guerre politique qui a démarré, Abdoulaye Wade ne peut donc compter que sur un seul atout : lui-même. La reconquête du corps électoral ne peut passer désormais que par lui, puisque la plupart des missionnaires pour porter sa parole se sont égarés dans la nature.
L’autre danger qui risque de polluer encore l’avenir du Pds ? Wade va-t-il affronter la tempête imprévue qui a fait voler en éclats Aj/Pads en deux tendances ? Pour l’instant, il y a Bokk Guiss Guiss dirigée par les Frondeurs et le Pds encore aux les mains de son propriétaire. Et demain ? Le syndrome Landing/Decroix a bien sûr sa raison d’exister. C’est là où se trouve l’enjeu de cette bataille fratricide. Wade, usé et isolé, abandonnera-t-il les rênes du Pds ?  Ce sera la dernière bataille de sa vie… A 86 ans.


Article_similaires

15 Commentaires

  1. Auteur

    Loy

    En Avril, 2012 (15:47 PM)
    Béthio dirige un secte .LAISSEZ 6LE EN PAIX
  2. Auteur

    Saf

    En Avril, 2012 (16:06 PM)
    ANA COUROUSSE GUI AK SIDIADA BI. GNANALGNOU BOU BAKH WAYE. MAK DAFAY TOCK SA KEUR DIAMOU YALLA
    Auteur

    Anta

    En Avril, 2012 (16:12 PM)
    TOUMOURANKE MO GAAW! KHANA PAA BI DEMATOUL FRANCE CHANGE DJI DEREETE. NIAWAY YAM BI DAFA GUEUN YOKOU!!
    Auteur

    Senegalais

    En Avril, 2012 (16:23 PM)
    Sénégalais est maichant merci Wad pour tou bon report
    Auteur

    645787

    En Avril, 2012 (16:23 PM)
    bravo,

    j"ai aime votre plume c est bien ecrit.

    Auteur

    Senegall

    En Avril, 2012 (16:27 PM)
    WADE RESTERA POUR TOUJOURS LE PLUS GRAND ET LE MEILLEUR PRESIDENT DU SENEGAL
    Auteur

    Boymallorca

    En Avril, 2012 (17:23 PM)
    Wade le vieux singe ta descente en enfer ne fait que commencer, tu souffriras dans ta chair tout le mal k tu as fait durant ces 12 dernieres annees. :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    Auteur

    Thiessois

    En Avril, 2012 (18:58 PM)
    Bien vrai l Adage qui dit que celui qui deteste d avoir des heritiers mourrait atrocement. Ayant deteste Idrissa Seck et Macky Sall en les soupconnant de lorgner sa succession avant de les envoyer aux enfers, le voila maintenant sans heritiers capables, des l instant que celui qu il voulait enfin est rejete par le peuple. Il s est suicide. Qu il aille prier et demander pardon au Tout Puissant pour ce qui lui reste de temps a vivre, en essayant de demander au moins pardon a tous ceux a qui il a fait du mal et du tort, sans oublier bien sur l argent qu il aurait subtilise au peuple Senegalais.
    Auteur

    Ziz

    En Avril, 2012 (20:44 PM)
    mais mes amis de seneweb je remarque que les commentaires qui s attaque de malaw et kafor de lille sont suprimes quoi sont t ils vos proches
    Auteur

    Xam Xam Poulo

    En Avril, 2012 (21:26 PM)
    Le sénégalais est ingrat.

    Wade aura positivement marqué l'histoire poliitique de l'Afrique.

    C'est un vrai combattant!!!!
    Auteur

    Mo!

    En Avril, 2012 (21:27 PM)
    VOILÀ MAINTENANT ON NE VOIT PLUS KARIM, SINDIÉLI OU VIVIANE RODER AUTOUR DE LUI MAIS SEULEMENT DE PAUVRES DIABLES POUR LUI TENIR LA MAIN.



    VOILÀ MAINTENANT ON NE VOIT PLUS KARIM, SINDIÉLI OU VIVIANE RODER AUTOUR DE LUI MAIS SEULEMENT DE PAUVRES DIABLES POUR LUI TENIR LA MAIN.
    Auteur

    @mo

    En Avril, 2012 (00:50 AM)
    SA WAY NIONIOU AY DOMOU TOUBAB LANIOU......SEN PAPA MAGUETTE REK NIOU YOBOU AUSPICE.ET JE SUIS SUR QUE WADE PAYE LE LOYER , MADIKE JUIF LA, NIENIO LA, AVOCAT LA.TOUS LES INGREDIENTS POUR QUE LE SEJOUR DE WADE NE SOIT PAS GRATUIT.IL VA MEME LUI DEMANDER DE PAYER POUR LA PARKING DES....30 VOITURES.
    Auteur

    Enfin La Lumiére

    En Avril, 2012 (06:55 AM)
    quand j'avais vu l'annonce qui consiste à lire le coran en trois séances seulement pour la premiére fois je pensais que c'est de l'arnaque mais une fois que je suis partie faire la premiére séance au daara pedagondir situé à ngor almadies j ai été trés ému car seulement aprés la premiere séance j'ai commencé à lire des mots en arabe moi meme et meme écrire tout ce que j enttends en arabe et pourtant j'ai démaré à zéro .Enfin mon réve c'est réalisé et je souhaite à monsieur ndir une bonne continuation.Chers musulmans n'hésitez pas à contacter mr ndir c'est un grand pédagoque( extrait des témoignages au cours de coran en trois séances)
    Auteur

    Wade N´est Rien

    En Avril, 2012 (08:00 AM)
    ERADIQUONS LA PAUVRETE EN COMBATTANT AU PRIX DE NOTRE VIE LA GABEGIE ,LA CORRUPTION,LES MARABOUTS RECELEURS,LA MAL GOUVERNANCE,UN PRESIDENT QUI SE CROIT TOUT PERMIS EN DISTRIBUANT NOS MAIGRES RESSOURCES A SON CLAN ET CES MARABOUTS EN VERTU DE QUOI .........SI ON COMBATTAI ON NE SERA PAS LA ......................COMBIEN DE MILLIARDS A L´INDEPENDANCE JUSQU´A PRESENT QUE LE PEUPLE N`A PAS VU OU SU ET VOLES PAR DES POLITICIENS ET DES MARABOUTS QUELLE HONTE ................MACKY NE NOUS DECOIT PAS ILNOUS FAUT UN ETAT DE DROIT POUR TOUS SANS INTOUCHABLE
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2012 (13:11 PM)
    On ne frappe pas un homme à terre.PR vous aviez ete prevenu que vous auriez du vous retirer dans votre KEBEMER ecrivant vos memoires , en priant et faisant la charite ( faites don du terrain de 1 200 000 000 aux sinistres que vous avez foutus dans cette situation avec le bombardement des nuages par les avions marocains en 2005 ). Retirez vous ou la vie vous tire dessus.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email