Mardi 14 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Sante

Programme élargi de vaccination : 30% des enfants à Sédhiou n’ont pas pu respecter les rendez-vous (Infirmier)

Single Post
Programme élargi de vaccination : 30% des enfants à Sédhiou n’ont pas pu respecter les rendez-vous (Infirmier)
Plus de 50 enfants n’ont pu respecter leur rendez-vous du Programme élargi de vaccination (Pev) au poste de santé de Dembo Colly dans la commune de Sédhiou. Ces enfants issus des communes de Diendé et Bambaly, sont suivis par ledit poste de santé qui polarise 5 quartiers et une dizaine de villages environnants. 

Selon l’infirmier-chef de poste, Mouhamadou Diop Ndiaye, par ailleurs, point focal du Pev dans la commune de Sédhiou, qui donne la nouvelle, cette situation est inquiétante car elle peut conduire au pire si elle persiste. Pour lui, les femmes de la localité refusent de faire vacciner leurs enfants.

«On vit actuellement une situation très difficile parce que 30% des enfants, soit plus de 50 enfants, sont perdus de vue malgré les recherches. Les femmes n’adhèrent pas à cette importante activité. Ce qui peut nous conduire à la fin de la lutte contre le coronavirus vers d’autres épidémies qui peuvent être beaucoup plus meurtrières que le coronavirus et qui peuvent particulièrement cibler les enfants», a-t-il déploré au micro de Zik Fm.

D’où la nécessité pour Mouhamadou Diop Ndiaye d’évoquer la question lors d’une réunion. «Ce qui fait qu'on a invité le comité de développement sanitaire, l'ensemble des acteurs qui gravitent autour du poste de santé, pour voir quelles sont les solutions par rapport à ces difficultés».

liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Verite

    En Mai, 2020 (16:18 PM)
    Meme ce medecin qui parle comme si tous ces enfants vont mourrir apres le covid ignore ce qui est dans ce vacvin
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (17:16 PM)
      exactement que dieu t'assiste . yag fi weral . c'est ce qui me fait toujours avec leurs vaccins à n'en plus finir . qu'est ce qui a dans ces foutus vaccins ? les pays africains verifient ils tout ça avant de nous les donner ?
  2. Auteur

    En Mai, 2020 (19:58 PM)
    Les gens ne vont plus envoyer leurs enfants à se faire vacciner.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (20:18 PM)
      toi dis que tu ne vas pas envoyer tes enfants pour vaccination de routine.
      et tu seras responsable de tout ce qui arrivera à tes enfants bien sur tu en as. arrêtez de raconter des balivernes dans les réseaux sociaux. tchimmm
    • Auteur

      Iow Doul Way

      En Mai, 2020 (20:45 PM)
      tu nous emmerde en jouant les donneurs de leçon donne ton opinion et laisse les autres donner le leur ducon. c'est vrai l'heure est mal choisit pour parler de vaccination
    Auteur

    Oppop

    En Mai, 2020 (20:32 PM)
    Aucune force de l ordre ni juge n'a le droit d imposer des vaccins.



    Personne n a le droit d envoyer les enfants non vaccinés des écoles. C est de la dictature.







    Que l ONU, l OMS et les fondations qui ont de mauvaises intentions et qui ne souhaitent que voir des millions de morts en Afrique arrêtent leurs discours violents.



    Je pense qu il vaut mieux attaquer les forts au lieu de toujours attaquer les faibles, les pauvres. Basta
    Auteur

    En Mai, 2020 (22:40 PM)
    Comment nos autorités sont elles arrivées à perdre la confiance de ceux qu'elles gouvernent?Nos populations ne voient plus leurs chefs comme des gens qui les protègent. Elles les voient plus comme des vampires,prêts ) les sacrifier pour les beaux yeux de Macron ,Sarkozy,Bill Gates etc...Comme aux temps de l'esclavage ou on sacrifiait son prochain pour...du tabac,des pacotilles...Dramatique.
    Auteur

    Pape Ndiaye

    En Mai, 2020 (00:08 AM)
    Je crois qu’on a le droit d’être prudent à propos des vaccins. Il y a trop de documentation ecrite, ecrite et visuelle qui nous informent et surtout nous avertissent de dangers liés aux vaccins en raison d’interets et d’objectifs stratégiques, géopolitiques et mercantilistes des sociétés pharmaceutiques internationales.

    Vrai ou faux, nous avons le devoir d’etre prudents et d’exiger que l’on nous prouve clairement le caractère inoffensif des vaccins qui nous sont proposés par l’etranger. C’est notre responsabilité individuelle et collective qui est interpellée. Nous ne devons pas, nous devons plus, etre des cobayes consentants. L’émission tant décriée de la LCI a eu au moins le merite de nous ouvrir les yeux sur le fait que pour les Occidentaux, l’Afrique, est un terrain ouvert et disponible pour toute sorte de tests..

    La reaction pour nos pays doit etre de donner la prorité au développement d’une industrie Pharmaceutique de derniere generation, à la formation et au perfectionnement de medecins en rapport avec d’autres pays africains et d’autres pays tels que Cuba.

    En attendant tous les vaccins existants devraient faire l’objet d’un réexamen approfondi en laboratoire et obtenir le visa d’une structure locale compétente instituée à cet effet.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email