Mardi 25 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Rappel de l’aide de camp de Wade : Amadou Tidiane Wone précise et demande l’affectation imminente de son successeur

Single Post
Rappel de l’aide de camp de Wade : Amadou Tidiane Wone précise et demande l’affectation imminente de son successeur

Amadou Tidiane Wone, Directeur de cabinet de Abdoulaye Wade vient de confirmer de la révocation de Abdoulaye Samassa comme aide de camp de l’ancien président. Mais, sur les motifs de son départ, il tient à préciser que d’après « les informations portées à notre connaissance par les plus hautes autorités de l’Armée Nationale, cette mesure fait suite à une demande exprimée par le Commandant Samassa auprès de sa hiérarchie ». Amadou Tidiane Wone, loue à travers un communiqué dont Seneweb détient copie la loyauté et la magnanimité du général Samassa à servir l’ex chef d’Etat durant tout son service. Et demande par conséquent, « l'affectation imminente de son successeur conformément aux dispositions du décret portant statut des anciens chefs de l’Etat du Sénégal ».

liiiiiiiaffaire_de_malade

32 Commentaires

  1. Auteur

    From Zion

    En Novembre, 2014 (09:36 AM)
    aide de camp bou béss na paréé dé ki il est dans une logique de confrontation. kharé nak kharé la lou né khadj na siiii!
    • Auteur

      Xeme

      En Novembre, 2014 (10:20 AM)
      a mon avis, puisque samassa est rappelé, et que macky a fait dire à sa presse que c'est une réplique aux propos de wade, wade deavit se passer d'aide de camp tant que macky est au pouvoir. que macky reprenne tout ce que la république lui permet de reprendre, et même plus.
    • Auteur

      Le Vrai

      En Novembre, 2014 (12:16 PM)
      xeme,

      serais-tu le répondeur automatique des wade? si j'ai un morceau à te dédier c'est celui de youssou ndour dont le titre est mor ndadié. je t'invite à l'écouter avec parcimonie, puis à méditer sur toi-même.

      le vrai.
    • Auteur

      Guiss Guiss

      En Novembre, 2014 (20:06 PM)
      xeme l'homme qui croit tout savoir et qui prédit l'avenir. pauvre rumpologue!!!
  2. Auteur

    Wawgorway

    En Novembre, 2014 (09:40 AM)
    Un commandant de l'armée, ne peut servir quelqu'un qui méprise l'armée, parle de coup d'état et violation de la constitution. C'est aussi simple que ça.
    Auteur

    Dalanda

    En Novembre, 2014 (09:42 AM)
    Sammassa change de grade comme il veut, on dirait !

    tantôt il commandant, une autre fois général

    et puis ''vient de confirmer de la révocation de Abdoulaye Samassa comme aide de camp...''
    Auteur

    Ffx

    En Novembre, 2014 (09:43 AM)
    SAMASSA N'EST PAS GENERAL! :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    Auteur

    Boubs Veritable

    En Novembre, 2014 (09:47 AM)
    la moralité est que personne de sensé ne veut être au service d'un tel personnage.
    Auteur

    Jjj

    En Novembre, 2014 (09:50 AM)
    bravo wade mna meti

    samassa n a pas voulu servir de taupe pour ce regime
    Auteur

    Yes

    En Novembre, 2014 (09:51 AM)
    De quoi se mele ce WONE :?: 
    Auteur

    Thosa

    En Novembre, 2014 (10:14 AM)
    Mais pourquoi appesantir sur Abdoulaye Wade? Il se conjugue actuellement au passé. Veuillez plutôt aux contribuables actifs pour la nation.
    Auteur

    Sene

    En Novembre, 2014 (10:14 AM)
    il critique l'arme la police et a gendarmerie et il as besoin d'un aide camp de l'arme sa tien pas de bout rire
    Auteur

    Hugo

    En Novembre, 2014 (10:17 AM)
    Un ancien president qui veut de destabliser son pays merite t il un aide de camp un salaire ect.....?
    Auteur

    Jo

    En Novembre, 2014 (10:21 AM)
    Wade enrage parce qu'il ne peut pas profiter du pétrole. C'est la raison pour laquelle il voulait nous imposer un troisième mandat qui a failli mettre le pays à feu et à sang. Maintenant il dit comme je ne mange pas le couscous, personne n'y mangera. Dommage qu'il ne comprenne pas que le Sénégal lui a tourné le dos.
    • Auteur

      Maicam

      En Novembre, 2014 (10:51 AM)
      je n ai vraiment pas de mots pour qualifier wade. un vieux rancunier assoiffé de pouvoir qui n'avale toujours pas sa cuisante défaite. ce samassa a bien fait de demander à être relever de ses fonctions auprès d'un tel etre.
      et puis le président macky sall n'a vraiment pas le temps de répondre à des contre verités que le peuple sénégalais dans sa majorité ne prête aucune sorte d'attention.
      si réellement les sénégalais désapprouver le president sall se ne serait plus jamais au profit du pds. que cela soit clair chez vous. yapp senegalais yi wessouwoul di niouy sossal nane gorgui danioun. koumadegati nga wakh ko ma fekk la finga neek def la lo boon. surtout le jeune bachir diawra. a bon entendeur salut.
    Auteur

    Zz

    En Novembre, 2014 (10:28 AM)
    un général planton
    Auteur

    Maicam

    En Novembre, 2014 (10:54 AM)
    sossalaté bi moy gorgui doyalougnou. Abdoulaye wade kagne doyna seukk ak barké. foumou kham na dem
    Auteur

    Talandaye Nder

    En Novembre, 2014 (10:56 AM)
    Samassa est un alpoular,donc u e taupe du Nedoko Bandum . Les halpoular sont tous des traitres , des sous hommes



    Donc wade mefies toi
    • Auteur

      Sonio

      En Novembre, 2014 (11:36 AM)
      les haalpuular t'emmerde
      bi haram,
      tagiraado jiiba,
      yo redel rew e fi yumma
      ha nduttoda heen

      miin koliyaajo wi ya rutto e fi yumma
    Auteur

    Goor Fitt

    En Novembre, 2014 (10:58 AM)
    Personne ne doit être ré affecté au près de celui qui ne respecte pas le Président de la république

    Que WADE et ses WADAYONS acceptent la volonté de dieu que c'est MAKY SALL que le tout puissant a choisi pour la destiner des affaires de l'état
    Auteur

    Katakyni

    En Novembre, 2014 (11:06 AM)
    c est bon j ai fini la cage que macky m avait demander de construire pour le vieux bonobo.elle a des dimensions adéquate pour y intégrer le vieux babouin afin qu il y passe ses derniers instants.et en cadeau pour lui j y ai même incrustés des nguandim mamou piquants xa xam quoi.et pour ceux qui voudront voir cette somptueuse cage elle est aux abords de la morgue de touba allez y c est pas trop loin.par contre faites vite le vieux est déjà en état avancé de décomposition.
    Auteur

    Kokoriko

    En Novembre, 2014 (11:10 AM)
    MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na, MATY yéwoul naadj na,MATY yéwoul naadj na,
    Auteur

    Sonio

    En Novembre, 2014 (11:19 AM)
    seneweb est un site qui favorise les insultes des poulars, il est temps de saisir la justice pour incitation à la haine raciale.
    Auteur

    Pabi

    En Novembre, 2014 (11:29 AM)
    S'il passe Général, il ne peut plus être aide de camp
    Auteur

    Corro

    En Novembre, 2014 (11:36 AM)
    Maitre WADE mérite t'il d'avoir un aide de camp? comment un président qui passe tout son temp à parler de coup d'état et d'insurrection peut t'il avoir un commandant de l'armé avec lui??? il y va même de la crédibilité de cet officier supérieur. Nous avions tous demandé que WADE bénéficie des privilèges liés à son statut, mais il a des devoirs......

    j'invite es internautes à ne pas faire du mimétisme dans leurs réaction
    Auteur

    Sow

    En Novembre, 2014 (11:51 AM)
    le conportema de wade c tipidem africain regarder ds le monde entier apart les africain un ancien president ki se c conporte kom wade sa nexiste pa aretons et ouvron nos yeux et esprit senegalais ET C DOMAGE KIL NS MANIPULE KOM DES ENFANT mw je di k le jr ou sn fils sra liberer il n va plu cres de blemes senegalais ouvrons nos yeux pr lamour de DIEU

    Auteur

    Wiw

    En Novembre, 2014 (12:04 PM)
    Franchement ce colonnel a bien la tete sur les epaules, servir un vieu qui n'arrete pas de parler de coup d'etat et menace d'aller marcher sur le palais ce n'est pas du tout prestigieux :sn: 
    Auteur

    Cilene

    En Novembre, 2014 (12:15 PM)
    Le sénégalais se distingue toujours par ses excés...dites-moi si chirac sarkozy clinton bush ou diouf ont un aide du camp qu'ils trainent à longueur de journée comme le fait wade...Sous le poids de l'émotion des mesures absurdes sont prises parfois sans prendre le minimum de recul pour apprécier la portée de la décision..il faut revoir cette disposition absurde...on ne peut pas mettre à la disposition d'un ex-président un militaire en tenue qu'il traine dans les meetings dans les marches....ce n'est meme pas un respect pour l'officier et ceci pourrait expliquer sa demande d'etre muté ailleurs..
    Auteur

    Bill

    En Novembre, 2014 (12:32 PM)
    Depuis la sortie de WADE le vendredi dernier, si j'étais à coté du président actuel je l'aurais suggéré de réviser le statut des anciens présidents. On devrait conditionner ce statut à la cessation par les anciens présidents de toute activité partisane notamment l'appartenance à un parti polititque ou le maintien à sa tete.

    Quelqu'un qui est gaté par les moyens de l'Etat et qui doit etre vénéré par toute une nation ( voire le monde entier) ne devrait pas insulter ce peuple en manquant du respect aux institutions qu'il a eu à incarner ou passer son temps à défendre des intérets crypto-personnels.

    En clair quelqu'un de partisan ne devrait pas bénéficier de l'estime du peuple à travers des avantages comme ce gros salaire et tout le personnel mis à sa disposition.
    • Auteur

      Pepes

      En Novembre, 2014 (13:24 PM)
      seuls les morts ne snt pas partisans....et encore? vouloir priver un citoyen de ses droits releve de l'utopie!!!
    Auteur

    Wold Vision

    En Novembre, 2014 (12:37 PM)
    Baba wone, le négre de service tu dois avoir honte Pauvre con
    Auteur

    L'eau

    En Novembre, 2014 (15:42 PM)
    Vous rêvez ou quoi un coup d'état au senegal . Jamais de la vie aucun senegalai ne pourra faire un coup d'état ds se pays . Wade le sait très bien . Donc arrêtez de vous faire avoir par cet ancien président .
    Auteur

    Lucidite

    En Novembre, 2014 (16:02 PM)
    on refuse a wade de parler politique sous prétexte que son statut d'ancien chef d'etat ne le lui permet pas alors je pose la question a fortiori pour un chef d'etat en exercice a t-il le droit de mélanger chef de parti et chef de l’exécutif partisan et tant qu'il en sera ainsi wade va donner des coups qui feront mouche et cela leur fait perdre leur sérénité
    Auteur

    L . A

    En Novembre, 2014 (16:03 PM)
    L’exemple récent de Blaise Compaoré doit servir de leçon à Macky Sall qui exerce le pouvoir comme, s’il doit rester éternellement Le Président de la république.

    Cheminé sur une route de haine, animé par l’esprit de vengeance et de revanche, il procède arrestation arbitraires, privation de liberté d'aller et venir, en violation de l’Article 13 de la déclaration universelle des droits de l'homme qui stipule:

    « 1. Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l'intérieur d'un Etat.

    2. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays ».

    La haine , comme le disait un grand penseur, corrode la personnalité de celui qui hait et détruit en homme le sens des valeurs et de l’objectivité .

    Auteur

    Magn

    En Novembre, 2014 (16:28 PM)
    je m'adresse à ceux qui ont le privilège de diriger les institutions de notre pays. si vraiment nous sommes en republique alors je suis persuadé que Mr WADE doit et devrait meme etre convoqué par la justice. Son statut d'ancien président ne peut pas et ne doit en aucun cas lui valoir de pretexe pour inciter les populations à deloger le président Macky. pour quelle raison il se permet de parler gratuitement de cou d'Etat chaque fois qu'il le desire. je suis sur k si un autre opposant l'avait fait il allait etre convoqué sur le champ. et pourquoi pas lui?? la république est interpellée. certains politiques disent que nous sommes dans un pays ou toutes les institutions marchent. qi'il n'y a point lieu de parler de commission de transition ou autre. et comment ns pouvons etre dans un pays ou toutes les institutions marchent et qu'un ancien president ait se comportement et que la justice ne s'est pas saisie?? faites un tableau a double entrée pour avoir une des eventuelles consequences que son discours et son appel à l'insurection peut engendrer. vs imaginez un peu. toutes les formules qu'on a n'est pas bon pour ce pays. si vous pensez que vs ne devez rien faire-coté justice- dites vous que le pire est à venir!! Mr wade ne lachera jamais si sa stratégie de destabilisation et de faire pression porte les fruits escomptés. c'est seulement son fils qui l'occupe. tous les moyens sont bons pour lui pour que son fils soit liberé le plus vite. son raisonnement est simple: il est persuadé que c'est Macky qui tire les ficelles. donc il faut attaquer à la source. et comme on ne négocie pas avec les bras croisés il faut avoir une offre et son offre c'est la pression. Ainsi il va continuer a mettre la pression jusqu'à obtenir gain de cause. a moins qu'on le freine intelligemment. et c'est lui qui va porter le combat. vs allez pas voir ou entendre un autre de son camp parler ou inciter les gens a faire un coup d'Etat. il est conscient que ce qu'il avance est très grave et comme il est ancien président et que Macky a sa faiblesse alors sa stratégie va passer tant kon le laisse faire!! a bon entendeur salue!!

    Auteur

    Deug Deug

    En Novembre, 2014 (18:05 PM)
    Mais c'est la constitution de notre pays qui l'a beneficie de ces avantage s depuis feu Senghor passant par Diouf.

    Alors nos 2ex presidents ont quitte le territoire apres leur fin de mission.



    Contrairement Wade qui a prefere rester chef de parti politique d'opposition.

    Je me demande s'il ya peche a cela.



    Alors que, Wade denigre Macky Sall c'est de bonne guerre.Il faut rester serein et apporter la replique avec des

    preuves convaintcantes car le peuple a besoin.de tout savoir.



    Si l'info est vraie est ce que le fils du president Macky Sall qui vit aux USA et qui a 2 gendarmes comme.gardes corps, merite t'il plus de respect ou.de consideration.que Wade.



    Soyons serieux, le president Sall beneficiera de ces memes privileges.que son predecesseur.



    :Wade est dans son role d'opposant et ce sont.des insultrs et des menaces qui sont appropiees aux declarations de Wade.



    Qu'est que Macky Sall n'a t il.dit ou fait pour acceder au pouvoir. Il a utilise tous ces atout pour parvenir a.ses.fins



    Donc que Macky.revient a la raison et qu'il ait le courage d'affronter la realite.



    Nitt dey gueum bopam

    .
    • Auteur

      Deug

      En Novembre, 2014 (19:39 PM)
      cet article est un vrai torchon. l'aide de camp dont il s'agit s'appelle alioune samassa et est commandant. ce n'est pas non plus lui qui a demandé à etre relevé. les journalistes un peu de respect pour votre metier. ish!
    Auteur

    Katakyni

    En Novembre, 2014 (19:56 PM)
    retirer lui tout méme son calecon et ses slips bouléne faté couches yi ak dentier bi.boléne fa féké aye karawe woteléne ko moo yéne fatéwone na sah ab ndéle la.donc si thokhe yi woteléne leup la bastonner la et pendez le.
    Auteur

    Oops

    En Novembre, 2014 (01:41 AM)
    Ablaye WADE est maudit :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email