Jeudi 29 Septembre, 2022 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Services rendus à l’aviation civile : La France décerne la Médaille d'honneur au Dg de l’Anacim

Single Post
Services rendus à l’aviation civile : La France décerne la Médaille d'honneur au Dg de l’Anacim
Ils sont trois Sénégalais à recevoir la Médaille d'honneur de la Police nationale française, ce vendredi 28 février 2020. Il s'agit, de Maguèye Marame Ndao, Directeur général de l’Agence nationale de l'aviation civile et de la météorologie (Anacim), du Colonel Babacar Sédikh Diouf, Secrétaire général de la Haute autorité des aéroports du Sénégal (Haas) et du Commissaire de police divisionnaire de classe exceptionnelle Mame Seydou Ndour, Directeur de la police de l'air et des frontières (Dpaf). Tous ont été décorés à la Résidence de France à Dakar. La cérémonie solennelle a été présidée par Philippe Lalliot, ambassadeur de France au Sénégal et Madame Sophie Hatt, directrice de la coopération internationale au ministère de l'Intérieur français, en présence des professionnels, des familles, des parents et amis.

«Un professionnel accompli et reconnu»


Avant d'accrocher la distinction aux couleurs de son pays sur le costume du Dg de l’Anacim, le diplomate français a signalé que cette Médaille d'honneur de la Police nationale n'est que «très exceptionnellement» remise à un civil. Et elle est remise à Maguèye Marame Ndao en raison de «ses qualités éminentes et du rôle important qu’il a joué au service du développement de l’aviation civile au Sénégal et dans la sous-région». Elle lui est octroyée également du fait des «liens très étroits qu'il entretenait avec les services français compétents dans ce domaine».

Selon Philippe Lalliot, le patron de l’Anacim est un «professionnel accompli et reconnu de tous ses pairs, dont le parcours est «exemplaire» à plus d’un titre. «Aujourd’hui, devant les professionnels ici réunis mais aussi, devant vos amis et vos proches, ce sont toutes vos éminentes qualités, de caractères et d’engagements ainsi que les nombreuses accomplissements d'une carrière et d'un remarquable parcours de vie que nous reconnaissons amicalement, chaleureusement et qui justifient pleinement l'hommage que nous avons souhaité vous rendre», a-t-il lancé.

L'ambassadeur de France s’est dit «convaincu que la sûreté de l'aviation civile passe aujourd'hui plus encore que dans le passé par une coopération internationale renforcée». Une conviction qui, pour lui, est «profondément ancrée en Maguèye Marame Ndao».

Des missions «particulièrement délicates»


Il rappelle que de 2000 à 2013, Maguèye Marame Ndao a occupé plusieurs postes de responsabilité au sein de la représentation de l’Asecna au Sénégal dont le dernier en date a été celui de responsable des opérations navigations aériennes et exploitation. Et depuis le mois d'avril 2013, il est à la tête de l’Anacim.

Dans ses fonctions, Philippe Lalliot renseigne que Maguèye Marame Ndao, a eu à tenir des «missions particulièrement délicates» notamment, celle de président de la commission technique de transfert de l'ensemble des activités de l'aéroport international Léopold Sédar Senghor vers l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd). Un transfert qui, pour lui, a été un «succès technique largement et unanimement salué par des experts aéronautiques».

De l'avis du diplomate français, le Dg de l’Anacim est «une cheville ouvrière importante d'une des mesures phare du Plan Sénégal émergent (Pse) et plus particulièrement celle consacrée au développement du hub et du transport aérien au Sénégal».

En matière de sécurité, il note que l’Anacim, sous la direction de Maguèye Marame Ndao, a été «créditée de plus de 85% de conformité aux normes de supervision et la sécurité en tant qu’autorité de l’aviation civile».

Il ajoute que, par rapport à la sureté, l’Anacim a «considérablement renforcé la réglementation nationale, le cahier des charges des sociétés privées de sûreté, la formation et surtout la certification des agents de sûreté».

Le Dg de l’Anacim a occupé et continue d’occuper également des responsabilités au niveau international sur lesquelles le ministère de l'Intérieur de la France a travaillé pour préparer cette cérémonie de décoration. En effet, Maguèye Marame Ndao a été vice-président de la commission africaine de l'aviation civile pour la région Afrique occidentale et centrale de 2015 à 2018. Il est depuis 2017, le président du groupe régional de qualification de mise en œuvre pour la région Afrique et Océan indien de l'Organisation de l'aviation civile internationale (Oaci).

Il est également membre du sous-groupe de travail du système mondial de supervision et la sécurité de l’aviation civile internationale, membre des panels Oaci sur l’économie des aéroports et sur l’économie des services de navigation aérienne et, enfin, chef de file du volet capacité et efficacité de la navigation aérienne de l’Oaci pour la région Afrique et Océan indien.

«Une contribution  aux efforts déployés par le Sénégal»

Le Dg de l’Anacim, pour sa part, a exprimé un sentiment de joie et de satisfaction avant de saluer ses collaborateurs. Pour lui, cette distinction est «très importante et constitue une contribution  aux efforts innombrables déployés par le gouvernement du Sénégal mais également par toute la communauté de l'aviation civile du Sénégal». Et témoigne qu’«il doit encore redoubler d'efforts et travailler» pour son pays.

Maguèye Marame Ndao estime que l'autorité de l'aviation civile est l'une des «institutions les plus importantes» d'un pays, dont le rôle est de «fédérer tout ce qui est exploitant qui tourne autour de cette activité».

Le Colonel Babacar Sédikh Diouf, Secrétaire général de la Haas, quant à lui, a été décoré pour «ses mérites, ses qualités d'analyse et d’engagement» au service du transport aérien. Il a reçu la Médaille d'honneur de la Police nationale française des mains de la directrice de la coopération internationale au ministère de l'Intérieur de la France, Madame Sophie Hatt. Laquelle a soutenu que la Haute autorité des aéroports du Sénégal joue un «rôle capital pour assurer la sûreté de ses passagers en association avec l’Anacim et la police de l'air et des frontières».

Le Commissaire de police divisionnaire de classe exceptionnelle Mame Seydou Ndour, lui aussi, a été décoré par Madame Sophie Hatt. Ce, pour la «coopération bilatérale et constructive» qu'il a menée entre le Sénégal et la France entre les différents postes qu’il a eu à occuper successivement.

Pour rappel, la Médaille d'honneur de la Police nationale est une décoration instituée depuis 1903 et elle symbolise un engagement «irréprochable au sein des forces de police».





0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email