Dimanche 31 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Coronavirus : Le Pr. Moussa Seydi explique comment il utilise la chloroquine

Single Post
Coronavirus : Le Pr. Moussa Seydi explique comment il utilise la chloroquine
Au Sénégal, 112 cas de coronavirus sont confirmés dans le pays. Un pays qui vit au ralenti, toujours en état d'urgence depuis le début de la semaine. Le couvre-feu est en vigueur de 20h à 6h. À l'hôpital de Fann à Dakar, la chloroquine est expérimentée par le professeur Moussa Seydi, le chef du service des maladies infectieuses pour faciliter la guérison des malades. Le médecin s'est inspiré des travaux de l'infectiologue Didier Raoult à Marseille.

Rfi : Professeur Moussa Seydi, pourquoi avoir essayé la chloroquine sur vos patients, ici à l'hôpital de Fann ?

Professeur Moussa Seydi : J'ai essayé l'hydroxychloroquine pour plusieurs raisons. D'abord, parce qu'il y a les résultats préliminaires du professeur Raoult sur un petit nombre de patients. Parce que nous sommes en situation d'urgence sanitaire mondiale. Parce que nous avons besoin de traiter les patients très vite, pour libérer des places et prendre en charge d'autres patients. Le rapport bénéfice-risque était en faveur du bénéfice. C'est pour cela que nous avons commencé à traiter nos patients avec l'hydroxychloroquine, en ayant quand même la précaution de demander leur consentement préalable.

Vous parlez d'hydroxychloroquine… Quelle est la différence avec la chloroquine ?

L'origine est la même, mais ce sont deux molécules légèrement différentes. L'hydroxychloroquine est mieux tolérée et peut-être qu'on a besoin d'une dose mois forte avec l'hydroxychloroquine.

Vous parlez de résultats encourageants. Très concrètement, qu'est-ce que cela veut dire ?

Quand nous avons démarré le traitement chez nos patients, nous avons constaté que la charge virale baissait beaucoup plus rapidement. Maintenant, c'est juste un traitement que nous donnons aux malades, après consentement. Nous sommes ici dans une situation pratique, et plus tard, nous allons faire un traitement dans le cadre d'un projet de recherche scientifique, en respectant toutes les normes scientifiques avec l'Institut Pasteur de Dakar…

Là, ce n'est pas scientifique, ce que vous faites ?

C'est scientifique, mais ce n'est pas de la recherche. Si on avait une étude validée à cent pour cent, on aurait prescrit le traitement. Donc le médecin prescrit le traitement pour pouvoir guérir son malade. Ce n'est pas dans la recherche. C'est dans la prescription, juste dans la pratique.

Sur combien de patients vous avez essayé la chloroquine, à l'heure actuelle ?

Nous l'avons utilisée sur une cinquantaine de patients à l'heure actuelle.

Il y en a qui s'en sont sortis, qui sont guéris grâce à cela ?

Il y a peut-être une personne qui est guérie, mais d'ici une semaine on verra le nombre de patients qui vont s'en sortir. Parce que là, nous nous sommes basés sur les résultats de l'Institut Pasteur, qui nous montrent une baisse assez rapide de la charge virale.

L'Organisation mondiale de la santé est assez réservée au sujet de la chloroquine aujourd'hui. Est-ce que vous n'avez pas l'impression d'aller contre l'avis de l'OMS, en vous lançant dans ces expérimentations ?

Je ne me positionne pas par rapport à aller contre un avis ou à un autre. Non, je prends mes responsabilités en tant que médecin. Je suis responsable de la prise en charge de ces malades au niveau national et je suis chercheur en même temps. Je prends toutes mes responsabilités en fonction de la manière dont je vois les choses. Ceci dit, ce médicament est à déconseiller en automédication. Ce serait très dangereux de le faire en automédication, et en prévention, il n'est pas prouvé que cela marche.

Vous lancez donc un appel aux Sénégalais : "Ne vous ruez pas sur la chloroquine". C'est ce que vous leur dites ?

Je leur dis : non seulement, ne vous ruez pas sur l'hydroxychloroquine, mais c'est dangereux pour (vous)… La prescription doit être médicale ; ils ne connaissent pas les contre-indications. Par exemple, l'hydroxychloroquine ne doit pas être administrée chez un enfant de moins 6 ans, chez une femme enceinte, une femme en état de grossesse, une femme qui allaite… Devant certaines pathologies oculaires ou cardiaques on ne doit pas l'utiliser…

La transmission est devenue communautaire. Quel regard portez-vous là-dessus ? Êtes-vous inquiet, professeur ?

La transmission communautaire est une bombe ! La transmission communautaire peut nous mener vers n'importe quelle situation. On peut se lever un beau jour et avoir le nombre de cas multiplié par dix, quinze, cent ! Vous voyez, on vous disait dans les premières études comment on a contaminé deux à trois patients… Ensuite, d'autres ont dit sept, huit, neuf, patients... Mais nous, nous avons un patient qui a contaminé vingt-cinq autres personnes. Donc la transmission communautaire c'est vraiment extrêmement inquiétant pour nous !

Le virus circule au-delà des horaires de couvre-feu, de 20 heures à 6 heures ; est-ce qu'il ne faudrait pas aller plus loin et opter pour le confinement des populations, comme cela se fait dans beaucoup de pays européens ?

Vous avez raison. C'est cela la bonne méthode sur le plan sanitaire. C'est cela qu'il faut faire. Mais comme vous le savez, il faut tenir compte d'autres aléas.

Le président n'est pas allé assez loin, selon vous ?

Il est allé assez loin. Il est allé, même plus loin, mais il suit les recommandations qu'on lui donne. Nous, nous faisons des recommandations et à partir de nos recommandations, il prend les décisions. A l'heure actuelle, il n'y a pas eu une recommandation unanime pour demander un confinement total (compte tenu) de notre mode de vie : les gens vivent au jour le jour, la plupart sont dans un état assez précaire… Donc le confinement total peut être un peu difficile. Le fait de travailler à domicile, le télétravail, tout cela ce sont des aspects assez complexes. Donc il faut mûrir tous ces aspects, avant d'aller vers un confinement total. Mais il est presque certain que, tôt ou tard, nous irons vers cela.

Avez-vous les moyens, aujourd'hui, de travailler à éradiquer ce virus ?

Oui, par rapport au nombre de cas, nous avons parfaitement les moyens. Nous sommes à l'aise pour travailler, comme je l'ai toujours dit depuis le début. Mais si le nombre de cas explose, on n'aura plus les moyens…

À partir de combien de cas cela va devenir un problème ?

C'est difficile de dire à partir de combien de cas, parce que chaque fois on s'adapte. Mais il vaut mieux ne pas attendre tous ces milliers de cas comme en Europe : on serait dans des difficultés plus énormes encore que les difficultés constatées dans ces pays. Donc la prévention doit être le combat qu'il faut mener en priorité.

liiiiiiiaffaire_de_malade

30 Commentaires

  1. Auteur

    En Mars, 2020 (16:34 PM)
    En voila un qui est honnete scientifiquement et qui est pragmatique. Face a la mort, il n'y pas d'autres choix que d'utiliser les les solutions qu'on a en mains.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (17:05 PM)
      en effet, l'hydroxychloroquine n'est pas nocive.
      et, entre laisser un patient mourir et tenter quelque chose qui a des chances de le sauver et qui n'est pas nocive, le choix est vite fait.
      bravo cher prof !
      le seul problème est qu'une solution aussi "simple" et peu coûteuse, n'arrange pas les firmes qui ont investi des milliards dans des projets de recherches pour des vaccins et traitements.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (17:46 PM)
      "je ne me positionne pas par rapport à aller contre un avis ou à un autre. non, je prends mes responsabilités en tant que médecin. je suis responsable de la prise en charge de ces malades au niveau national et je suis chercheur en même temps. je prends toutes mes responsabilités en fonction de la manière dont je vois les choses. "

      les gars, on reprend le travail et la motivation: il y a encore de l'espoir dans ce pays.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:32 PM)
      quel numéro pour dénoncer un rassemblement à ouest foire non loin de la maison de thione seck, un dahira mouride
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (22:31 PM)
      il s'occupe bien mais à voir comment il est trop alarmiste face au coronavirus qui est beaucoup moins dangereux que le paludisme je le soupçonne d'être un valet des européens dans leur objectif de tuer les africains sous couvert du corona. ce qui montre clairement que le coronavirus est entouré d'une batterie de mensonges depuis le début c'est la menace du ministre à porter plainte à toute personne qui émet un avis critique face aux mensonges distillés. le mot d'ordre est maintenant que chacun doit se conformer et respecter les directives de l'état et de cette façon on nous mène tout droit à l'abattoir. connaissant combien les occidentaux tiennent à la vie humaine je suis certain que s'ils avaient enregistré autant de morts qu'ils annonces dans leurs points de presse quotidiens, leurs gouvernants auraient d'autres préoccupations que de tenir des discours farfelus sans tête ni queue allant jusqu'à refuser des solutions palpables du dr raoult. ces faux chiffres sur le nombre de morts qu'ils nous balance ont pour objectif de formater les mentalités des africains et leur faire accepter le massacre qu'ils veulent faire sous la tutelle du coronavirus dont l'objectif final est de réduire la population africaine. il est temps que le peuple africain prenne son destin en main pour barrer la route à ce projet diabolique car il est clair qu'on ne peut pas compter sur nos gouvernants on voit bien qu'ils sont entrain de dérouler les directives des occidentaux pour aboutir à leur objectif final
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (04:57 AM)
      disons nous la veritée; la chine, linde, l'afrique doivent mettre en place des politiques eugéniques et de réduction de la population. la tendance actuelle de l'augmentation de la population est intenable dans espace limité et des ressources en constante réduction. les progres de la médecine ont diminué la mortalitée infantile et augmenté l'espérence de vie sans des mesures de sélèction et de réduction on va droit vers la catastrophe. etre des musulmans "wal la ay africains" ne empêche pas d'étre rationnel. moi je crois en ce qu'ils disent sur le covid-19 et de ses potentielles consequences en afrique. içi au sénégal on comprend mal le virus il y a plusieurs phases de manifestations la phase asymptomatique (incubation) durant laquelle les personnes atteintes ressentent des manifestations mineures de la maladie mais peuvent transmettre le virus au bout de quelques temps leur système immunitaire reprend le dessus et élimine le virus, mais en phase de manifestation accute où la maladie évolue en pneumonie, on tousse du sang et la réspiration est réduite et impérativement il faut une ventilation par machine le temps de réduire le virus dans l'organisme ou c'est la mort certaine. nos hospitaux n'ont ces machines en nombre le cas docteur raoul est un phénomène circonscrit dans l'espace francophone pour moi d'ailleurs il plagit un peut les chinois qui ont tout essayer meme avec les rétroviraux du sida ils ont fait des publications sur les apports de la nivaquinine qui datent bien avant que les scientifiques europeens aient connaissance des spécifications du virus
  2. Auteur

    En Mars, 2020 (16:40 PM)
    Confinement total khadjoufi, laissez ça à ceux qui en ont besoin

    Les sénégalais peuvent supporter de ne pas sortir la nuit, mais jour et nuit personne ne peut les contenir pendant plusieurs jours

    échec lamentable en vue, wéddi guiss bokou ci. Mieux vaut bania guiss.

    Bon courage professeur
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:05 PM)
      au rwanda, c'est ce qu'ils disaient mais quand l'armée a tiré à mort sur 2 récalcitrants, toutes les rues sint devenues désertes.
    Auteur

    En Mars, 2020 (16:43 PM)
    Maintenant essayons de savoir le salaire mensuel du professeur et de ses collaborateurs par rapport à celui des députés (dont il vient d'en sauver), des sénateurs et des ministres.
    • Auteur

      Anonyme

      En Mars, 2020 (17:03 PM)
      après il nous faudra comparer le salaire revu et corrigé à celui de l'instituteur qui l'a initié à l'école primaire, puis comparer en dernier lieu le salaire de cet instituteur à celui du maçon qui a construit l'école primaire.
      comme quoi il faut cesser de parler argent quand la vocation anime certaines personnes dévouées
      félicitations et grand merci au corps médical sénégalais. la nation n'oubliera jamais votre engagement patriotique pour sauver nos vies. décoration à tous par le pr.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:09 PM)
      la planète où tu te trouves ne fonctionne pas comme ça. partout ailleurs, les membres de l'assemblée, des sénats, ministres, dg... gagnent plus que les médecins, enseignants...
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (22:32 PM)
      et le salaire mensuel de l'agent de police qui assure la sécurité du médecin? du maçon, du plombier, de l'électricien qui rendent les maisons habitables ? il faut de tout pour faire un monde monsieur. ce sont ces politiciens qui donnent au médecin les moyens d'accomplir sa tâche. le médecin n'a que son savoir. le reste c'est d'autres professions qui le lui assurent
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (10:00 AM)
      n'oubliez pas que c'est l(autorité politique qui détermine la politique sanitaire; qui donne des moyens humains et matériels aux chu et aux h; nomme aux poste de responsabilités. picce peccam nékhé yaye dia japp ci mbagi yi. si on n’avait pas donné assez de moyens au prof et assez de liberté d’action il n'aurait pas fait grand chose. on dirait que le gouvernent a échoué dans la gestion. sachons raison gardé. bon courage et bonne continuation honorable prof seydi
    Auteur

    Dîne

    En Mars, 2020 (16:55 PM)
    Nous pouvons en niveau 2 ne pas faire de confinement mais nous pouvons interdire la circulation intercartier en demandant 1u chef de quartier de fournir des certificat de domicile et de limiter les déplacements des citoyens. Cela permettra de faire un mapping sur les zones de transmission communautaire puis nous allons pouvoir les isolés.. Utilisér les vendeurs en ligne et donnés des bon achat au nécessiteux.. Svp appliquer ce modèle et rapidement
    Auteur

    En Mars, 2020 (17:13 PM)
    confinez nous

    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:12 PM)
      je ne suis pas sorti de mon studio depuis le 14 mars. je suis en plein dedans, confinement intégral.
    Auteur

    Vie

    En Mars, 2020 (17:17 PM)
    Quand quelqu'un veut te tuer, il faut le tuer par tous les moyens pour sauver ta vie.

    Les arrangements, négociations, procès et autres viennent après.



    Auteur

    En Mars, 2020 (17:23 PM)
    Les policiers + les gendarmes + les militaires + les sénégalais (qui ne se laissent jamais faire) mélangés jour et nuit dans ce pays = cocktail molotov, que de simples paroles ne pourront pas régler
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:00 PM)
      pour cette fois ci les fameux sénégalais seront obligés de se laisser faire.
      de gré ou de force !
    Auteur

    En Mars, 2020 (17:28 PM)
    Le confinement c'est l’idéal mais très complique pour les pays africains car on vit au jour le jour. Ce qu'il faut prier c'est que les cas communautaires ne rendent pas la situation ingérable.
    Auteur

    En Mars, 2020 (17:30 PM)
    Dans l'ensemble ce professeur a bien parlé et expliqué le cas du Sénégal



    il essaie de faire comprendre aux sourds du palais que le couvre-feu est une aberration si le reste du temps chacun divague et ne se plie pas à une véritable discipline urgente et nécessaire.



    quant à son affirmation de l'usage de la chloroquine, IL LA PRESCRIT de façon anticipée. Le jour où il aura des cas graves : forte toux, fièvre et problèmes graves respiratoires , il changera de discours et d'avis. Sauf que nous ne sommes absolument pas en mesures d'avoir des respirateurs artificiels en quantité suffisante , tout comme des chambres individuelles avec tout le matériel nécessaire ainsi que le personnel compétent que ces unités exigent.



    Dans un pays en sous-développement sanitaire , ses théories restent des théories et non des actes concrets.



    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (19:46 PM)
      fo diangu? ? on en a marre des idiots comme toi qui cherchent à faire le malin. il faut te taire et laisser ceux qui savent (comme seydi) parler. merde way!
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (17:14 PM)
      le sénégalais est spécialiste en tout. je te conseille juste d'aller voir le parcours de ce grand monsieur, pr seydi. normalement, tu te contenteras de rester chez toi et de te taire.
    Auteur

    En Mars, 2020 (17:36 PM)
    "...Nous sommes ici dans une situation pratique, et plus tard, nous allons faire un traitement dans le cadre d'un projet de recherche scientifique, en respectant toutes les normes scientifiques avec l'Institut Pasteur de Dakar…"

    Si c'est ça bien parler...
    Auteur

    En Mars, 2020 (18:21 PM)
    NOS AMITIÉS A VLADIMIR.. J'ai vu ça dans la journée mais aucun média n'a continué dessus............

    Pour preuve, le maire de Moscou a l'air un peu dubitatif......



    Russie : le maire de Moscou ordonne le confinement de la population..................29.03.20 /19:53

    Coronavirus.

    La maire de Moscou a annoncé dimanche un confinement général de la population à partir de lundi, pour tenter de freiner la pandémie provoquée par le nouveau coronavirus dans la capitale russe. Les Moscovites ne seront autorisés à sortir de chez eux que pour se rendre au travail, si c'est nécessaire, pour les urgences médicales, pour se ravitailler ou aller dans une pharmacie, a précisé la maire Sergueï Sobianine dans un communiqué.
    Auteur

    Aly_magouille_ndiaye

    En Mars, 2020 (18:55 PM)
    Trouvez-vous normal qu’en voulant faire respecter la loi que l’on fasse des actes hors la loi. Ces mateurs ne sont rien d’autres que des « hors la loi » car la loi ne leur permet pas cela.

    Et d’un autre côté, la gendarmerie qui publie une vidéo d’une arrestation sans flouter le visage du brigand.

    Naniou neck ay nitt douniou ay khar. Nous ne sommes pas des moutons.

    Pour lutter contre l’islam, rien ne mieux qu’attirer les gens vers le Shirk, l’injustice, la violence, le manque de compassion, le manque d’humanisme. Et le plus grave dans tout ça c’est le fait de vouloir nous faire cautionner tout ce que l’islam interdit.

    A quoi s’attendre après ? Que vous nous demandiez de boire de l’alcool, et de manger de la viande de porc.

    Que le ministre de l’intérieur mette clairement dans la loi noire sur blanc que les « peau lissiers » ont le droit de tabasser les récalcitrants qui bravent (volontairement ou involontairement) le couvre-feu. A défaut d’une légalisation de la bastonnade, tous ces « peau-lissiers » mateurs sont en infraction et sont du coup des « hors-la-loi »

    Nous portons plainte contre la Police devant Dieu.

    Vouloir faire vivre la population deux terreurs : « celui du virus » et « celui de la ‘’peau lisse’’ » c’est inadmissible. Aucune créature entre les cieux et la terre ne mérité que l’on ait peur d’elle, par contre Allah swt mérite plus que notre peur.

    • Auteur

      Dhul Qarnayn (coran S18.v92-98

      En Mars, 2020 (20:00 PM)
      il utilisait sa puissance dans le cadre de la foi en dieu.
      aujourd'hui la puissance dans le monde est utilisée contre ceux qui ont la foi ou qui sont faibles
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (04:20 AM)
      ceux qui boivent l'alcool et mange la viande de porc en ont vraiment droit mr et n'ont aucun intérêt a combattre ton islam. parcontre si quelqu'un veut te forcer a faire comme eux, il faut mauquer un refus catégorique. merci
    Auteur

    Aly_magouille_ndiaye

    En Mars, 2020 (18:55 PM)
    Trouvez-vous normal qu’en voulant faire respecter la loi que l’on fasse des actes hors la loi. Ces mateurs ne sont rien d’autres que des « hors la loi » car la loi ne leur permet pas cela.

    Et d’un autre côté, la gendarmerie qui publie une vidéo d’une arrestation sans flouter le visage du brigand.

    Naniou neck ay nitt douniou ay khar. Nous ne sommes pas des moutons.

    Pour lutter contre l’islam, rien ne mieux qu’attirer les gens vers le Shirk, l’injustice, la violence, le manque de compassion, le manque d’humanisme. Et le plus grave dans tout ça c’est le fait de vouloir nous faire cautionner tout ce que l’islam interdit.

    A quoi s’attendre après ? Que vous nous demandiez de boire de l’alcool, et de manger de la viande de porc.

    Que le ministre de l’intérieur mette clairement dans la loi noire sur blanc que les « peau lissiers » ont le droit de tabasser les récalcitrants qui bravent (volontairement ou involontairement) le couvre-feu. A défaut d’une légalisation de la bastonnade, tous ces « peau-lissiers » mateurs sont en infraction et sont du coup des « hors-la-loi »

    Nous portons plainte contre la Police devant Dieu.

    Vouloir faire vivre la population deux terreurs : « celui du virus » et « celui de la ‘’peau lisse’’ » c’est inadmissible. Aucune créature entre les cieux et la terre ne mérité que l’on ait peur d’elle, par contre Allah swt mérite plus que notre peur.

    Auteur

    Aly_magouille_ndiaye

    En Mars, 2020 (18:55 PM)
    Trouvez-vous normal qu’en voulant faire respecter la loi que l’on fasse des actes hors la loi. Ces mateurs ne sont rien d’autres que des « hors la loi » car la loi ne leur permet pas cela.

    Et d’un autre côté, la gendarmerie qui publie une vidéo d’une arrestation sans flouter le visage du brigand.

    Naniou neck ay nitt douniou ay khar. Nous ne sommes pas des moutons.

    Pour lutter contre l’islam, rien ne mieux qu’attirer les gens vers le Shirk, l’injustice, la violence, le manque de compassion, le manque d’humanisme. Et le plus grave dans tout ça c’est le fait de vouloir nous faire cautionner tout ce que l’islam interdit.

    A quoi s’attendre après ? Que vous nous demandiez de boire de l’alcool, et de manger de la viande de porc.

    Que le ministre de l’intérieur mette clairement dans la loi noire sur blanc que les « peau lissiers » ont le droit de tabasser les récalcitrants qui bravent (volontairement ou involontairement) le couvre-feu. A défaut d’une légalisation de la bastonnade, tous ces « peau-lissiers » mateurs sont en infraction et sont du coup des « hors-la-loi »

    Nous portons plainte contre la Police devant Dieu.

    Vouloir faire vivre la population deux terreurs : « celui du virus » et « celui de la ‘’peau lisse’’ » c’est inadmissible. Aucune créature entre les cieux et la terre ne mérité que l’on ait peur d’elle, par contre Allah swt mérite plus que notre peur.

    Auteur

    Aly_magouille_ndiaye

    En Mars, 2020 (18:55 PM)
    Trouvez-vous normal qu’en voulant faire respecter la loi que l’on fasse des actes hors la loi. Ces mateurs ne sont rien d’autres que des « hors la loi » car la loi ne leur permet pas cela.

    Et d’un autre côté, la gendarmerie qui publie une vidéo d’une arrestation sans flouter le visage du brigand.

    Naniou neck ay nitt douniou ay khar. Nous ne sommes pas des moutons.

    Pour lutter contre l’islam, rien ne mieux qu’attirer les gens vers le Shirk, l’injustice, la violence, le manque de compassion, le manque d’humanisme. Et le plus grave dans tout ça c’est le fait de vouloir nous faire cautionner tout ce que l’islam interdit.

    A quoi s’attendre après ? Que vous nous demandiez de boire de l’alcool, et de manger de la viande de porc.

    Que le ministre de l’intérieur mette clairement dans la loi noire sur blanc que les « peau lissiers » ont le droit de tabasser les récalcitrants qui bravent (volontairement ou involontairement) le couvre-feu. A défaut d’une légalisation de la bastonnade, tous ces « peau-lissiers » mateurs sont en infraction et sont du coup des « hors-la-loi »

    Nous portons plainte contre la Police devant Dieu.

    Vouloir faire vivre la population deux terreurs : « celui du virus » et « celui de la ‘’peau lisse’’ » c’est inadmissible. Aucune créature entre les cieux et la terre ne mérité que l’on ait peur d’elle, par contre Allah swt mérite plus que notre peur.

    Auteur

    Aly_magouille_ndiaye

    En Mars, 2020 (18:55 PM)
    Trouvez-vous normal qu’en voulant faire respecter la loi que l’on fasse des actes hors la loi. Ces mateurs ne sont rien d’autres que des « hors la loi » car la loi ne leur permet pas cela.

    Et d’un autre côté, la gendarmerie qui publie une vidéo d’une arrestation sans flouter le visage du brigand.

    Naniou neck ay nitt douniou ay khar. Nous ne sommes pas des moutons.

    Pour lutter contre l’islam, rien ne mieux qu’attirer les gens vers le Shirk, l’injustice, la violence, le manque de compassion, le manque d’humanisme. Et le plus grave dans tout ça c’est le fait de vouloir nous faire cautionner tout ce que l’islam interdit.

    A quoi s’attendre après ? Que vous nous demandiez de boire de l’alcool, et de manger de la viande de porc.

    Que le ministre de l’intérieur mette clairement dans la loi noire sur blanc que les « peau lissiers » ont le droit de tabasser les récalcitrants qui bravent (volontairement ou involontairement) le couvre-feu. A défaut d’une légalisation de la bastonnade, tous ces « peau-lissiers » mateurs sont en infraction et sont du coup des « hors-la-loi »

    Nous portons plainte contre la Police devant Dieu.

    Vouloir faire vivre la population deux terreurs : « celui du virus » et « celui de la ‘’peau lisse’’ » c’est inadmissible. Aucune créature entre les cieux et la terre ne mérité que l’on ait peur d’elle, par contre Allah swt mérite plus que notre peur.

    Auteur

    Aly_magouille_ndiaye

    En Mars, 2020 (18:55 PM)
    Trouvez-vous normal qu’en voulant faire respecter la loi que l’on fasse des actes hors la loi. Ces mateurs ne sont rien d’autres que des « hors la loi » car la loi ne leur permet pas cela.

    Et d’un autre côté, la gendarmerie qui publie une vidéo d’une arrestation sans flouter le visage du brigand.

    Naniou neck ay nitt douniou ay khar. Nous ne sommes pas des moutons.

    Pour lutter contre l’islam, rien ne mieux qu’attirer les gens vers le Shirk, l’injustice, la violence, le manque de compassion, le manque d’humanisme. Et le plus grave dans tout ça c’est le fait de vouloir nous faire cautionner tout ce que l’islam interdit.

    A quoi s’attendre après ? Que vous nous demandiez de boire de l’alcool, et de manger de la viande de porc.

    Que le ministre de l’intérieur mette clairement dans la loi noire sur blanc que les « peau lissiers » ont le droit de tabasser les récalcitrants qui bravent (volontairement ou involontairement) le couvre-feu. A défaut d’une légalisation de la bastonnade, tous ces « peau-lissiers » mateurs sont en infraction et sont du coup des « hors-la-loi »

    Nous portons plainte contre la Police devant Dieu.

    Vouloir faire vivre la population deux terreurs : « celui du virus » et « celui de la ‘’peau lisse’’ » c’est inadmissible. Aucune créature entre les cieux et la terre ne mérité que l’on ait peur d’elle, par contre Allah swt mérite plus que notre peur.

    Auteur

    Moi

    En Mars, 2020 (18:56 PM)
    AFRIQUE ,



    PAYS PAUVRE ENDETTE AVEC UN RETARD CONSIDERABLE COMME LE SENEGAL , CHAQUE FRANC DU PEUPLE DEPENSE DOIT ALLER DANS LE SENS DE CREER DE MEILLEURES CONDITIONS DE VIE.



    PAYS PAUVRE ENDETTE AVEC UN RETARD CONSIDERABLE COMME LE SENEGAL , CHAQUE FRANC DU PEUPLE DEPENSE DOIT ALLER DANS LE SENS DE CREER DE MEILLEURES CONDITIONS DE VIE.



    PAYS PAUVRE ENDETTE AVEC UN RETARD CONSIDERABLE COMME LE SENEGAL , CHAQUE FRANC DU PEUPLE DEPENSE DOIT ALLER DANS LE SENS DE CREER DE MEILLEURES CONDITIONS DE VIE.





    QUEL EST L HOPITAL DE REFERENCE DU SENEGAL ?



    COMBIEN DE MILLIARDS ONT ETE ENGLOUTIS DANS DES STADES ET ARENE ALORS QUE NOS HOPITAUX SONT EN RUINE.





    POURQUOI L HOPITAL DALAL JAMMA DEPUIS DES ANNEES N EST MEME PAS FOUTU DE FONCTIONNER A 100 %.



    QUEL TYPE DE DIRIGEANT NOUS AVONS DANS NOS PAYS EN AFRIQUE ?
    Auteur

    En Mars, 2020 (18:57 PM)
    Cela fait maintenant plus de trois semaines que certains confinés en Europe prédisent une catastrophe au Sénégal. A ce jour ,RAS.Un peu de modestie ce virus est une énigme pour le moment et personne ne peut prédire de quoi demain sera fait. Pour ce qui est de l'hydroxychloroquine un essai clinique est en cours pour donner une réponse scientifique à son utilisation pour le traitement du covid, de même pour d'autres traitements.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (20:08 PM)
      toi tu as parfaitement compris, ils sont nombreux à commenter ici avec un paternalisme vil dans une arrogance stupide pour imposer des réflexions idiotes. la france n'est pas le sénégal pour que les sénégalais résolvent leurs problèmes selon les solutions françaises qui suivent les réalités françaises
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (10:25 AM)
      les réponses ne sont pas françaises mais scientifiques !!!
      soit on opte pour auto-immunisation soit on prend des mesures et parmi ces mesures le confinement est la meilleure.

      seuls les complexés voient du paternalisme.

      les chinois ont "inventés" le confinements pour le covid-19 au passage.

      soff nguéne
    Auteur

    Badara

    En Mars, 2020 (19:05 PM)
    Quelque part en Europe confiné chez moi, j'ai l'esprit tout entier tourné vers mon pays le Sénégal.

    Bravo Professeur. Bravo au vaillant peuple debout du Sénégal!

    Ndam rek inchallah..
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:30 PM)
      après cette crise, penses-tu que ça serait une bonne idée de rentrer définitivement au sénégal pour y vivre ?
    Auteur

    En Mars, 2020 (19:08 PM)
    La chloroquine, médicament contre le paludisme, pourrait-il vaincre le coronavirus ? Des chercheurs chinois ont réalisé des tests sur 100 patients atteints par le Covid-19. L’essai clinique a été mené dans plus de dix hôpitaux chinois, à Wuhan notamment mais aussi Pékin et Shanghai. Et selon les résultats, la chloroquine a amélioré l’état des poumons des patients contaminés et raccourcit la durée de la maladie. Les tests ont été jugés encourageants pour le ministère de la Santé qui va faire rapidement des analyses complémentaires. Mais les autorités sanitaires du monde entier (y compris chinoises) appellent tout de même à la prudence.







    Se procurer de la chloroquine en pharmacie est "inutile et dangereux"



    Selon nos informations, de très nombreux patients se ruent déjà dans les pharmacies pour acheter de la chloroquine. Ce que Gilbert Deray, néphrologue à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière contacté par Europe 1, juge "inutile et dangereux". "Il faut y faire très attention parce qu’il donne beaucoup d’effets secondaires, et en particulier il donne des atteintes de la rétine avec des pertes de la vision qui peuvent être irréversibles", prévient-il. Ajoutant que la chloroquine donne également "des troubles du rythme qui peuvent conduire à l’arrêt cardiaque".







    "Ce n’est pas du tout un médicament anodin. Il ne faut pas laisser ce médicament se diffuser comme ça sans contrôle médical", souligne encore le néphrologue. À ce stade, la seule chose qu’on peut faire pour se protéger à titre individuel est de se laver les mains plusieurs fois par jour. Et si vous présentez des symptômes, surtout ne vous rendez pas aux urgences mais appelez le 15.



    Europe 1

    Par Victor Dhollande, édité par Céline Brégand

    Auteur

    En Mars, 2020 (20:09 PM)
    Avec cet argent rècolté la première chose à faire serait de détruire ce batiment qui abrite le service des maladies infectieuse....c'est une honte et celà montre à quel point nos autoritésn'ont pris au sérieux la question sanitaire durant des annèes.....comparez un instant ce batiment à Dakar Arène!!!!Dakar Arene est fermée ne sert qu'à quelques rares evenements le departement des maladies infectieuses sert 24h/24h.....certains choix sont discutables....j'espère que quand on aura fini avec ce virus les senegalais sauront exiger de leurs dirigeants des choix plus transparents!!!vive le senegal!!!!
    Auteur

    En Mars, 2020 (20:31 PM)
    En tout cas Raoult n'a jamais proposé la chloroquine mais le tandem chloroquine et azithromycine.

    Pour les détecteurs de Raoult qui promeuvent le laisser mourir des malades.

    Bravo à vous monsieur qui avez compris que l'urgence est de sauver immédiatement des vies avec toute arme possible.

    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:05 PM)
      comme presque toutes les maladies mais le traitement influe l'évolution et évite les complications.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mars, 2020 (21:36 PM)
      tu mens d'un mensonge enormissime. je te défie de me donner la source de tes chiffres. la hawla wala khouwwata.
    Auteur

    En Mars, 2020 (21:00 PM)
    "les malades guérissent naturellement dans 98% des cas

    je vous le rappelle"



    Les milliers de morts sont juste une statistique nest ce pas? Pauvre zouave.....

    Retourne à ton chapelet et fais semblant d'être un mec bien....
    Auteur

    En Mars, 2020 (21:18 PM)
    J ai été sidéré par l'intervention sur dakar matin d'un médecin anesthésiste basé en France qui passe tout son temps dans les réseaux sociaux à faire la morale aux sénégalais. Comment préconiser aux sénégalais d'attendre que les malades sont au stades de complications ou presque pour proposer la chloroquine. Heureusement que pr seydi et son équipe sont des médecins patriotes pragmatiques et compétents et qui n'ont pas le temps d'écouter des médecins, à qui le senegal a tout donné et qui sont partis monnayer leur savoir ailleurs. Ils en ont le droit mais qu'ils laissent nos médecins bosser en toute quietude.
    Auteur

    Metz

    En Mars, 2020 (21:32 PM)
    En tout cas ici c'est le carnage bcps de morts
    Auteur

    En Mars, 2020 (21:58 PM)
    De toutes façons le monde scientifique ne s'est jamais accordé sur un problème donné. Il arrive même que les certitudes de la veille soient remises en cause le lendemain pour une raison d'école. C'est perfide de voir ou d'entendre des scientifiques, médecins s'interroger sur les risques ou la toxicité de la chloroquine, une molécule qui a fait ses heures de noblesse au Sénégal avec sa prophylaxie de juin à décembre ou le schéma 4 4 2. On a toujours pris des cachets de chloroquine ici sans ordonnance et en parfait état de santé. Alors en arriver à diaboliser ce médicament de grande valeur tombé en disgrâce pour des motifs pas souvent santé publique on trouverait cela dégueu
    Auteur

    En Mars, 2020 (22:18 PM)
    ce professeur n'a pas un langage d'intello! On dirait un pharmacien de keur serigne bi qui parle
    Auteur

    Africa

    En Mars, 2020 (00:17 AM)
    Mais li yep bakhna oms nagne bayi di wakh Afrique dina bari ay dh dou degue covid19 Ay mak lay guene ray te popilation Afrique bi ay khale rec la didef thi sounou bop yi lolou dou yone nak ani media yi wakh lenthi stp li guerre médiatique la merci vivez Afrique
    Auteur

    Carla

    En Mars, 2020 (17:23 PM)
    Ces medecins ou pseudo medecins qui pillullnet les reseaux sociaux en quete de decouverte de la personne

    ou du voyez moi...





    allez vous documenter et vous informer de facon serieuse avant de nous fatiguer.



    Nous voulons des traitements ou des essais de traitement, en attendant un produit final officiel, qui risque de prendre bcp de moi.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email