Jeudi 14 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Aibd, une menace pour les emplois à l'aéroport de Dakar

Single Post
Aibd, une menace pour les emplois à l'aéroport de Dakar

L'aéroport international Léopold Sédar Senghor pourrait connaitre des perturbations dans les jours à venir. Des agents en activité dans le site, réunis au sein d'une structure dénommée "Acteurs de la plateforme de l'aéroport Sédar Senghor (Apas) ont annoncé une série de manifestations. Au menu, une assemblée générale suivie d'une marche avec dépôt d'un mémorandum, le jeudi 5 octobre prochain.

Des manifestations que Hamidou Diallo et Abdourahmane Fall, porte-paroles de l'Apas et leurs camarades entendent initier pour "dénoncer certaines pratiques du ministère des Transports aériens. Pratiques jugées nuisibles à nos activités aéroportuaires. Il s'agit de la mise en place d'une société unique de handling dénommée 2as ; la liquidation de sociétés privées sénégalaises ayant une bonne santé financière et une expertise reconnue internationalement; la non-reconnaissance de l'expertise locale au détriment de sociétés étrangères", a indiqué M. Diallo.

"Nous rappelons que les conséquences de ces pratiques sont sans doute la disparition d'entreprises sénégalaises dynamiques, telles que Ahs, Shs, Ads, etc. Des entreprises existantes depuis plusieurs décennies et dont l'expertise, la technicité, le professionnalisme sont connus à un niveau international. Nous ne voulons pas de société unique de handling à l'aéroport international Blaise Diagne, parce que nous optons pour la concurrence sur le marché, ce qui sera favorable à la qualité des services", dira-t-il.

Ce dernier et ses camarades disent réclamer, "la  prise en compte des engagements pris par l'Etat au terme des protocoles de 2013. Nous voulons que nos entreprises soient structurellement maintenues, transférées avec leurs effectifs respectifs vers l'Aibd. Et cela dans des conditions favorables à tous.  Nous disons non à la liquidation forcée de nos entreprises".

Abdourahmane Fall a, pour sa part, relevé les craintes des 3200 acteurs de ladite plateforme qui risquent de voir beaucoup d'entre eux, envoyés au chômage. "Nous sommes inquiets, c'est pourquoi nous avons organisé un point de presse ce mercredi 27 septembre 2017. Nous avons appris que nous ne serons pas tous à l'Aibd. Ce qui n'est pas juste, alors que nous avons travaillé pendant plusieurs décennies dans cet aéroport. Ce serait injuste que certains travailleurs soient laissés en rade. Nous interpellons le président Macky Sall qui avait toujours promis de combattre l'injustice afin qu'il intervienne dans cette affaire".


Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Leuk

    En Septembre, 2017 (18:36 PM)
    C'est que gars yii teumit neexoleen japalé, vous avez foutu le bordel avec votre indiscipline à l'aéroport de Dakar.



    Vous stressez trop les voyageurs !
  2. Auteur

    Anonymerate

    En Septembre, 2017 (18:36 PM)
    apres l'ouverture du nouvel aeroprt, l aeroport LSS sera fatalement sale!



    au secours!



    Auteur

    Doff Niit

    En Septembre, 2017 (20:40 PM)
    Notre pays, le Sénégal est entrain de satisfaire les caprices d’un dictateur (Erdogan) au détriment de milliers d’enfants innocents, et leurs parents.

    Je me demande comment nous sommes arrivés à ce stade de désintéressement de nos dirigeants à la bonne formation de l’avenir de notre pays. Que nous apporte la Turquie de Erdogan jusqu’à ce que le Président Macky Sall, le Premier ministre B A Dionne et le Ministre de l’éducation nationale Sérigne Mbaye Thiam veulent sacrifier l’avenir de milliers d’enfant sénégalais innocents. Pourtant les services politico-stratégiques sénégalais doivent savoir que la Turquie de Erdogan n’est pas viable, car la Turquie de Erdogan risque de finir comme la syrie. Déjà sur le plan économique, ce pays est en chute libre. La turquie est de plus en plus isolée sur la scène internationale. D’ici quelques mois la guerre contre les kurdes va reprendre de plus belle, car les kurdes (irakiens, turques et syriens) vont accélérer la création de leur état. D’ici trois ans, la turquie , avec Erdogan, sera à genoux. Peut-être nos autorités actuelles se disent qu’ils ne seront plus là, car ils perdraient les élections à venir. Malheureusement, ils ont oublié que le Sénégal sera toujours là.

    Nos dirigeants ont-ils oublié cette règle élémentaire qui veut qu’un pays n’ait pas d’amis et n’a que des intérêts. L’intérêt immédiat que peut tirer nos dirigeants sur cette affaire vaut-il l’anéantissement de l’excellent cursus scolaire qu’aurait pu avoir ces milliers d’enfant sénégalais ? Je ne le crois pas, car la vraie richesse du Sénégal réside dans la qualité de ses ressources humaines.

    Chers dirigeants, (Président Macky Sall, Premier ministre B A Dionne, et Ministre de l’éducation nationale Sérigne Mbaye Thiam), on vous a confié notre Sénégal pour que vous défendez nos intérêts, nous sénégalais, et pas vos intérêts ni ceux d’un fou dictateur sanguinaire turc.

    Auteur

    Javel

    En Septembre, 2017 (20:43 PM)
    En tout cas j'habite a Dakar. Je ne peux pas aller jusqu'a Diass pour prendre l'avion.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2017 (08:20 AM)
      egoiste, et ceux qui quittaent tamba, kedougou, podor, matam etc pour venir prendre l'avion à dakar? dont la plupart des viellard en partance pour la mecque?
      t'inquiete le ter va te deposer labas en 15 minutes
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (08:30 AM)
    Le senegal mérite plus de deux aéroports.souvenez vous lorsqu'il y avait la coupure à lss tous les avions en vol étaient obligé derrer dans le ciel voir même d'atterrir en Gambie ou Mauritanie. Vous pensez que c normal.fermer lss est l'une des décisions les plus stupide qu'un état puisse prendre avec ça on veut atteindre 500mil emploi.

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (08:32 AM)
    On attend de voir qu'est ce qu'il vont faire de ces hectares de terrain de lss
    • Auteur

      Macbookpro

      En Septembre, 2017 (17:12 PM)
      ils se sont déjà partagés ces hectares de terrain. la prédation foncière est certainement l'une des raisons qui ont poussé les autorités à construire le nouvel aéroport. il y a encore assez d'espace pour construite un nouveau terminal, moderne, mais à la place, on s'embourbe dans un projet de 10 ans pour se remplir les poches.
    Auteur

    Bon Sens!!!

    En Septembre, 2017 (12:00 PM)
    De ce que je sais, le bons sens commande le maintien de l'aéroport LSS, pour la simple et bonne raison de sa position stratégique dans un 1er temps, ensuite du fait de l'aspect économique dans un 2nd temps.

    Le Sénégal mérite d'avoir plus de 2 aéroports internationaux, à une époque Saint-Louis et Ziguinchor étaient directement desservis par Corsair en provenance de Paris, juste pour dire que la voie est tracée et, par conséquent Nous Nous devons de l'exploiter. L’émergence n'est pas un état d'esprit mais plutôt une série d'actions concrètes.

    L'AIBD est une nécessité certes, mais pour une efficience maximale du transport aérien au Sénégal, il faudrait aussi réhabilité les aéroports dits "internationaux" de St-Louis et Ziguinchor ainsi que ceux régionaux, recruté du personnel qualifié et de qualité, plutôt que vouloir fermé un aéroport à défaut d'y réduire le trafic de son corridor, cela n'as pas de sens. Tout au contraire cela contribue de manière significative à la mobilité urbaine, à l'économie touristique, à la création d'emplois autant direct qu'indirect, donc impacter positivement l'économie.

    Le Sénégal n'est pas la France, toutefois Paris compte 2 aéroports internationaux, Le Bourget et Orly, Roissy étant en banlieue mais tout autant d'aéroports internationaux en régions (provinces), Nous avons la chance d'avoir des infrastructures aéroportuaires existantes, obsolètes certes mais elles existent bel et bien et ne demandent qu'à être misent aux normes, il est plus que temps de se réveiller et aux décideurs du secteur d'être enfin courageux et de travailler pour le Sénégal et les sénégalais.

    Au Patronat et secteur privé qui ruent dans les brancards, retroussés vous les manches et mettez y la main, la préférence nationale elle s'acquiert, donc au boulot vu qu'il y'en beaucoup, arrêtons de pérorer, de politiser et mettons Nous au taf, c'est possible et réalisable.



    Pour le Sénégal, pour les sénégalais  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 

    Un Peuple, Un But, Une Foi

     :thumbs_up:  :thumbsup: 
    Auteur

    Anonymerat

    En Septembre, 2017 (16:34 PM)
    Peut etre on a pas les moyens ni la grande necessite' de garder deux aeroports, comme en Occident, mais je crois qu'il faut y reflechir, et ne pas decider de fermer LSS automatiquement, et chercher a le rentabilser..

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email