Mercredi 26 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Circulaire Diouf Sarr : «Il ne s’agit pas de menaces, ni de sanctions…» (Dr Fatou Mbaye Sylla)

Single Post
Circulaire Diouf Sarr : «Il ne s’agit pas de menaces, ni de sanctions…» (Dr Fatou Mbaye Sylla)

Le ministère de la Santé a pris, hier jeudi 2 janvier, des mesures pour la mise en œuvre d’un plan d’accélération pour l’amélioration de la prise en charge sanitaire au Sénégal. Il est demandé à tout directeur d’hôpital de veiller à ce que tout patient qui arrive en urgence, soit pris en charge de manière prioritaire.

La directrice des Etablissements publics de santé, Dr Fatou Mbaye Sylla, tient à préciser qu’il ne s’agit pas de menaces, ni des sanctions. «Il reste évident qu’il faut une application rigoureuse de la note circulaire. Et cela demande des moyens. Il va falloir accompagner les médecins et les structures hospitalières à la mise en œuvre. Quand on parle de prise en charge, ça va de l’infrastructure, de l’équipement aux ressources humaines et un moyen financier, y compris les médicaments», a-t-elle fait savoir.

«On est en train de dérouler les mesures. Il y a des choses qui peuvent se faire au niveau des structures qui ont les moyens. Pour d’autres, il faut que le ministre vienne en appoint. Et tout cela se fera peut-être par une supervision. Ce n’est pas des menaces, ni des sanctions". 

La gestion des urgences, rappelle Dr Sylla, obéit à des normes et les structures doivent les respecter. Et si derrière il y a des manquements, l'Etat rectifie, dit-elle, en collaboration avec les acteurs. 

"Mais ce n’est pas en termes de sanction, parce que nous, notre rôle, en tant que médecins, est de soigner et de faire en sorte que le malade puisse retrouver sa santé», explique-t-elle sur Rfm.

liiiiiiiaffaire_de_malade

16 Commentaires

  1. Auteur

    En Janvier, 2020 (16:06 PM)
    Guis ga yene seni expliqué mo bari. Ma wakh lene niari wakh ci takh Sénégal dou dem te mouy "On est entrain de..." ak ".. se fera peut être..."

    Avant de prendre cette circulaire faites ce que vous avez à faire ba paré.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2020 (18:34 PM)
      on peut critiquer senghor mais en son temps les sénégalais qui s'exprimaient dans les médias étaient très instruits et intelligents.
      maintenant c'est les apprentis griots qui sont nos profs . des petits marabouts assoiffés d'argent, de matériel terrestre qui occupent les micros chaque jour pour de la politique loin du coran.
      ce pays est dans un désordre indescriptible maki à ses responsabilités dans le problème mais après maki ça va être difficile .
      il faut vraiment que les gens changent et ce n'est pas demain la veille .corruption, mensonge, détournement, prostitution, agression, et beaucoup de paresse sont les vrais maladies de ce pays. le cap vert , les mauritaniens, les ghanéens nous ont dépassés .
  2. Auteur

    En Janvier, 2020 (16:16 PM)
    Félicitation Dr Fatou Mbaye Sylla FALL, une dame pondérée, mesurée, intelligente, travailleuse, sociable,très professionnelle qui maîtrise parfaitement les paramètres de la médecine. Il faut la soutenir, je vous garantie elle va assainir le secteur des Hôpitaux sans ambage sans ardeur, ni fougue mais avec patience, joie et rigueur. Au moment ou on théorise l'achat stratégique il est inquestion qu'on refuse de prendre les malades dans les points de prestations faute de ressources financières. Il faut préserver la vie et respecter la charte du malade. Certes, la santé a un coût auquel il faut s'acquitter ou sacrifier . Mais IL faut humaniser les actes d'intervention de manière assidue et continue car l'élément le plus important en médecin c'est l'accueil qu'il faut renforcer et organiser. Recruter des médecins urgentistes est d'une urgence urgente.

    Ces dispositions intelligibles sont de nature à amener de l'ordre dans les hôpitaux ou les services ne sont plus administrés convenablement surtout la nuit.

    Du courage Dr et bonne continuation .
    Auteur

    Good

    En Janvier, 2020 (16:22 PM)
    Mesures salutaires. A encourager et à généraliser
    Auteur

    Prévention Vs Urgence

    En Janvier, 2020 (16:38 PM)
    Investissez dans la prévention en rendant gratuits les bilans médicaux annuels ainsi les maladies pourront être détectées et combatues à leur début au lieu d'attendre le seuil terminal qui nécessite l'admission à l'urgence.
    Auteur

    Zale

    En Janvier, 2020 (16:49 PM)
    Ils sont dans leur rêve
    Auteur

    Deukrek

    En Janvier, 2020 (16:53 PM)
    Parfaitement d'accord mais la note circulaire est du ministère et non du ministre juste pour dire que le travail doit se faire a l'interne avec tous les techniciens avant sa publication pour éviter tout cela. Courage
    Auteur

    C'est Ce Qui Est Normale

    En Janvier, 2020 (18:10 PM)
    Cette situation est le résultats de l'envahissement de la direction des hôpitaux par des administratifs et gestionnaires simples sans formation médicale de base. Les hôpitaux ont complètement oublié leur rôle dans le système de santé et ne s'occupaient que des entrées d'argent. Les malades qui n'ont pas les moyens ne sont pas soignés, les services qui n'apportent pas beaucoup de recettes mais qui sauvent des vie étaient négligés voir fermés. Le pays ne dispose pas d'école de formations en administration hospitalière comme en France, on se contente du toc offert par le CESAG au bout de neuf mois et plusieurs millions de Francs de frais pour n'importe qui. Dans tous les pays africains sauf au Sénégal, il faut d'abord être médecin pour recevoir la formation complémentaire en gestion des services de santé. L'hôpital n'a qu'à perdre en argent mais il faut sauver des vie, c'est ça sa mission.

    Le clan des directeurs d'hôpitaux en fin de carrière va réagir tout de suite. Mais, ils savent que l'Etat a maintenant compris et le Président le dit clairement. Le meilleur doit être pour les populations et c'est fini.
    • Auteur

      As

      En Janvier, 2020 (18:22 PM)
      il faut etre médecin d'abord moy wakhi lane nak ?
      et les techniciens supérieurs ? les infirmiers ?
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2020 (20:48 PM)
      le clan des directeurs d'hôpitaux sont un des plus gros problèmes des structures de la santé.
      en plus de créer des dettes fictives, l'argent récolté est investi dans tout sauf pour les malades (4x4, construction de bâtiments défectueux à coup de centaines de millions.
      les hôpitaux doivent avoir s'ils ne l'ont pas déjà des ratios de gestions clairs et précis sur les recettes; 50% investi pour les malades en médicaments , lits matériel médical.
      les constructions seront soumis à autorisation après évaluation des ratios budgétaires.
      il faudra aussi se baser sur le budget exécuté pour établir des budgets à venir, 'est la règle avec nos gestionnaires de directeurs d'hôpitaux qui sur évaluent les budgets prévisionnels et en fin de compte se retrouvent avec des déficits qui retombent sur l'état.
      en outre les directeurs comme ce sont de "grands gestionnaires" une évaluation annuelle de leurs résultats serait d'indicateur pour relever les mauvais gestionnaires et promouvoir les bons.
      sur les hôpitaux au sénégal seul un ou deux ont un budget équilibré même en utilisant l'argument passe partout de la dette de l'état.
      et si on parlait d'un dossier qui fâche" le nepad à supprimer pour ceux et celles qui rodent dans les villes.
    Auteur

    Sen

    En Janvier, 2020 (19:41 PM)
    ce ministre est tres nul
    • Auteur

      Adja

      En Janvier, 2020 (07:37 AM)
      ce ministre dont tu parles as finit de faire ses preuves.il a dirigé d'une main de maître tous les ministères où il est passé surtout le vous.ceux qui le connaissent ne me diront pas le contraire mais des profanes comme toi qui font des affirmations gratuites j'en doute
    Auteur

    Le Bâton Decrets-circulaires

    En Janvier, 2020 (20:16 PM)
    On ne peut pas gouverner à coups de decret, circulaires réquisitions. Si l'équipement, le personnel et l'intendance ne suivent pas. RIEN BE CHANGERA
    Auteur

    En Janvier, 2020 (20:18 PM)
    Vraiment une mesure salutaire .Un médecin a le devoir de gérer une urgence mais ils sont dans les réseaux sociaux entrain de caricaturer le minstre.votre responsabilité est de soigner tel état ale devoir de vous mettre dans des conditions de pouvoir le faire mais ce qui se passe dans nos structures de santé est vraiment désolant avec un manque de respect total des patients
    Auteur

    Connaissance

    En Janvier, 2020 (00:36 AM)
    courage au Dr Fatou Mbaye Sylla qui est une femme engagée et qui va réussir si elle est bien accompagnée.
    Auteur

    Connaissance

    En Janvier, 2020 (00:36 AM)
    courage au Dr Fatou Mbaye Sylla qui est une femme engagée et qui va réussir si elle est bien accompagnée.
    Auteur

    Connaissance

    En Janvier, 2020 (00:36 AM)
    courage au Dr Fatou Mbaye Sylla qui est une femme engagée et qui va réussir si elle est bien accompagnée.
    Auteur

    Connaissance

    En Janvier, 2020 (00:36 AM)
    courage au Dr Fatou Mbaye Sylla qui est une femme engagée et qui va réussir si elle est bien accompagnée.
    Auteur

    Connaissance

    En Janvier, 2020 (00:36 AM)
    courage au Dr Fatou Mbaye Sylla qui est une femme engagée et qui va réussir si elle est bien accompagnée.
    Auteur

    Diaw Aliou

    En Janvier, 2020 (17:06 PM)
    Ce qui me fait mal le plus quand je suis au Sénégal c'est l'état de nos structures de santé.il ya des manquements notoires à tous les nouveaux: l'hygiène,les équipements,le personnel..,.

    L'accueil froid et glacial que le patient ressent dès son arrivée aux urgences ,si accueil il y a car parfois il faut taper à deux ou trois portes avant de dénicher un interlocuteur.L'arrivee d'un patient même sur une civière n'arrête pas leur causerie.cest toujours la nonchalance ,le manque de chaleur voire un sentiment de dégoût que l'on détecte à premier abord chez ces gens là.Jai Envie de pleurer quand Maky Sall se réveille de son sommeil pour enfin dénoncer le calvaire des Sénégalais face à leur système de santé.Mais il vaut mieux tard que jamais.Et vive la Mauritanie,le Ghana,le Cap Vert qui nous ont indiqué le bon chemin !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email