Mercredi 12 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Politique

Renouvellement des instances de l'UJTL: Machettes, jets de pierres et échauffourées entachent les opérations

Single Post
Renouvellement des instances de l'UJTL: Machettes, jets de pierres et échauffourées entachent les opérations

Comme à l'accoutumée la violence a encore parsemé les renouvellements des instances de base de l'Union des Jeunesses Travaillistes Libérales (UJTL). Des couteaux, des machettes, des briques et jets de pierres ont été notés dans plusieurs endroits. Il y a même des localités où le renouvellement n'a pu se tenir.

 

Les armes et les échauffourées ont encore fait légion lors des renouvellements des instances de base des structures de jeunesses du Parti Démocratique Sénégalais (PDS) au pouvoir. A Sédhiou, c'est une sanglante bataille rangée qui a mis fin aux opérations de renouvellement des instances de l'Union des Jeunesses Travaillistes Libérales (UJTL). Deux camps se sont affrontés à coups de machettes et des blessés ont été notés de part et d'autres. Des citoyens émus de la violence des altercations ont alerté la gendarmerie qui est intervenue pour rétablir le calme. 

 

A Pikine Est également, des altercations ont émaillé les renouvellements. Le camp de l'ancien maire de Pikine, Daour Niang Ndiaye s'est frotté à celui du directeur général de l'Office pour l'Emploi des Jeunes de la Banlieue (OFEJBAN). Des portes ont été défoncées, des lutteurs seraient même intervenus dans ces altercations. Finalement Ass Djiby Diagne a été élu alors que Djiby Dieng est le secrétaire général. 

 

Si à Pikine est, les renouvellements se sont enfin tenus, ce n'est pas le cas à Guédiawaye Wakhinane Nimzatt. Des affrontements d'une rare violence ont semé le désordre et la panique. Les gourdins et les machettes qui sont sortis ont tellement apeuré les populations que la police a été finalement alertée. Elle a mis fin aux opérations de renouvellement. 

 

Dans le même département à Golf sud, ça n'est fallu de peu. Les jeunes libéraux n'en sont pas venus aux mains mais malgré d'intenses et de longues discussions, de tractations et manoeuvres, les renouvellements n'ont pu se faire. L'adversité entre l'ancien maire Serigne Mbacké Sylla et la député Fatou Y. Aïdara est toujours aussi féroce. Chacun a présenté un candidat qui a été récusé sans compter le président du Conseil Départemental de Guédiawaye (CDJ), Bassirou Diatta qui a joué au joker. 

 

Aux Parcelles assainies, dans la fédération départementale de Dakar, c'est aussi le même cas de figure. Chacun des camps a tiré de son côté. Les jeunes de Moussa Sy ont demandé au commissaire et au superviseur de les retrouver au foyer des Parcelles assainies alors celui de Lamine Ba et des libéraux qui étaient avec Mbaye Ndiaye ont estimé que c'est à la permanence d'abriter les opérations de renouvellements. Finalement; le commissaire et le superviseur n'ont amené les deux camps à trouver un consensus alors ils sont repartis. 

 

A Rufisque également, il a été annoncé des altercations. Des blessés auraient même été notés de part et d'autres parce que selon nos sources c'est à l'arme blanche que les jeunes libéraux se sont affrontés. 

 

A Kébémer, ce sont les urnes qui ont été éventrés à coups de machettes. Il a eu une union sacrée contre Lamine Thiam. Les jeunes de Modou Diagne Fada, de Saer Gueye et autres sont décidés à s’opposer aux renouvellements. Au moment où tout se passait bien, un groupe de nervis s’est introduit dans la salle et a cassé toutes les urnes et saccagés tout le matériel de vote. Le commissaire et le superviseur n’ont rien pu faire et ont tout simplement plié bagages. 



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email