Lundi 30 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Traque des biens mal acquis : Il n’y a pas de chasse aux sorcières pour Me Mame Adama Guèye

Single Post
Traque des biens mal acquis : Il n’y a pas de chasse aux sorcières pour Me Mame Adama Guèye

« J’estime que ce que vous appelez les dignitaires de l’ancien régime n’est pas justifié. Je ne pense pas qu’ils font l’objet d’un ciblage particulier. Ils ont géré ce pays pendant douze (12) ans. Tout le monde a vu le niveau de prévarication qui a prévalu pendant cette période. Tout le monde a vu la vitesse supersonique de l’enrichissement de certaines personnes». Ces propos sont de l’avocat Me Adama Guèye dans un entretien accordé au journal L’Enquête. 

A en croire l’avocat, c’est un faux débat de parler de chasse aux sorcières concernant la traque des biens mal acquis qui vise particulièrement les anciens tenants du pouvoir. « Pour moi, la question de la traque des biens supposés mal acquis doit rester une affaire entre la justice et les pilleurs. Ce n’est pas plus que ça. Il ne faut pas faire des amalgames ». 

Source : L’Enquête


liiiiiiiaffaire_de_malade

23 Commentaires

  1. Auteur

    Ah Bon

    En Avril, 2014 (11:35 AM)
    Dite moi maitre combien d ancien dignitaire sont arreter et combien de privees qui n ont rien avoir dans cette affaire

    Vous ete un avocat arreter de sucer la bite de macky pour quon vous nomme ministre

    Vous avez tjrs ete un avocat nul
  2. Auteur

    Dxb

    En Avril, 2014 (11:45 AM)
    En classe on lappelait grosse tete !
    • Auteur

      Fall

      En Avril, 2014 (11:49 AM)
      apres tout c kil a fait il se permet douvrir sa grande gueule...thhiey ce gras immoral wakh na
    Auteur

    Patrique

    En Avril, 2014 (11:52 AM)
    te toi petit negre.tu parle que pour toi avocat de (  :haha: )
    Auteur

    From Zion

    En Avril, 2014 (12:07 PM)
    merci pour ta clairvoyance maitre!
    Auteur

    Dalare

    En Avril, 2014 (12:09 PM)
    attention à sokhna dieng,l’arène politique est malsain,;les dossiers jacques mambaye, ta fille rosa risquent de polluer
    Auteur

    Avocat

    En Avril, 2014 (12:20 PM)
    t pas sincincere le cas awa ndiaye ,aminata niane etc tant dit quoi
    Auteur

    Corina

    En Avril, 2014 (12:25 PM)
    C est lui qui a marie la meilleure amie de sa femme? Ex femme de son copain
    Auteur

    Tons

    En Avril, 2014 (12:36 PM)
    KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT KARIM PRÉSIDENT
    Auteur

    Ex

    En Avril, 2014 (13:30 PM)
    À-vos-cas!?!

    Je vais déchirer ma robe... :sad: 
    Auteur

    Nyc

    En Avril, 2014 (13:39 PM)
    sa vie privee( ecole) le regarde. par contre il dit vrail......
    Auteur

    Honneur

    En Avril, 2014 (13:49 PM)
    Maitre tu as parfaitement raison
    Auteur

    Don Fi Djar

    En Avril, 2014 (13:53 PM)
    Creer un comite, on court apres les voleurs de l`ancien regime, on prend l`argent du peuple, on dilapide, on recupere rien de ce qui a disparu avec l`ancien regime, on fait semblant de poursuivre pour que le peuple pense qu`il y a un semblant de justice et que le nouveau regime travaille. Macky et son governement kou gnu yapp?? Il est le premier voleur, Wade lui avait donne non quand il etait PM et il a pris tout en sachant que ca appartenait au peuple. Il n`a eu aucun scrupule et aujourdhui, il veut nous gonfler avec ces histoires de traques de bien mal acquis. Charite bien ordonne commence par soi-meme: Mr le President Macky Sall, remboursez ce qui ne vous appartient pas avant de foutre les autres en taule. Tu as fait aussi partie de l`ancien regime.
    Auteur

    Sam

    En Avril, 2014 (13:58 PM)
    Way kham doul rek ! Yen a marre de c soit disant Me !

    Tous des voleurs et des corrompus .
    Auteur

    Demba Sow

    En Avril, 2014 (14:21 PM)
    Karim Wade est sorti. C’est pas normal.
    Auteur

    Sarr

    En Avril, 2014 (14:43 PM)
    KHAMOULO FOYE DOR SA BOP KHASS GA MACKY BASA KHOLE SÈDE. MAINTENANT VOUS VOULEZ REVENIR MO TAKH VOS SORTIES MAIS KARIM DOUSA MOROM. YAW mame adama gueye. VOUS ETES PETIT COMME VOTRE NOM. ESPECE D AIGRI SA KHOLE BOU BONE BIGA YOR. ET PUIS IL PARAIT QUE VOUS N ETES PAS UN BON MARI TORAKHAL DJIGUENE EN PASSANT PAR ND . B YASM.....ET L A LIBANAISE. QUI EST. ............ ET ENFAIN LA MEILLEUR AMIE DE VOTRE FEMME WAYE ADUNA GUI THI SA KANAM
    Auteur

    @mameadama

    En Avril, 2014 (14:51 PM)
    HÈ MR L AVOCAT COMBIEN DE FOIS VOUS VOUS ETES RAPPROCHE DE WADE POUR UN POSTE DE MINISTRE. ET VOUS L ATTENDIEZ AVEC. IMPATIENCE MAIS COMME MAITRE ABDOULAYE WADE VOUS CONNAIT IL VOUS A TOUJOURS MIS A L ECART. ET VOUS LE PARDONNERAI JAMAIS..CAR LOLOU GA GUEUME. PRESTIGE. ,KHOGALIKOU,,AK CROIRE QUE VOUS ETES AU DESSUS DE TOUT LE MONDE .SACHE QUE SI UNE PERSONNE PESE 100% VOUS VOUS PESEZ 50% C EST A DIRE MATOULO. DAGA MANQUE NAKH DIEUFOU KOU MANQUE REK GUAYE DEF
    Auteur

    Abdoun

    En Avril, 2014 (16:54 PM)
    KARIM PRÉSIDENT DANS QUEL PAYS? SÉNÉGAL GORDJIGÉEN MEUNOUL NEK PRÉSIDENT WALA DINA CHANGÉ NATIONALITÉ DEM NEK GAMBIEN SAKH MO MAY GUENAL
    Auteur

    Vive Etat De Droit

    En Avril, 2014 (17:30 PM)
    C EST AU SENEGAL QUE DES CHEFS RELIGIEUX SOLIDARISENT AVEC NOS VOLEURS DE MILLIARDS QUI ONT RUINE NOTRE MAIGRE ECONOMIE.........IL NOUS FAUT DES DIRIGEANTS INTEGRES POUR GOUVERNER ET INSTAURER UN ETAT DE DROIT POUR TOUS .......LES VOLEURS DOIVENT REMBOURSER AVEC LEURS MARABOUTS RECELEURS
    Auteur

    Kaly

    En Avril, 2014 (17:50 PM)
    les propos de M.A Gueye sont pourtant très pertinents...Mais ' Kou adj moye bagne kou séntou'
    Auteur

    Ndiguil.fr

    En Avril, 2014 (22:19 PM)
    il fo k il rende compte de leur geston mais la justice doit faire son blot .si Me a parle pour sauver des persones implikes kil se tait c est tout ok

    Auteur

    Gaalgui

    En Avril, 2014 (23:54 PM)
    un justicier injuste pas constant vaniteux jaloux .on etaient tous la ces 12 ans passes y a pas que ces cibles du gouvernement actuel qui se sont enrichis .il n ose meme pas le souligner. c est decevant.
    Auteur

    Heul

    En Avril, 2014 (05:32 AM)
    DOUL REK. AMO DIOM SAX
    Auteur

    Transparency

    En Avril, 2014 (08:47 AM)
    Buullshits !!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email