Lundi 15 Avril, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Sante

Les difficultés des déserts médicaux dans la région de Kédougou

Single Post
Les difficultés des déserts médicaux dans la région de Kédougou
L’accès à la santé est encore inégal sur le territoire sénégalais. Une problématique à laquelle s’attelle le gouvernement avec l’ouverture de quatre nouveaux hôpitaux régionaux, dont celui de Kédougou qui vient d’être inauguré par le président Macky Sall le 31 mai. Mais les disparités continuent à l’intérieur même de cette région la plus pauvre du pays, enclavée au sud-est du territoire, au désespoir des populations et du personnel de santé.
 

Au bout d’une piste accidentée de 90 kilomètres, deux jeunes infirmiers gèrent le petit poste de santé du village de Sambarabougou. Une seule pièce est utilisée comme salle d’attente et d’accouchement.

Hapsatou Diop, sage-femme, s’occupe seule des femmes enceintes et des nouveaux nés. « On enregistre beaucoup de cas d'infections respiratoires hautes, mais le plateau technique est assez restreint. On n'a pas de bouteilles à oxygène, ni rien. C'est la sage-femme ou l'infirmière qui prend en charge l'enfant. S'il est dans un état critique nous sommes obligés d'en référer à Saraya, qui est assez éloigné. Pour un petit enfant qui fait des détresses respiratoires, ça peut être un voyage assez dangereux. Il y a de la mortalité », explique Hapsatou. 

Un centre de santé surchargé

Ici, ce n’est pas le Covid-19 qui inquiète, mais les cas de paludisme qui vont arriver avec la saison des pluies. Surtout que le village n’est pas équipé en ambulance précise Tamba Cissokho, dépositaire du poste de santé. « Il nous faut d'abord une ambulance, ce qui est prioritaire. Il n'y a pas de matériel. Au niveau de la pharmacie, on a besoin de beaucoup de médicaments. On se débrouille seulement. On a quelques produits d'urgence comme le paracétamol, l'amoxicilline, on a pour les premiers soins... », décrit Tamba Cissokho.

Sur les bancs surchargés du centre de santé de la commune de Kédougou, Bébé Cissokho attend son tour pour consulter. Elle se souvient encore du transfert de sa grand-mère à Tambacounda, à plus de 200 kilomètres, faute de matériel pour la prendre en charge. « Elle était malade, elle avait des problèmes de respiration. On a pris en charge nous-mêmes la grand-mère. C'était très difficile. Quand les malades sont fatigués, on ne peut pas tout le temps les évacuer à Tambacounda. C'est loin, c'était difficile pour elle », raconte-t-elle.

Une situation révélatrice des difficultés du quotidien

Même si les équipes avaient été renforcées lors des deux vagues de Covid-19, quatre cas graves ont été transférés à Tambacounda et sont décédés. Une situation révélatrice des difficultés quotidiennes, selon Fodé Danfakha, le médecin chef du district.

« Tout ce qui est urgences chirurgicales ou obstétriques sont prises en charge au centre de santé. Mais il n'y avait pas assez de personnel qualifié, pas assez de sages-femmes, pas assez de bureaux de consultation parce que le centre n'était pas conçu pour supporter cette charge de travail. Il n'y a pas de cardio, ou d'autres services comme la neurologie. Nous ne disposons pas d'orthopédiste ni de médecins réanimateurs. » 

Tout le personnel de santé est donc soulagé par la récente ouverture de l’hôpital régional de 150 lits, où les spécialités manquantes vont se développer au fur et à mesure…


1 Commentaires

  1. Auteur

    Fontionnaire Ou Privé ?

    En Juillet, 2021 (07:38 AM)
    Faut choisir. Un fonctionnaire a une assurance de l'emploi du salaire et des soins médicaux, mais ne peut refuser une affectation. Après 8 ou 10 ans d'études, de bourses Senegalaises et Europeennes  gratuites, peut- on exiger de ne travailler qu'à Dakar uniquement?  Faut-il offrir des avantages, logement, fiscaux, transport,  aux volontaires qui acceptent la campagne, souvent leurs régions natales??
    Top Banner

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés.
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email