Lundi 21 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

La chimio gratuite pour le cancer du sein et du col de l'utérus

Single Post
La chimio gratuite pour le cancer du sein et du col de l'utérus

La chimiothérapie sera gratuite pour les femmes atteintes du cancer du col de l'utérus ou du sein au Sénégal

C'est une déclaration du ministre sénégalais de la santé et de l'action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. Il participait à la réunion de lancement de la dixième édition d'Octobre Rose organisée par la Ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (LISCA).

Cette mesure a pour objectif de rendre plus accessible le traitement du cancer du col de l'utérus et du sein. Les deux cancers les plus fréquents chez les femmes au Sénégal.


Les risques de cancer du sein plus faibles chez les lèves-tôt

Selon des sources médicales, cette gratuité permettra de prendre en charge près de 2/3 des malades en chimiothérapie.

Elle prendra effet à partir du 1er octobre 2019, le mois phare de lutte contre le cancer du sein.

Le coût du traitement des autres cancers enregistreront également une baisse de 60 % à partir de la même date.

Selon les autorités sénégalaises, la mesure entrera en vigueur dans toutes les structures de santé publique du pays.

Le Gouvernement sénégalais a inscrit dans le budget 2019 un milliard de francs CFA (environ 2 millions U$) pour la prise en charge des malades du cancer.Le tribunal de commerce d'Evry a décidé lundi la liquidation de la compagnie aérienne française Aigle Azur en cessation de paiements, mais lui a accordé un sursis jusqu'au 27 septembre pour laisser une dernière chance aux candidats repreneurs.

Le tribunal a décidé la liquidation avec poursuite d'activité, a annoncé aux journalistes sa présidente Sonia Arrouas, à l'issue d'une audience à huis clos lundi.


Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    En Septembre, 2019 (11:49 AM)
    Tres bonne nouvelle!!!!
  2. Auteur

    En Septembre, 2019 (12:29 PM)
    Docteur Abdoul Aziz Kassé fait la promotion

    des emplois, du commerce et des produits de l’industrie du tabac.

    Les propos du Docteur Abdoul Aziz Kassé parus dans : Seneweb News-Seneweb.com le 30 août, 2019 sont inadmissibles et irresponsables, car comment quelqu'un qui prétend lutter contre l’industrie du tabac et le tabagisme peut se permettre de faire la promotion du commerce d’un produit aussi nuisible et aussi mortel que le tabac ?

    Cela montre et démontre à suffisance encore une fois la nature de cet individu.

    Les acteurs de la lutte contre le tabac doivent dénoncer le discours du Docteur Abdoul Aziz Kassé.

    Encore une fois, comment peut-on se déclarer contre le tabac et faire la promotion d’un produit aussi maudit, et enfourcher les emplois de l’industrie du tabac comme cheval de bataille qui est une industrie de la MORT ?

    Relisez bien ses propos : Il déclare " Premièrement, aujourd'hui, nous savons qu'il y a plus de dix mille points de vente du tabac. Et si on les transformait en des kiosques pour vendre que du tabac et que ces kiosques soient gérés par des femmes et des jeunes, combien d'emplois pourraient ainsi être créés et combien de jeunes pourraient ainsi générer leurs propres ressources pour vivre ? Mais ce n'est pas tout. Ces débits de tabac relèvent de l'administration territoriale. Donc les mairies vont donner des autorisations payantes pour ouvrir des débits de tabac. Ce sont des sources de revenus additionnels pour les communes. C'est une situation gagnant-gagnant. C'est pourquoi nous faisons appel aux autorités de la République pour que ce décret puisse arriver très rapidement sur la table de Monsieur le président de la République, qu'il puisse arriver au Conseil des ministres, pour qu'enfin ce décret puisse servir à améliorer le travail commencé par le Président de la République pour offrir des emplois aux jeunes."

    Logique pour logique et pendant qu’il y est, pourquoi le Docteur Abdoul Aziz Kassé ne demanderait –il pas la légalisation et l’autorisation de la vente du chanvre indien, de la cocaïne et de toutes les autres drogues, et l’ouverture de kiosques pour leurs ventes libres, ce qui serait aussi une source de création d’emplois ?

    Mais franchement Docteur Abdoul Aziz Kassé est malade.

    Le chef de l’Etat, la Direction pour l'entreprenariat rapide (DER), et les mairies ne peuvent pas, et ne doivent pas se laisser entrainer dans ce jeu et ce piège dont les motivations cachent des dessous et motivations inavouées.

    Comment sous le prétexte de vouloir créer des emplois pour les jeunes leur proposer du travail dont les racines et les germes sont entachées par de mortels poisons.

    L’industrie du tabac doit être aux anges, car elle a désormais un allié et un partisan pour la défense de ses intérêts, de ses produits et de ses emplois maudits et empoisonnés qui causent chaque année 8.000.000 Millions de morts dans le monde.

    Prenez SVP le temps de le relire, d’analyser et disséquer ses scandaleux propos et vous comprendrez mieux.



    Auteur

    En Septembre, 2019 (12:30 PM)
    Docteur Abdoul Aziz Kassé veut réduire l’avenir des jeunes du Sénégal à ne devenir que des vendeurs de tabac.

    Mais franchement de qui se moque Dr Abdoul Aziz Kassé ? Ce type est vraiment suspect et sa démarche frise la duplicité.

    Comment quelqu’un comme le Dr Abdoul Aziz Kassé qui déclare Urbi et Orbi lutter contre le tabac ose-il proposer à la jeunesse du Sénégal comme perspective d’avenir des emplois que l’industrie du tabac pourrait créer ?

    Les jeunes du Sénégal n’ont que faire d’emplois que l’industrie du tabac pourrait leur offrir.

    Ce type il faut l’extirper et l’exclure complètement de la lutte contre le tabac dont il ne fait plus partie.

    On sent à travers ses propos un échafaudage dont les contours sont d’une telle nébulosité, et d’une telle tortuosité dont la finalité ne serait rien d’autre que l’accaparement des résultats du décret dont il parle.

    Si le Sénégal dispose aujourd’hui d’une loi antitabac, il le doit à la seule volonté politique du Président Macky Sall , il faut que cela soit très clair , tout le reste du discours du Dr Abdoul Aziz Kassé n’est que de la littérature , et une tentative manifeste de manipulation de l’opinion dont l’objectif ne serait rien d’autre que la récupération d’éventuelles retombées du décret relatif à l'implantation des débits de tabac.

    Les jeunes du Sénégal doivent considérer les propos du Dr Abdoul Aziz Kassé comme de la provocation, car ce sont les jeunes qui sont les premières et les principales cibles de l’industrie du tabac.

    Dr Abdoul Aziz Kassé n’a d’autres propositions à faire , que de demander à l’état du Sénégal de recruter les jeunes de notre pays pour vendre un produit aussi mortifère que le tabac , ses propos frisent la provocation , et est un manque notoire manifeste de respect envers tout le peuple sénégalais , mais aussi un manque de compassion vis-à-vis des femmes , des hommes et de la jeunesse de notre pays .

    Dr Abdoul Aziz Kassé pense que les seuls emplois que le chef de l’état doit proposer à la jeunesse de notre pays, est la vente du tabac.

    Dr Abdoul Aziz Kassé veut et cherche à réduire la jeunesse du Sénégal à devenir des vendeurs de tabac, des vendeurs de cigarettes, des vendeurs de poison, des vendeurs de MORT.

    Le Président Macky Sall lui est soucieux de mettre à la disposition des jeunes du Sénégal des emplois propres qui ne remettent pas en cause leur dignité ou leur poser des cas de conscience.

    La Direction pour l'Entreprenariat Rapide (DER), les maires ou les responsables du commandement territoriale, ni aucun autre responsable au Sénégal ne doivent en aucun cas encourager les jeunes à devenir des vendeurs de tabac.

    L’attitude du Dr Abdoul Aziz Kassé est à dénoncer au plus haut niveau de l’État du Sénégal, par l'ordre des médecins du Sénégal , les autorités du Ministère de la Santé, les organisations des droits de l’homme, les organismes qui luttent pour la santé des populations , les organisations de la jeunesse , et surtout par les acteurs qui luttent contre le tabac au Sénégal.





    Auteur

    En Septembre, 2019 (12:31 PM)
    Ce Kassé est diabolique, au même moment où il dit que « 30% des cancers sont associés au tabagisme » , il propose que l’état transforme et convertisse les jeunes du Sénégal à des vendeurs de tabac.

    Le tabac est un facteur de risque de cancers, et il regarde les sénégalais les yeux dans les yeux, en leur disant « Allez vendre du tabac, participer à l’économie de l’industrie du tabac, à l’industrie de la mort »

    Mais au fond il se moque de qui ?

    L’ordre des médecins du Sénégal doit prendre immédiatement des sanctions contre ce type.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR