Mardi 18 Juin, 2024 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Accusée d’avoir mortellement fauché un enfant : Oumou Sow s’explique

Single Post
Accusée d’avoir mortellement fauché un enfant : Oumou Sow s’explique
"Je n’ai tué personne"

Oumou Sow n’est pas un adepte de la langue de bois. Dans cet entretien qu’elle nous a accordée la patronne des « Amazones » surprend avec un franc-parler qu’on ne lui connaissait pas. Jetant un regard rétrospectif sur sa carrière, la sulfureuse danseuse liste les différentes trahisons et autres coups bas dont elle a été victime. L’artiste évoque également sa relation avec Ndèye Guéye, ses pseudos liaisons créées ça et là par des rumeurs, la chronique défrayée par sa nouvelle …voiture avec laquelle il aurait mortellement fauché un enfant. Bref du Oumou Sow tout craché.

Comment avez-vous débuté dans le showbiz ?

Tout d'abord je tiens à remercier le personnel de votre journal pour le travail qu’il abat. J’ai débuté lorsque j’avais 8 ans dans le ballet de mon père Sow Sabor avec lequel je faisais des tournées dans le pays. J’ai grandi dans cet environnement sous l’aile protectrice de grands artistes comme mon oncle Amadou Boly qui fut le premier danseur de Baaba Maal. Donc je ne pouvais pas échapper à mon destin de danseuse.

A partir de quand avez-vous réalisé que vous voulez faire une carrière de danseuse ?

En 1995 à l’époque c’était Oscar des Vacances j’étais dans le groupe «les inconnus de Fass». Lorsqu’Aziz Samb m’a attribué le trophée de la meilleure actrice, je me suis dit que je pouvais réussir dans le showbiz. A partir de ce moment, j’ai décidé d’embrasser la carrière de danseuse.


Vous êtes à la tête d’un groupe de danse les «Amazones». Vous avez sous vos ordres un certain nombre de gens. Comment faites vous pour vous en sortir ?

Ce n’est pas évident. Si jusque là je parviens à tenir le coup c’est grâce à ma détermination et à ma volonté. Je ne reçois l’aide de personne. Si je m’en sors, c’est parce que je travaille à la sueur de mont front pour payer mes employés. Grâce aux tournées que j’effectue en Europe, je parviens à m’acquitter de mes devoirs à l’endroit de mes danseuses. Je leur achète leurs déguisements. Le tant soit peu que je perçois également grâce à mes prestations ici à Dakar je le distribue à mes employés car les cachets ne sont pas fameux. D’ailleurs c’est pourquoi j’ai décidé de me lancer dans la chanson dans l’espoir de gagner beaucoup plus d’argent pour pouvoir bien rémunérer mes danseuses. Car ce sont aussi des soutiens de famille elles ont des familles qui comptent énormément sur elles.


Est-ce à dire que les musiciens sénégalais ne paient plus leurs danseurs ?

Ces cachets ne servent pratiquement à rien. J’ai décidé dorénavant de compter sur mes propres spectacles pour avoirs des fonds car à la longue, la collaboration avec les artistes ne t’apporte pratiquement pas grand chose. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé moi aussi de me lancer dans la chanson. Car, j’aspire à progresser dans ce que je fais.

Comment voyez vous l’engouement suscité de plus en plus par la danse ?

Je rends grâce à Dieu. C’est un rêve que j’ai réalisé. Lorsque j’ai constaté tout cet engouement populaire suscité par la danse j’ai remercié le Tout Puissant. . Je me réjouis de voir les jeunes me prendre comme modèle ou pionnière dans ce domaine. Cela me permet davantage de progresser et de croire en mon potentiel. Je prie le Tout-puissant pour que tous ceux qui suivent mes pas réussissent comme moi.

 
"Il y’a trop d’hypocrites dans le show biz"


Est-ce que tu n’aurais pas peur de la concurrence avec ce foisonnement de danseuses ?

Du tout. Je ne le vois pas ainsi, car on ne peut concurrencer qu’avec son égal. Or, les niveaux ne sont pas les mêmes. Je m’apprête à prendre mon envol et je vais bientôt enregistrer «fly to fly» après «moto-bi».

Vous voulez dire que vous n’êtes pas l’égal des autres danseuses ?

Ce n’est pas la même chose. C’est mon style qui fait la différence. Il est vrai que je suis très ancrée dans ma culture. Qui connaît Oumou Sow ne perd pas de vue que c’est une américaine. J’ai mes feelings. Je m’inspire beaucoup de Beyoncé qui est la meilleure selon moi. J’aime le style américain. Le meilleur reste à venir.

Comment se porte votre relation avec Ndèye Guéye après votre récente brouille ?

J’ai toujours fondé mes relations sur la base de la sincérité. Le courant (re) passe bien entre nous Ce sont les différents entourages qui ont été à l’origine de cette brouille.
J’ai toujours été sincère avec tous ceux que je connais. Tout récemment j’ai été invitée par sa sœur à l’occasion de son mariage. C’est tout bénéfique. Cette histoire appartient au passé. Elle a eu lieu du fait de la malveillance de certaines personnes de son entourage et de la mienne. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de réduire au maximum les femmes dans mon entourage qui désormais est composé que d’hommes. Il n’y a qu’une seule femme dans mon staff et c’est une amie de longue date. J’ai trop souffert de la cohabitation avec certaines personnes que je croyais sincères. J’ai vécu toutes sortes de trahisons dans ma carrière j’en ai vu de toutes les couleurs je ne suis pas une hypocrite.

Pourquoi avez vous décidé de réduire les femmes dans votre staff ?

Je suis devenue de plus en plus méfiante, j’essaie de prendre mes distances au maximum. Lorsqu’à chaque fois tu fais l’objet de certains coups bas et autres trahisons, tu es obligée de faire une introspection et de te remettre en question. C’est pour cela que j’ai réorganisé mon entourage. Les hommes ne s’occupent pas de certains détails contrairement aux femmes. Ils ne te jalousent pas et ils font convenablement leur travail. Depuis que j’ai commencé à m’entourer des hommes, j’ai constaté une nette progression dans ma carrière. Tout est fait dans les règles de l’art. Je suis devenue plus professionnelle. Or, auparavant j’étais désorganisée. J’ai beaucoup d’admiratrices, mais n’empêche, j’ai pris mes distances et j’ai davantage limité mes fréquentations. J’essaie de me focaliser au maximum sur ma carrière. C’est le plus important selon moi plutôt que de faire du mal ou de dire du mal de quelqu’un. L’exemple de Michael Jackson est éloquent. On lui a fait beaucoup de tort mais un jour où l’autre ceux qui disaient du mal de lui le rejoindront dans l’au-delà. Il faut qu’on arrête de dire du mal dans le dos des gens. Pour ma part je prie le Tout-puissant de me garder sur le bon Chemin. Mon objectif reste de réussir et de satisfaire ma famille. Sinon tout le reste n’a pas de sens à mes yeux.

Vous avez tantôt parlé de trahisons. Expliquez davantage

Elles sont de toutes sortes Mais le pire dans tout cela, c’est que ces coups bas ont été l’œuvre de personnes qui m’étaient très chères. Et jamais dans ma vie je n’ai imaginé un seul instant être victime de certains de mes proches. Pour cause, j’avais tout fait pour ces personnes qui n’ont rien trouvé de mieux que de me mettre les bâtons dans les roues.
La plupart des cas ces trahisons découlent de la jalousie. Elles se disent souvent pourquoi Oumou a ceci alors que je ne suis pas en mesure de l’avoir ou bien pourquoi Oumou est si bien fringuée contrairement à moi. Même quand je m’habille je fais des jalouses.
Mais ce n’est pas moi qui répartis les richesses. C’est du ressort de Dieu je n’y peux rien. Les cinq doigts de la main n’ont pas la même longueur.
Mais à la longue ces personnes reviennent vers moi pour me demander pardon ce que je leur accorde sans problèmes. J’ai un cœur pur. Tout récemment j’ai acheté une voiture. J’ai sué sang et eau pour me la payer, mais les mauvaises langues disent que c’est un cadeau qu’on m’a offert. Il y’en a même qui raconte que je l’ai empruntée. Ce qui est archifaux car j’ai obtenu ce véhicule à la sueur de mon front. Depuis que j’ai commencé à le conduire, les médisances ont repris de plus belle. Or j’ai le droit d’avoir une voiture car je suis fatiguée de devoir louer à chaque fois des taxis pour vaquer à mes occupations Que je sache une voiture est une nécessité. Ce n’est pas dans le but de frimer. Encore une fois c’est ma voiture et ce n’est pas un cadeau qui m’a été offert. Quant à mes détracteurs ils continueront de maigrir par jalousie.


"Depuis que je roule en voiture, mes ennemis ne dorment plus"

Justement, il y’a une rumeur selon laquelle vous avez mortellement fauché un enfant avec votre voiture

C’est faux. En fait, il s’agit d’une fille qui habite Mariste qui me ressemble étrangement et qui est également d’ethnie peulh comme moi. Sa voiture a malheureusement heurté un enfant qui en perdu la vie. Au moment de ce drame, je n’étais pas encore en possession de ma voiture car j’avais perdu mon permis et je devais le renouveler pour pouvoir récupérer ma voiture. Mes parents m’ont même dit de rendre la voiture mais je leur ai opposé un niet catégorique. Cette voiture je vais la conduire. Depuis que je roule en voiture, mes ennemis ne dorment plus. Cette voiture, j’ai décidé de lui donner le nom de Serigne Fallou. Gare à ceux qui continueront de dire du mal de cette voiture car ça va se retourner contre eux. J’ai sollicité les prières de mes marabouts pour protéger cette voiture donc qu’ils me laissent en paix sinon… c’est quoi une voiture ? C’est le cadet de mes soucis. Je peux avoir plus que ça. Pape Thiopet a raison sur toute la ligne lorsqu’il dit que les gens sont méchants. Je n’ai tué personne.

Donc vous avez également limité vos relations avec les autres artistes ?

Tout ce que je peux dire, c’est qu’actuellement je suis sur mes gardes. Nous sommes dans un monde d’hypocrisie. Le monde du showbiz est pollué d’hypocrites. Je ne suis plus naïve. La méfiance est ma devise. Je prie, je respecte les préceptes de l’Islam. Je ne suis pas méchante. Même dans ma tendre enfance, je n’ai jamais jalousé une personne au contraire, je me suis dit que j’allais prendre exemple sur des gens que je prenais pour des idoles dans l’espoir de devenir comme eux ou même de les dépasser. J’aime bien les gens qui sont ambitieux qui travaillent plutôt que de passer leur vie à parler.


Et les histoires de moeurs qu'on entend chez les femmes artistes qu'est ce que cela vous inspire?

Je mets cela sur le compte des rumeurs. Je n'y accorde pas trop d'importance.

Ne croyez vous pas qu'avec votre statut de divorcées et de célibataires vous prêtez le flanc à vos détracteurs qui véhiculent ces rumeurs?

Si je dois me marier c'est Dieu qui le décidera. Seulement l'heure de mon mariage n'a pas encore sonné tant que Dieu ne l'a pas prononcé. Ce n'est pas moi qui décrète mon mariage. J'ai un ami qui m'aime et nous sommes bien ensemble.

Ne pensez vous pas que vous devez vous marier une bonne fois pour mettre un terme à toutes ces médisances à votre endroit?


Jusqu'à présent je n'ai pas entendu parler de rumeurs concernant ma vie sentimentale.

Mais on vous accuse de sortir avec certains ministres de la République ?

C'est faux. Mais encore une fois il faut que les gens sachent que je peux avoir un mari plus riche qu'un ministre. Je peux même épouser un milliardaire ou l’homme le plus riche de ce monde. Je suis une femme et je connais ma valeur : je prends soin de ma plastique « damay def bamou bakh ». Quel homme peut résister au charme d’Oumou Sow. Les milliardaires ont un coeur.

Quel est le plus grand cadeau que vous avez reçu de la part de vos admirateurs ?

Je ne saurais le dire. Je ne prends pas l'argent d'autrui. Car si je le faisais on me demanderait autre chose en contre partie. Les hommes sont tous comme ça. J'ai une personnalité à sauvegarder et une image à entretenir. Sinon à tout instant vous verrez les hommes faire de va et vient chez moi, or je n’admets pas ça.

Quels sont vos projets ?

Je vais bientôt sortir un single « décollage » Fly to Fly. Il y a beaucoup de catastrophes aériennes et il faut qu’on en parle.

Que pensez vous de la mort de Michal Jackson ?

C'est trop triste. Michael était un miracle de Dieu. Si nous avons choisi de faire de la danse notre métier c'est en partie grâce à lui. Je ne vais pas entrer dans les détails de sa conversion à l'Islam mais je prie Dieu de lui accorder sa Grâce.


Votre dernier mot
Je prie Dieu d’alléger la souffrance des sénégalais, la vie est trop chère avec la crise qui secoue le monde.


Mais on dirait que vous ne ressentez pas la crise avec votre salon bien équipé?

Cette télévision plasma m'a été offerte par ma grande sœur qui est à Paris. Cette table n'est pas chère. Ces fauteuils c'est grâce à mes petites économies que je les ai eues. J’ai quand même le droit de vivre dans un lieu décent, ce n’est pas interdit. Enfin j’aimerais présenter mes condoléances suite au décès de Chérif Ousseynou Laye. J’ai toujours rêvé de le rencontrer mais malheureusement. Je l’estimais pour tout ce qu’il représentait que Dieu l’accueille dans son Paradis.


0 Commentaires

Participer à la Discussion

  • Nous vous prions d'etre courtois.
  • N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
  • N'envoyez pas de message inutile.
  • Pas de messages répétitifs, ou de hors sujéts.
  • Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée, sexuel ou en violation avec la loi. Ces messages seront supprimés. --
  • Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire gratuit.
  • Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
Auteur: Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire...

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email