Samedi 11 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Rattrapé par le passé : Boun Dionne théorisait la limitation des mandats au référendum de 2016

Single Post
Rattrapé par le passé : Boun Dionne théorisait la limitation des mandats au référendum de 2016
Le Secretaire général de la présidence de la République, Mahammed Boun Abdallah Boun Abdallah Dionne rattrapé par le passé. Depuis sa sortie, lundi dernier sur le " probable" 3ème mandat du Chef de l'Etat Macky Sall, l'ancien Premier ministre a remis au goût du jour la réforme constitutionnelle soumis au référendum en mars 2016 et qu'il avait lui-même défendue.

En effet, sur la limitation des mandats, Mahammed Boun Abdallah Dionne a soutenu, cette semaine, que la question de la durée et du nombre de mandats est extrêmement "difficile". " Les pays où il n’y a pas de limitation de mandats sont beaucoup plus nombreux que les pays où, au niveau de l’Exécutif, il y a des limitations. Je pose d’abord une question : est-ce que les mandats des députés sont limités dans le temps ? On peut être député pendant 50 ans", a-t-il déclaré. Avant de minimiser: "Au niveau de l’Exécutif, un autre pouvoir, pour le chef de l’Etat ou le chef de gouvernement, dans la minorité des pays, il est limité. Je ne parle pas de troisième candidature, je ne parle du Président Macky Sall, je me pose la question : est-il pertinent d’abord de limiter le nombre de mandats ? Au plan de la doctrine, il faut réfléchir. Et pourquoi ce n’est pas valable au niveau du Législatif ?", s'interroge Boun Dionne.

" Macky Sall n'est pas un pouvoiriste"

Pourtant, quelques jours avant la tenue du référendum en 2016, le chef du gourvernement à l'époque, a voulu convaincre les citoyens en ces mots: "Oui, pour un quinquennat définitivement verrouillé, renouvelable qu'une seule fois, le mandat en cours du Président Sall étant bien compris dans le décompte de 2 mandats consécutifs prévus par la révision constitutionnelle".
Ainsi, sur les 15 points que compte la réforme constitutionnelle le chef du gouvernement avait assuré que "le nombre de mandat et le mode de scrutin sont désormais verrouillés". Le secretaire général de la présidence d'indiquer que "ceci est la preuve que le président Macky Sall n’est pas un pouvoiriste. Il ne veut pas faire 3 mandats".

liiiiiiiaffaire_de_malade

19 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2020 (14:46 PM)
    ceux qui croient aux propos du clan de maky ne doivent s en prendre qu à eux memes
    • Auteur

      Var Penalty Contre Boune

      En Février, 2020 (15:46 PM)
      var politique mortel. mais au sunugaal land, la parole des plus hautes personnalités politiques n'est pas sacrée. la honte, effacée du dictionnaire ici.
    • Auteur

      Lem

      En Février, 2020 (19:52 PM)
      non, je crois qu'il a oublié qu'il avait dit cela. je le comprends parce qu'il revient d'un congé maladie. maintenant qu'il s'est rappelé de ce qu'il avait dit, bounn vous allez faire quoi ?
  2. Auteur

    En Février, 2020 (15:00 PM)
    Quelle honte! Quand la parole d'un kilifa ne vaut plus un clou, il y a de quoi avoir peur pour ce pays.
    Auteur

    L'extremiste

    En Février, 2020 (15:02 PM)
    Ce qui me fait mal avec les politiciens c'ést qu'ils se croient intelligents à exemplifier des ''conneries'' pour justifier une connerie. La limitation des mandats est une nécessité démocratique dans le contexte africain de mal gouvernance profonde. Pour éviter qu'un mauvais président comme Macky puisse rester au pouvoir pendant des décennies par la corruption, exactement comme il a fait récemment par le financement des femmes.



    Mais dans une démocratie évoluée où le taux d'alphabatisation est importante et que les gens connaissent la marche des choses publiques et votent utilement, évidemment limiter le nombre de mandat peut s'avérer problématique. Même parfois pour nous africains, car accidentellement il nous arrive d'avoir de bon présidents à la tête de certains pays et que le mieux pour ces pays serait que ce ces bons présidents puissent profiter de la non limitation des mandats pour bien construire.



    Encore une fois au Sénégal où on a jamais eu un bon président du fait de l'inculture qui est majoritaire , ne pas limiter les mandats c'est permettre à ce que le vol des deniers soit éternel.

    Boune Dione quo ravale ses vomissures est juste une merde.
    Auteur

    En Février, 2020 (15:02 PM)
    après la règne de Maky ceux sont ces genres de personnes qui vont nous révélé des choses que personne ne peut imaginé
    Auteur

    Kiliti Koloto

    En Février, 2020 (15:06 PM)
    de mon point de vue, ce gouvernement ci est le pire des gouvernement qui a dirige le Senegal. j'espere que ce peuple reagira, le moment venu, pour se separer de ce gouvernemnet. ils ne sont que des amateurs en la matiere. c'est clair que il leur est tombe dessus. ils ne sont pas prepapres pour ca. j'ai pitie a ce beau pays. c'est apres que tout le monde se rendra compte des agissements nocifs a tous les egards de macky et son maquis.
    Auteur

    Diop

    En Février, 2020 (15:10 PM)
    Ce que Wade n'a pas obtenu du peuple Sénégalais Macky n'obtiendra jamais.

    La démocratie Sénégalaise ne doit jamais reculée 50 ans en arriéré, sauf si Macky et ses bandes marcherons sur de milliers des cadavres pour rester au pouvoir.

    Vivement 2024 pour une nouvelle alternance
    Auteur

    En Février, 2020 (15:13 PM)
    je reprends le commentaire de Lat Soukabe fall d' hier : "Souvenez vous du proverbe Wolof LOU RER SI DIOUDOU FEGNE SI DJIKO. Seul un Diam peut défendre un principe en 2016 et y revenir en 2020 devant toutes les caméras du monde. Domou GOR dou meussa def lolou"
    Auteur

    En Février, 2020 (15:14 PM)
    A l'époque, Macky SALL cherchait un deuxième mandat. Il l a eu maintenant qu'est-ce qu'il cherche ? Peut-être un troisième, après il va chercher quoi d'autre. Macky n'a qu'à comprendre qu'il n'a pas hérité le poste de Président de la république. Il y avait des personnes à sa place et il y'aura d'autres après lui inchalla car seul le pouvoir de DIEU est éternel.

    Il n a qu'à préparer une sortie honorable.

    Adouna amoul solo tey yaw euleuk sa morom.

    Lo fi guiss dafay dieukh
    Auteur

    Cancer Du Cerveau

    En Février, 2020 (15:18 PM)
    Est ce que yaw mi di nga ko fekei. Nank rek. Gaz bi ak pétrole bi ngene di bayi fi dans 3 ans mo lene titeul lol on est 16.000.000 contre Macky qui fait le malin. Fi daraay leuk leu 2024 vous vous cassez nous les jeunes ont prend le volant kessei dong rek kott. Amoul lenene. Ci Barki RASSOUROULAH SAWS
    Auteur

    Likiloli

    En Février, 2020 (15:28 PM)
    Il faut bien garder les archives et les sortir en cas de besoin pour montrer à la population la vraie nature de certains de nos hommes politiques. Quelle honte, un homme qui se contredit tel un voleur pris dans un marché. J'ai trop tôt douter de la sincérité et de la franchise de cet homme. Et voilà que cela se confirme.
    Auteur

    Thierno

    En Février, 2020 (15:48 PM)
    Boun Abdallah est particulièrement volubile ces temps - ci , sur cette question , passé ou présent , le vin est tiré, ce n'est pas possible , c'est pourquoi je ne prends jamais le Rwanda comme exemple car ils n'ont rien que nous ne sachions faire mieux et différemment ! mm je sollicite auprès du ministre d'état une pause dans ses sorties médiatiques !
    Auteur

    En Février, 2020 (16:26 PM)
    Mackyt et sa bande tous des menteurs je me demande si c'est gens pensent à la mort un jour
    Auteur

    Boune Diamé

    En Février, 2020 (16:53 PM)
    il faut lui donner une leçon de constitutionnalité à ce monsieur Ex PM. Monsieur, au Mexique un président n' droit qu'à un seul mandat de 6 ans non renouvelable et il ne peut plus se représenter une fois son mandat terminé. c'est cela une grande démocratie quand les citoyens votent une loi, s'y accordent et se l'appliquent et la mettent effective. Aux USA n'en parlons plus, personne ne peut faire plus de deux mandats. Basta!!! La France que nous émulons, on a limité les mandats à deux depuis belle lurette. Au Niger le président Issoufou a donné une leçon à ses pairs présidents en disant que la constitution et la loi de son pays ne lui permettent pas de briguer un autre mandat et qu'il va partir. Pour l'Ex PM de venir nous pomper l'air en disant qu'en Afrique cela n'existe pas, c'est être de mauvaise foi et d’annihiler et de faire fi de la vérité pour semer la zizanie dans la tête des moins avertis. mais la vérité triomphe toujours. le VAR est passé par la. Quelle évolution médiatique!!!!
    Auteur

    Nkhson

    En Février, 2020 (16:53 PM)
    Quand on ne conçoit d'autres alternatives que mentir, pour espérer conserver ses privilèges, c'est qu'on est vraiment le dernier des vermines sur cette terre. La plupart des gens qui entourent et soutiennent M. Sall, ne le font pas par conviction, et c'est dommage pour notre chère patrie. Le pouvoir corrompt surtout sous nos cieux, à voir tous les avantages liés aux postes de responsabilités au niveau de l'attelage gouvernemental, certains seraient prêts à tout pour y participer. La politique ici n'est plus un art(adopté pour sa beauté), elle est devenue un tremplin pour s'enrichir, vivre dans le luxe au détriment des populations laborieuses, c'est pourquoi certains l'ont adopté comme métier. Le mérite n'est plus ce critère jadis approuvé pour choisir sur la base des compétences réelles requises. Les choix ici, se font à partir des accointances établies avec son excellence. Ce pays mérite sincèrement une vision nouvelle, portée par des citoyens modèles, qui ont à cœur de bâtir un Sénégal résolument tourné vers un avenir prometteur.
    Auteur

    En Février, 2020 (17:49 PM)
    Boun kay on dirait que les médecins français lui ont donné une substance qui le fait délirer tout le temps depuis qu il nois est revenu de sa maladie il n arrête pas ratata on dirait un robinet qui a le joint foiré.
    Auteur

    En Février, 2020 (18:05 PM)
    Vous aussi soyez indulgent entre temps la maladie du coronafolie est passée par là ce n'est plus le meme homme de 2016 c'est un coronafolie qui a perdu sa mémoire !!!

    Charité quand meme !!!!
    Auteur

    En Février, 2020 (18:17 PM)
    Boun dionne lako paa ba wakhoon rek mooy nangou sarakhou Macky Sall
    Auteur

    Un Passant

    En Février, 2020 (03:05 AM)
    "Notre probléme c'est nos chefs religieux, niom bi rek", bane? "dollar". Voilà ce que me disait un taximan à Dakar. Me croyant musulman, il avait empreunté ces termes diplomatiques pour m'édifier sa compréhension de notre situation. Je me surprends maintenant en voyant Ô combien ce gars avait raison.
    Auteur

    Citoyen

    En Février, 2020 (10:29 AM)
    j'ai cesse de croire en ce regime depuis le reniement de 5 ans a 7 ans.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email