Lundi 18 Janvier, 2021 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Eventuelles perturbations dans le secteur : Le Convergence Sutsas/Sas engage la responsabilité du gouvernement

Single Post
Eventuelles perturbations dans le secteur : Le Convergence Sutsas/Sas engage la responsabilité du gouvernement

Les membres de la Convergence Sutsas/Sas tiendront le gouvernement pour responsable d’éventuels mouvements d’humeur dans le secteur de la santé «devant (son) refus d’ouvrir des négociations avec» leur structure. C’est à cet effet que Mballo Dia Thiam et Compagnie ont publié un communiqué dans lequel ils énumèrent un certain nombre de revendications portées à l’attention de l’Etat.


Sa plateforme revendicative restée sans réponse depuis mars, la Convergence Sutsas/Sas accuse le gouvernement de refuser d’ouvrir des négociations. D’ores et déjà, les syndicalistes dégagent leur responsabilité sur une éventuelle détérioration du climat social. Dans un communiqué daté du 11 juillet, cette unité d’action syndicale intervenant dans le secteur de la santé «rend le gouvernement responsable d’éventuelles perturbations devant leur refus d’ouvrir des négociations avec la Convergence nationale Sutsas/Sas». En marge de l’atelier de validation de la feuille de route pour la collecte des informations sanitaires, le Secréta­riat permanent exécutif de cette structure a analysé la situation socio-sanitaire.

Dans le document, il relève le défaut de provisions budgétaires pour les bourses d’études de 2013, l’absence d’organisation du concours professionnel des assistants infirmiers  d’Etat, la faiblesse et la lenteur du recrutement du personnel de la Santé de l’Action sociale ainsi que le détournement du quota alloué aux agents de l’ex-Pdis, le tâtonnement dans la  gestion des conflits, la lenteur de la signature des actes portant intégration des agents sanitaires dans le corps des Assistants infir­miers par le ministre de la Fonc­tion publique et le manque de volonté manifeste dans l’organisation du concours professionnel au profit des assistants infirmiers.

 La convergence appelle donc ses membres à se mobiliser pour main­tenir les acquis et exige l’actualisation du décret de 1976 organisant la répartition des heures supplémentaires. Elle engage les instances nationales à la prise en charge résolue de toutes les questions soulevées et attire l’attention de l’opinion nationale et internationale sur la situation actuelle du secteur entretenue par le gouvernement.



4 Commentaires

  1. Auteur

    Sad

    En Juillet, 2013 (23:17 PM)
    et pourtant on pensait qu'ils allaient faire mieux que pabi mais vite on découvre qu'ils ne sont pas à la hauteur
  2. Auteur

    Deug Faxa

    En Juillet, 2013 (01:58 AM)
    la santé ndeysaan, on esperait beaucoup de choses avec la dame, mais elle a des limites objectives. peut etre ne devrait elle pas revenir à la santé, en tout cas rien ne marche, les senegalais sont déçus.
    Auteur

    Ami

    En Juillet, 2013 (10:37 AM)
    Madame la ministre s'il vous plai faite k les contractuelles de la santé soient payé pour les heures supplémentaires kil font comme tout le monde c'est vraiment difficile d laisser ton marie et tes enfants a la maison passer la nuit a l'hôpital et qu'à la fin d l'année les étatiques te disent k tu n doit pas bénéficier....ma préoccupation s'adresse a vous madame la ministre et non a ce syndicat incapable merci
    Auteur

    Abou

    En Juillet, 2013 (11:59 AM)
    Merci ami d ta préoccupation pour nous contractuelles esperon k madame la ministre tentendre car on a n'en marre d cette situation et l pire c k on a personne sur ki compté

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email