Jeudi 19 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Politique

Un milliard de plus à Adama Bictogo

Single Post
Un milliard de plus à Adama Bictogo

Dans un communiqué, le cabinet du Premier ministre Mahammad Dionne rectifie les services d’Amadou Bâ, ministre de l’Économie et des Finances à propos de l’indemnisation de Snedaï de l’ivoirien Adama Bictogo.

Selon le chef du gouvernement, le montant du dédommagement est de 13 milliards de francs CFA soit un milliard de plus par rapport au montant avancé par l’argentier de l’État, via un communiqué aussi.

Après avoir détaillé les conditions et le contexte d’attribution du marché des visas biométrique à la société de Bictogo, le communiqué justifie le niveau d’’indemnisation de l’homme d’affaires ivoirien par le fait qu’il a préfinancé pour le compte de l’État du Sénégal, avec l’onction de l’Assemblée nationale, la somme de 9 878 056 572 francs CFA et lui a remis « pour pleine propriété » l’ensemble des équipements informatiques acquis dans le cadre de la mise en œuvre du système de visas biométriques d’une valeur de 582 829 073 francs CFA.

Après l’abandon du système des visas et donc la rupture du contrat, la société de Bictogo a réclamé plus de 19 milliards à l’État du Sénégal. Qui finalement lui donnera 13 milliards. 

Article_similaires

29 Commentaires

  1. Auteur

    Momo

    En Mai, 2016 (11:55 AM)
    Humm; ça sent le deal à plein nez! ou est passé le milliard? est-ce que Bictoga l'a reçu? si oui, pkw on dit le ministre des finances dit qu'il a reçu 12 milliards alors que le PM dit qu'il en a reçu 13?

    on comprend pourquoi ils 'attaquent à l'Ofanc comme des chienes enragés
    • Auteur

      Beugsareew

      En Mai, 2016 (14:28 PM)
      il faut lire entre les lignes. le désastre est plus que monumental. les 19 milliards réclamés ne représentent pas le montant total du projet, mais le reliquat dû. "ces opérations avaient autorisé la société snedai à réclamer à l’État, pour solde du contrat de partenariat, un montant global de 19.708.514.802 fcfa. l’État a finalement payé à la société snedai, la somme de 13.000.000. 000 f cfa »
      a la lecture du texte, nous pouvons approximativement saisir le coût du matériel et des services fournis. mais å combien se chiffre la totalité des déboursés de l'état avant d'honorer sur entente, un solde de 13 milliards ??????????????
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (17:14 PM)
      des sénégalais qui niquent encore bien profond le peuple avec laide d'un ivoirien

      lhistoire se repete , karim cetait avec les libanais , macky et ses amis louent
      le services dun ivoirien walllaaaaa
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (14:06 PM)
      chers journalistes, il faut creuser encore cette piste et se demander comment le gouvernement du sénégal a pu faire affaire avec ce monsieur bictogo, un personnage douteux et un délinquant a col blanc, viré du gouvernement ivoirien pour corruption et détournement d'argent public. ci-dessous un extrait d'article de koaci.com:

      cote d'ivoire - abidjan le 22 mai 2012 © koaci.com - dans un communiqué de la présidence transmis ce mardi à la rédaction de koaci.com ([email protected]), notre rédaction apprend que le président ivoirien a, par décret, mis fin aux fonctions ministérielles du ministre de l'intégration africaine d'adama bictogo. le communiqué indique que daniel kablan duncan, actuel ministre des affaires étrangères, assurera désormais aussi cette fonction.

      adama bictogo, envoyé au mali en tant que représentant de ouattara pour le compte de la cedeao dans la crise malienne faisait, au delà des faits de mauvais rapports présentés au président en exercice de la cedeao suscitant la colère de ce dernier, l'objet de multiples scandales ces derniers jours dont certains liés aux déchets toxiques avec d'importants détournements de fonds et à des connivences supposées avec des membres de l'ex junte du cnrdre sur des marchés liés notamment à l'or à l'est du pays.

      rappelons qu'adama bictogo, nouvellement député rdr d'agboville, n'en est pas à sa première exclusion. il avait déjà été renvoyé de son poste de conseiller spécial à la primature sous l'ère guillaume soro en 2007 et ce pour des raisons d'affaires douteuses, avec à l'époque le ministre défunt désiré tagro, sur les passeports biométriques et le dédommagement des victimes des déchets toxiques au delà de ses citations dans de multiples rapports d'ong notamment sur le trafic de cacao par le togo au moment de la rébellion.

      compte tenu de ce passif, bon nombre d'observateurs avaient été surpris de voir bictogo nommé par alassane ouattara dans un gouvernement d'une république annoncée désormais "irréprochable".
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (14:12 PM)
      chers journalistes, il faut creuser encore cette piste et se demander comment le gouvernement du sénégal a pu faire affaire avec ce monsieur bictogo, un personnage douteux et un délinquant a col blanc, viré du gouvernement ivoirien pour corruption et détournement d'argent public. ci-dessous un extrait d'article de koaci.com:

      cote d'ivoire - abidjan le 22 mai 2012 © koaci.com - dans un communiqué de la présidence transmis ce mardi à la rédaction de koaci.com ([email protected]), notre rédaction apprend que le président ivoirien a, par décret, mis fin aux fonctions ministérielles du ministre de l'intégration africaine d'adama bictogo. le communiqué indique que daniel kablan duncan, actuel ministre des affaires étrangères, assurera désormais aussi cette fonction.
      adama bictogo, envoyé au mali en tant que représentant de ouattara pour le compte de la cedeao dans la crise malienne faisait, au delà des faits de mauvais rapports présentés au président en exercice de la cedeao suscitant la colère de ce dernier, l'objet de multiples scandales ces derniers jours dont certains liés aux déchets toxiques avec d'importants détournements de fonds et à des connivences supposées avec des membres de l'ex junte du cnrdre sur des marchés liés notamment à l'or à l'est du pays.
      rappelons qu'adama bictogo, nouvellement député rdr d'agboville, n'en est pas à sa première exclusion. il avait déjà été renvoyé de son poste de conseiller spécial à la primature sous l'ère guillaume soro en 2007 et ce pour des raisons d'affaires douteuses, avec à l'époque le ministre défunt désiré tagro, sur les passeports biométriques et le dédommagement des victimes des déchets toxiques au delà de ses citations dans de multiples rapports d'ong notamment sur le trafic de cacao par le togo au moment de la rébellion.
      compte tenu de ce passif, bon nombre d'observateurs avaient été surpris de voir bictogo nommé par alassane ouattara dans un gouvernement d'une république annoncée désormais "irréprochable".
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (11:56 AM)
    Li deh moy ma taye . Wakh lene ba sonou. Nio gui dioy 12 pour nous il augmente a 13. Ndeysane Senegal way
    Auteur

    Anonyme Rg

    En Mai, 2016 (11:57 AM)
    affaire de thiouné comment offert une telle sommes gracieusement
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (12:06 PM)
      thiouné?? ils se sucrent avec les ristournes. le thiouné c' est le peuple qui se laisse faire
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (14:04 PM)
      c bien fait pour les senegalais. je me demande comment on peut etre aussi idiot pour voter pour un gars qui avait deja saccage vos caisses. senegalais yewouwoul dara.
    Auteur

    Koly Tengala

    En Mai, 2016 (12:23 PM)
    macky Sall et son regime ne respectent pas les sénégalais, ils sont les champions de la magouille et de la non transparence. Mais grawoul, il est hors de question de voter pour lui aux prochaines élections. Il m'a beaucoup déçu ce type.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (15:28 PM)
      il a déçu tout le monde ....je ne sais pourquoi annuler le paiement des demandes de visas.. pourquoi pas la réciprocité ???
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:27 PM)
     :sunugaal:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :roadrunner:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :thumbsdown:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:31 PM)
    alors k des milliers de senegalais courent derriere l etat ddu senegal pour des sommes modiques k l etat leur doit suite a des expropriations ou echanges de titres

    vraiment li moy indi terrorisme trop d injustice



    et le pire ken dou wakh dara j ai l impression k tous les journalistes roulent pour l etat

    revoltant
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:32 PM)
    Amateurisme , c'est TRISTE
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:33 PM)
    Tout ça le résultat de mauvaises options politiques, une mal gouvernance caractérisé!! Comment un état sérieux peut-il se fourvoyer autant dans ses choix?Prendre une telle décision d'instauration des visas d'entrée avec toutes ses conséquences et ramifications transversales pour venir l'éliminer et ses dédire au bout de quelques mois, il faut être un gouvernement incompétent sans consécution dans les idées pour le faire.C'est de l'argent jeté par les fenêtres , c'est ignorer ses priorités, c'est piétiner complètement son peuple.S'il doit avoir concertations nationales , elles doivent se faire autour de ces genres de questions imminemment économiques à grands enjeux sociaux(tourisme, emploi , souveraineté nationale) et non autour de la politique politicienne.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:35 PM)
    Pourquoi pour des marchés de cette taille, une entreprise sénégalaise n'est pas associée, comme partenaire technique ? Ne serait-ce que pour créer des champions nationaux ou encore acquérir l'expertise que nous pourrions ensuite réexporter pour d'autres. Mais que font nos dirigeants réellement ?



    Y a t'il une entreprise sénégalaise qui exécute un marché de ce montant pour le compte de l'état ?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:37 PM)
    un ministre ne peut pas ainsi se tromper......le deal a echouè oubien le vol a echouè....
    Auteur

    Saloumsaloum

    En Mai, 2016 (12:38 PM)
    les BOT et PPP sont des models de partenariat, ils ne sont régis par aucune loi nullpart dans le monde. il revient au Gouvmt qui veut l'appliquer de voter des lois pour accompagner les MoUs.



    pour l'affaire des visas biom, déjà, 9 000 000 000+ pour le système c'est grotesque.

    ensuite, le Gouvmt devait stipuler qu'il ne rembourse rien mème en cas rupture de contrat par ce que "BIC TO GO" a reçu des faveur sur plusieurs plan.



    BIC 2 GO est aussi prequalifie pour le marche des permis de conduire biom. avec le groupmt de société QUIPUX S.A.S / Oracle (Cote d'ivoire-Colombie).



    MITT: marche 7 000 000 000

    Visa Biom: marhce 9 000 000 000+







     :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :interrogation:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :baby-crawl:  :looney:  :looney:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (12:43 PM)
    Cette promptitude pour diligenter cette histoire et dédommager Bictogo est douteuse! Jamais un état ne s'est autant empressé , n'a autant expliqué et mettre la pommade ou la pédale douce pour rembourser ou dédommager un citoyen quelconque et le faire rentrer dans ses fonds sans trainer les pieds.D'autant plus qu'il n'y a pas de décision de justice contraignante l'y adjoignant.LI DALL TEY NAA SAMA KHOL, SAMA KHEL!!!!!
    Auteur

    Lila

    En Mai, 2016 (12:56 PM)
    La primature et le ministère des finances ne donnent pas les mêmes chiffres. C'EST TRÈS GRAVE. Et pourquoi avoir attendu les fuites d'un journal et le tollé général pour réagir et différemment. Pourquoi le Premier ministre estime t-il le besoin de réagir encore à la suite du ministre des finances??? Il y a anguille sous roche.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:00 PM)
    ce gouvernement de domerame rek incapable :emoshoot:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang:  :fbhang: 
    Auteur

    Gp

    En Mai, 2016 (13:10 PM)
    Voilà uns gestion rigoureuse et transparente du régime de Macky SALL tant vanté par les Latif,Mimi et autres....Vraiment c'est désolant
    Auteur

    Lebaolaol Tigui

    En Mai, 2016 (13:10 PM)
    quelle bizarerie ! se tromper en 1000 millions......ils ont tout mis à terre...on dirait marchè ndiobeen taay... :frustre:  :frustre:  :frustre: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (13:14 PM)
    Ou est le fruit de la vente des visas ? personne ne regarde l'argent généré par cette vente de visas à des centaines de milliers de touristes à 50 sur pièce...
    Auteur

    Citoyen

    En Mai, 2016 (14:05 PM)
    Au commissaire de Dieuppeul : Au secours vos agents à sacré coeur 3 boulangerie jaune sont en train de racketter les conducteurs de Scooter au détriment de la fluidité de la nouvelle circulation sur cet axe.Merci de prendre les mesures idoines immédiates.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (14:07 PM)
    YALLAH rek modoul dioum... Le ministre de l'économie s'est trompé de mille million devant tous les Sénégalais !! Alors que Karim Wade et ablaye Wade sont des voleurs de tableau et de voitures ndeyssaneDJOULITE-YI né thiélleu, les autres se cachent, les socialistes festoient !
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (14:11 PM)
    je croix bien legouvernement doit doit des explications plus detaillees sur cette question
    Auteur

    Lral

    En Mai, 2016 (14:19 PM)
    il s'agit de cinq millions par motos et de quarante huit millions par vehicule. c'est ca la gouvernance sobre. thiey senegal
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (15:47 PM)
    DU JAMAIS VU!!!

    Selon le Gouverneur de Dakar, il est interdit de s'appeler "Parti Sénégalais pour l'Emergence"!

    Par lettre N° 544 en date du 23 Mai 2016, Monsieur ose nous demander de "Changez le nom du parti".

    (Où est ce qu'il a appris? Qui lui a donné ses diplômes d'administrateur civil?!

    Quelle honte pour la République!

    CLARIFICATION!

    Nous n'avons problème, ni avec le Président de la République, que nous soutenons d'ailleurs avec force et vigueur, ni avec son régime, ni moins avec le Ministre de l'intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO, que nous félicitons et encourageons.

    LE MINISTRE NE M'AVAIT DEMANDE QUE LA RECTIFICATION DU SIGLE DU PARTI (PSE) POUR EVITER UNE AMALGAME AVEC LE PLAN NATIONAL (PSE). Rien d'autre!

    Nous avons réagi positivement et avons changé le sigle. C'est au retour du dossier par voie hiérarchique que le Gouverneur nous retourne le dossier pour faire ce que le Ministre ne lui a pas demandé de faire: Une violation flagrante de la loi par un agent de l'Etat!

    Nous interpelons la hiérarchie: le Ministre de l'intérieur Abdoulaye Daouda DIALLO, le Premier Ministre, ainsi que le Président de la République, son excellence, Monsieur Macky Sall.

    Monsieur le GOUVERNEUR DE DAKAR, nous ne changerons pas une virgule de notre dénomination, nous avons changé le sigle, comme demandé par le Ministre, cela suffit largement!

    Transmettez lui le dossier, c'est tout ce que vous avez à faire. Le nom de notre parti est et reste: Parti Sénégalais pour l’Émergence!

    En tant qu'Allié du Président, j'ai honte moi-même, même les dictatures les plus féroces ne méritent pas, ça!

    Toute la presse est conviée à la permanence du PSE/Gaalgui le 12 Juin prochain à 16 heures précise.

    Tous à la marche de protestation aura lieu le 13 Juin à la place de l'indépendance, devant la Gouvernance de Dakar à partir de 15 heures précises.

    Vous avez la force publique, mais nous avons le peuple avec nous.

    Nous verserons notre sang, pour défendre les droits et libertés.

    VIVE LA RÉPUBLIQUE !

    Me Diaraf SOW, Secrétaire Général du PSE/GAALGUI

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: :
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2016 (21:33 PM)
      oh la la , , vous arrivez au mauvais moment , le senegal est entrain de plonger dans les profondeurs abyssimales . on ne parle plus d'emergence . bigtogo a fini de demontrer l'amateurisme de ceux qui dirigent ce pays ; massa .
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (18:01 PM)
    Nos commentaires n'y changeront rien, quoi qu'on fasse ça donnera toujours la même chose. Ainsi va le monde, ils s'enrichissent entre eux comme le disent les lutteurs daniouy mayénté khaliss. Ils sont tous à mettre dans un même panier
    Auteur

    La Famille Présidentielle Dans

    En Mai, 2016 (18:40 PM)
    Ce qui explique le curieux dédommagement de Bictogo ? En tout état de cause, Dakarmatin vous cite les noms de personnes apparentées au couple présidentiel et qui composent essentiellement la société Snedai.



    Directeur général: Omar Wone



    Directeur Exploitation : Adama Badiane, ex secrétaire du Pr et fille de l'amie

    intime de la Première dame

    Maïmouna Sall, assistante et cousine du DG et du PR

    Touty Ndiaye, fille du ministre Mbaye Ndiaye

    Papy Dembéle, ami et voisin de Mbaye Ndiaye

    Mamakor Diop, ami de Daouda Faye, frère de la Première dame et membre de la

    fondation « Servir le Sénégal »

    Mamadou Wane, frère du DG

    Racky Wane, sœur du DG

    Anna Faye, cousine du DG

    Dialika Kane, cousine du DG

    Ouleymatou Diallo, nièce du DG

    Néné Sow, APR

    Fama Guèye, APR

    Astou Diarra, nièce du DG

    Ndèye Mary Lô, femme de l’ami du DG

    Mane Lô, amie de Daouda Faye, frère de la Première dame

    Diama Wilane, amie du ministre Mor Ngom



    Babacar Doucouré, cousin du directeur d’exploitation

    Soda Doucouré, cousine directeur d’exploitation

    Mame Cira Varore, en cours d'investigation

    Thiane Samb, femme du Directeur financier

    Binta Diallo, « goro » Daouda Faye et cousine de la Première dame

    Niang Fall, APR

    Sophie Dia, cousine de la secrétaire de la Première dame, Coumba Diallo





    Dakarmatin.com

    ( Les News )

    Auteur

    Billyjoe

    En Mai, 2016 (22:15 PM)
    Reply author

    Le libanais temmerde

    Connard de raciste!
    Auteur

    Billyjoe

    En Mai, 2016 (22:15 PM)
    Reply author

    Le libanais temmerde

    Connard de raciste!
    Auteur

    Billyjoe

    En Mai, 2016 (22:15 PM)
    Reply author

    Le libanais temmerde

    Connard de raciste!
    Auteur

    Koukla

    En Mai, 2016 (22:54 PM)
    Bictogo est un grand bandit :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo: 

    Par RFI

    Publié le 23-05-2012 Modifié le 23-05-2012 à 08:09



    Adama Bictogo n'est plus ministre de l'Intégration africaine. La présidence ivoirienne a indiqué le 22 mai qu'il était mis fin à ses fonctions. Dans un communiqué publié dans la soirée même, Adama Bictogo a annoncé, lui, avoir remis sa demission. Il invoque dans un communiqué les derniers développements du dossier des déchets toxiques déversés à Abidjan par la société Trafigura et dit vouloir se faire entendre par la justice. Adama Bictogo est cité dans une enquête pour détournement de fonds dans l'indemnisation des victimes du Probo Koala. Une enquête révélée au grand jour dans l'édition de Jeune Afrique de cette semaine.



    Adama Bictogo est cité dans un document de la police économique et financière d'Abidjan daté du 16 février 2012. RFI a pu s'en procurer une copie : on y apprend que suite à un conflit entre les cabinets chargés d'indemniser les victimes du Probo Koala, c'est la société d'Adama Bictogo qui s'est chargée de la médiation. Et la police a récemment découvert qu'elle avait perçu pour cette tâche le montant de 600 millions de francs CFA – soit 900 000 euros.



    Une somme bien trop élevée aux yeux des enquêteurs, qui considèrent qu'Adama Bictogo peut être notamment poursuivi pour détournement de fonds - à l'instar de deux autres personnalités ivoiriennes. Le dossier est désormais entre les mains d'un juge d'instruction.



    Dans un communiqué publié mardi, la présidence de la République annonce « avoir mis fin aux fonctions » du ministre de l'Intégration africaine – et que désormais, c'est le ministre des Affaires étrangères, Daniel Kablan Duncan, qui excercera à titre intérimaire les fonctions d'Adama Bictogo dont la médiation dans la crise malienne pour le compte de la Cédéao. :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo:  :rigolo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2016 (14:09 PM)
    Chers Journalistes, il faut creuser encore cette piste et se demander comment le gouvernement du Sénégal a pu faire affaire avec ce Monsieur Bictogo, un personnage douteux et un délinquant a col blanc, viré du gouvernement ivoirien pour corruption et détournement d'argent public. ci-dessous un extrait d'article de Koaci.com:



    COTE D'IVOIRE - ABIDJAN LE 22 MAI 2012 © koaci.com - Dans un communiqué de la présidence transmis ce mardi à la rédaction de KOACI.COM ([email protected]), notre rédaction apprend que le président ivoirien a, par décret, mis fin aux fonctions ministérielles du ministre de l'intégration africaine d'Adama Bictogo. Le communiqué indique que Daniel Kablan Duncan, actuel ministre des affaires étrangères, assurera désormais aussi cette fonction.



    Adama Bictogo, envoyé au Mali en tant que représentant de Ouattara pour le compte de la Cedeao dans la crise malienne faisait, au delà des faits de mauvais rapports présentés au président en exercice de la CEDEAO suscitant la colère de ce dernier, l'objet de multiples scandales ces derniers jours dont certains liés aux déchets toxiques avec d'importants détournements de fonds et à des connivences supposées avec des membres de l'ex junte du CNRDRE sur des marchés liés notamment à l'or à l'est du pays.



    Rappelons qu'Adama Bictogo, nouvellement député RDR d'Agboville, n'en est pas à sa première exclusion. Il avait déjà été renvoyé de son poste de conseiller spécial à la primature sous l'ère Guillaume Soro en 2007 et ce pour des raisons d'affaires douteuses, avec à l'époque le ministre défunt Désiré Tagro, sur les passeports biométriques et le dédommagement des victimes des déchets toxiques au delà de ses citations dans de multiples rapports d'ong notamment sur le trafic de cacao par le Togo au moment de la rébellion.



    Compte tenu de ce passif, bon nombre d'observateurs avaient été surpris de voir Bictogo nommé par Alassane Ouattara dans un gouvernement d'une république annoncée désormais "irréprochable".

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR