Mercredi 12 Mai, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Comment la dépression nous empêche de bien réfléchir

Single Post
Comment la dépression nous empêche de bien réfléchir

La dépression a un impact concret sur notre vie quotidienne. D'après une nouvelle étude américaine, les personnes dépressives auraient davantage de difficultés à réfléchir...

La dépression , c'est un véritable fléau. Cette maladie (qui touche environ 3 millions de personnes en France, 8 % des Français âgés de 15 à 75 ans) se caractérise par un « ralentissement » généralisé de l'organisme : une fatigue intense, un sentiment de désespoir, un changement d'appétit, des troubles du sommeil , des difficultés à se concentrer...

D'après une nouvelle étude coordonnée par la American Chemical Society (aux États-Unis), la dépression aurait également un impact sur notre capacité à traiter des informations et à résoudre des problèmes. En clair, cette maladie - bien trop souvent sous-estimée - nous empêcherait de bien réfléchir au quotidien...

Pour parvenir à cette conclusion, les scientifiques ont mené une expérience sur des souris, auxquelles ils ont soumis des tests cognitifs (mémoire, apprentissage et logique). Certaines souris présentaient des symptômes associés à la dépression chez les humains ; les autres souris étaient saines. Résultat ? À l'échelle moléculaire, les chercheurs ont découvert que les « rongeurs dépressifs » présentaient un déficit au niveau de 2 protéines en particulier : la oligophrenin-1 (OPHN1) et la Bmal1 (ARNTL).

Deux protéines à la loupe

« Ces deux protéines sont impliquées dans de nombreux processus cognitifs : la mémoire , la capacité de traiter des informations nouvelles, l'apprentissage... expliquent les chercheurs, qui ont publié leurs travaux dans la revue spécialisée ACS Chemical Neuroscience . Ces découvertes pourraient entraîner des améliorations au niveau de la prise en charge des personnes souffrant de dépression. »

La dépression n'est pas une fatalité : de nombreuses « astuces » existent pour prévenir l'apparition de cette maladie. Ainsi, s'entourer d'amis à l'adolescence, adopter un régime riche en fruits de mer , miser sur certains aliments (l'huile d'olive ou le cassis, par exemple), faire du sport régulièrement... ça fonctionne !



0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email