Jeudi 19 Septembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Sante

Prévention de la fièvre Ebola : Le Sénégal renforce la surveillance sanitaire à l’aéroport de Dakar

Single Post
Prévention de la fièvre Ebola : Le Sénégal renforce la surveillance sanitaire à l’aéroport de Dakar

Le Sénégal a renforcé le contrôle sanitaire à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor en y plaçant un plan de riposte. Lequel permet de surveiller tous les avions en provenance des pays touchés par l’épidémie de la fièvre du virus Ebola.   

Le Sénégal renforce le contrôle sanitaire à l’aéroport international Léopold Sédar Senghor (Lss) de Dakar avec comme finalité la prévention de la fièvre du virus Ebola. En plus de la fermeture de la frontière avec la Guinée dans sa partie sud et la mise en alerte de toutes les structures de santé, les autorités de l’aéroport international Lss ont accentué la surveillance dans les aéroports et contrôlent les avions en provenance des pays touchés par la fièvre du virus d’Ebola.

Selon le chef  du contrôle sanitaire aux frontières ariennes à l’aéroport Lss, Dr. Alioune Fall, les responsables de l’aéroport ont confectionné, au lendemain de la confirmation des cas du virus Ebola en Guinée, un plan de riposte au niveau de la composante aérienne des frontières. « Ce plan divisé en plusieurs phases est actuellement en marche », a-t-il assuré. La première a permis de sensibiliser les voyageurs et de donner l’information à toutes les autorités aéroportuaires sur l’évolution de l’épidémie.

 La deuxième concerne le renforcement de la surveillance épidémiologique au niveau des avions  venant de la zone d’épidémie, notamment la Guinée, le Libéria et la  Sierra Léone. « Cela, en se conformant à la déclaration de l’Organisation mondiale de la santé (Oms) qui nous donne, chaque jour, la cartographie épidémiologique », a expliqué Dr Fall. Outre ces mesures, les autorités aéroportuaires ont augmenté les effectifs des agents.

Les compagnies qui continuent d’avoir des vols en direction de la Guinée et des pays touchés par l’épidémie ont également pris des dispositions sécuritaires. A chaque arrivée à Dakar, le commandant de bord des aéronefs et ses collaborateurs font une déclaration générale en signalant tout phénomène anormal dans leur avion. « Nous disposons des Kits de protection pour le personnel en cas de besoin. Des produits antiseptiques pour désinfecter tout liquide physiologique infectieuse, vomissures, hémorragie, diarrhée, entre autres, sont disponibles », a assuré le médecin-chef de l’aéroport international de Dakar.

Respect des mesures d’hygiène
Pour le volet sensibilisation et formation, Dr Alioune Fall a fait savoir que tous les agents de la plateforme aéroportuaire ont reçu des directives. «  Nous avons eu des échanges avec les douaniers. Nous allons faire la même chose avec les hôtesses, les policiers, etc. Des réunions ont été aussi tenues avec les autorités de l’aéroport. Nous allons continuer à dérouler notre plan d’actions », a-t-il promis. Dr Fall s’exprimait lors d’un atelier d’orientation et d’information des journalistes sur les modes de transmission et les conséquences de la fièvre Ebola, à Dakar.

 Le directeur général de la Santé, Dr Pape Amadou Diack, qui a pris part à cette rencontre, a invité les autres pays de la sous-région à être solidaires avec la Guinée pour stopper la propagation du virus qui a tué dans ce pays plus de 83 personnes, avec un taux de létalité de plus de 70 %. Pour prévenir cette épidémie, le chef du Service national de l’éducation et de l’information pour la santé (Sneips), Dr Aloyse Diouf, a fait un plaidoyer pour le respect des mesures d’hygiène. Selon lui, un plan de communication a été élaboré, en vue de sensibiliser les populations sur les mesures de prévention.


Dr Diouf a indiqué que des messages de prévention seront diffusés dans les médias en langues locales afin d’aider les populations à comprendre et à connaître cette maladie. Depuis l’apparition du virus Ebola, a-t-il avancé, du 25 au 31 mars, son service, à travers le numéro vert, à reçu 240 appels provenant des régions de Kédougou, Sédhiou, Tambacounda, Saint-Louis, Ziguinchor, Kolda… « Ces populations, pour la plupart, demandent les modes de transmission et de prévention, mais surtout comment se traiter de cette maladie ». a révélé Aloyse Diouf.

Eugène KALY
Article_similaires

3 Commentaires

  1. Auteur

    Silagambieet

    En Avril, 2014 (20:07 PM)
    Sivla Guinée Bissau ne ferment pas sa frontière avec la Guinée Conakri le Senegal devrait logiquement fermer la sienne avec Bissau.

    Sinon tous les efforts reviennent á zero.
  2. Auteur

    Wc

    En Avril, 2014 (11:51 AM)
    dégeulasses !
    Auteur

    Eboy

    En Avril, 2014 (12:00 PM)
    Des journaux et des ong italiens font cas de la presenze de Ebola a Kedougou.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Top Banner

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR