Mercredi 11 Décembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Tenue des élections locales : La société civile fixe un ultimatum à Macky

Single Post
Tenue des élections locales : La société civile fixe un ultimatum à Macky

Des organisations de la société civile, plus d'une dizaine, sont sorties de leur mutisme pour dénoncer le « report non encadré » des élections locales initialement prévues en décembre 2019. Alors qu'aucune nouvelle date n'a été proposée par le chef de l'Etat, ces dernières réunies autour du Collectif des organisations de la société civile pour les élections (Cosce) exigent que ces consultations électorales soient tenues au plus tard le 28 juin 2020.

Dans les colonnes du quotidien Le Soleil, ils évoquent un risque de « dérégler le calendrier électoral républicain, de bafouer le droit de suffrage des électeurs, de porter atteinte au principe de libre administration des collectivités territoriales, etc. »

En décidant de proroger le mandat des conseillers départementaux et municipaux sans fixer une date limite, le législateur sort du cadre légal défini par l’article 67 de la Constitution et porte atteinte à la constitution, au Code électoral et au Code général des collectivités territoriales », s’insurge le Cosce dans une déclaration lue devant la presse.

Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    En Novembre, 2019 (15:16 PM)
    Ces bouffons là , ils ont été élus ou mandatés par qui ?

    Pffff......
  2. Auteur

    En Novembre, 2019 (15:29 PM)
    Quels rêveurs! Ils se croient dans une démocratie dans laquelle chacun peut donner son avis et exiger des règles pour la consultation du peuple alors qu'on vit dans un royaume. C'est le roi qui décide seul et personne n'a rien à redire. Toute personne émettant un avis contraire sera démolie par les sbires du Roi, et lui, de toutes façons n'en tiendra pas compte. Pas besoin de perdre son temps en ultimatum et théâtre.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (16:23 PM)
    Ils me font rire ces encagoulés de politichiens Société civile de leurs couilles Oui
    Auteur

    Abd

    En Novembre, 2019 (16:54 PM)
    Ils ont quelques légitimités pour se permettre d'exiger quoi que se soit d'un Président démocratiquement élu. Une soit-disante Société Civile qui ne parle que de politiques, quils prennent leurs courages des 02 mains pour descendre dans l'arene politique, Nous les attendons de pieds fermes. l'urgence est qu'ils organisent les élections dans leurs organisations, qu'ils publient leurs etats financiers et leurs sources de financement avant de s'autoproclamer donneur de leçons.
    • Auteur

      Baye Peul

      En Novembre, 2019 (18:16 PM)
      j'espère qu'ils liront ton post pour savoir que tout le monde n'est pas dupe et qu'ils doivent nous reposer l'esprit et les oreilles sur ces débats politiciens.
      en fait c'est tellement enfantin qu'ils oublient eux memes qu'ils ont toujours donné la leçon du consensus entre acteurs politiques. maintenant qu'ils se sont entendus sur ce report ils crient à la conspiration sur le dos des sénégalais. ridicule
    • Auteur

      Reply_author

      En Novembre, 2019 (18:35 PM)
      wax degg yallaa !

      déggueuna deugg téye

      transparence , transparence, ils disent
      mais eux ils ne publieront jamais leurs sources de financement
      2 tondus et 3 pelés de petits intellos aux petits pieds en mal de reconnaissance
    Auteur

    En Novembre, 2019 (18:38 PM)
    Seneweb, d'abord on ne fixe pas un ultimatum, mais on lance un ultimatum. Ensuite, depuis la société civile qui par définition est apolitique s'érige en acteur dans des élections. Enfin , de quelle légitimité, la société civile s'attaque à un chef d'État élu au suffrage universel direct .Non , il y'a beaucoup de désoeuvrés au Senegal !
    Auteur

    En Novembre, 2019 (19:08 PM)
    Vous dites 2020, Macky et sa bande dit 2021, en en 2021, il dira ce n'est pas possible pour éviter d'organiser des élection avant 2024 ! La stratégie d'Aly N'gouye N'diaye marchera-t-elle ?
    Auteur

    En Novembre, 2019 (19:31 PM)
    La société civile a le droit de s'exprimer. Le seul problème c'est que certains de ses membres, qui aiment les caméras, ne sont que des capteurs de financement.
    Auteur

    En Novembre, 2019 (20:46 PM)
    Certaine ?!

    Tous oui

    Niom nieupp capteurs laniou
    Auteur

    En Novembre, 2019 (21:33 PM)
    Il ya dans le discours de ces organisations un fond démagogique.
    Auteur

    Mohamed Seck

    En Novembre, 2019 (21:48 PM)
    Si on retient 10 critères qui fondent l'expression d'une démocratie rigoureuse et vigoureuse, la tenue à échéances régulières de toutes sortes d'élections y figure en bonne place. Chez nous, c'est l'agenda politique du leader au pouvoir qui manipule ces échéances au gré de ses intérêts propres

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email